La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mobilité : enjeux énergétiques et leviers d’actions

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mobilité : enjeux énergétiques et leviers d’actions"— Transcription de la présentation:

1 Mobilité : enjeux énergétiques et leviers d’actions
Comité Territorial pour la Maîtrise de l’Energie (CTME) Forum de la mobilité 16 et 17 septembre 2013 Virginie GARREL – DIMENC et Camille FABRE – ADEME Négawatt (http://www.negawatt.org/)

2 Sommaire Situation énergétique de la Nouvelle-Calédonie
La démarche Négawatt (http://www.negawatt.org/) Situation énergétique de la Nouvelle-Calédonie Les grands enjeux énergétiques de la Nouvelle-Calédonie Les actions de maîtrise de l'énergie dans le secteur du transport

3 Bilan énergétique Consommation d'énergie primaire (en ktep)
Quantité d'énergie contenue dans les produits énergétiques tirés de la nature Importation de produits pétroliers - 66,9% 96,3 % de dépendance aux combustibles fossiles 3,7 % d'énergies renouvelables Source : observatoire de l'énergie - DIMENC

4 Bilan énergétique Consommation d'énergie finale par secteur en 2012
Transport : 1er secteur consommateur (hors métallurgie et mines) - 100% des produits pétroliers (gazole et essence) Transports : 1er secteur consommateur (hors métallurgie et mine) Source : observatoire de l'énergie - DIMENC

5 Gaz à effet de serre Emissions de gaz à effet de serre par pays selon différents indicateurs Source : observatoire de l'énergie - DIMENC, CCNUCC (Convention Cadres des Nations-Unies sur les Changements Climatiques) * Données hors UTCF (Utilisation des Terres, leur Changement et la Forêt) et aérien international

6 Emissions directes de gaz à effet de serre
Emissions par secteurs* Part des différents gaz dans les émissions par secteurs* Transports = 1er secteur émetteur hors industrie - principalement du CO2 3 649 kt CO2e émis * Données hors UTCF (Utilisation des Terres, leur Changement et la Forêt) et aérien international Source : observatoire de l'énergie - DIMENC

7 Sommaire Situation énergétique de la Nouvelle-Calédonie
La démarche Négawatt (http://www.negawatt.org/) Situation énergétique de la Nouvelle-Calédonie Les grands enjeux énergétiques de la Nouvelle-Calédonie Les actions de maîtrise de l'énergie dans le secteur du transport

8 1. Une vulnérabilité physique
Evolution des immatriculations de véhicules + 55% d'immatriculations Augmentation immatriculation Part des 4x4 et pick-up triplée en 10 ans Evolution des immatriculations de 4x4 et pick-up triplée en 10 ans Source : observatoire de l'énergie - DIMENC, DITTT

9 1. Une vulnérabilité physique
Evolution des volumes importés de carburants m3 en 2012 + 10 % par rapport à 2010 Augmentation des importations de gazole et d'essence Approvisionnement Singapour Nouvelle-Calédonie : 0,6% de la capacité de raffinage Source : observatoire de l'énergie - DIMENC

10 1. Une vulnérabilité physique
Evolution des immatriculations de véhicules Augmentation des importations de gazole et d'essence Doublement de la part des véhicules diesel en 10 ans Source : observatoire de l'énergie - DIMENC, DITTT

11 2. Une vulnérabilité économique
Evolution du cours de baril de Brent "Record" en 2012 Atteinte des prix de 2008 Augmentation du prix du baril de Brent Source : observatoire de l'énergie - DIMENC

12 Evolution de la consommation à 2030
Consommation énergétique finale (Secteur du transport - sans international) Potentiels d'économies - 18 % en 2030 Source : observatoire de l'énergie - DIMENC

13 Sommaire Situation énergétique de la Nouvelle-Calédonie
La démarche Négawatt (http://www.negawatt.org/) Situation énergétique de la Nouvelle-Calédonie Les grands enjeux énergétiques de la Nouvelle-Calédonie Les actions de maîtrise de l'énergie dans le secteur du transport

14 Les objectifs fondamentaux d'une politique énergétique
Garantir la sécurité d'approvisionnement Réduire la dépendance énergétique Garantir un prix compétitif de l'énergie Limiter les impacts sur l'environnement Une cohérence entre les différents projets dans les domaines de l'énergie Participation de la Nouvelle-Calédonie à la COP15 Schéma de l’énergie et du climat Evolution continue des nouveaux cadres réglementaires Dialogue avec l’Etat sur les modalités d’inclusion de la Nouvelle-Calédonie dans un accord sur le climat Réforme système électrique 5 mars 2012

15 de la Nouvelle-Calédonie
Méthode Les grandes orientations politiques dans le domaine de l’énergie Schéma de l’énergie et du climat de la Nouvelle-Calédonie Volet énergie schéma NC 2025 Observatoire de l’énergie Comité permanent de l’énergie Expériences internationales Prospective énergétique Énergie électrique Énergies fossiles Groupes de travail Etudes PROGRAMME D'ACTIONS Transport Résidentiel Tertiaire Industrie Agriculture Métallurgie Mine

16 Le comité territorial pour la maîtrise de l’énergie (CTME)
Partenariat depuis 1983

17 Ville et territoires, la mobilité : un enjeu de développement durable
Énergétique et environnemental : consommation, CO2, dépendance aux produits pétroliers, pollution, bruit, congestion, santé… Social : accessibilité pour tous à la mobilité (personnes à mobilité réduite, enfants, parents…), précarité énergétique & dépendance à l’automobile (absence de choix, risque de rupture), partage de l’espace, qualité de vie… Economique : poids du secteur automobile, développement d’autres modes de déplacement ou la mobilité comme vecteur de compétitivité. La mobilité est au cœur des enjeux de développement durable de la ville et des territoires (lutte contre les nuisances, maîtrise des consommations d’énergie et d’espace)

18 Différents modes de déplacement : une palette d’offres et d’acteurs

19 Pour « inverser la tendance » : actions conduites ou initiées (1/2)
SOBRIETE : AGIR SUR LA DEMANDE EN DEPLACEMENT (tous modes) : Politiques d’aménagement du territoire et d’urbanisme : SADNC 2025, SCAN, SDAU et projet urbain VKP et PUDs Politique foncière ou de rénovation privilégiant les zones desservies en TC (ex: PRU Saint Quentin) Réflexion domicile / travail : Enquête Ménage Logement Déplacement, développer la visio-conférence et initier la réflexion télétravail ? EFFICACITE : SE DEPLACER MIEUX (et autrement) : Schéma Global des transports et de la mobilité Mettre la voiture à sa « juste place » : PDAN, Schémas modes doux / actifs, réflexion à l’échelle quartier / voirie, Projet NEOBUS : TCSP et densification urbaine sur son tracé, Projet de centrale de mobilité,

20 Pour « inverser la tendance » : offre du CTME en 2013 (2/2)
SOBRIETE : AGIR SUR LA DEMANDE EN DEPLACEMENT (tous modes) : Intégrer le lien urbanisme/aménagement et besoins de mobilité : diffusion démarche Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU) pour la conception de projets urbains durable EFFICACITE : SE DEPLACER MIEUX (et autrement) : Développement du covoiturage, Soutien aux schémas modes doux/actifs (définition d’une politique locale en faveur de la marche à pied et du vélo), Accompagnement de PDE (Plans Déplacement Entreprise), PDA (Plans de Déplacement Administration) et PDES (Plans de Déplacement Etablissements Scolaires = pédibus / carapattes) Animation éco-mobilité (COT - Contrat d’Objectif Territorial) ) : conférence, formations, aides à la décision et accompagnement de projets pilotes (éco-quartier).

21 Transport routier de marchandises Transport routier de voyageurs
Ex 1 : Charte objectif CO2 : engagement des transporteurs de marchandises Signatures au Transport routier de marchandises 811 entreprises (≈ 1/4 des émissions de CO2 des poids lourds) Transport routier de voyageurs 87 entreprises Une démarche globale : Objectif : réduire les émissions de CO2 S’adressant aux entreprises de transports dans leur globalité Engageant les transporteurs sur 3 ans dans un plan d’action visant 4 axes : véhicule, carburant, conducteur, organisation / management Gain annuel : plusieurs centaines de milliers de tonnes en 2013 (métropole) Engagement d’amélioration de la performance CO2 de l’entreprise (globale, en valeur relative) Plan d’action sur 3 ans Axes : véhicule, carburant, conducteur, organisation Gain annuel global estimé : plusieurs centaines de milliers de tonnes de CO2 pour 2013

22 Ex 2 : Charte ECOMOBILITE : engagement de TOUS les acteurs
Chaque acteur s’engage sur 5 actions parmi 10 thèmes et 40 actions : Covoiturage, écomobilité scolaire, transport collectif, modes doux, écoconduite, choix et maintenance des véhicules, pas se déplacer / limiter les déplacements, urbanisme / aménagements / réglementation, marchandises, démarche globale sur l’écomobilité /la mobilité. Démarche : Inscription par internet, Choix de 5 actions parmi 40, Validation par le comité de charte écomobilité, Signature de la charte Evaluation en fin d’année. Intérêts : Rend visible l’engagement des acteurs écomobiles, Entretient une dynamique sur le territoire, Partage d’expériences et émulation, Permet une évaluation annuelle des actions Engagement d’amélioration de la performance CO2 de l’entreprise (globale, en valeur relative) Plan d’action sur 3 ans Axes : véhicule, carburant, conducteur, organisation Gain annuel global estimé : plusieurs centaines de milliers de tonnes de CO2 pour 2013

23 Ex 3 : Palmarès 2013 des véhicules peu émetteurs de CO2
Palmarès hybride (non rechargeable) Toyota Yaris à 79g et 85g (essence) Lexus CT 200H et Toyota Auris à 87g (essence) Citroen DS5, Peugeot 3008 et Peugeot 508 à 88g (Diesel) Palmarès Essence Fiat 500 / 500C à 90g, 92g et 95g Mitshibishi Space Star à 92g Lancia Ypsilon, Nissan Micra, Seat MII, SKODA Citogo et VW Jetta à 95g Palmarès Diesel Renault Clio à 83g Hyundia i20 à 84g Kia Rio et Renault Twingo à 85g

24 Pour en savoir plus : Bien choisir sa Voiture :
l’édition 2013 du « Car Labelling » Réf n° « Utiliser le vélo au quotidien ; il n’y a que de bonnes raisons pour devenir cycliste. » Réf ADEME n° 7847 « Vélo et santé, tandem gagnant ! » Réf n° 7234 « L’écomobilité, Repenser nos déplacements » Sans oublier : Calculez l'impact environnemental de vos déplacements (court ou long trajet) et comparez les différents modes de transports possibles !

25 LA MAÎTRISE DE L'ENERGIE DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS
POUR FINIR … « L’énergie est intimement liée au développement d'un pays. Tous les acteurs de l'énergie doivent s’interroger sur les limites de notre modèle de développement face aux contraintes géologiques, géopolitiques et climatiques, et le tout, dans un contexte marqué par une société de plus en plus énergivore. » LA MAÎTRISE DE L'ENERGIE DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Mobilité : enjeux énergétiques et leviers d’actions"

Présentations similaires


Annonces Google