La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE II LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949 Caricature américaine, vers 1900., extrait du Manuel dHistoire TES/L,Nathan, collection Le Quintrec, Paris,p.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE II LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949 Caricature américaine, vers 1900., extrait du Manuel dHistoire TES/L,Nathan, collection Le Quintrec, Paris,p."— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE II LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949 Caricature américaine, vers 1900., extrait du Manuel dHistoire TES/L,Nathan, collection Le Quintrec, Paris,p 222, montrant la Chine sous domination des puissances étrangères au Début du XX ème siècle. Caricature de Plantu, extrait du site Espinosa Carole Lycée Jean Moulin- Pézenas Année scolaire

2 Photographie extraite de la Documentation Photographique, Xavier Paulès, « La Chine Des guerres de lopium à nos jours », la Documentation Française, 2013, p 44. Documents introductifs de la leçon Document 1 (2). La Conférence de Chongqing, se déroulent daoût à octobre 1945, elle a pour objectif la formation dun gouvernement de coalition en Chine. (1) (1). Tchiang Kai-Shek (2) Tchiang Kai Shek Leader du Guomindang domine la vie politique de la Chine moderne entre 1928 et 1937 avec la mise en place de tentatives de réformes sur le plan politique et économiques Mao Zedong, chef du PCC Affirme sa position de leader du parti à partir de 1937 en écartant ses concurrents Favorable à une implantation rurale du parti, il sera désigné président du comité central du PCC en Des oppositions entre les deux partis durant lentre deux guerres : Massacre des ouvriers en 1927 à Shanghai par larmée du Guomindang => 1 ère Guerre civile entre 1927 et 36 Mais création dun front uni contre le Japon entre 1937 et 1945

3 Photographie extraite de la Documentation Photographique, Xavier Paulès, « La Chine Des guerres de lopium à nos jours », la Documentation Française, 2013, p 44. Document 1 (2). La Conférence de Chongqing, se déroulent daoût à octobre 1945, elle a pour objectif la formation dun gouvernement de coalition en Chine. (1) (1). Tchiang Kai-Shek (2) En 1945, la Chine est libérée de loccupation japonaise. Deux hommes forts incarnent la politique chinoise après 1945 Mao Zedong et Tchiang kai-shek La conférence de Chonqing qui sest ouverte sous la pression des Etats-Unis et qui sachève en 1945 vise à la mise en place dun accord pour la création dun gouvernement de coalition. La photographie illustre une entente cordiale mais fragile entre les deux hommes forts de la Chine après 45 : visage fermé deMao qui contraste avec celui souriant de Tchiang kai Shek Cet accord ne sera pas respecté Entraînant la résurgence dès la fin de lannée 45 de la lutte entre les deux camps : le Guomingtang et le PCC

4 Au moment où vont s'engager les opérations décisives [1948], les forces communistes se sont puissamment développées et se sont organisées sur un type de plus en plus régulier. Elles totalisent hommes, combat­tants et services, auxquels s'ajoutent miliciens locaux. (...) L'armée nationaliste est aussi nombreuse qu'en 1946, mais ses meilleures unités, formées et équipées par les Américains, se sont usées, hommes et matériel. La sécurité des arrières exige de plus en plus d'effec­tifs. Des problèmes de commandement se posent souvent, qu'il s'agisse de personnes ou de clans, (…) La situation économique est devenue catastrophique. Les dépenses militaires absorbent plus de 70 % du budget. La monnaie continue de se dévaluer rapidement, malgré des réformes qui ne peuvent arrêter sa chute, malgré l'exécution de quelques fraudeurs. L'introduction d'un "gold yuan" en août 1948 sera sans effet. [...] La débâcle militaire et économique s'accompagnait d'un échec politique patent. C'est en vain que Chiang Kai-Shek avait essayé de rénover son régime en lui donnant une façade démocratique. [...] Ainsi, au petit matin du dimanche 24 2, j'entendis arriver les premières troupes communistes et descendis les voir de près. Elles me surprirent. Mal équipées, uniformes de toile jaune moutarde, très fatiguées, boudins de riz en bandoulière, au pas de route et plutôt en désordre, elles passaient en silence et paraissaient épuisées. Document 2 : Extrait de Jacques Guillermaz 1, Une vie pour la Chirie, mémoires , Paris, © Robert Laffont, Jacques Guillermaz, attaché militaire à Pékin en 1937, diplomate, sinologue, historien du PCC. 2. Entrée des troupes communistes à Nankin en avril Texte extrait de la Documentation Photographique, Xavier Paulès, « La Chine Des guerres de lopium à nos jours », la Documentation Française, 2013, p 45. Une guerre civile succède à la seconde guerre mondiale( ) Deux camps en présence Les forces communistes dirigées par Mao et ayant obtenues un soutien indirect de lURSS Les troupes du Guomingdang supérieure en nombre qui dès le début du conflit remporte des succès (1946- printemps 1947) mais sépuisent malgré laide américaine rappel 1947 : début de la Guerre froide et de la politique dendiguement des Etats-Unis Une cause explicative doc 2 : désunion du commandement et des unités + éparpillement des troupes donc dilution de limpact stratégique + Combinaison de facteurs politiques et économiques 1948 Tournant de la guerre civile. Début des victoire des communistes (capacité à structurer leur unité et à sorganiser malgré une infériorité en équipement. Facteurs de fragilités du Guomingdang -Incapacité à stopper linflation, problème de corruption de certaines élites => impopularité du gouvernement, désaffection et mécontentement social --difficulté à mettre en place une nouvelle monnaie --difficulté à élaborer une constitution et des élections pour élire une assemblée nationale = déficit démocratique

5 Les communistes simposent : Mao Zedong proclame la République populaire de Chine en Jiang Jieshi et l'armée nationaliste, soutenus par les États-Unis, se replient sur lîle de Formose (futur Etat de Taiwan), et la chine nationaliste conserve son siège comme membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. La fin de la Seconde Guerre mondiale qui a permis le rétablissement de la souveraineté chinoise a aussi déclenché une guerre civile qui a conduit à une victoire du parti communiste. Ce dernier sattèle depuis 1949, et avec de multiples aléas, à la création d'une Chine nouvelle qui va se positionner à léchelle internationale en renouant progressivement avec une politique de puissance. En quoi peut-on dire que depuis 1949, lhistoire et lévolution de la place de la Chine dans le monde et dans ses rapports au monde lui permettent dincarner aujourdhui la notion de puissance ?

6 A/ En quoi la victoire du communisme a-t-elle contribué à la constitution dun Etat fort en quête croissante de puissance internationale durant le gouvernement de Mao ( ) ? Une amitié sino soviétique symbolisée par la poignée de main entre les deux représentants des Etats URSS présentée comme le grand frère (personnage plus agé) prodiguant des conseils à son allié tout juste entré dans lâge du communisme (représentant chinois plus jeune) Cette alliance est présentée comme un élément devant contribué à la paix et à la stabilité (union des deux drapeaux et la colombe symbole de paix) Des accords signées entre les deux puissances => présence dun livret entre les deux personnages. Cette différence dâge symbolise lécart économique entre les deux pays et le fait que lURSS, grande puissance, apporte à la Chine, jeune nation en voie de développement, tous les enseignements de sa longue expérience. larrière-plan apparaît un vaste complexe industriel en construction (grues, usines, etc.), qui montre bien que la Chine suit la voie soviétique dindustrialisation fondée sur la priorité à lindustrie lourde. Les Chinois choisissent en effet ce modèle de développement dans les années Après sa conquête du pouvoir, le Parti communiste chinois choisit dentrer dans le camp soviétique. Le 16 décembre 1949, Mao rencontre Staline à Moscou. Les négociations sont difficiles mais elles aboutissent à la signature en février 1950 dun traité damitié, dalliance et dassistance mutuelle sino-soviétique, valable trente ans. LURSS accorde un prêt modeste de 300 millions de dollars à la Chine (aide inférieure à celle accordée à la Pologne) et envoie de nombreux conseillers russes pour aider à son industrialisation (1 er plan quinquennal en ). => Une croissance industrielle de plus de 130% et de développement de vastes unités industrielles comme le complexe sidérurgique de Wuhan. => Primat accordé à lindustrie lourde comme en URSS avec un secteur agricole qui nest pas prioritaire même si la Chine lance des opérations de redistribution des terres et de collectivisation. Quelles étapes dans la quête de puissance à lépoque maoïste ?

7 Cet alignement sur la position soviétique et son appartenance au bloc de lest, conduit la Chine à intervenir dans certains conflits de la Guerre froide notamment en Asie où son action lui permet de saffirmer comme puissance régionale comme lillustre la Guerre de Corée ( ) La guerre de Corée permet avant tout une affirmation de la Chine sur le plan militaire dans un contexte de Guerre froide face au bloc occidental, et notamment face aux Etats- Unis qui mène la coalition occidentale. Contexte : La guerre débute le 25 juin 1950, quand larmée nord-coréenne franchit le 38e parallèle et envahit la Corée du Sud. Malgré larrivée des forces occidentales en Corée duSud, les Nord-Coréens semparent de Séoul et ne laissent aux Sud-Coréens et aux Occidentaux que le contrôle dune bande de terre autour de la ville de Pusan. Mais fin 1950, les forces occidentales reprennent Séoul et les Nord-Coréens sont repoussés au-delà du 38e parallèle. (décision dintervention prise au sein du Conseil de sécurité de lONU qui mandate une force dintervention sous commandement américain pour aider les sud-coréens => intervention rendue possible à cause de la politique de la chaise vide pratiquée par le représentant soviétique) Cette intervention militaire a été soutenue par une aide matérielle de lURSS mais le coût humain est supportée par la Chine Daprès le Pentagone, les soldats chinois tués, blessés ou disparus sont plus de (soit 60 % de lensemble des soldats du camp communiste). Même si les Chinois tentent de minimiser leurs pertes, on peut se rendre compte que leurs chiffres représentent également 60 % des pertes communistes.

8 Rappel des opérations militaires : retour sur la carte 1 Fin novembre, certaines unités occidentales atteignent le Yalu, fleuve de la frontière chinoise. (cf paragraphe 1 du texte)Elles semblent donc avoir triomphé. Cependant, les Chinois contre attaquent et font battre en retraite les troupes de lONU. Une affirmation de la Chine sur la plan politique comme actrice essentielle des relations internationales au même plan que les Etats-Unis La Chine populaire justifie lintervention de volontaires chinois en soulignant que les forces américaines ont violé son intégrité territoriale « en bombardant ses paisibles villes et villages ». Elle ajoute aussi que lintervention occidentale menace « la sécurité de la République populaire de Chine » ; en effet les troupes américaines sont désormais proches de sa frontière et le gouvernement des États-Unis est accusé de réaliser « méthodiquement lencerclement militaire de la Chine en vue dattaquer plus tard ce pays et de provoquer une troisième guerre mondiale ». Propos chinois à nuancer sur le risque de troisième guerre mondiale (volonté chinoise à des fins de propagande et dans le contexte de lutte idéologique de montrer les États- Unis comme les principaux agresseurs) Le président des États-Unis refuse de déclarer la guerre à la Chine et daider les troupes nationalistes chinoises à débarquer sur la partie continentale de la Chine. Il ne veut pas prendre le risque de « commencer une guerre générale » (crainte dune intervention soviétique qui provoquerait un conflit généralisé. Le 11 avril 1951, Mac Arthur, qui commandait le corps expéditionnaire occidental et qui voulait bombarder la Chine, est désavoué par Truman et remplacé par le général Rigdway.

9 La guerre de Corée se termine par un statu quo => signature de larmistice de Panmunjom (juillet 1953), qui met fin à la guerre de Corée, est négocié avec la participation dune délégation chinoise dirigée par le commandant des volontaires du peuple chinois => Une reconnaissance de facto du nouveau régime par la communauté internationale. À cette époque, la République populaire de Chine nest pas reconnue officiellement par la communauté internationale. Cest la Chine nationaliste (Taiwan) qui dispose du siège de membre permanent au Conseil de sécurité de lONU. En invitant un représentant de la Chine populaire à une réunion sur la guerre de Corée, le Conseil de sécurité de lONU reconnaît le gouvernement de Mao comme un acteur majeur des relations internationales. La guerre de Corée a fait des Etats-Unis, lennemi principal et a joué un rôle majeur dans la construction de lidentité nationale par lintensité de la propagande menée à lintérieur du pays.

10 Cette affirmation politique la Chine va lutiliser à des fins de propagande contre les Etats-Unis ce qui lui permet de saffirmer comme rivale idéologique du leader du bloc occidental,au même titre que son allié soviétique. Diabolisation de la figure des Etats- Unis : image de la défaite américaine (drapeau déchiré/ général et soldat blessés fuyant à genoux face à la force de frappe chinoise et nord coréenne/ plan dencerclement abandonné et matériel militaire détruit) Valorisation de lalliance chinoise et nord coréenne et donc de lunion des Forces communistes : deux soldats, lun chinois et lautre nord-coréen mettent en déroute grâce à leur capacité militaire (symbolisée par leurs mitraillettes) la coalition menée par les américains La couleur rouge et le surdimensionnement des personnages soulignent la supériorité du modèle communiste.

11 La guerre de Corée affirme la puissance militaire et politique de la Chine populaire sur la scène internationale, en lui permettant progressivement de se détacher de lURSS et d affirmer un modèle différent. La Chine intervient en Asie Elle soutient le Viet-minh dans la guerre dindochine => Une intervention dans les conflits coloniaux Dans le milieu des années 50, la Chine rivalise avec lURSS dans le cadre de la lutte contre le colonialisme : elle devient un des Etats chefs de fil de la Conférence de Bandung en 1955 en annonçant son soutien aux peuples en lutte pour leur indépendance en Asie comme en Afrique. Zhou Enlai y conduit la délégation chinoise (absence à cette conférence de lURSS) Ces deux documents sont extraits du Manuel Hatier, Terminale ES/L, Edition 2012, p 236

12 AFFIRMATION DE LA PUISSANCE MILITAIRE ET POLITIQUE CHINOISE MAIS DES HESITATIONS LA CONSTRUCTION PROGRESSIVE DE LA PUISSANCE CHINOISE DEPUIS 1949 ALLIANCE AVEC L URSS : ALIGNEMENT SUR LE BLOC DE L EST MAIS UNE AFFIRMATION PROGRESSIVE D UNE POSITION INTERNATIONALE INDEPENDANTE INFLUENCE REGIONALE EN ASIE + DANS LE TIERS MONDE Un retour de puissance dans le cadre de lalliance avec lURSS durant la guerre froide

13 Le PCC reproche au PCUS davoir osé critiquer la politique de Staline lors de son XXe Congrès. Pour les Chinois, Staline reste « un grand marxiste léniniste » et « un grand révolutionnaire prolétarien => FAVORABLE AU CULTE DE LA PERSONNALITE Mao refuse toute remise en question du culte de la personnalité quil applique à lui-même en Chine Refus des autorités chinoises de la politique de destalinisation. = > LE FOSSE SE CREUSE PROGRESSIVEMENT ENTRE LES DEUX ALLIES Ils refusent aussi la politique de coexistence pacifique menée par lURSS de Khrouchtchev. Pour le PCC : cest une capitulation du mouvement communiste international face au système capitaliste incarné par les Etats-Unis. Mao refuse quant à lui ce quil juge être un abandon de la lutte contre les régimes impérialistes. La crise de Cuba est pour les Chinois « lexemple frappant » de la capitulation des soviétiques face au bloc occidental mené par les Etats-Unis. Pour éviter un affrontement avec les États-Unis, lURSS a accepté de retirer les missiles nucléaires quelle avait installé sur lîle mais elle obtient la promesse du gouvernement américain quaucune tentative de renversement du régime ne sera mise en œuvre. A la fin des années 50, la Chine prend de plus en plus ces distances avec lURSS, elle critique ouvertement la politique de déstalinisation et la coexistence pacifique. En juin 1959, lURSS unilatéralement le traité de 1957 de coopération nucléaire avec la Chine. En 1960, lURSS rappelle ses experts. Mais la rupture officielle entre le PCUS et le PCC nintervient que fin 1962 à loccasion de la Crise de Cuba. UN ISOLEMENT RELATIF DE LA CHINE SUR LA SCENE INTERNATIONALE CONCURRENCE DES DEUX PAYS (la chine se dote de larme nucléaire en 1964)

14 Mise en place par la Chine de Mao dun modèle concurrent du modèle soviétique qui sarticule autour de deux axes 1.Le grand bond en avant 2.La révolution culturelle Document 1 « Malgré nos propres difficultés […] nous avions investi en Chine des sommes considérables. […] Quand Mao proclama que la Chine pouvait rattraper lAmérique en cinq ans, il le fit en nous attaquant ouvertement. Cest à peu près à ce moment quil mit sur pied ses communes et entrepris la construction de ses hauts fourneaux du genre samovar (1). Mao déclarait aussi que la coexistence pacifique était un concept pacifiste bourgeois […] Par la suite, la presse Chinois, inspirée par Mao, se mit à proclamer que Vladivostok était en territoire chinois (2). N. Khrouchtchev, Souvenirs, ed. Robert Laffont, 1971 (extrait du manuel Hatier Terminale ES/L, 2012, p Bouilloire russe 2.En 1960 et à nouveau en 1964, la Chine réclame à lURSS la restitution de Vladivostok, mais aussi dune partie de la Mongolie, des deux rives du fleuve Amour et la péninsule de la Kamtchatka. Référence à la politique soviétique de soutien à lindustrialisation de la Chine : envoi de plus de experts russes et formation du double de techniciens chinois en URSS. + Aide apportée sous forme de prêt minime car lURSS doit faire face dans les années 50 à des difficultés économiques. Propos à nuancer : lampleur de laide apportée à la Chine est quelque peu exagérée par Khrouchtchev. : une aide minime mais inférieure à celle accordée à certaines démocraties populaires => déception de la Chine Mise sur pied par Mao de sa politique du Grand bond en avant : critique du modèle soviétique qui a privilégié lindustrie lourde en sacrifiant lagriculture et volonté daccroître la productivité par la mobilisation des masses = CONCURRENCE DES DEUX MODELES ET MISE EN PLACE D UNE VOIE CHINOISE SPECIFIQUE Khrouchtchev fait ici brièvement allusion à la critique en règle de la politique dapaisement et de coexistence pacifi que de lURSS, point de désaccord qui a conduit à la rupture sino-soviétique. Il pointe aussi du doigt les velléités nationalistes du gouvernement chinois, notamment sur certains territoires frontaliers => Tensions en ASIE lallusion aimable aux communes populaires (et à leur principe de répartition selon les besoins) et aux petits hauts-fourneaux sur un tonn plein de dédain => ce qui traduit un certain sentiment de supériorité. Les raisons de la rupture sino-soviétique vue dURSS

15 Les communes populaires vont constituer des structures par lesquelles Mao tente de mettre en place un système dautosuffisance pour le pays en accentuant le processus de collectivisation tant sur le plan agricole quindustriel. Ces communes populaires deviennent le cadre de la construction de manière très rudimentaires de hauts fourneaux visant à accroître la production dacier. Les masses paysannes sont mobilisées pour la mise en œuvre de grands travaux comme la construction de routes ou de vastes barrages. Bilan catastrophique : la politique chinoise va présenter des statistiques erronées visant à souligner le succès de cette politique mais en réalité. Pendant cette période le pays va connaître : une des pires famines de son histoire affectant davantage les campagnes que les villes/ estimation encore en débat plus de 30 millions de victimes. Document extrait du manuel Hatier Terminale ES/L, 2012, p 230.

16 la Chine de Mao : un rayonnement international ? Reprise du travail préparatoire Idées clés > La Chine fait connaître « sa révolution » en publiant des magazines de propagande à létranger, notamment en Occident. Le mensuel La Chine en construction est publié en différentes langues, ici le français et langlais. Dans ces deux documents, on insiste sur lidée de mobilisation des masses enthousiastes et souriantes. Un rassemblement de jeunes chinois qui brandissent des symboles du maoïsme, le drapeau rouge ou le petit livre rouge. La figure de Mao Zedong est aussi exaltée (sur le document 3a, sa photographie et sa statue apparaissent à larrière-plan) > La photographie montre linfluence du maoïsme auprès de la jeunesse française. En effet, les étudiants qui occupent la Sorbonne en mai 1968 ont accroché sur les murs de luniversité un gigantesque portrait de Mao Zedong et des slogans communistes tel que « servir le peuple ». Un rayonnement idéologique du communisme chinois. La propagande maoïste en Occident notamment en Europe marque les esprits des élites intellectuelles et politiques ainsi que ceux de la jeunesse (notamment lors des mouvements de 1968).

17 MAIS UNE INFLUENCE IDEOLOGIQUE A NUANCER M.-A. Macciocchi présente une image très positive de la Révolution culturelle. Elle reprend en fait le discours de propagande du régime communiste tel quil apparaît au travers des couvertures des magazines qui célèbrent cet enthousiasme des masses pour les idées de Mao Simon Leys souligne que la révolution culturelle chinoise sest déroulée dans une grande violence et a fait de nombreuses victimes innocentes. dit en effet avoir vu « le fleuve Jaune charrier des cadavres » pendant son séjour en Chine. Un rayonnement idéologique du communisme chinois à nuancer La révolution culturelle = un mouvement de révolte de la jeunesse, organisée en gardes rouges, contre lordre établi, représenté par les intellectuels et fonctionnaires du Parti. Ce mouvement provoqué par Mao pour affaiblir ses rivaux politiques sest accompagné de multiples dérives -destruction dune partie du patrimoine chinois (temples, œuvres darts, ouvrages littéraires, humiliation des intellectuels comme lécrivain Lao She. -Pour stopper lanarchie ambiante, Mao fait envoyer dans les campagnes + de 17 millions de jeunes instruits dont lobjectif sera déduquer les masses => Blocage de la modernisation du pays ainsi privé de ses élites et de sa jeunesse étudiante.

18 La Chine populaire devient en 1971 un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité. Elle remplace ainsi la Chine nationaliste de Taiwan qui occupait cette place malgré la fondation du régime communiste chinois en octobre TRIOMPHE DIPLOMATIQUE RECONNAISSANCE OFFICIELLE DE LA PUISSANCE POLITIQUE CHINOISE SUR LA SCENE INTERNATIONALE COMME SEULE AUTORITE LEGITIME (elle siège au conseil de sécurité de lONU comme membre permanent sur un pied dégalité avec les deux Grands) Contextualisation : Rappel déjà en 1964 : La chine communiste avait été reconnue par la France En 1971, volonté de désengagement des Etats- Unis au Vietnam avec la crainte que linfluence soviétique ne sy installe. Une crainte partagée par Pékin et qui va faciliter le rapprochement des deux puissances. La Chine populaire se rapproche des Etats-Unis (tensions fontalières avec lURSS importantes à partir de 1969) Afin daffaiblir lURSS dans le monde communiste, les États-Unis profitent de loccasion. Le président Nixon, invité par Mao, se rend en Chine en février La visite du président américain Étonne car la guerre du Vietnam, qui voit saffronter les troupes communistes soutenues par la Chine et le régime de Saïgon appuyé par les États-Unis, est encore en cours.

19 AFFIRMATION DE LA PUISSANCE MILITAIRE ET POLITIQUE CHINOISE MAIS DES HESITATIONS POURSUITE DE L AFFIRMATION DE LA PUISSANCE POLITIQUE ET MILITAIRE ET DEVELOPPEMENT D UNE FASCINATION CULTURELLE MAIS UNE INFLUENCE MONDIALE LIMITEE LA CONSTRUCTION PROGRESSIVE DE LA PUISSANCE CHINOISE DEPUIS 1949 ALLIANCE AVEC L URSS : ALIGNEMENT SUR LE BLOC DE L EST MAIS UNE AFFIRMATION PROGRESSIVE D UNE POSITION INTERNATIONALE INDEPENDANTE INFLUENCE REGIONALE EN ASIE + DANS LE TIERS MONDE RUPTURE AVEC L URSS POLITIQUE DE DETENTE AVEC LE BLOC OCCIDENTAL UNE POSITION INTERNATIONALE RECONNUE MAIS UNE INFLUENCE MONDIALE ENCORE LIMITEE A L ASIE ET L AFRIQUE Un retour de puissance dans le cadre de lalliance avec lURSS durant la guerre froide Une affirmation dune voie chinoise spécifique dans la poursuite de la quête de puissance à partir des années 60

20 A la mort de Mao en 1976, la Chine reste une puissance mondiale encore limitée même si elle dispose déjà de certains instruments de la puissance et son poids régional est indéniable. B/ De la mort de Mao à aujourdhui : vers un statut de superpuissance ? Rappel : Evolution de la Chine sur une 30aine dannées Une croissance élevée + 10% et Une mondialisation de léconomie chinoise La Chine, créancière du monde (importance de ses réserves de changes en 2010 = + de 2850 milliards de dollars). Pays investisseur de capitaux: des IDE multipliés par 6 entre 2004 et 2010 et supérieurs à 300 milliards de dollars En 2009, elle devient la 1 ère puissance exportatrice du monde Un pays classé parmi des pays dits « émergents » Rôle de plus en plus prégnant de ces firmes transnationales comme Lenovo ou Pétrochina. Peut-on dire aujourdhui que la Chine sest érigée au rang de superpuissance ?

21 Localisation des ZES en 1980 comme Celle de Shenzhen Fin des années 90, lensemble du littoral chinois ouvert aux investissements étrangers ZES Zones économiques spéciales bénéficiant davantages préférentiels et donc attractifs pour les capitaux étrangers comme de faibles droits de douanes ou des impôts réduits. En 1980, pour attirer les investisseurs étrangers, sont dabord créées quatre zones économiques spéciales ZES sur la côte sud- est de la Chine, notamment celle de Shenzhen à proximité de Hong Kong. Le succès de lopération est tel que le gouvernement chinois décide douvrir aux investissements étrangers dautres villes portuaires comme Shanghai en Puis cest lensemble du littoral qui est concerné dès Conséquences : développement de vastes ensembles portuaires ayant permis à la Chine de développer ses capacités dexportation Et accroissement du PIB des régions littorales ayant bénéficier de cette ouverture La Chine est devenue en moins de trente ans une grande puissance économique grâce à la politique de rattrapage menée par le gouvernement réformateur de Deng Xiaoping dont lobjectif était dériger la Chine au rang de grande puissance mondiale : mise en place de la « politique des quatre modernisations » devant affecter 4 secteurs dactivités - lagriculture - les sciences - lindustrie - la défense ZES, Pour développer sa capacité dexportation et attirer les capitaux étrangers, le gouvernement crée les ZES, essentiellement dans les régions côtières en 1980 puis à la fin des années 1990 cette ouverture touche lensemble du littoral chinois. Dans les années 80, la Chine intègre les principales institutions économiques et financières internationales : le FMI et la Banque Mondiale ( ) et lOMC en Cette politique lui a permis de devenir un géant économique : 2 ème rang mondial depuis 2010, elle constitue aujourdhui latelier du monde. Aujourdhui, grâce à une croissance élevée, elle développe ses investissements à létranger en Europe et en Afrique.

22 Les relations commerciales de la Chine avec lAfrique ont connu un essor important. Quasiment insignifiant en 1956 (12 millions de dollars), ce commerce représente millions de dollars en Il sest surtout développé depuis le début des années La Chine achète des matières premières à lAfrique, notamment du pétrole ; elle lui vend des produits manufacturés, 10,3 % des exportations africaines sont à destination de la Chine. Principaux partenaires de la Chine en Afrique Dans les années 1960, les relations sino- africaines étaient peu développées. La Chine sintéressait surtout au continent africain pour assurer le rayonnement de son modèle idéologique et pour obtenir lappui des pays nouvellement indépendants alors quelle était isolée sur la scène internationale. Depuis le début des années 2000, la situation a fortement changé. Le continent africain est devenu un débouché non négligeable pour les produits chinois, il est surtout devenu un important fournisseur de matières premières (en particulier de pétrole) et de produits agricoles. La Chine ne cesse donc de renforcer ses liens avec les pays de la région : elle multiplie les investissements, accorde une importante aide au développement en annulant une partie des dettes, en envoyant des ingénieurs, en construisant des hôpitaux, etc.. Déséquilbre des échanges Critique de la présence et domination chinoise dans certains Etats africains Les partenaires économiques privilégiés de la Chine sont notamment lAngola, lAfrique du Sud, le Soudan, le Nigeria, la Libye ou la RPC = le plus souvent des pays producteurs de matières premières énergétiques dont la la Chine a besoin pour répondre à sa croissance et aux demandes de son marché. Elle rachète aussi ou loue des terres arables pour répondre aux besoins alimentaires de sa population.

23 Le titre de la Une, « Si la Chine rachète lEurope », rend explicite le message et traduit le poids devenu prédominant de la Chine en Europe. (ses entreprises dynamiques et prospères rachetent les sociétés en difficulté dune Europe qui connaît depuis 2007 un important ralentissement économique depuis (ex : rachat par la Chine dune partie de la dette publique de nombreux Etats comme la Grèce) Cette couverture de Courrier international et le titre de la Une exprime aussi lappréhension des européens face à la puissance économique chinoise. Elle présente un gigantesque panda, toutes griffes dehors, qui semble sur le point de semparer de lEurope. Panda symbole de la Chine (souvent Offert comme cadeau diplomatique par les dirigeants chinois aux pays étrangers. Animal doux au regard attendrissant qui contraste avec Les griffes de lanimal qui soulignent que la puissance économique chinoise est perçue comme une menace pour léconomie européenne. Les griffes de lanimal sagrippant sur la planète et enserrant le continent européen. Le panda a constitué un outil diplomatique pour la Chine (cette tradition avait été initiée sous la dynastie des Tang. En 685, l'empereur chinois avait offert deux pandas au Japon) notamment dans les années Un moyen pour la Chine de symboliser lapaisement des relations avec les nations étrangères (exemple en 1972 avec les Etats-Unis de Nixon) => Evolution de la symbolique du panda Dans les années : devant lengouement suscité par les Pandas en Occident : prêt des pandas pour de courte durée avec une logique avant tout commerciale qui suscita les critiques des associations de protection de la nature. Changement de positionnement de la Chine = dans les années 90/2000 locations de pandas en contrepartie dune contribution financière des zoos et engagement de la Chine à rendre visible lusage des fonds (recherche / protection animalière..) Les Pandas dans les années intégrés au jeu politique : image de la Chine et dune bonne gestion écologique de son environnement (écoute du discours de la femme du président Nixon, en avril 72 lors de la visite de Zhou en Lai qui sest accompagnée du cadeau de pandas : (L'AIGLE, L'OURS ET LE PANDA : UN BESTIAIRE POLITIQUE - 2/4 - Petit traité de diplomatie animale) ours-et-le-panda-un-bestiaire-politique-24-petit-traite-de- diplomatie Ces craintes sont à relativiser. Même si les investissements chinois sont présents en Europe, cest en Asie, premier espace des échanges internationaux de la Chine, quils prédominent. Si lindustrie se modernise considérablement, grâce aux investissements extérieurs, elle a encore des difficultés à développer ses propres technologies (poids des transferts technologiques extérieurs et donc une dépendance accrue => de ce fait tout ralentissement des économies européennes, et plus largement occidentales impacte léconomie chinoise INTERDEPENDANCE ACCRUE ENTRE LA CHINE ET SES PARTENAIRES DANS LE CADRE DE LA MONDIALISATION CROISSANTE DE SON ECONOMIE ET CE MALGRE LE RENFORCEMENT DE SON MARCHE INTERIEUR

24 Cette politique a entraîné de modernisation de léconomie chinoise entreprise dans les années 80 a certes permis au pays dacquérir une position économique incontestable cependant elle a provoqué dimportantes disparités au sein du territoire chinois - Ecart de richesse entre la côte et lintérieur du territoire chinois. Les régions de Chine qui ont le plus fort PIB par habitant sont celles qui ont été ouvertes aux investissements étrangers dès les années Lintérieur du pays garde un PIB par habitant généralement inférieur à la moyenne nationale Des défis à relever La montée des inégalités sociales entre 1982 et 2002, le coefficient de Gini est passé de 0, 30 à 0, 45 Disparités de développement littoral/interieur => questionne laménagement du territoire Clivage entre les villes et les campagnes (ce sont Les ménages urbains qui ont le plus bénéficier de la croissance liée à la politique de réformes Les enjeux environnementaux liées aux effets de lindustrialisation, de lusage massif dengrais et produits chimiques, à la circulation automobile (16 des 20 villes les plus polluées du monde se trouvent en Chine/ en 2006 le Chine devient le 1 er émetteur de GES) MAIS UNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA NECESSITE DE METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE MAIS DES DIFFICULTES A L APPLIQUER DU DE LA GRANDE HETEROGENEITE DU TERRITOIRE CHINOIS. Augmentation en 20 ans du revenu annuel disponible par tête des ménages urbains passant denviron 1000 yuans à près de yuans Le gouvernement de Deng Xiaoping établit dans les années 80 un nouveau modèle chinois celui du « socialisme de marché » qui se traduit par une ouverture du pays au libéralisme économique et saccompagne dune volonté daccroître la puissance de la Chine sur le plan géopolitique. Vision chinoise du monde où le développement économique est subordonné à lagrandissement de la puissance chinoise, donc le développement économique ne vise pas en priorité lélévation du niveau de vie mais à rendre à la Chine sa prééminence dans le monde. (une vision du monde élaborée par les mandarins) = Un des fils directeurs de la pensée politique chinoise Le lien économie/ puissance structure la vision qua la Chine délle même et du monde TOURNANT DES ANNEES EME PUISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE VOLONTE DE JOUER UN ROLE PLUS GRAND DANS SON ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

25 MER DE CHINE MERIDIONALE OCEAN INDIEN GOLFE DU BENGALE La Chine possède dimportantes bases navales dans la région notamment dans des espaces maritimes stratégiques CETTE SECURISATION DES VOIES MARITIMES ET DE SES SOURCES DAPPROVISIONNEMENT EXPLIQUENT PAR LES ENJEUX ECONOMIQUES LIES AUX ECHANGES INTERNATIONAUX DU PAYS Elle modernisé ses forces militaires, grâce à une hausse constante du budget de la Défense. Elle a principalement développé -Sa force de frappe nucléaire -Ses missiles, ainsi que sa marine. -Elle a aussi mis en place les moyens dune guerre assymétrique (missiles anti-navires ou antisatellites, attaques cybernértiques La Chine multiplie les opérations navales que ce soient des « exercices dentraînement », « des activités de collecte dinformations », ou « des activités de surveillance » => Des tensions en Asie Manœuvre de troupes délite chinoises et Russes dans la péninsule de Shandong, au Sud de Pékin (2005) Photographie extraite du manuel Hatier Terminale ES/L p 243, Paris, Ed Carte extraite du manuel Nathan Terminale ES/L p 241, Paris, Ed

26 La Chine est un sujet dinquiétude pour ses voisins en raison dabord de ses revendications territoriales. Ses rapports avec lInde sont rendus difficiles par lexistence de litiges frontaliers dans lHimalaya. En Asie du Sud-Est, Pékin refuse daccepter lindépendance de Taiwan et considère que lîle fait toujours partie de son territoire national. La RPC voudrait aussi pouvoir contrôler une plus large portion de la mer de Chine méridionale. Il faut comprendre que la Chine considère cette mer comme une sorte de zone dinfluence naturelle, selon une conception impériale de son pouvoir. La Chine dispose aussi dans cette zone de relais dinfluence. En effet, la diaspora chinoise est importante dans la région. Dans certains pays résident plus de 1 million dhabitants dorigine chinoise.Ces personnes constituent 80 % de la population de Singapour, 25 % de celle de la Malaisie, 10 % de celle de la Thaïlande. LE TERRITOIRE CHINOIS EST AUSSI SOUMIS A DES CONFLITS FRAGILISANT SA SECURITE INTERIEURE COMME CEUX DU TIBET ou DU XINJIANG REGION DU CACHEMIRE TAIWAN Carte extraite du manuel Nathan Terminale ES/L p 241, Paris, Ed MER DE CHINE ORIENTALE Sur le plan militaire, la Chine a entrepris de vastes efforts de modernisation notamment de sa marine et de ses armements balistiques cependant ses capacités de projection dans le monde restent encore limitées. A léchelle mondiale, elle joue un rôle au sein du conseil de sécurité ( intervention dans le dossier du nucléaire iranien) et dans les missions de maintien de la paix de lONU avec lenvoi dun grand nombre de soldats dans les casques bleus comme en Afrique (comme au Soudan, en Ethiopie, en Erythrée ou encore au Libéria). Elle y installe aussi des Instituts Confucius ( établissements scolaires dont le but est de développer la langue et la culture chinoise ) : pour accroître son influence culturelle et sans doute aussi pour permettre la formation de cadres parlant chinois qui sont nécessaires au développement des relations économiques => EXISTENCE D UN SOFT POWER CHINOIS

27 Photographie extraite du manuel Hatier Terminale ES/L p 243, Paris, Ed Carte extraite de la Documentation Photographique, n°8093, Xavier Paulès, « la Chine des guerres de lopium à nos jours, Paris, 2013 Un soft power qui saffirme par le voie du 7 ème art Intérêt pour le cinéma chinois et succès de certains films comme le secret des poignards volants de Zhang Yimou récompensé au Golden Globe du meilleur film en langue étrangère Zhang Yimou est un réalisateur, acteur, producteur, scénariste et directeur de la photographie chinois. Il est admis à l'institut du cinéma de Pékin. Il tourne Épouses et concubines en 1991 (Lion d'argent au festival de Venise) Épouses et concubines Il réalise plusieurs films comme Vivre (grand prix du jury au festival de Cannes 94) et en 2003, Hero avec Jet Li et Maggie Cheung. Vivre Hero Il produit 2046 de Wong Kar Wai (autre cinéaste chinois plusieurs fois primé). 2046

28 A léchelle mondiale, le développement des des instituts Confucius est important, ces derniers sont établis en coopération avec une institution universitaires du pays daccueil : cest en Amérique du nord où le nombre dinstituts est le plus importants 343 en 2010 dont 287 pour les Etats-Unis, puis en Europe (187 instituts en 2010 dont 70 au Royaume-Uni) lAsie ne se place quen 3 ème position. Objectif => 1000 instituts Confucius dans le monde dici 2020 Emission « Les enjeux internationaux », émission animée par Thierry Garcin : Emission du 14 juin 2013 : Chine. De la diaspora aux instituts Confucius : la présence chinoise dans le monde, par Thierry Sanjuan est géographe et professeur à la Sorbonne. Chine. De la diaspora aux instituts Confucius : la présence chinoise dans le mondewww.franceculture.fr/ Augmentation de personnes apprenant le chinois dans le monde mais le réseau de ses instituts reste encore limité (exemple en France) Fascination pour la Chine dans les pays occidentaux Raisons économiques (un partenaire majeur tout en étant un concurrent) Fascination pour la civilisation millénaire de la Chine (notamment de la Chine Impériale (développement dexpositions comme lexposition en 2011/2012 La Cité interdite au Louvre « empereurs de Chine et rois de France » Intérêt pour certains arts martiaux ou de relaxation comme le Taï-Chi- Chuan ou le Qi Qong

29 La politique douverture entamée par le gouvernement chinois depuis les années 80 ne sest cependant pas accompagnée dun processus de démocratisation sur le plan politique. La Chine obtient les Jeux Olympiques en 2008 (après un premier échec pour ceux de 2000) = SPORT OUTIL D AFFIRMATION PACIFIQUE DE SON RETOUR DE PREMIER PLAN SUR LA SCENE INTERNATIONALE. JO = COMPETITION INTERNATIONALE ENTRE PUISSANCES + OUTIL D AFFIRMATION PACIFIQUE DE RAYONNEMENT D UNE PUISSANCE / DIMENSION GEOPOLITIQUE DES JO (La Chin e obtient 51 médailles) Le choix de programmer louverture le 8 août 2008, date porte bonheur (8/8/8 : le nombre huit étant considéré comme très bénéfique selon les croyances populaires) constitue une affirmation dune identité culturelle distincte. ANNEAUX OLYMPIQUES = SYMBOLES DES JO une caricature de Arend Van Dam paru dans Courrier international (extraite du manuel Hatier, Terminale ES/L 2012 p 244) Ce dessin illustre les efforts du gouvernement pour contrer la dissidence qui pouvait espérer profiter de la médiatisation des JO pour dénoncer certains des aspects du régime en place (notamment son refus douverture politique) Présence de la police et de larmée chinoise ( soldats et policiers munis de balais = image caricaturale du ménage et essayant de cacher les mouvements dopposition au régime réclamant le respect des droits de lhomme et celui de la liberté dexpression (telles des poussières venant assombrir limage que la Chine veut donner delle-même). Les mains et poings levés resistent aux forces de lordre pour montrer leur persévérence face à un régime politique autoritaire et la poursuite de la lutte contre la répression.

30 Au prix dun formidable effort policier, ces efforts ont été couronnés de succès et aucune manifestation de protestation na émergé durant les Jeux. Cependant la politique menée par la Chine suscite très souvent une indignation de la communauté internationale -Image encore marquante dans les pays occidentaux de la politique répressive menée par larmée chinoise entre le 3 et 4 juin 1989 contre les étudiants venus manifester à Tiananmen leurs aspirations à plus de démocratie et de liberté => des sanctions de courte durée -Critiques de la politique menée par la Chine au Tibet sans réaction du gouvernement de Pékin -Répression contre les opposants politiques Malgré les critiques de la communauté internationale, la Chine nobtempère pas affirmant son refus de toute ingérence de puissances étrangères dans ses affaires intérieures. AFFIRMATION D UNE PUISSANCE POLITIQUE INDEPENDANTE / ELLE EST DEVENUE UN PARTENAIRE ECONOMIQUE INCONTOURNABLE CE QUI DE CE FAIT RENFORCE SON POIDS ET SON AFFIRMATION INTERNATIONALE. La couverture de Newsweek évoque met laccent sur la violence de la répression subie par les manifestants de la place Tiananmen. un « règne de la terreur » et montre au premier plan, deux femmes. Lune dentre elles, peut-être blessée, pleure, le bras en lair, le visage ravagé par la douleur ; lautre la soutient. À larrière- plan, on distingue une autre personne qui se tient la tête entre les mains, en signe de desespoir. = la repression de 1989 fit plus de 2000 morts.

31 AFFIRMATION DE LA PUISSANCE MILITAIRE ET POLITIQUE CHINOISE MAIS DES HESITATIONS POURSUITE DE L AFFIRMATION DE LA PUISSANCE POLITIQUE ET MILITAIRE ET DEVELOPPEMENT D UNE FASCINATION CULTURELLE Des années 80 à nos jours UNE AFFFIRMATION INCONTESTEE DE SA PUISSANCE ECONOMIQUE ET FINANCIERE DANS LE MONDE ET UNE VOLONTE TRES MARQUEE DE S AFFIRMER AUJOURD HUI COMME PUISSANCE GEOPOLITIQUE ET CULTURELLE. LA CONSTRUCTION PROGRESSIVE DE LA PUISSANCE CHINOISE DEPUIS 1949 ALLIANCE AVEC L URSS : ALIGNEMENT SUR LE BLOC DE L EST MAIS UNE AFFIRMATION PROGRESSIVE D UNE POSITION INTERNATIONALE INDEPENDANTE INFLUENCE REGIONALE EN ASIE + DANS LE TIERS MONDE RUPTURE AVEC L URSS POLITIQUE DE DETENTE AVEC LE BLOC OCCIDENTALE UNE POSITION INTERNATIONALE RECONNUE OUVERTURE AU LIBERALISME ECONOMIQUE RENFORCEMENT DE SON ARMEE ET SURTOUT DE SA MARINE MAIS DES CAPACITE DE PROJECTION ENCORE LIMITEES UNE MEDIATION DANS CERTAINES CRISES INTERNATIONALES (IRAN/SYRIE) ABSENCE DE DEMOCRATISATION INTERNE => des répercussions sur son image internationale Depuis 1949, en Chine, la puissance politique a précedé la puissance économique mais cest aujourdhui la seconde qui prédomine soutenant les ambitions du rayonnement politique, culturel et militaire du pays Un retour de puissance dans le cadre de lalliance avec lURSS durant la guerre froide Une affirmation dune voie chinoise spécifique dans la poursuite de la quête de puissance à partir des années 60 Une superpuissance en devenir ?


Télécharger ppt "CHAPITRE II LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949 Caricature américaine, vers 1900., extrait du Manuel dHistoire TES/L,Nathan, collection Le Quintrec, Paris,p."

Présentations similaires


Annonces Google