La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Quavons-nous appris sur gouvernance rurale? Idées et implications Bruno JEAN, Professeur Université du Québec à Rimouski avec la contribution spéciale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Quavons-nous appris sur gouvernance rurale? Idées et implications Bruno JEAN, Professeur Université du Québec à Rimouski avec la contribution spéciale."— Transcription de la présentation:

1 1 Quavons-nous appris sur gouvernance rurale? Idées et implications Bruno JEAN, Professeur Université du Québec à Rimouski avec la contribution spéciale dHélène Devarennes (étudiante U.Moncton) Et les membres de lÉquipe Gouvernance Rurale de NÉR2: Peter Apedaile, Omer Chouinard, Patrice Leblanc, Augustin Épenda, Steve Plante, Derek Wilkinson Avec les ÉTUDIANTS ET ÉTUDIANTES Luc Bisson, Sophie-Anne Morin, Nancy Gagné Hélène Devarennes, Tchabagnan Ayeva, Claude Ouellet

2 2 Ce que nous avions déjà appris (NRE1) … que certaines communautés rurales gagnent et dautres perdent que certaines communautés rurales gagnent et dautres perdent que le capital social est davantage présent dans les collectivités rurales en développement (leading) que dans celles en déclin (lagging) que le capital social est davantage présent dans les collectivités rurales en développement (leading) que dans celles en déclin (lagging) que la différence entre une collectivité en déclin et une collectivité prospère ne tient pas seulement à des facteurs tangibles, mais aussi à un facteur immatériel ou intangible relié au niveau du capital social local, soit les «capacités» de se développer de la communauté elle-même. que la différence entre une collectivité en déclin et une collectivité prospère ne tient pas seulement à des facteurs tangibles, mais aussi à un facteur immatériel ou intangible relié au niveau du capital social local, soit les «capacités» de se développer de la communauté elle-même.

3 3 Ce que nous voulions apprendre (NRE2) Comprendre le rôle dun des facteurs intangibles de développement ou dune « capacité » de développement : la gouvernance. Comprendre le rôle dun des facteurs intangibles de développement ou dune « capacité » de développement : la gouvernance. Comprendre le fonctionnement de la Nouvelle gouvernance rurale (à différente échelle du local au global) Comprendre le fonctionnement de la Nouvelle gouvernance rurale (à différente échelle du local au global) En posant des questions telles que : Comment pouvons-nous mieux comprendre la gouvernance dans les collectivités rurales? Comment est-elle reliée au processus de renforcement des capacités rurales?

4 4 La finalité des travaux de lÉquipe Gouvernance Pour nous, il faut produire de la connaissance pour laction, donc partager le savoir avec les populations rurales (KM) Renforcer les capacités de gouvernance rurale en termes de décisions qui servent les intérêts des citoyens Renforcer les capacités de gouvernance rurale en termes de décisions qui servent les intérêts des citoyens Aider les ruraux à passer dune gouvernance adaptatrice et passive à une gouvernance anticipatrice (capable didentifier les options quoffre lavenir) et innovante. Aider les ruraux à passer dune gouvernance adaptatrice et passive à une gouvernance anticipatrice (capable didentifier les options quoffre lavenir) et innovante. Développer les compétences des acteurs locaux de la gouvernance (Ex: atelier avec représentants des sites) Développer les compétences des acteurs locaux de la gouvernance (Ex: atelier avec représentants des sites)

5 5 La démarche de recherche de lÉquipe Gouvernance Une stratégie multiple : des séminaires de chercheurs (visant la la construction dun modèle théorique de gouvernance); des études de cas de gouvernance et une étude comparative des modes de gouvernance dans les sites NRE; des études thématiques sur des aspects particuliers de la gouvernance

6 6 Notre définition de la gouvernance La gouvernance est la somme des traditions, des processus et des institutions qui forment un mode de régulation sociale spécifique du pouvoir et de la prise de décision concernant les finalités collectives dune communauté Avec la Nouvelle gouvernance rurale, on assiste à la montée en puissance de la société civile, même sur le plan local. Elle met alors en scène trois grandes catégories dacteurs : le monde municipal (secteur public), les acteurs économiques (secteur privé), et les organismes communautaires (société civile) Ayant une nouvelle capacité rurale: exercer le pouvoir de manière innovante en construisant des arrangements institutionnels inédits.

7 7 Notre modèle théorique de la Nouvelle gouvernance rurale Facteurs contextuels Démocratie cognitive Réflexivité Choix rationnel/publ./soc. Gouvernementalité Corruption Capital social Relations Marchandes Bureaucratiques Associatives Communales Histoire Résultats Réaménagement du pouvoir et de lautorité: Nouv.Arrangemens institutionnels Régulation sociale et économique Part.Public Privé Gestion du risque Imputabilité Négocation Secteur Public Secteur Privé Société civile Enjeux Global Régional Local Les atouts Les finalités

8 8 Nos études des cas de gouvernance locale Les questions de recherche : Les questions de recherche : Comment les acteurs sociaux arrivent à mettre en place des arrangements institutionnels inédits révélateurs dune nouvelle gouvernance rurale? Comment les acteurs sociaux arrivent à mettre en place des arrangements institutionnels inédits révélateurs dune nouvelle gouvernance rurale? Quelle est la place de la société civile (participation citoyenne) dans le processus de prise de décision et daction? Quelle est la place de la société civile (participation citoyenne) dans le processus de prise de décision et daction? La méthode : La méthode : Deux études de cas en profondeur: Cap-à-lAigle (Maîtrise de Sophie-Anne Morin) et Néguac (Maîtrise de Hélène Devarennes) Deux études de cas en profondeur: Cap-à-lAigle (Maîtrise de Sophie-Anne Morin) et Néguac (Maîtrise de Hélène Devarennes)

9 9 Le modèle de renforcement des capacités appliqué au cas de Cap-à-lAigle ATOUTS Capital économique (B&B) Capital humain (des leaders) Capital social (des réseaux internes et externes) Capital naturel (Site paysager de qualité et présence du lilas) RELATIONS + Associatives + Communales + - Bureaucratiques - + Marchandes FINALITÉS Création demplois Industrie touristique Environnement Paysage Cohésion sociale (lutte à la pauvreté) Sentiment dappartenance = Jardins des Lilas Les finalités atteintes deviennent de nouveaux atoutsfinalités La gouvernance: capacité collective de définir les finalités (enjeux) et didentifier les atouts, de mobiliser le bon type de relation pour réaliser les finalités

10 10 La nouvelle gouvernance innovante à Néguac Létude dHélène Devarennes sous la direction dOmer Chouinard (U. de Moncton) a montré… que la mobilisation des acteurs de la société civile (participation citoyenne et capacités communautaires) que la mobilisation des acteurs de la société civile (participation citoyenne et capacités communautaires) pouvait susciter une nouvelle gouvernance locale pouvait susciter une nouvelle gouvernance locale au travers de trois exemples de construction darrangements institutionnels locaux inédits (Autorité portuaire, Aréna Sportplex et Auditorium de la Société culturelle) au travers de trois exemples de construction darrangements institutionnels locaux inédits (Autorité portuaire, Aréna Sportplex et Auditorium de la Société culturelle) Je lui en demandé de vous en dire quelques mots aujourdhui

11 11 UN CAS: AUTORITÉ PORTUAIRE Partage de technique de pêche Don de homards Volonté de retrouver la paix sociale Nouvel arrangement: - Présence autochtone sur lAutorité portuaire - Un seul quai à Neguac

12 12 AUTORITÉ PORTUAIRE: CONTRIBUTIONS DES RÉSEAUX Meilleure compréhension des enjeux Meilleure compréhension des enjeux Cohabitation au quai Cohabitation au quai Participation aux activités des autres Participation aux activités des autres Nouveaux projets Nouveaux projets Moins de tension Moins de tension Apprentissages Apprentissages

13 13 NÉGUAC: CONTRIBUTIONS (suite) Meilleure compréhension des enjeux Meilleure compréhension des enjeux Meilleures habiletés de négociations Meilleures habiletés de négociations Apprentissages Apprentissages Solidarité Solidarité Capacités communautaires Capacités communautaires Régulation sociale et économique Régulation sociale et économique

14 14 Une analyse comparative pour tester les hypothèses découlant de notre modèle de la gouvernance rurale 1) Le partage de pouvoir est plus faible dans les sites en déclin (régulation de pouvoir et de prise de la prise de décision) Less sharing power in lagging sites 2) La société civile est moins organisée (consciente de son autorité, de sa légitimité, de sa capacité daction) dans les sites en déclin 3) Plus grande est la déconnexion entre lautorité et le pouvoir, plus grande est la probabilité de désordre social et dinstabilité 4) Les enjeux locaux sont de bons révélateurs de la gouvernance locale.

15 15 Une analyse comparative (Suite) Létude comparative sur huit sites de Luc Bisson (thèse de doctorat en cours) devrait montrer : que toutes ces hypothèses se vérifient que toutes ces hypothèses se vérifient quune gouvernance participative et « équilibrée » est le plus souvent associée aux collectivités dynamiques quune gouvernance participative et « équilibrée » est le plus souvent associée aux collectivités dynamiques quune gouvernance autoritaire et non partenariale se rencontre plus souvent dans les collectivités en déclin. quune gouvernance autoritaire et non partenariale se rencontre plus souvent dans les collectivités en déclin.

16 16 Les recherches thématiques Le rôle dune agence comme les SADC (Community Futures)dans le renforcement des capacités rurales et de la gouvernance. Thèse de doctorat (UQAR) de Tchabagnan AYEVA Le rôle dune agence comme les SADC (Community Futures)dans le renforcement des capacités rurales et de la gouvernance. Thèse de doctorat (UQAR) de Tchabagnan AYEVA La Politique Nationale de la Ruralité (Québec) comme modèle de politique publique de soutien aux renforcement des capacités des communautés rurales (Thèse de Claude OUELLET) La Politique Nationale de la Ruralité (Québec) comme modèle de politique publique de soutien aux renforcement des capacités des communautés rurales (Thèse de Claude OUELLET) Le renforcement des capacités de gouvernance dans les collectivités ayant vécu des conflits de cohabitation (porcherie) Mémoire de maîtrise de Nancy GAGNÉ Le renforcement des capacités de gouvernance dans les collectivités ayant vécu des conflits de cohabitation (porcherie) Mémoire de maîtrise de Nancy GAGNÉ Toujours en chantier un Guide méthodologique de développement des collectivités rurales Toujours en chantier un Guide méthodologique de développement des collectivités rurales

17 17 Les implications (au niveau local) Faire croître durablement le capital social Une plus grande douverture aux jeunes et aux femmes dans les instances décisionnelles locales Une plus grande douverture aux jeunes et aux femmes dans les instances décisionnelles locales Le maintien des événements communautaires rassembleurs Le maintien des événements communautaires rassembleurs Lintensification du réseautage avec les acteurs externes Lintensification du réseautage avec les acteurs externes Créer les conditions favorisant lémergence dune nouvelle gouvernance innovante Des élus qui encouragent la participation citoyenne et communautaire Des élus qui encouragent la participation citoyenne et communautaire Des citoyens qui se mobilisent pour définir les enjeux avec les élus et le privé Des citoyens qui se mobilisent pour définir les enjeux avec les élus et le privé De la concertation et du partenariat public-privé-communautaire De la concertation et du partenariat public-privé-communautaire

18 18 Les implications (au niveau global) Les politiques publiques doivent … Les politiques publiques doivent … passer dune logique compensatrice (compenser des handicaps) à une logique allocatrice (valoriser les atouts) passer dune logique compensatrice (compenser des handicaps) à une logique allocatrice (valoriser les atouts) sinscrire dans une perspective d«action publique territorialisée » (ex : SADC) fondé sur la responsabilisation des collectivités sinscrire dans une perspective d«action publique territorialisée » (ex : SADC) fondé sur la responsabilisation des collectivités viser le « renforcement des capacités de développement » (comme la gouvernance) pour atteindre le développement économique local (ex :Politique rurale québécoise») viser le « renforcement des capacités de développement » (comme la gouvernance) pour atteindre le développement économique local (ex :Politique rurale québécoise»)

19 19 Mobilisation Capacités de mobilisation Engagement citoyen Gouvernance locale Actions innovantes (Projets) Capitaux Capital institutionnel Capital social et culturel Capital financier et économique Capital physique Capital naturel Capital humain Développement Capacités de développement Actions et dynamiques de développement Bien-être de la population Qualité de vie Durabilité Environnement politique Politiques publiques de développement rural Environnement économique USAGESUSAGES Communautés territoriales durables Adaptation du modèle causal de développement rural de la Politique rurale québécoise

20 20 POUR CONCLURE…. Le renforcement des capacités de gouvernance des collectivités rurales est une nécessité pour assurer leur développement Les capacités de gouvernance sont une fonction de la qualité du leadership local et les acteurs (communautaires, privés et public) de la gouvernance sont bien reconnus par les citoyens ruraux La prospérité économique des communautés rurales est fonction des capacités de gouvernance locale. Conséquence: les politiques publiques de soutien au développement local doivent dabord viser la maîtrise des « capacités de développement » (et donc la gouvernance) et pas seulement cibler le développement économique local.

21 21 Merci de votre attention. Voir: nre.concordia.ca


Télécharger ppt "1 Quavons-nous appris sur gouvernance rurale? Idées et implications Bruno JEAN, Professeur Université du Québec à Rimouski avec la contribution spéciale."

Présentations similaires


Annonces Google