La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Recherche/action des syndicats CGT RENAULT. Pourquoi une Recherche/Action a-t-elle été proposée à lensemble des syndicats CGT des 13 établissements de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Recherche/action des syndicats CGT RENAULT. Pourquoi une Recherche/Action a-t-elle été proposée à lensemble des syndicats CGT des 13 établissements de."— Transcription de la présentation:

1 Recherche/action des syndicats CGT RENAULT

2 Pourquoi une Recherche/Action a-t-elle été proposée à lensemble des syndicats CGT des 13 établissements de RENAULT maison-mère et au réseau commercial ?

3 Bref état des lieux : Début des années 1980, RENAULT devient endettée. Prétexte pour faire de RENAULT « une entreprise comme les autres » (Dixit François Mitterrand) Entreprise nationalisée depuis 1945, change de statut en 90 (SA), est mise en bourse en 94, est privatisée en 1996 « Faire adhérer le personnel à la culture du profit » devient le leitmotiv de lentreprise. Lobjectif de RENAULT se focalise exclusivement sur une marge maxi par véhicule vendu. La direction ne veut plus de la CGT comme linterlocuteur incontournable…

4 Bref état des lieux : « Le recentrage sur le cœur du métier de Renault » est largument pour justifier la vente de filiales, le dégraissage des effectifs et la fermeture de sites (Boulogne-Billancourt, Dreux, Orléans…) Entre 1985 et 2000, les suppressions demplois sorganisent par la mise en œuvre de différents systèmes de départs anticipés (FNE, PRP, CASA…) salariés en 1985 (65 % douvriers et 5 % de cadres) à en 2009 (35 % douvriers et 27 % de cadres)

5 Réorganisations du travail… En 1989, la ligne hiérarchique est réduite. Les agents de maitrise deviennent des managers. Les équipes de salariés sont aussi réduites en nombre et sappellent Unité Elémentaire de Travail. Comme pour les établissements, chaque UET devient le client de celle placée en aval et le fournisseur de celle placée en amont. Chaque entité devient un « centre de profits », dont le niveau détermine laffectation ou pas dactivité. Dans les établissements industriels, les accords de flexibilité (depuis 1992 à lusine de Douai) suppriment les temps de repas, réduisent les temps de pause… Là où cest possible, les installations fonctionnent en continu et ne permettent plus les pauses communes entre ouvriers.

6 Réduction du droit syndical En 2000, est mis fin à laccord sur lexercice du droit syndical de 1985 : En supprimant les 3 heures/an dinformations syndicales (issues du statut dentreprise nationalisée) En réduisant les heures de mandat des élus de terrain (CHSCT, DP, CE…) En augmentant les moyens des organisations syndicales au niveau central (le DSC devient permanent, les orgas disposent dun financement proportionnel au poids électoral…) Depuis les années 2000, lexternalisation et la délocalisation de lensemble des activités de RENAULT (industrielles, tertiaires et ingénieries) sont justifiées lorsquelles sont jugées insuffisamment rentables par la direction générale de RENAULT.

7 Evolution de lactivité CGT RENAULT. La dégradation des conditions de travail et de la santé des salariés sexprime de plus en plus fortement par les syndicats CGT Les suicides de Guyancourt illustrent la généralisation de la souffrance au travail à toutes les catégories professionnelles. Les militants tentent dutiliser au mieux les instances représentatives (CHSCT,CE…) en sinvestissant souvent beaucoup…sans se sentir soutenus par les salariés. Les interventions CGT sont globalisantes et appellent souvent à changer la stratégie de lentreprise pour changer le quotidien des salariés

8 Impact de lactivité CGT Renault La mobilisation attendue des salariés nest pas au rendez-vous Les militants désespèrent et accusent parfois les salariés daccompagner et dêtre soumis au système Le discours CGT est ressenti par les salariés comme en décalage avec ce quils ressentent.

9 Penser une autre approche syndicale pour renforcer le lien avec les salariés ? Que connait-on du travail réel des salariés ? Ne pourrait-on pas recréer du lien avec eux en sintéressant précisément à leur travail ? Les salariés ne trouvent-ils pas un intérêt à ce quils font, à ce quils auraient besoin pour mieux faire leur travail ? Ne pourrait-on pas reformuler avec eux ce que nous en comprenons et leur proposer dagir collectivement sur des revendications gagnables ? Faire du syndicat un outil plus efficace pour les salariés. Cette approche syndicale est apparue comme une démarche permettant de tisser des liens, de redonner confiance aux salariés dans « leur pouvoir dagir » et dans lintérêt de laction syndicale. Cette démarche visait le développement de la syndicalisation et de laction collective.

10 Recherche/Action RENAULT soutenue par Emergences Léchange entre les militants (des différents sites) et des chercheurs qui travaillent sur ce qui se joue à partir du travail nous est apparu nécessaire pour reprendre la main sur cette question. Le recours aux chercheurs navait pas pour objectif daller prélever seulement de nouvelles connaissances, mais de développer en commun et à partir de situations concrètes lapproche syndicale avec les salariés. Limplication technique et logistique dEmergences a été une condition de réussite pour la mise en œuvre de la recherche/action.

11 Impliquer les directions de syndicats CGT Renault Pas seulement affaire des CHSCT, mais implication des directions syndicales En discuter avec chacune delles et les militants, en intégrant le réseau commercial. Sur 13 syndicats RENAULT, 4 nont pas participé. Avec le réseau commercial et les 9 syndicats, ce sont 38 militants qui se sont dabord impliqués. Selon létablissement, la catégorie professionnelle, chacun a choisi un « chantier », en identifiant les problèmes rencontrés par les salariés dans un secteur donné. 17 chantiers ont ainsi été définis.

12 Organisation Recherche/Action Mai 2008 à janvier 2010 Comité Scientifique composé de chercheurs, et représentants de la DRTEFP dÎle de France Comité opérationnel danimation composé de 3 chercheurs, 2 syndicalistes et Emergences 7 modules de 3 jours espacés de 3 mois, alternance dapport de connaissances et de travail en commun sur les chantiers Mise en place dun blog accessible à tous,

13 Juillet 08, contexte catastrophique Mise en œuvre du chômage dans quasiment tous les sites et pour toutes les catégories professionnelles. (Pas tous, pas tous en même temps, pas tous de la même manière…) Réorganisation permanente, « chantiers » remis en cause par la disparition de lactivité, ou le déplacement des salariés sur dautres activités. Réorganisations testant des formes extrêmes de flexibilisation de la main-dœuvre (tous intérimaires) Décision de poursuivre le travail malgré le poids du contexte

14 Une détermination qui demeure… 5 syndicats sont allés jusquau bout de la recherche/action avec 27 militants, représentant 10 chantiers. 3 présentations vont suivre, Valorisation : Auprès des syndicats RENAULT De la FD, de la Confédé Rapport IRES…


Télécharger ppt "Recherche/action des syndicats CGT RENAULT. Pourquoi une Recherche/Action a-t-elle été proposée à lensemble des syndicats CGT des 13 établissements de."

Présentations similaires


Annonces Google