La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES VOIRIES DE L’AGGLOMERATION DE CAMPENEAC

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES VOIRIES DE L’AGGLOMERATION DE CAMPENEAC"— Transcription de la présentation:

1 LES VOIRIES DE L’AGGLOMERATION DE CAMPENEAC
1 LES VOIRIES DE L’AGGLOMERATION DE CAMPENEAC FICHES COMMENTEES ET ILLUSTREES DE L’ETAT EXISTANT DES PRINCIPALES VOIRIES STRUCTURANTES

2 2

3 3

4 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

11 11

12 AGGLOMERATION DE CAMPENEAC PLAN DE MOBILITE URBAINE
12 CHAPITRE 3 (suite) – LE PMU DE L’AGGLOMERATION (Plan de Mobilité Urbaine) AGGLOMERATION DE CAMPENEAC PLAN DE MOBILITE URBAINE ANALYSE

13 13 L’analyse du diagnostic, comprenant un état des lieux et des commentaires par thème, conduit aux observations suivantes: le réseau routier externe est très satisfaisant et très accessible, le réseau structurant de l’agglomération constitue une bonne base pour l’amélioration de la qualité des déplacements «multimodes», les pôles, existants et futurs (urbanisation, équipements, commerces, services, lieux de culte, espaces de loisirs…), générateurs de déplacements doux (vélos, piétons), ne sont pas correctement reliés entre eux ou desservis autant en termes d’aménagement qu’au regard des règles relatives à l’accessibilité, hormis par l’intermédiaire de l’espace central en zone 30 et de la route de Néant/Yvel, la qualification des espaces n’est pas toujours suffisamment identifiée (entrée d’agglomération, zone 30) ou en adéquation avec sont environnement (certaines voies), ce qui se traduit par une insécurité potentielle pour les usagers, notamment les plus fragiles, le périmètre de la zone 30 pourrait être élargi pour y inclure le bourg ancien et certains équipements (cantine, école privée,étang…),

14 14 les limitations de vitesses sont à harmoniser à partir d’un parti pris de réglementation, les régimes de priorité en place sont à repenser en fonction des partis d’aménagement, de la réglementation choisie et de la cohérence nécessaire à leur crédibilité, les possibilités de stationnement, suffisantes dans l’état actuel, hormis très ponctuellement lors d’évènements spécifiques autour de l’église et du cimetière, devront faire l’objet d’une attention particulière à l’occasion d’études d’aménagement, les disponibilités foncières et les souhaits d’acquisitions de la municipalité ouvrent de larges possibilités de développement des projets communaux, particulièrement dans le secteur englobant le centre et l’Est du centre où les partis d’aménagement seront déterminants, notamment pour respecter les règles du développement durable, -en plus de la zone 30, selon le constat de la municipalité, les cheminements pour les piétons les plus fréquentés actuellement vers les arrêts de transports en commun, les écoles, la cantine, les commerces, les services et les lieux de culte sont les suivants: . rue du Clos Doris, rue Brocéliande, rue des Prés, stade, . route d’Augan, rue des Ecoles, rue de l’Etang, Cantine, . Ecole communale, Cantine.

15 15 -les zones d’urbanisation future représentent des espaces importants qu’il conviendra d’aménager en privilégiant les déplacements doux dans la zone elle même et en assurant la continuité et la liaison avec les itinéraires existants ou à créer, -l’accidentologie ne fait pas ressortir de point singulier à caractère dangereux, -si les trafics sont modérés, les mesures de vitesses réalisées aux entrées Ouest, Est et Sud, révèlent les dépassements de la vitesse réglementaire extrêmement importants autant dans le sens sortant que dans le sens entrant, -des carrefours existants (rue Nationale / rue des Prés – rue Nationale / avenue du cimetière – route de Néant sur Yvel / impasse du Gué – au droit du lotissement des Rosais) constituent (au regard des circulations actuelles) ou constitueront (en fonction des possibilités d’urbanisation) des points sensibles en termes de sécurité routière, -l’entrée Sud vers le centre mérite d’être valorisée et mise en sécurité, en prévoyant notamment des circulations douces de qualité le long de la route d’Augan et au niveau de l’étang, particulièrement pour les traversées.

16 VISUALISATION DE QUELQUES ELEMENTS DE L’ANALYSE DU DIAGNOSTIC
16 Extension envisageable de la « zone 30 » Entrées d’agglomération non marquées (vitesses excessives) Voies ne répondant pas au caractère aggloméré (vitesses excessives, prise en compte des modes doux…) Carrefours stratégiques actuels et/ou futurs (urbanisation) Espace d’échanges «multimodes» peu sécurisé et non valorisé Itinéraires piétons fréquentés en plus du centre (écoliers…)

17 AGGLOMERATION DE CAMPENEAC PLAN DE MOBILITE URBAINE
17 CHAPITRE 3 (suite) – LE PMU DE L’AGGLOMERATION (Plan de Mobilité Urbaine) AGGLOMERATION DE CAMPENEAC PLAN DE MOBILITE URBAINE ENJEU

18 18 Le contexte du développement durable et les exigences du Grenelle de l’environnement guideront la réflexion, notamment sur les points suivants: - Economie de l’espace et Etalement urbain - Biodiversité et milieu naturel - Réduction CO2: transports collectifs et modes doux - Sécurité La démarche de «Plan de Mobilité Urbaine» de l’agglomération de Campénéac a pour ENJEU l’amélioration de la qualité des déplacements «multimodes» et plus particulièrement les modes doux (vélos, piétons), dans le respect des règles relatives à l’accessibilité et à la sécurité. Pour réaliser cet enjeu, des propositions seront formalisées dans un document spécifique « PROPOSITIONS D’ACTIONS ». Les actions proposées prendront en considération des objectifs à atteindre qui seront définis par thème.

19 OBJECTIFS A ATTEINDRE POUR REALISER L’ENJEU
19 OBJECTIFS A ATTEINDRE POUR REALISER L’ENJEU - Définir les itinéraires « modes doux » structurants entre les pôles générateurs de déplacements et pour la promenade (notamment dans le vallon). - Elaborer le Plan de Mise en Accessibilité de la voirie et des espaces publics avant fin 2009 dans le cadre de la loi et de ses textes d’application. Il servira de référence pour toutes les actions d’aménagement de la commune. - Réduire les vitesses pratiquées. - Vérifier la justesse du positionnement des entrées d’agglomération en fonction du contexte. - Améliorer l’identification des entrées d’agglomération Ouest, Est et Sud. - Délimiter une « zone 30 élargie » et marquer ses entrées. - Requalifier les voiries en fonction de leur contexte, notamment la route Nationale (RD 724), la route d’Augan (RD 134) et les voies en « zone 30 élargie ».

20 OBJECTIFS A ATTEINDRE POUR REALISER L’ENJEU (suite)
20 OBJECTIFS A ATTEINDRE POUR REALISER L’ENJEU (suite) - Sécuriser les carrefours, notamment ceux intéressant les routes départementales. - Sécuriser les traversées pour piétons. - Prendre en compte les arrêts de transports collectifs. - Prendre en considération les besoins en stationnement et les organiser, notamment pour les évènements ponctuels nécessitant une forte demande. - Définir une politique globale relative aux régimes de priorité et à la réglementation des vitesses ( agglomération – zone 30 – lotissements ). - Valoriser et sécuriser la traversée du vallon par la route d’Augan (image - interface multimodes). - Aménager la rue de l’étang et ses abords, entre l’entrée de l’agglomération et le centre, au rythme du piéton compte tenu des occupations environnantes existantes (écoles, cantine, espace de loisirs) et projetées ( maison médicale, crèche, maison de retraite, point information tourisme, poste handi-pêche).

21 SCHEMA DIRECTEUR VISUALISANT CERTAINS OBJECTIFS
21 Liaisons pour piétons en site propre à étudier. Entrée d’agglomération à marquer. R 500m – 6mn Zone 30 souhaitable. Entrées à marquer et voies à requalifier. Arrêts de transports en commun existants à considérer. Principaux pôles à relier entre eux et aux zones d’habitat existantes et futures par des itinéraires modes doux respectant les règles d’accessibilité. Voies pénétrantes à requalifier. R 300m – 4mn Carrefours stratégiques à sécuriser. Secteur de la rue de l’Etang à aménager au rythme du piéton. Traversée du vallon à sécuriser et valoriser.

22 AGGLOMERATION DE CAMPENEAC PLAN DE MOBILITE URBAINE
22 CHAPITRE 3 (suite) – LE PMU DE L’AGGLOMERATION (Plan de Mobilité Urbaine) AGGLOMERATION DE CAMPENEAC PLAN DE MOBILITE URBAINE PROPOSITIONS

23 PROPOSITIONS D’ACTIONS
23 PROPOSITIONS D’ACTIONS Les propositions d’actions sont élaborer sous la forme de fiches d’actions, en prenant en considération les objectifs à atteindre: 1 - par thème lorsque l’action intéresse le périmètre global de l’agglomération, 2 - par secteur fonctionnel en tenant compte des actions à mener par thème. Les fiches d’actions fixent les éléments essentiels à retenir pour la définition du programme qu’il y aura lieu d’établir pour leur mise en œuvre.

24 1 - PROPOSITIONS D’ACTIONS PAR THEME
24 1 - PROPOSITIONS D’ACTIONS PAR THEME ACTIONS A MENER PAR LA MUNICIPALITE Elles consistent à fixer des partis pris concernant: Fiche les itinéraires structurants pour les modes doux (piétons, vélos), Fiche le périmètre de la « zone 30 élargie », Fiche le positionnement des limites d’agglomération, Fiche la politique globale concernant la réglementation des vitesses, Fiche la politique globale concernant les régimes de priorité, Fiche le stationnement notamment à l’occasion des évènements particuliers, Fiche le plan de circulation. ACTION A MENER PAR UN PRESTATAIRE DE SERVICE Fiche Elaboration du Plan de Mise en Accessibilité de la voirie et des espaces publics dans le cadre de la loi du 11 février 2005 (à établir avant fin 2009).

25 FICHE 1-1 - ITINERAIRES « MODES DOUX » STRUCTURANTS ET DE PROMENADE
25 Voirie aménagée avec trottoirs Voirie à aménager en intégrant les modes doux Sentier existant de liaison pour piétons Sentier existant de promenade pour piétons Sentier en site propre pour piétons à créer

26 FICHE 1-2 – PERIMETRE DE LA « ZONE 30 ELARGIE »
26 La délimitation du périmètre élargi ne sera effective qu’après: requalification des voies, marquage des entrées, de la « zone 30 » pour crédibiliser sa vocation en créant les aménagements nécessaires: au respect de la vitesse réglementaire maximale, à l’identification d’un espace comportant des modes de déplacements doux conséquents.

27 FICHE 1-3 – POSITIONNEMENT DES LIMITES D’AGGLOMERATION
27 Emplacement actuel à conserver Nouvel emplacement Si aménagement du carrefour Aspect rase campagne et pas d’accès riverains Emplacement actuel à modifier

28 FICHE 1-4 – POLITIQUE GLOBALE DE REGLEMENTATION DES VITESSES
28 70 jusqu’à ZA à prévoir (300 m) 70 si déplacement limite agglo.(200 m) 70 existant Limitation 50 km/h (agglomération) Limitation 30 km/h (lotissements en impasse) « Zone 30 » (espace central large)

29 FICHE 1-5 – POLITIQUE GLOBALE RELATIVE AUX REGIMES DE PRIORITE
29 Agglomération hors zone 30 et lotissements Etat actuel: régime de priorité adapté au contexte Objectif: priorité à droite après requalification des voiries Intérieur lotissements Priorité à droite « zone 30 » Priorité à droite en requalifiant l’espace si nécessaire

30 FICHE 1-6 – ORGANISATION GENERALE DU STATIONNEMENT (hors lotissements)
30 Capacité en stationnement à conserver. Réorganisation possible autour de l’église en cas d’aménagement. Stationnement le long des rues selon les nécessités et possibilités, mais privilégier le stationnement à l’intérieur des parcelles pour les riverains. Espaces de stationnement à traiter avec des matériaux naturels, pouvant avoir une vocation multi-usages (dont: détente, loisirs…). Ces 2 secteurs devront également satisfaire à des besoins découlant d’évènements particuliers (fêtes, manifestations…). Stationnement à éviter. Besoins spécifiques au cimetière + évènements particuliers.

31 31 FICHE 1-8 – PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES ESPACES PUBLICS Le Plan de Mise en Accessibilité ( PMA ) de la voirie et des espaces publics est à établir dans le cadre de la loi du 11 février 2005 et plus précisément de son décret d’application du 21 décembre 2006. Il intéressera l’ensemble du territoire communal, en accordant une attention particulière au périmètre de l’agglomération. Le contenu du PMA n’est pas figé par les textes, mais il prendra en compte les deux principes ci-après: - il n’est pas possible de rendre accessible la totalité de la voirie et des espaces publics, - les objectifs concernant la chaîne de déplacements fixés dans le Plan de Mobilité Urbaine de l’agglomération de Campénéac devront être pris en compte. Il conviendra d’identifier les axes et espaces à traiter par ordre de priorité et d’établir des fiches d’actions en insistant notamment sur les interfaces entre la voirie et les bâtiments recevant du public (continuité de lecture des cheminements). Le prestataire de service retenu pour élaborer le PMA établira un dossier global qui sera soumis à l’approbation de la Municipalité et transmis au Conseil Général du Morbihan, gestionnaire des routes départementales.

32 2 - PROPOSITIONS D’ACTIONS PAR SECTEUR FONCTIONNEL
32 2 - PROPOSITIONS D’ACTIONS PAR SECTEUR FONCTIONNEL ACTIONS A MENER PAR UN PRESTATAIRE DE SERVICE Fiche Aménagement de l’entrée Sud (RD 134) entre la limite de l’agglomération et la zone 30 existante. Fiche Aménagement de l’entrée Ouest (RD 724) entre la limite de l’agglomération et la zone 30 existante. Fiche Aménagement de l’entrée Est (RD 724) entre la limite de l’agglomération et la zone 30 existante. Fiche Aménagement de la rue de l’étang entre la limite de l’agglomération et la RD 134. Fiche Aménagement des rues du Clos Doris et du Cimetière entre la limite de l’agglomération et la RD 724. Fiche Aménagement de la « Zone 30 élargie ». Chaque action par secteur fonctionnel pourra faire l’objet d’un découpage en tranches opérationnelles répondant aux possibilités budgétaires du Maître de l’Ouvrage.

33 SITUATION DES PROPOSITIONS D’ACTIONS PAR SECTEUR FONCTIONNEL
33 SITUATION DES PROPOSITIONS D’ACTIONS PAR SECTEUR FONCTIONNEL Entrée Est (RD 724) Zone 30 Rue de l’Etang Rues Clos Doris + Cimetière Entrée Ouest (RD 724) Entrée Sud (RD 134)

34 FICHE 2-1 - AMENAGEMENT DE L’ENTREE SUD (RD 134 jusqu’à la zone 30 existante)
La traversée du vallon est un espace stratégique pour la prise en compte des modes doux, de la sécurité et de l’image recherchée. Le P.M.U. de l’agglomération de Campénéac (Diagnostic, Analyse, Enjeu, Propositions) constitue un document de référence. Les objectifs et les actions à mener par thème qu’il définit sont à respecter, notamment: Intégrer les déplacements doux longitudinaux et transversaux en assurant les liaisons entre les pôles générateurs de déplacements et la continuité des itinéraires en site propre existants ou projetés ( voir fiche 1-1 ) Qualifier la voie en fonction de sa vocation (agglomération puis zone 30) pour affirmer le contexte et sécuriser les déplacements «multi-usages» en prenant les dispositions nécessaires pour que soient respectées les vitesses maximales réglementaires (caractéristiques de la voirie, succession d’évènements…) Sécuriser les carrefours en tenant compte des augmentations des trafics et des mouvements dues à l’urbanisation future, tout en adoptant le régime de priorité à droite (sauf impossibilité avérée) Valoriser et sécuriser le secteur de l’étang Marquer l’entrée de l’agglomération Marquer l’entrée de la « zone 30 élargie » Prendre en compte les transports en commun ( lignes – arrêts ) Prendre en compte les projets communaux, notamment ceux concernant les extensions d’urbanisation (trafic, liaisons douces…) Intégrer le volet relatif à la valorisation paysagère de l’aménagement Faire appel à une équipe de conception pluridisciplinaire intégrant un paysagiste

35 FICHE 2-2 - AMENAGEMENT DE L’ENTREE OUEST (RD 724 jusqu’à la zone 30 existante)
Le P.M.U. de l’agglomération de Campénéac (Diagnostic, Analyse, Enjeu, Propositions) constitue un document de référence. Les objectifs et les actions à mener par thème qu’il définit sont à respecter, notamment: 35 Marquer l’entrée de l’agglomération Marquer l’entrée de la « zone 30 élargie » Qualifier la voie en fonction de sa vocation (agglomération puis zone 30) pour affirmer le contexte et sécuriser les déplacements «multi-usages» en prenant les dispositions nécessaires pour que soient respectées les vitesses maximales réglementaires (caractéristiques de la voirie, succession d’évènements…) Sécuriser les carrefours en tenant compte des augmentations des trafics et des mouvements dues à l’urbanisation future, tout en adoptant le régime de priorité à droite (sauf impossibilité avérée) Intégrer les déplacements doux en assurant les liaisons entre les pôles générateurs de déplacements Prendre en compte les transports en commun ( lignes – arrêts ) Prendre en compte les projets communaux, notamment ceux concernant les extensions d’urbanisation (trafic, liaisons douces…) Intégrer le volet relatif à la valorisation paysagère de l’aménagement Faire appel à une équipe de conception pluridisciplinaire intégrant un paysagiste Les principes d’aménagement de la zone d’urbanisation future seront déterminants pour fixer la limite de l’agglomération et de l’aménagement. Ici il n’est considéré qu’un seul accès (voir PLU).

36 FICHE 2-3 - AMENAGEMENT DE L’ENTREE EST (RD 724 jusqu’à la zone 30 existante)
Le P.M.U. de l’agglomération de Campénéac (Diagnostic, Analyse, Enjeu, Propositions) constitue un document de référence. Les objectifs et les actions à mener par thème qu’il définit sont à respecter, notamment: 36 Marquer l’entrée de l’agglomération Marquer l’entrée de la « zone 30 élargie » Qualifier la voie en fonction de sa vocation (agglomération puis zone 30) pour affirmer le contexte et sécuriser les déplacements «multi-usages» en prenant les dispositions nécessaires pour que soient respectées les vitesses maximales réglementaires (caractéristiques de la voirie, succession d’évènements…) Sécuriser les carrefours en tenant compte des augmentations des trafics et des mouvements dues à l’urbanisation future, tout en adoptant le régime de priorité à droite (sauf impossibilité avérée) Intégrer les déplacements doux en assurant les liaisons entre pôles et la continuité des itinéraires en site propre (voir fiche 1-1) Une attention particulière est à apporter au traitement des traversée piétonnes entre l’entrée d’agglomération et la zone 30 Prendre en compte les transports en commun ( lignes – arrêts ), notamment au droit de l’école communale Etudier la problématique du stationnement des parents des élèves de l’école communale Prendre en compte les projets communaux, notamment concernant les extensions d’urbanisation (trafic, liaisons douces…) Intégrer le volet relatif à la valorisation paysagère de l’aménagement Faire appel à une équipe de conception pluridisciplinaire intégrant un paysagiste

37 FICHE 2-4 - AMENAGEMENT DE LA RUE DE L’ETANG ET SES ABORDS (jusqu’à la RD 134)
La rue de l’étang et ses abords sont à aménager au rythme du piéton compte tenu des occupations environnantes existantes (écoles, cantine, espace de loisirs) et projetées (maison médicale, crèche, maison de retraite, point information tourisme, poste handi-pêche). 37 Le P.M.U. de l’agglomération de Campénéac (Diagnostic, Analyse, Enjeu, Propositions) constitue un document de référence. Les objectifs et les actions à mener par thème qu’il définit sont à respecter, notamment: Marquer l’entrée de la « zone 30 élargie » Limite d’agglomération Qualifier la voie en fonction de sa vocation (agglomération puis surtout zone 30) pour affirmer le contexte et sécuriser les déplacements «multi-usages» en prenant les dispositions nécessaires pour que soient strictement respectées les vitesses maximales réglementaires (caractéristiques de la voirie, succession d’évènements…) Sécuriser les carrefours en tenant compte des augmentations de trafics et de mouvements dues aux projets communaux, tout en adoptant le régime de priorité à droite (sauf impossibilité avérée) Intégrer les déplacements doux en assurant les liaisons entre pôles et la continuité des itinéraires en site propre (voir fiche 1-1) Prendre en compte les transports en commun ( lignes – arrêts ), notamment au droit de l’école et de la cantine Etudier finement la problématique du stationnement lié aux occupations riveraines existantes et projetées et à la possibilité d’offrir des places de stationnement occasionnel en cas d’événements spécifiques (fêtes, manifestations…) (voir fiche 1-6) Prendre en compte les projets communaux notamment ceux cités ci-dessus ( liaisons douces, stationnement…) Intégrer le volet relatif à la valorisation paysagère de l’aménagement en favorisant l’aspect naturel dès que possible (stationnements, cheminements…) Faire appel à une équipe de conception pluridisciplinaire intégrant un paysagiste

38 FICHE 2-5 - AMENAGEMENT DES RUES DU CLOS DORIS ET DU CIMETIERE
38 Le P.M.U. de l’agglomération de Campénéac (Diagnostic, Analyse, Enjeu, Propositions) constitue un document de référence. Les objectifs et les actions à mener par thème qu’il définit sont à respecter, notamment: Marquer l’entrée de l’agglomération Marquer l’entrée de la « zone 30 élargie » Qualifier la voie en fonction de sa vocation (agglomération puis zone 30) pour affirmer le contexte et sécuriser les déplacements «multi-usages» en prenant les dispositions nécessaires pour que soient respectées les vitesses maximales réglementaires (caractéristiques de la voirie, succession d’évènements…) Sécuriser les carrefours en tenant compte des augmentations des trafics et des mouvements dues à l’urbanisation future, tout en adoptant le régime de priorité à droite (sauf impossibilité avérée) Intégrer les déplacements doux en assurant les liaisons entre les pôles générateurs de déplacements Prendre en compte les transports en commun ( lignes – arrêts ) Etudier la problématique du stationnement lié au cimetière et à la possibilité d’offrir des places de stationnement occasionnel en cas d’événements spécifiques (fêtes, manifestations…) (voir fiche 1-6) Prendre en compte les projets communaux, notamment concernant les extensions d’urbanisation (trafic, liaisons douces…) Intégrer le volet relatif à la valorisation paysagère de l’aménagement Faire appel à une équipe de conception pluridisciplinaire intégrant un paysagiste Les rues du Clos Doris et du Cimetière constituent l’itinéraire à privilégier pour assurer la liaison entre les zones d’habitat (actuelles et futures) du cadran Nord-Ouest et la RD 724. Rejoindre la RD 724 par l’ouest conduirait les usagers sur un carrefour en rase campagne potentiellement dangereux (tourne à gauche et insertion sur la RD).

39 FICHE 2-6 – AMENAGEMENT DE LA « ZONE 30 ELARGIE »
39 La mise en oeuvre du périmètre élargi de la zone 30 ne sera possible qu’après: requalification des voies non aménagées et adaptation éventuelle des voies aménagées, marquage des entrées et mise en place d’évènements rappelant le caractère de la zone 30, pour crédibiliser sa vocation en créant les aménagements nécessaires: au respect de la vitesse réglementaire maximale, à l’identification d’un espace apaisé comportant des modes de déplacements doux conséquents. Le P.M.U. de l’agglomération de Campénéac (Diagnostic, Analyse, Enjeu, Propositions) constitue un document de référence. Les objectifs et actions à mener par thème et par secteur qu’il définit sont à respecter, notamment: S’assurer que les vitesses d’approche pratiquées aux entrées de la zone 30 soient satisfaisantes en terme de sécurité et de perception; sinon prévoir les aménagements amonts nécessaires Sécuriser les carrefours tout en adoptant le régime de priorité à droite Intégrer les déplacements doux en assurant les liaisons entre les pôles générateurs de déplacements (voir fiche 1-1) Prendre en compte les transports en commun ( lignes – arrêts ) Etudier la problématique du stationnement (voir fiche 1-6) Prendre en compte les projets communaux Intégrer le volet relatif à la valorisation paysagère Faire appel à une équipe de conception pluridisciplinaire intégrant un paysagiste

40 Périmètre de l’agglomération
CHAPITRE 4 – PERIMETRE D’INTERVENTION DU PAVE (Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics) 40 Périmètre de l’agglomération Liaison entre la zone d’activités et l’entrée de l’agglomération

41 CHAPITRE 5 – ACTIONS PRIORITAIRES DU PAVE
41 CHAPITRE 5 – ACTIONS PRIORITAIRES DU PAVE En prenant en considération le PMU détaillé au chapitre 3, des actions prioritaires par type, à mettre en œuvre pour la mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics, sont présentées dans le présent chapitre: 5 – 1 – LES ACTIONS CONCERNANT DES ITINERAIRES STRUCTURANTS, 5 – 2 – LES ACTIONS CONCERNANT DES SECTEURS STRATEGIQUES, 5 – 3 – LES ACTIONS CONCERNANT DES POINTS SINGULIERS. D’autres actions seront à programmer au fur et à mesure de la mise à jour du PAVE.

42 CHAPITRE 5 – 1 – ACTIONS CONCERNANT DES ITINERAIRES STRUCTURANTS
42 6 4 1 5 3 2

43 ACTION 5-1-1 - ROUTE NATIONALE EST (RD 724)
43 ACTION ROUTE NATIONALE EST (RD 724) Il est nécessaire d’assurer une liaison piétonne continue, accessible et sécurisée sur la totalité de cet itinéraire desservant, d’est en ouest, l’école communale, le stade, le complexe sportif, la cantine scolaire, des zones d’habitation et le centre-bourg. Seront, notamment à prendre en considération, les points suivants: - La liaison actuelle entre l’école communale, le complexe sportif et la cantine bien qu’aménagée en par la réalisation d’un sentier en site propre le long du stade et la sécurisation de la traversée de la RD724 au droit du complexe sportif ( îlot central et resserrement de chaussée bordurés ), mérite d’être améliorée pour être parfaitement accessible aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. - La jonction piétonne entre les trottoirs existants du centre-bourg et la rue des Prés Fleuris est à créer. - La rampe d’accès entre le complexe sportif et la RD 724 est à mettre en compatibilité avec les règles d’accessibilité. Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6.

44 ACTION 5-1-2 - ROUTE D’AUGAN (RD 134)
44 ACTION ROUTE D’AUGAN (RD 134) Cet itinéraire structurant pour piétons permet de raccorder les zones d’habitat actuelles et futures du sud de l’agglomération au centre-bourg et aux équipements publics. Les emprises disponibles offrent de nombreuses possibilités d’aménagements. Les points qui suivent sont à prendre en compte: 6 à 8% 8% 6 à 7% Sentier piéton existant - Les trottoirs existants au centre-bourg présentent une pente longitudinale supérieure à celle fixée par les textes (5%), mais il n’y a pas d’alternative satisfaisante par un autre itinéraire. - La zone de l’étang est un secteur stratégique à étudier finement (voir PMU) où l’accessibilité est à assurer. - Les aménagements pour piétons, inexistants actuellement, sont entièrement à imaginer (sauf éventuellement un sentier en site propre pouvant être conservé, voir amélioré)) entre l’entrée de l’agglomération et la zone de l’étang en prenant en considération l’urbanisation existante et future. Sentier piéton existant Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6.

45 Zone d’urbanisation future
45 ACTION ROUTE NATIONALE OUEST (RD 724) Cet itinéraire pour piétons permet d’assurer en partie la liaison entre les zones d’habitat existantes et futures situées à l’ouest du centre-bourg. Les emprises disponibles permettent d’imaginer des aménagements pour les piétons répondant aux propositions faites dans le PMU (notamment concernant la requalification de la voirie). L’étendue des cheminements pour piétons à aménager, particulièrement au niveau des pentes transversales, dépendra du positionnement de l’accès à la zone d’urbanisation future située au sud de la RD 724. Les trottoirs actuels sont à mettre ponctuellement aux normes, notamment pour ce qui concerne leur largeur. Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6. Zone d’urbanisation future

46 ACTION 5-1-4 - LIAISON CLOS DORIS – CENTRE – STADE – ECOLE COMMUNALE
46 Cet itinéraire dessert de l’ouest à l’est, les zones urbanisées ou à urbaniser du cadran nord-ouest, le centre-bourg, les zones urbanisées ou à urbaniser du cadran nord-est, le stade et l’école communale. Pour rendre accessible cet itinéraire aux piétons dans le respect des règles en vigueur, il est nécessaire de tenir compte des éléments suivants: L’emprise disponible faible sur les secteurs A et C (voisine de 8 m de largeur) impose de réfléchir au stationnement, au plan de circulation éventuel et au statut des zones traversées (agglomération simple, zone 30…) pour dégager l’espace nécessaire à la création d’un cheminement pour piéton accessible. - L’emprise confortable disponible (environ 12 m) dans le secteur B offre de bonnes possibilités d’aménagement de cheminements pour piétons. Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6. C B A

47 ACTION 5-1-5 - RUE DE L’ETANG ET RUE DES ECOLES
47 La rue de l’étang et la rue des écoles desservent de nombreux équipements existants (école maternelle, cantine scolaire, complexe sportif, espace de loisirs) et desserviront des équipement projetés (maison de retraite, crèche, maison médicale, point d’information tourisme, poste handi-pêche). Elles assurent la liaison entre ces équipements et le centre-bourg et les zones d’habitation sud existantes et projetées. L’aménagement des cheminements pour piétons est à penser en considérant que l’espace traversé a vocation à être traité au rythme du piéton (voir PMU). La maîtrise foncière par la municipalité d’une bonne partie des terrains adjacents à la voirie (voir PMU) est un atout pour réaliser ces cheminements. Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6.

48 ACTION 5-1-6 - ROUTE DE NEANT/YVEL (RD 134)
48 ACTION ROUTE DE NEANT/YVEL (RD 134) La route de Néant sur Yvel est aménagée avec des trottoirs de part et d’autre de la chaussée. La mise en conformité avec les règles relatives à l’accessibilité de la voirie et des espaces publics aux personnes handicapées ou à mobilité réduite consiste essentiellement à : - supprimer les obstacles pouvant encombrer les trottoirs (mobilier urbain, candélabre, signalisation…), notamment au niveau de l’îlot central à proximité de l’entrée de l’agglomération, - corriger les pentes transversales des trottoirs ponctuellement supérieures à 2%, - élargir les portions de trottoirs inférieurs à 1.40 m, notamment par endroits à proximité du centre-bourg. Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6.

49 CHAPITRE 5 – 2 – ACTIONS CONCERNANT DES SECTEURS STRATEGIQUES
49 SECTEUR DE L’ETANG SECTEUR DU CENTRE

50 ACTION 5–2–1 – SECTEUR DU CENTRE
50 Les objectifs de cette action sont principalement: - de rendre accessibles et perceptibles les interfaces entre la voirie et les espaces publics (Mairie, Poste, Eglise), de dégager les trottoirs existants de tout obstacle réduisant la largeur du cheminement sous 1.40 m, - de mettre en conformité les largeurs et les dévers des trottoirs ponctuellement non conformes, - de réduire ou supprimer les ressauts supérieur à 2 cm, - d’aménager des cheminements de substitution à ceux dont les pentes longitudinales sont supérieures à 5 % pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, - de créer des cheminements pour piétons identifiés sur les voies n’en possédant pas actuellement, - de prendre en compte les qualifications des espaces qui auront été décidées (zone 30 pour le secteur, zone de rencontre éventuelle pour la place de l’église), - de matérialiser des places de stationnements pour les handicapés… Limite du secteur Trottoir existant Pente de 6 % à 8 % Pente de 10 % à 15 % Espaces publics Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6. Poste Eglise Mairie

51 ACTION 5–2–2 SECTEUR DE L’ETANG
51 Les objectifs de cette action sont essentiellement : - de remédier aux défauts éventuels de compacité du sol du sentier pour piétons existant pouvant occasionner une gène au déplacement des personnes handicapées ou à mobilité réduite, - de vérifier la conformité géométrique du sentier pour piétons existant (largeur, pentes longitudinales et transversales, ressauts…), - de prévoir les raccordements éventuels aux itinéraires pour piétons existants ou à imaginer générés par les pôles générateurs de déplacements existants ou futurs que constituent les zones d’habitat, les équipements, les itinéraires de promenade… Sentier pour piétons Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6.

52 Liaison entre la zone d’activités et l’entrée de l’agglomération
CHAPITRE 5 – 3 – ACTIONS CONCERNANT DES POINTS SINGULIERS 52 Liaison entre la zone d’activités et l’entrée de l’agglomération

53 ACTION 5-3 LIAISON ENTRE ZONE D’ACTIVITES ET ENTREE D’AGGLOMERATION
53 DESSERTE PIETONNE EXISTANTE Entre le centre-bourg et la limite de l’agglomération, la route de Néant sur Yvel est aménagée avec des trottoirs. La liaison piétonne avec la zone d’activité n’est pas assurée. ACTION PRIORITAIRE A PREVOIR Pour assurer cette liaison dans le respect des règles relatives à l’accessibilité de la voirie et des espaces publics il y a lieu d’imaginer un cheminement pour piétons sur une longueur d’environ 300 m qui constituera la desserte primaire de la zone d’activité. Zone d’activité Limite d’agglomération Le coût réel de cette action découlera du parti d’aménagement qui aura été arrêté à la suite d’une étude préalable à réaliser. A titre indicatif le coût à minima est précisé au chapitre 6. Route de Néant sur Yvel

54 54 CHAPITRE 6 – CHIFFRAGE ET PROGRAMMATION DES ACTIONS PRIORITAIRES DU PAVE ACTION Coût HT 2010 Date de réalisation Commentaire 5-1-1 Route Nationale EST (RD 724) (coté nord) 20 000 2010 Les coûts sont indicatifs et estimés à minima. Ils correspondent à des aménagements les plus économiques possibles au regard des occupations actuelles de l’agglomération. Pour chaque action une étude préalable est nécessaire pour affiner le coût et définir le type d’aménagement (global ou limité à la mise en accessibilité). 5-1-2 Route d’Augan (RD 134) (coté est) 5-1-3 Route Nationale OUEST (RD 724) 5-1-4 Liaison: Clos Doris – Centre – Stade – école communale (un coté) 60 000 2011 5-1-5 Rue de l’Etang et des écoles (un coté) 2012 5-1-6 Route de Néant sur Yvel (RD 134) 10 000 5-2-1 Secteur du Centre 5-2-2 Secteur de l’Etang 1 000 5-3 Liaison entre la zone d’activités et l’entrée de l’agglomération (un coté) 30 000 2013

55 CHAPITRE 7 – SUIVI – COMMUNICATION - INFORMATION
55 CHAPITRE 7 – SUIVI – COMMUNICATION - INFORMATION 1- Avis sur les projets, globaux ou ponctuels Pour veiller à la mise en œuvre du Plan de la mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics aux personnes handicapées ou à mobilité réduite (PAVE), il sera mis en place un comité de suivi qui se réunira : - annuellement pour faire l’évaluation de l’application du PAVE, tout les 3 ans pour la révision du PAVE, - ponctuellement pour examiner des projets d’aménagement impactant l’accessibilité de la voirie et des espaces publics qui seront lancés par la commune. Les services techniques municipaux seront vigilants lors de toute modification de la voirie et lors de l’implantation de mobilier urbain et de signalisation pour que les règles relatives à l’accessibilité soient respectées. 2- Communication, information Le plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics sera communiqué à la population, après annonce dans le bulletin municipal, par le biais, d’une mise à disposition du dossier en mairie, par une séance publique… Il servira de référence aux services techniques municipaux, aux maîtres d’œuvres et aux bureaux d’études appelés à intervenir sur l’espace public de la voirie.

56 Annexe 1: Repères techniques
56 CHAPITRE 8 – ANNEXES Annexe 1: Repères techniques Annexe 2: Décret n° du 21 décembre 2006 Annexe 3: Décret n° du 21 décembre 2006 Annexe 4: Arrêté du 15 janvier 2007

57 Annexe 1: Repères techniques
57 Annexe 1: Repères techniques

58 58

59 59

60 60

61 61

62 Annexe 2 : Décret n° 2006-1657 du 21 décembre 2006
62 Annexe 2 : Décret n° du 21 décembre 2006

63 Annexe 3 : Décret n° 2006-1658 du 21 décembre 2006
63 Annexe 3 : Décret n° du 21 décembre 2006

64 Annexe 4: Arrêté du 15 janvier 2007
64 Annexe 4: Arrêté du 15 janvier 2007

65 65

66 66

67 67


Télécharger ppt "LES VOIRIES DE L’AGGLOMERATION DE CAMPENEAC"

Présentations similaires


Annonces Google