La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Perspective sur la prévention des chutes et limpact sur les dimensions de la performance Anne Lemay ph D Directrice Performance et qualité AQESSS Mars.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Perspective sur la prévention des chutes et limpact sur les dimensions de la performance Anne Lemay ph D Directrice Performance et qualité AQESSS Mars."— Transcription de la présentation:

1 Perspective sur la prévention des chutes et limpact sur les dimensions de la performance Anne Lemay ph D Directrice Performance et qualité AQESSS Mars 2012

2 Préambule La performance et la qualité, sa définition, sa mesure et les méthodes damélioration font lobjet de plus en plus dintérêt; Pour quelles raisons: – Le vieillissement et les autres facteurs faisant pression sur système de soins; – La qualité perçue comme problématique (attente, EI, problèmes de continuité); – Faible imputabilité; – Iniquités daccès et des résultats sur la santé; – Croissance difficilement contrôlable des coûts.

3 Points abordés Limportance de lincidence des chutes Les conséquences des chutes Lintérêt de la conceptualisation de la performance et de qualité pour évaluer limpact lensemble des dimensions de la performance: exemple du Québec Autres conditions de succès pour lamélioration

4 Lincidence des chutes Principale cause de blessures associées aux infections nosocomiales dans les établissements de soins de longues durée; Lune des principales causes de blessures sérieuses: – liées à 57 % des hospitalisations suite à des blessures; – 3/4 des décès des patients admis à lhôpital pour blessures; 90% des fractures de hanche chez les personnes âgées sont la conséquence dune chute et 20 % des ainés en meurent

5 Lincidence des chutes : le cas du Québec A partir de la mise en code des dossiers des patients hospitalisés en soins de courte durée nous avons recensés 5136 chutes pour les soins de courte durée au Québec en Nous sommes certains que ces évènements sont sous documentés dans les dossiers et ne reflètent pas bien lincidence.

6 Lincidence des chutes : le cas du Québec A partir du registre national de déclaration des accidents et incidents nous recensons pour six mois lors dun épisode de soins: – chutes soit 33 % des accidents et incidents déclarés; – 79 % des chutes déclarées ont fait des personnes âgées de 65 ans et plus comme victimes; – 24 chutes ont résulté en un décès; – 26 % ont occasionné des conséquences modérées à très sévères aux patients.

7 Impact potentiel de la prévention des chutes sur les patients et le système de soins Selon lICIS les dépenses de santé liées au chutes des personnes âgées atteignaient 1MM$ en 2007; 40% des admissions en centre dhébergement résultent dune chute.

8 Impact potentiel de la prévention des chutes sur les patients et le système de soins Une réduction du nombre de chutes de 20% occasionnerait au Canada : – une diminution de 7500 hospitalisations; – Une diminution de 1800 personnes âgées avec incapacité permanente; – Des économies de 138 millions de dollars par année.

9 Recours à un cadre conceptuel Premier impératif dans tout système de mesure de la performance Pourquoi y recourir – Met en relation les différentes dimensions – Aide à prioriser les problématiques et les dimensions Critères du choix – Performance de quoi (santé ou soins et services de santé (moins vaste); – A quelle finalité

10 Dimensions les plus souvent utilisés (Onyebuchi A. Gert P. et coll. (2006). Efficacité (GB, Canada, Australie, EU, OCDE, Commonwealth fund); Equité qui tient compte de plusieurs dimensions (GB, Canada, Australie, EU, OCDE, OMS); Efficience (Canada, Australie, EU, OCDE, OMS); Accessibilité (GB, Canada, Australie, EU, Commonwealth fund, OMS); Sécurité (GB, Canada, Australie, EU) Patient focus or responsiveness (GB, Canada, Australie, EU); Pertinence (Canada, Australie, Commonwealth fund, OCDE);

11 Traduire les stratégies en actions (Kaplan, Norton; 1996) Recours à un outil dappréciation de la qualité et la performance qui permet de: –clarifier et traduire la vision en stratégie; –communiquer et lier les objectifs straté- giques aux mesures de qualité et de performance; –fixer des cibles et aligner les initiatives stratégiques; –permettre la rétroaction des résultats et lapprentissage

12 Traduire les stratégies en actions (Kaplan, Norton; 1996) Recours à un outil dappréciation de la qualité et la performance qui permet de: –clarifier et traduire la vision en stratégie; –communiquer et lier les objectifs straté-giques aux mesures de qualité et de performance; –fixer des cibles et aligner les initiatives stratégiques; –permettre la rétroaction des résultats et lapprentissage

13 Productivité Efficience Activités de recherche Ententes de partenariats Transformation, évolution de la culture Utilisation pratiques reposant sur des données probantes et linformation Perspective des personnes oeuvrant dans lorganisation Perspective des clients Satisfaction des patients Satisfaction des étudiants Activités réalisées Accessibilité Continuité Qualité technique Sécurité Efficacité Gestion des ressources humaines Perspective interne Qualité de vie au travail Perspective dapprentissage et dinnovation Perspective financière APPLICATION DES BALANCED SCORECARD À UN HÔPITAL

14

15

16 Simulation de limpact de la prévention des chutes: cas du Québec La réduction du nombre de chutes de 40 % permettrait toute choses étant égales par ailleurs : – Déviter près de 10 décès; – Déviter des conséquences de modérées à sévères à 4500 patients ou résidents; – Déviter des allongements dépisode de soins à 4500 patients; En considérant que : -24 patients sont décédés; évènements ont provoqué des conséquences modérés à sévères;

17 Simulation de limpact de la prévention des chutes: cas du Québec En faisant lhypothèse que chaque patient victime dun chute avec conséquence doit faire face un allongement de la durée de lhospitalisation de 5 jours. En faisant lhypothèse que chaque jour coûte 800 $ La réduction de 40 % des chutes permettrait pour une demi année: – Déviter jours dhospitalisation ou de libérer léquivalent de 62 lits occupés à 100%; – La libération de ces ressources permettrait de redistribuer léquivalent de 18 millions de dollars

18 Simulation de limpact de la prévention des chutes: cas du Québec La réduction de 40 % des chutes permettrait pour une demi année: – De libérer des ressources pour effectuer 5625 arthroplasties de plus (durée moyenne de séjour de 4 jours) ou encore; 4500 chirurgies oncologiques de plus (durée moyenne de séjour 5 jours) ou encore De réduire de séjours sur civières de 24 heures à lurgence

19 Simulation de limpact de la prévention des chutes: cas du Québec La réduction de 40 % des chutes permettrait pour une demi année: – Daméliorer la satisfaction des patients et de leur proches; – Daméliorer la satisfaction des cliniciens et autres employés; – Daméliorer la sentiment de sécurité de la population en général

20 Les conditions de succès

21 Limputabilité : une condition essentielle au succès Le leadership de la haute direction pour donner la vision est nécessaire mais non suffisant; Il faut mettre en place un système dimputabilité lié à latteinte mesurable des objectifs; Tous les membres de lorganisation doivent se sentir responsables de la sécurité et de la qualité-performance en général; Fournir de la rétroaction aux cliniciens et aux gestionnaires sur leurs pratiques.

22 Qualité de linformation (Reinerstsen, 2006) Peu daudit de la qualité de l information Il faudra bientôt que les rapports de qualité des soins soient certifiés comme les rapports financiers Les directeurs généraux seront désormais évalués sur la qualité des soins.

23 La qualité de linformation Ses attributs; – pertinence; – précision (exactitude) – fiabilité et validité; – structuration (cohérence, codification); – confidentialité; – exhaustivité; – sécurité (préservation et protection); – intégrité; – accessibilité et disponibilité.

24 Culture de gestion de l information clinico- administrative Investissement dans les technologies de l information, les logiciels de données clinico- administratives Structure organisationnelle de gestion de l information Imputabilité de gestion Niveau de décentralisation de gestion

25 Culture de gestion de l information clinico- administrative Degré de co-gestion médico-clinique Élaboration et recours à un tableau de bord périodique ajusté aux acteurs qui peuvent induire la performance (mécanisme de causalité et acteurs); Mesures acceptées par les acteurs; Rôle des chefs de département dans l évaluation de l utilisation des ressources

26 26 En conclusion Lamélioration de la sécurité des patients permet – de répondre aux attentes de la population; – de satisfaire les patients (confort, résultats tels incidence de complications, confiance…); – de réduire les coûts importants de la non-qualité Réduction des effets indésirables pour le patients (complications, inquiétude, allongement durée de séjour, séquelles) Réduction des coûts par épisode de soins; Amélioration de la satisfaction des équipes; – daméliorer laccessibilité générale aux soins et services à ressources égales.

27 Références Institut canadien dinformation sur la santé. La sécurité des pensionnaires: Caractéristiques associées aux chutes dans les établissements de soins complexes de longue durée de lOntario. Analyse en bref. Février Institut canadien dinformation sur la santé. National trauma Registry, Injury Hospitalizations Highlights Report Institut canadien pour la sécurité des patients (2010) Prévention des chutes et des blessures causées par les chutes. Trousse de départ. Des soins de santé plus sécuritaires. Lemay A Une bonne stratégie de gestion et dutilisation de linformation : Condition essentielle à lamélioration de la qualité et de la performance. Chapitre de livre dans : Le système sociosanitaire au Québec- Gouvernance, régulation et participation. Gaëtan Morin. Novembre 2006.

28 Références Ministère de la santé et des services sociaux. (2011) Rapport semestriel. Des incidents et accidents survenus lors de la prestation des soins et services de santé au Québec. Onyebuchi A. Gert P. et coll. (2006). A conceptual framework for the OECD Health Care Quality Indicators Project. International Journal for Quality in Health Care. September pp5-13. Smith P. C. et coll.(2008). Mesure de performances pour lamélioration des systèmes de santé: expériences, défis et perspectives. Organisation mondiale de la santé, Conférence ministérielle européenne de lOMS sur les systèmes de santé. Tallinn, Estonie. 28 pages.


Télécharger ppt "Perspective sur la prévention des chutes et limpact sur les dimensions de la performance Anne Lemay ph D Directrice Performance et qualité AQESSS Mars."

Présentations similaires


Annonces Google