La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Acteurs clefs: collaboration avec le projet Passage et tentatives de mise en réseau Réunion sous-régionale de Mopti juillet 2008 PASSAGE Projet dApproche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Acteurs clefs: collaboration avec le projet Passage et tentatives de mise en réseau Réunion sous-régionale de Mopti juillet 2008 PASSAGE Projet dApproche."— Transcription de la présentation:

1 Acteurs clefs: collaboration avec le projet Passage et tentatives de mise en réseau Réunion sous-régionale de Mopti juillet 2008 PASSAGE Projet dApproche Solidaire en SAnté GEnésique Site de Maroua - Cameroun

2 Carte des acteurs Acteurs associatifs et ONG Acteurs institutionnels Structures de santé Centres de jeunes

3 Carte des acteurs Acteurs associatifs et ONG –Associations partenaires privilégiées 8/78 ACMS, AFAM, ESAFE, CDQ-H, Espoir 2000, Gic Avenir Femme, Mognant A Mot, Ocalpas, Conventions de partenariat signées dans le cadre de la mobilisation communautaire –Associations collaborant dans le domaine de la SRAJ ALVF, APEEFC, SAILD, Assame, ASI, associations et clubs de jeunes des quartiers et établissements scolaires

4 Carte des acteurs Acteurs institutionnels –Publics: les délégations provinciales (DPSP, DPPFF, DPES, DPEB, DPAS, DPJ, SSD, GTP/Sida, Somencam, collectivités locales) –Privées: centre dencadrement et hébergement des jeunes (Sare) –Traditionnels et religieux Lamidats de Maroua et Meskine Comité diocésain de santé Conventions de partenariat signées

5 Carte des acteurs Structures de santé –Publics: 1 hôpital de référence, 10 CS, 1 Institut médico- scolaire, 3 infirmeries de lycée et collège –Privées: 2 hôpitaux de districts, 2 cliniques, 5 CS Centres de jeunes –Inspection médico-scolaire (IMS) –Makabaye –Djarengol SRN –Meskine

6 Type de collaboration Aucune collaboration directe –ONGs et organismes internationaux: Care, Unicef, FNUAP, VSO, GTZ, UE, Cadres logiques souvent différents, climat de méfiance Simple participation aux activités de Passage –Délégations des affaires sociales et jeunesse –Associations partenaire: CDQH, espoir 2000, Ocalpas –Associations et clubs de jeunes –Services de santé de district de Maroua urbain et rural –Certains centres de santé –SAILD, APEEFC, Assame –Centre jeunes de lIMS, Meskine

7 Type de collaboration Projets communs Mutuelle santéAFAM, commune de Maroua 1 er, Lamidat de Meskine, CMAO, CS Meskine, SAILD Formation prestataires GIC avenir femme, DPEB, DPSP, HPM, Centres de santé, GTP/Sida Santé scolaireDPES, DPEB, Projet Heath & care Émissions radiophoniques CRTV, ACMS Sensibilisations IEC Établissements scolaires, Mognant A Mot, Esafe, Sare, centres jeunes SRN et Makabaye Élaboration des supports ALVF, ACMS, Formations sanitaires RéseautageASI

8 Type de collaboration Cofinancement Formation prestatairesDPEB, HPM, GTP/Sida comité diocésain de Santé, Somencam Rencontre des acteurs médecins Somencam Émissions Radiophoniques CRTV, ACMS Plaidoyer pour les droits en SR ALVF

9 Ce qui se faisait avant Passage Existence dun réseau de 11 maternités utilisant le partogramme et un registre de suivi des femmes venant accoucher (Aquasou) Quelques prestataires de PF fonctionnent en réseau avec références des patientes en cas de non disponibilité de la méthode choisie Chaque structure sanitaire organise des rencontres internes des prestataires dans le cadre de la formation continue La société médicale de lExtrême-Nord créée en 2006 ambitionne de créer un cadre de réflexion et de complémentarité daction avec tous les médecins et pharmaciens de la province Plusieurs acteurs institutionnels sous-traitent leurs activités à certaines associations qui permet leur rapprochement et la complémentarité sur le terrain, surtout dans le cadre de la prise en charge communautaire du Sida, la prise en charge des OEV (GPT, Apricom, VSO, Gic avenir femme)

10 Ce qui se faisait avant Passage Chaque acteur institutionnel détient un répertoire dacteurs associatifs auxquels il fait appel en fonction du type daction à mener –PEV, VIH, nutrition, paludisme, mutilation génitale, violation des droit en SR… –Climat de rivalité et de concurrence persiste entre les associations ACMS a entretenu pendant longtemps un réseau de jeunes pairs éducateurs appelé club 100% jeune. Ce réseau a été dissout avec la diminution des fonds alloués à la lutte contre le Sida, certains de ces jeunes ont été récupérés et rebaptisés clubs réglos et sont actifs dans la distribution des journaux 100% jeunes.

11 Ce qui se faisait avant Passage Certaines associations ont dès leur création pris le dénominatif de réseau ce qui complique la création de vrai réseaux Multiplication dassociations fictives réduites à quelques personnes qui occupent les postes de responsabilité dans différentes associations Des tentatives de réseautage des associations féminines ont été initiées par la DPPF mais leur action ne se ressent que pendant la semaine de la fête internationale de la femme Toutes les rencontres organisées par les projets dans le cadre de lutte contre le Sida, IST, PF étaient accompagnées de paiement de perdiem consistants

12 Ce qui se fait avec Passage Le réseau de maternités utilisant le partogramme et un registre de suivi a été étendu à 7 autres maternités permettant dharmoniser la pratique et de généraliser le circuit de référence des urgences obstétricales Des rencontres avec les prestataires de soins se tiennent dans le but de centrer les soins de qualités de PF et les soins post-abortum sur 5 centres pilotes Ladhésion du CP à la Somencam et sa désignation comme directeur du comite scientifique de cette association a permis lintroduction des thèmes de SR dans les débats et limplication des responsables des structures sanitaires Les formations et les rencontres sont toujours faites entre acteurs de plusieurs structures sanitaires ou associations afin damorcer le dialogue, dissiper le climat de méfiance et assurer la complémentarité

13 Ce qui se fait avec Passage Le projet a aussi sous traité des volets de ses activités a des associations qui se partagent souvent le territoire ce qui les amènent a se concerter pour établir des plans dactions et des stratégies dexécution Les jeunes pairs éducateurs des clubs réglos ont été incorporés dans les clubs santés pour ceux qui fréquentent encore ou participent aux activités en direction des jeunes comme les jeux concours et les représentations théâtrales. Des échanges entre les différents clubs santé durant lannée scolaire et les visites dans les centres jeunes communautaires permettent de palier a la discrimination des uns et des autres

14 Ce qui se fait avec Passage La plus part des associations partenaires du projet ont dautre activités avec dautres acteurs institutionnels ou sont déjà partenaires sur le terrain, cest le cas de –GicAF avec son bureau découte, de renseignement et daction communautaire pour la prise en charge communautaire des PVVIH et VSO –ACMS et CNLS/CRTV pour lémission 100% jeune live, et club réglo –Esafe, Mognant A Mot, Ocalpas pour la prise en charge des OEV avec Care Cameroun Le projet Passage fait partie des 10 associations et projet qui ont lancé récemment une plate-forme de réflexion sur le réseautage des association de prévention des IST/Sida

15 Forces et Faiblesses de la collaboration ForcesFaiblesses -Implication des autorité et élus -Meilleure connaissance des acteurs et de leurs spécificités -Intérêt manifeste des acteurs de soins surtout les moins gradés et des structures neuves et de petites envergures -Diversification des revenus et interventions -Absence de discrimination des acteurs -Augmentation de loffre de soins et de service -Augmentation de la fréquentation -Absence dintérêt des structures opérationnelles de santé (service de district) -Associations généralistes oeuvrant dans la santé, AGR, éducation, environnement et … -Dépendance financière des associations -Manque populaire des associations -Conflit de leadership des membres des associations -Faible pouvoir dachat des acteurs et membres dassociations

16 Et la pérennisation Assise communautaire des associations Impulsion des structures officielles –HPM qui organise déjà des rencontres mensuelles –Services de santé de district –Délégation de santé Implication des usagers Autonomie financière du réseau Suivi/évaluation

17


Télécharger ppt "Acteurs clefs: collaboration avec le projet Passage et tentatives de mise en réseau Réunion sous-régionale de Mopti juillet 2008 PASSAGE Projet dApproche."

Présentations similaires


Annonces Google