La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Enjeux du Financement des PPP dans le Domaine des Infrastructures Forum PPP, Abidjan Mars 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Enjeux du Financement des PPP dans le Domaine des Infrastructures Forum PPP, Abidjan Mars 2012."— Transcription de la présentation:

1 Les Enjeux du Financement des PPP dans le Domaine des Infrastructures Forum PPP, Abidjan Mars 2012

2 2 Lapproche IFC dans le financement des Partenariats Publics Privés

3 3 Au delà des services financiers: Un acteur clé pour la réalisation de projets LIFC peut soutenir efficacement les projets de par ses compétences multiples Bouclage Financier Phase de développement du Projet Comment lIFC peut-elle participer ? Investissement en capital risque => InfraVentures Relations avec les Gouvernements et la Banque Mondiale Expertise Sectorielle / Industries Assistance a larrangement du financement => Role de Coordinateur Global ABCD

4 4 Dette Senior & Garanties Capital Mezzanine / Quasi Capital Dette Senior (financements corporate, financements de projet) et Garanties Taux Fixes/Flottants, Dollar US, Euro et autres devises nationales disponibles Taux Commerciaux, prêts structurés Maturités longues: ans, délais de grâce adaptés Mobilisation de fonds dautres investisseurs, par le cofinancement, la syndication, lunderwriting ou des garanties Swaps et autre instruments dérivés / produits de gestion du risque Prêts subordonnés Prêts avec participation aux profits Instruments convertibles Autres instruments hybrides Corporate et JV Participation typique de 5-15% (max. 20% pour le propre compte de lIFC qui peut être augmentée par effet de levier grâce aux fonds en capital gérés par IFC – ex. AMC) Investisseur sur le long terme Pas juste un investisseur financier, crée de la valeur ajoutée pour les actionnaires Infraventures (investissements en capital risque) Un guichet unique pour un large éventail dinstruments financiers => LIFC peut satisfaire aux besoins de ses clients et partenaires financiers grâce a cet éventail unique LIFC est la seule Institution Financière de Développent avec un tel éventail de produits

5 5 Quelques investissements en Afrique $40,504,000 A, B and C loan Financing Ivory Coast Mandated Lead Arranger December 1998 Azito $130,000,000 A and B Loan Financing Uganda Lender June 2007 Bujagali Energy $19,377,000 Equity and A Loan Financing Senegal Lender and Shareholder May 1998 GTI Dakar $20,624,000 A Loan Project Financing Senegal KounouneIPP $4,000,000 A Loan Project Financing Djibouti Subordinated Debt June 2008 REI Djibo $25,000,000 A Loan Financing UmemeLtd Lender June 2009 Uganda Kenya $17,583,000 A Loan and Equity Financing Lender and shareholder May 2000 Kipevu $89,355,000 A Loan Project Financing Cameroon AES Sonel Lender June 2006

6 6 Les Normes Environnementales et Sociales de lIFC

7 7 Lapplication des Normes de Performance de lIFC: Une approche sur mesure PS1. Évaluation et gestion des risques et des impacts sociaux et environnementaux PS2. Main-doeuvre et conditions de travail PS3. Utilisation rationnelle des ressources et prévention de la pollution PS4. Santé, sécurité et sûreté des communautés PS5. Acquisition de terres et réinstallation involontaire PS6. Conservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles vivantes PS7. Populations autochtones PS8. Patrimoine culturel Les Normes de Perfomance de lIFC (PS) Satisfaction immédiate des 8 normes non exigée – un nombre restreint de normes est applicable à chaque projet, et la plupart des clients les satisfont déjà. Dans les domaines dans lesquels les clients ne bénéficient pas des meilleurs pratiques internationales, nous nous accordons sur un plan daction flexible et les guidons dans les différentes étapes à suivre. Le processus de mise en œuvre est adapté à la situation particulière de chaque client

8 8 Le financement des PPP Un enjeu primordial: la maitrise et lallocation des risques

9 9 Etude de Cas 1 : Les Projets dautoroutes à péage

10 Arrangements Contractuels et Allocation de Risque 10 Contrat de Concession / PPP Contrat O&M Contrat EPC Industriels Financiers Sponsors Gouvernement / Autorité Concédante Société Projet Préteurs Sponsor Industriel

11 11 Des échecs mais aussi des succès Une expérience mitigée de lIFC avec 13 projets Positive au Brésil, Panama, Pérou, Colombie et aux Philippines Difficultés en Chine, Argentine, Equateur, Mexique, et aux Philippines Observations similaires de par le monde le monde avec des échecs notoires Programme Mexicain de Routes a Péage (1989–94) (péage/coût) M1-M15 en Hongrie (trafic) Tunnel Rostock en Allemagne (trafic) Dulles Greenway en Virginie (trafic) Boulevard Périphérique de Lyon (péage) Réseau français dautoroutes à péages (échec financier initial suivi dun retournement spectaculaire)

12 12 Les sept raisons principales des échecs (1) Sponsors Inexpérimentés (2) Environnement/ Expropriation/ Reinstallation (3) Dépassement de Coûts de Construction/ Retards (4) Prévisions de Trafic Optimistes (5) Opposition Publique au Péage / Risque Réglementaire (6) Risque de Change – péage par rapport à la dette (7) Besoin de subvention, financement à très long terme

13 Pourquoi les prévisions de recettes ont-elles tendance à être optimistes? Surestimation de la VdT (Valeur du Temps) Surestimation de la proportion de poids lourds Amélioration non anticipée des routes alternatives Resistance sociale au péage Péage sur les nouveaux ponts/tunnels/routes souvent beaucoup plus élevés que les péages existants Sous estimation de la période de ramp-up pour atteindre la vitesse de croisière. 13 Source: Robert Bain (2009)

14 14 Etude de Cas 2 : Producteur Indépendant dEnergie

15 Arrangements Contractuels et Allocation de Risque (Un model avec de nombreuses variantes) 15 Contrat de Concession / PPP Contrat O&E Contrat EPC Industriels Financiers Sponsors Gouvernement / Autorité Concédante Société Projet (IPP) Préteurs Sponsor Industriel Compagnie de Transmission / Distribution Fournisseur de Fuel Accord dAchat dElectricité (PPA) Accord dAchat de Fuel (FSA/GSA) Sponsor Industriel

16 16 La croissance rapide du secteur électrique privé en Afrique Subsaharienne est limitée par: Un climat des affaires pas toujours attrayant pour les investisseurs Des reformes sectorielles inadéquates (la plupart des pays en Afrique Sub- saharienne ont des secteurs électriques toujours intégrés verticalement, et seulement un tiers des pays ont un régulateur) IPP offtakers (utilities) souvent déficitaires (pertes de 4.5 $ mds par an) Faible planification sectorielle (plans durgence) Manque d échanges régionaux / inter-états Le refus de recourir a des appels doffres compétitifs internationaux (et/ou manque de transparence) décourage les sponsors

17 LAfrique peu compétitive pour les investissements privés dans lélectricité par rapport aux autres régions. 17

18 La plupart des pays en Afrique sont peu avancés dans le processus de réforme suivi ailleurs 18 Plusieurs off-takers solvables Marché éprouvé Accès ouvert Marchés « Merchant » Produits dérivés Entreprise publique déficitaire Régulée par contrat Marché non éprouvé LCs Garanties de Risque Souverain PRG IDA PRI Régulateur Tarifs reflétant les couts Subventions ciblées LCs Réhaussement de crédit limité Contrat dAchat dElectricité Vers la libéralisation totale Majeur partie de lAfrique Très peu de pays en Afrique (ex. Kenya, Uganda) Aucun pays Africain

19 19 MERCI Nicolas Souche Senior Investment Officer IFC Infrastructure Tel: +221 –


Télécharger ppt "Les Enjeux du Financement des PPP dans le Domaine des Infrastructures Forum PPP, Abidjan Mars 2012."

Présentations similaires


Annonces Google