La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAREN 1 Projet GAETAN Les fonctions des zones tampons comme enjeux de gouvernance des territoires : articulation entre connaissances et théories daction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAREN 1 Projet GAETAN Les fonctions des zones tampons comme enjeux de gouvernance des territoires : articulation entre connaissances et théories daction."— Transcription de la présentation:

1 CAREN 1 Projet GAETAN Les fonctions des zones tampons comme enjeux de gouvernance des territoires : articulation entre connaissances et théories daction « Eaux, Transferts et Territoires » Séminaire de réflexion octobre 2010

2 CAREN 2 Equipes impliquées et disciplines mobilisées AScA oJ-B Narcy, A. Dufour, X. Poux oSociologie, analyse des systèmes agraires CAREN oC.Cudennec, Ch. Gascuel, C. Grimaldi; P. Mérot, L.Ruiz, Z. Thomas, P. Durand, A. Jaffrezic, V. Viaud, C. Thenail,D. Le Cœur, M. Pech, F. Vertes, N. Carluer oHydrologie, hydraulique, agronomie, écologie, pédologie, modélisation, droit…

3 CAREN 3 Le terrain de référence : BV du Yar oUn territoire emblématique de la problématique des marées vertes oPartenariat avec le comité des bassins de la lieue de Grève oImplication importante et ancienne des chercheurs de GAETAN

4 CAREN 4 Comment sarticulent connaissances et théories daction dans la gouvernance des Zones Tampons ? 1.Analyse réflexive de la production scientifique : comment les scientifiques articulent-ils leur questionnements et résultats sur les zones tampons avec les théories daction à lœuvre sur les territoires ? 2.Analyse des argumentaires : comment les acteurs se saisissent-ils des notions de fonctionnement et de fonction des zones tampons pour revendiquer, contester ou justifier ? 3.Analyse du contexte stratégique de cette production scientifique et de ces argumentaires : dans quel jeu stratégique sinscrivent les interactions entre scientifiques et gestionnaires autour des zones tampons ?

5 CAREN 5 Le territoire comme « plateau de jeu » (V. Piveteau, 1995) Un cadre danalyse du territoire en tant que « système daction » (Crozier & Friedberg) Territoire = espace de « jeu de société » Des « règles du jeu » qui structurent et découlent des interactions entre acteurs Deux indicateurs pour positionner les acteurs Importance de leur présence : interne / externe oLe territoire est-il un espace de référence pour eux ? Est-il leur « terrain de jeu » dominant ? Implication dans le travail dintelligibilité du jeu (définition et orientation de ses règles) oLe territoire est-il pour eux un espace de projet collectif ? Sont-ils attachés à orienter le jeu collectif, à en établir et faire évoluer les règles ?

6 CAREN 6 La matrice « CAPE » (V. Piveteau, 1995) InterneExterneRégulateurCollectif (C)Arbitre (A) Non régulateurPrivatif (P)Extérieur (E)

7 CAREN 7 Conventionnels InterneExterne Régulateur Non Régulateur CG CA Etat UE CR LTA CPA Élus littoraux (S. baie) Élus continentaux (Beg Ar Chra) E&RB Médias FilièresBanques Touristes Asso locales Agri Bio CEDAPA Résidents littoraux AELB Filière tourisme Usagers locaux du littoral

8 CAREN 8 Conventionnels InterneExterne Régulateur Non Régulateur CG CA Médias Etat UE CR Agri Bio Résidents littoraux LTA CPA Élus littoraux (S. baie) Élus continentaux (Beg Ar Chra) E&RB FilièresBanques Touristes CEDAPA AELB La gestion intentionnelle des marées vertes Usagers locaux du littoral Asso locales Filière tourisme

9 CAREN 9 Conventionnels InterneExterne Régulateur Non Régulateur CG CA Médias Etat UE CR Agri Bio Résidents littoraux LTA CPA Élus littoraux (S. baie) Élus continentaux (Beg Ar Chra) E&RB FilièresBanques Touristes CEDAPA AELB La gestion effective des marées vertes C Usagers locaux du littoral Asso locales Filière tourisme

10 CAREN 10 Conventionnels InterneExterne Régulateur Non Régulateur CG CA Médias Etat UE CR Agri Bio Résidents littoraux LTA CPA Élus littoraux (S. baie) Élus continentaux (Beg Ar Chra) E&RB FilièresBanques Touristes CEDAPA AELB Les acteurs qui gèrent le rapport de force entre GE et GI C Usagers locaux du littoral Asso locales Filière tourisme

11 CAREN 11 Conventionnels Régulateur Non Régulateur CG CA Médias Etat UE CR Agri Bio Résidents littoraux LTA CPA Élus littoraux (S. baie) Élus continentaux (Beg Ar Chra) E&RB FilièresBanques Touristes CEDAPA AELB Les acteurs ayant intérêt à faire du Yar un cas dexception Usagers locaux du littoral Asso locales Filière tourisme

12 CAREN 12 Conventionnels InterneExterne Régulateur Non Régulateur CG CA Médias Etat UE CR Agri Bio Résidents littoraux LTA CPA Élus littoraux (S. baie) Élus continentaux (Beg Ar Chra) E&RB FilièresBanques CEDAPA AELB Les acteurs ayant intérêt à faire du Yar un cas décole C Usagers locaux du littoral Asso locales Filière tourisme Touristes

13 CAREN 13 Où se situent les chercheurs de GAETAN ? La « polarisation des recherches » oAcadémique oCivique –Une polarisation en émergence, multiforme –Qui engage la posture du chercheur vis-à-vis de la tension destinataires / bénéficiaires de ses recherches => Y a-t-il une polarisation « territoriale » ? oLes recherches éclairent-elles le changement à léchelle du territoire ? oLe Yar est-il un espace de référence pour ces recherches ?

14 CAREN 14 InterneExterne Régulateur Non Régulateur Années 1990 : modèles de transferts Années 2000 : couplage transferts / pratiques : performances de systèmes délevage Test de scénarios de pratiques : BV contentieux BV algues vertes Polarisation des recherches conduites par les chercheurs GAETAN Civique-corporatif (au service du gagnant-gagnant) Civique-indifférencié (désintéressé) Années modélisation occupation du sol ACASSYA Axe 1 Axe 2 Axe 3 Civique-arbitre (expert)

15 CAREN 15 Des recherches pour lesquelles le territoire ne fait pas sens Une absence de polarisation territoriale Les conséquences : oune faible implication dans des réseaux dintéressement à cette échelle oUne difficulté à articuler les connaissances produites avec un projet de territoire oIn fine, comment être prescriptif ?

16 CAREN 16 Conclusions Un point aveugle : les conditions du changement o« Dans nos recherches, on na jamais pensé le changement, mais les conséquences dun changement » Poids de la polarisation académique oExigence de généricité : difficulté à traiter le Yar en tant que « cas particulier » oExigence de neutralité : le point aveugle des « bénéficiaires » des prescriptions Gérer la tension recherche finalisée / neutralité oune posture experte : comment définir la commande ? oLa posture au service du « gagnant-gagnant » : comment construire une polarisation « civique corporatif » plus territorialisée (limites du concept de système d'exploitation)

17 CAREN 17


Télécharger ppt "CAREN 1 Projet GAETAN Les fonctions des zones tampons comme enjeux de gouvernance des territoires : articulation entre connaissances et théories daction."

Présentations similaires


Annonces Google