La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Perceptions du personnel infirmier et des patients envers limpact dune nouvelle salle disolement sur une unité de soins psychiatriques Amélie Perron, inf.,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Perceptions du personnel infirmier et des patients envers limpact dune nouvelle salle disolement sur une unité de soins psychiatriques Amélie Perron, inf.,"— Transcription de la présentation:

1 Perceptions du personnel infirmier et des patients envers limpact dune nouvelle salle disolement sur une unité de soins psychiatriques Amélie Perron, inf., PhD Professeure agrégée École des sciences infirmières Faculté des sciences de la santé Université dOttawa Louise Beauvais, inf., MScInf Conseillère cadre clinicienne Programme de santé mentale Centre hospitalier St Marys Danielle Corbeil, inf., MSc, MAP Gestionnaire Programme de santé mentale Centre hospitalier St Marys David Bérubé, inf., MAP Chef dunité Programme de santé mentale Centre hospitalier St Marys

2 Contexte Mise en salle disolement et application des contentions comme mesures de contrôles courantes dans la majorité des unités de soins psychiatriques Interventions controversées compte tenu de limpact possible sur la personne qui les subit Article de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., chapitre S-4.2): La force, lisolement, tout moyen mécanique ou toute substance chimique ne peuvent être utilisés, comme mesure de contrôle dune personne dans une installation maintenue par un établissement, que pour lempêcher de sinfliger ou dinfliger à autrui des lésions. Lutilisation dune telle mesure doit être minimale et exceptionnelle et doit tenir compte de létat physique et mental de la personne

3 Contexte Mise en salle disolement Critiques issues de cliniciens, de chercheurs, de groupe de défense dintérêt des personnes atteintes de troubles mentaux – effets iatrogènes peuvent dépasser les bénéfices de son utilisation Questionnement déontologique pour le personnel infirmier: respect des principes dautonomie, de fidélité, de non malfaisance et de justice Quelques milieux de psychiatrie tentent de léliminer complètement Parallèlement, profil psychopathologique des patients psychiatrisés se complexifie –cas « légers » suivis en clinique externe/communauté –cas lourds en institution (troubles sévères et résistants, co-morbidités, toxicomanie, implication du système de justice pénale, etc.)

4 But de la recherche Examiner les perceptions du personnel infirmier et des patients vis-à-vis louverture dune première salle disolement sur leur unité; Examiner les connaissances cliniques, éthiques et légales utilisées par le personnel infirmier en lien avec lutilisation de la salle disolement; De manière plus large, saisir dans quelle mesure une nouvelle salle disolement vient modifier le contexte thérapeutique de lunité, se présente comme une modalité dintervention supplémentaire pour le personnel soignant et influence les dynamiques entre le personnel infirmier et les patients

5 Questions de recherche En quoi lajout dune première salle disolement modifie-t-il le paysage thérapeutique dune unité de soins psychiatriques qui en était jusque là dépourvue? Comment cette salle disolement est-elle perçue comme stratégie dintervention clinique additionnelle tant par les patients que par le personnel infirmier? Sur quelles connaissances sappuient ces perceptions? En quoi les perceptions du personnel infirmier et des patients diffèrent-elles au sujet de la salle disolement et de son utilisation?

6 Recension des écrits Isolement: confinement involontaire d'un patient dans une chambre de même que l'impossibilité pour ce dernier de quitter volontairement et librement cette chambre pour une période donnée (Zun, 2005). Considéré par plusieurs chercheurs et instances internationaux comme étant efficace et indispensable afin de prévenir les comportements violents et les blessures (Lendemeijer & Shortridge-Bagget, 1997). Utilisation de lisolement varie fortement – de 4% à 66% des patients en feraient lexpérience au moins une fois pendant une hospitalisation, selon le milieu (Frueh et al, 2005; Palazzolo, 2004; Robins et al, 2005; Thomas et al, 2009). Questionnements cliniques, éthiques et juridiques car il brime plusieurs principes et droits fondamentaux tels que lautonomie et la liberté de mouvement (Holmes, Perron & Guimond, 2007)

7 Recension des écrits Se veut une mesure dexception utilisée dans les cas extrêmes seulement Que le patient représente un danger pour lui-même ou pour autrui constitue, selon la loi, le seul motif valable de mise en salle disolement Sujet encore tabou dans plusieurs milieux, tant pour les patients que pour le personnel soignant et médical (Grubaugh et al, 2007) – sujet lié aux questions de droits fondamentaux, déthique et de maltraitance (Morrall et al, 2002)

8 Recension des écrits Écrits rapportent principalement des impacts négatifs pour les patients (Hoekstra et al 2004): colère, anxiété, culpabilité, impuissance, peur, injustice, tristesse, et solitude (Palazzolo, 2004), impression d'avoir été punis et de se sentir « méchants » ou « mauvais » (Holmes et al., 2004) Attitudes négatives potentielles à légard du traitement psychiatrique et risque dexacerber des symptômes danxiété et de dépression chez certains patients (Steinert et al, 2007), dhallucinations (Palazzolo, 2004) et des sentiments de solitude ou d'abandon (Holmes et al, 2004) Certains impacts positifs rapportés dans la litérature: sentiment de sécurité, état de paix et tranquillité, sentiment de confiance, prise de recul (Hoekstra et al, 2004)

9 Méthodologie Milieu détude Recrutement et échantillon Devis Collecte de données Analyse des données Considérations éthiques

10 Résultats Trois catégories : 1.Considérations procédurales 2.Impact sur les patients 3.Questions de pouvoir Note: Citations des patients indiquées en vert (PT-XX) Citations du personnel infirmier indiquées en bleu (IA-XX)

11 Résultats 1.Considérations procédurales Option supplémentaire: IA-23: To be honest, for me things didnt change that much. Its just one more resource we have to help the patient regain control. IA-102: Ça na pas changé les choses… cest juste une autre salle quon peut utiliser. Cest juste un outil parmi dautres. Il y en a dautres avant ça, on peut faire pleins de choses pour… pour moi cest une option comme un autre, mais une option finale. IA-131: I can use it, not necessarily to isolate for the sake of isolation but also as something the patients themselves can choose to go to, to get away from everything. Ive done it twice so far, it worked out wonderful.

12 Résultats 1.Considérations procédurales Option supplémentaire: PT-39: Cest un outil de plus qui est disponible pour le personnel sil en a besoin, ça se rajoute aux contentions au lit qui étaient utilisées avant, qui sont encore utilisées. PT-100: It becomes a tool in the nurses arsenal to use in those situations where the patient is uncooperative.

13 Résultats 1.Considérations procédurales Espace plus sécuritaire pour les patients et le personnel: PT-42: Ça apporte un certain, une certaine sécurité, parce que ça nous dit que sil y a une personne qui va au-delà des limites, on a un endroit où la placer. IA-23: Its a feeling of being safe for other patients and for the staff that we have this last resource to help us since we dont have ICUs, we are not a big psychiatric hospital, its just a unit with limited structure to handle some patients, some aggressive patients. I do feel safer that we have this one more resource for our small unit. IA-18: Its definitely safer. I mean weve had patient whove thrown chairs at the nursing station. So, in those cases you think about it and yes it is good to have, definitely, if we need it.

14 Résultats 1.Considérations procédurales Préférable aux contentions: PT-55: Je pense que je me sentirais plus en sécurité dans la salle disolement quen contentions, parce que tu as de la place pour bouger, tu peux tallonger, tu peux aller aux toilettes… Je suis sûre que jarriverais à dormir, comparé à ma chambre où il y a plein de bruits. PT-42: Je me débattais pour pas me faire mettre en contentions, parce que je naime pas ça être en contentions. Lisolement cest lendroit approprié, propice, maintenant pour mettre les gens. Ils en profitent dans un certain sens, mais cest bénéfique dans un autre sens. Parce que ça permet de navoir personne qui te regarde et qui vient te niaiser.

15 Résultats 1.Considérations procédurales Préférable aux contentions: PT-100: I have a very negative vision of the use of restraints. Theres a physical sense of powerlessness about seeing an individual having to go into restraints. I am less disturbed by the existence of an isolation room. IA-23: I find that restraints, the impact is much bigger for them. I put myself in their shoes, who would like that? Especially if you dont understand whats going on. There was this one patient, I felt that was a big trauma for her, she was a young female patient, for her it was like, are you going to rape me? Why are you doing that, why are you attaching me? Its like they have no control over themselves, so restraints are more traumatizing. So yes, isolation would be first.

16 Résultats 1.Considérations procédurales Respect des droits et de lhumanité IA-34: Du côté humain, du côté du respect et de la personne cest mieux que de mettre en contentions, ça permet au patient de récupérer plus vite … Tandis que quand on le met en contentions, il se sent agressé, il nest pas bien, cest beaucoup plus grave. PT-39: Je pense que ça permet de garder la dignité des patients. Cest plus humain, plus digne, que dêtre attaché à un lit avec tout le monde qui passe et qui te voit. IA-16: La plupart des patients préfèrent lisolement, parce quils ne sont pas auprès des autres, les autres patients nont pas accès à eux quand ils sont dans ce moment dagitation-là. Un patient préférait liso parce que quand il était agité, les autres patients de sa chambre nétaient pas témoins de ce quil lui arrivait, donc il aimait ce côté intime qui était respecté.

17 Résultats 1.Considérations procédurales Utiliser lisolement de la bonne façon – avant, pendant et après: PT-100: I would always hope that patients are given an opportunity to explain themselves, privately with a practitioner, that they understand their rights, that they are given other options prior to going to the isolation room. In other words, that there is a protocol that is being used. Im not aware of one, but Im hoping and Im assuming that there is a fairly strict protocol being used… I have a concern about that, being part of the protocol, that the health care professionals try their best to help them understand the reasons for the isolation. IA-102: Cest encore plus important pendant, quand tu le mets en salle disolement de dire pourquoi, quest-ce quil va faire, le reprendre après, quest-ce que tu vas faire, pour reprendre le lien thérapeutique, de dire ce nest pas une punition, on utilise ça pourquoi. Quest-ce quon peut faire pour ne pas y revenir… Pour quil ait un petit peu plus dinsight, un peu plus de contrôle et puis faire de lempowerment.

18 Résultats 1.Considérations procédurales Maintenir le dialogue: PT-39: Il faut expliquer pourquoi cest utilisé, cest vraiment important pour les patients, pour comprendre la décision et comprendre comment éviter ça. IA-23: I try to make them understand why Im doing that and that its for them to regain control, to calm down. What I try to do is reassure the patient, Youre not going to be left alone and we are not going to forget you. PT-100: Once the person is released from the isolation room and then the dialogue is reconnected with the health care professionals about why its been used, its reestablished, I think mitigation of the negative impacts would come fairly quickly.

19 Résultats 1.Considérations procédurales Bonne utilisation: PT-114: Lisolement pour moi surtout, ici en psychiatrie, cest la jaquette de force. Cest quelquun qui est vraiment incontrôlable, qui éclate. PT-55: Je trouve que sils lutilisaient adéquatement ça ferait une différence, pour la sécurité des autres patients et tout ça, quand il y a quelquun qui sénerve… mais souvent les patients, ils frappent du monde avant que le personnel réagisse. Elle est pas utilisée correctement, pas à 100% du temps en tout cas. Cest comme si, ils attendent vraiment que la personne aille trop loin avant de faire ça. Moi je dis le premier « criage », la personne devrait se ramasser là-dedans, un quinze minutes, tu la sors, si elle recommence, un autre trente minutes.

20 Résultats 2.Impact sur les patients Sécurité: PT-42: De savoir que quelquun est contentionné… ça mapaise dans un sens parce que ça me dit quune personne violente vient dêtre calmée. PT-90: Ça peut augmenter la sécurité, il y en a qui sont agressifs, qui frappent, alors ceux-là cest mieux quils soient là-dedans. IA-23: Its safe for the patient to regain control and its safe for the other patients too, as a last resource.

21 Résultats 2.Impact sur les patients Anxiété: PT-114: Ça fait plutôt penser aux salles de tortures. Je ne vois vraiment pas ça dun bon œil. Et ça peut même faire craindre certains patients. Je ne vois pas la nécessité. PT-100: Obviously on the floor you feel the comings and goings. And its nearly impossible not to be aware when a situation arise, either restraints, or the isolation room being used. Everybody knows on the floor, there are a lot of comments running around, hush hushs from patients, why its taking place. My perception is that it obviously raises a certain level of anxiety on the floor…. You can sense the frenzy that something big is about to happen. Its a process that just spreads itself.

22 Résultats 2.Impact sur les patients Salle disolement comme espace mystérieux: IA-18: Theyll go look through the window, because its something new for them too on the ward, even for returning patients, so its curiosity…. Ive always heard it as that taboo room, the isolation room, you know. PT-39: Je suis jamais allée dedans, mais je sais que je voudrais pas y aller. Ça me semble ben mystérieux et je suis sûre que cest désagréable, dêtre enfermé dedans. Cest complètement inconnu. PT-100: One of the things I dont know is how the room is constructed. Ive not physically been inside to be able to see it. So it creates a little bit of fear and anxiety of the unknown. Theres a door, and its like totally unknown.

23 Résultats 2.Impact sur les patients Événement public / spectacle: IA-18: Its kind of like people spectating on what was going on, and seeing that, probably looking in. PT-42: Ça a un effet sur tout le monde, parce que les gens, dès quils entendent « Code blanc », ils pensent « Oh, quest-ce qui se passe, qui se fait mettre en code blanc? » et ils se mettent à chercher … Cest de voir qui se fait mettre en code blanc. Là ils voient les infirmiers se mettre des gants et tout ça, et ils voient dans quelle chambre ils se rendent… Donc on sait tous qui se fait contentionner… Et cest comme une petite histoire après, on se dit: « Ah ouais, tu savais que un tel est allé dans lisolement ou sest fait attacher à son lit? » Et tu te places devant sa chambre pour voir si la personne est bien après… comme un vicieux…

24 Résultats 2. Impact sur les patients Événement traumatisant: PT-100: Seeing the presence of police people, hearing the screams of the individual who is in the room, was very disturbing to me. And it was triggering episodes, Im very sensitive towards violence and hearing the manifestation of cries for me was triggering me to think of violence and I was starting to get flashbacks. I was immediately escorted out of the floor, to avoid witnessing what was happening. We could hear screams throughout the full breakfast period, banging on the door… Sounds, appearances, of viewing the violence can be triggering and difficult. PT-39: Ça augmente le niveau de stress, voir quelquun se faire amener, savoir quil est enfermé, on se sent impuissant à aider ce monde-là, qui frappe la porte et qui crie pour sortir. Je trouve ça très dur, très dur.

25 Résultats 2. Impact sur les patients Effet de dissuasion: IA-18: Youll hear patients talking between each other, Oh you better watch out or else youll go in the isolation room… It was more in a humoristic way, you know, Im watching out, Im being ok, but I dont want to end up in there. PT-100: If I were to share with a fellow patient, I would talk about being cooperative, trying to help them because the people taking care of us only have our best interests at heart. And theyre trying to help us, so they do this [use isolation] to help us, which we may not always understand, they are there to help us. Thats what Id say.

26 Résultats 2. Impact sur les patients Effet de dissuasion: IA-23: There is nothing there to scare them. Its just for them to calm down and regain control but for them its like I dont want to go there again, so for some of them it works in a way that you know they just respect more, there is a change in their behavior…. listening more. As I said, their perception is I dont want to go back… I dont want to do this again, so Im going to behave. PT-90: Jai pas encore été isolée, je sais pas trop ce que jen pense. Je ne veux pas y aller donc je respecte les autres. PT-39: Je sais quoi faire et quoi pas faire pour pas aller en isolement.

27 Résultats 3.Questions de pouvoir Caractère unilatéral de la mise en isolement: PT-100: I use the word arsenal to signify two things. One, that they may involve physical interaction, or restraints, interventions, there may be physical contact or altercations, there may be restraints put in place, physical restraints… But two, its an arsenal because its a form of severity… to get the individual under control… It is in fact unilateral. Because at some point if the steps of protocol in terms of mediation, medication, etc, fall through, you are left with only unilateral actions.

28 Résultats 3.Questions de pouvoir Menaces et punition: PT-42: On ma déjà dit « Là, si tu nécoutes pas tu vas passer toute la journée dans la salle disolement ». PT-114: Ça devient pratiquement une menace. Jai déjà entendu quelquun dire « Oh, si ça continue comme ça, tu vas aller en isolement ». Nest-ce pas que cette salle est la mesure extrême du danger? Je nai pas lu moi, mais daprès moi cest ça! PT-39: Ça peut être perçu comme une punition, quand les raisons sont pas claires. Cest vraiment un moyen extrême de contrôler quelquun.

29 Résultats 3.Questions de pouvoir Menaces et punition: IA-18: It can be also seen as a threat for them, you know, they think its like a punishment: If I do this, then Ill end up in the isolation room. IA-102: On a utilisé lisolement aujourdhui. Et puis cest vu vraiment comme étant, daprès ce que le patient disait, cest punitif. Il nous en voulait, cétait punitif, parce quil avait fait de quoi... « Vous me punissez. Menaces de morts, cest ça, bla bla bla ». Mais pour lui cétait vraiment punitif. Il ne comprenait pas quil avait tellement de comportements agressifs quil nétait plus capable dêtre géré.

30 Résultats 3.Questions de pouvoir Négociation des relations infirmières-patient: PT-100: I quickly adapt, become extremely cooperative, and follow the rules by the letter. I do not question authority and let them know that I appreciate when they allow me a privilege. Some people would say its collusion with power. I want to have a stay in this ward which will provide personal benefit to me, in terms of improving my mental health. I want to get the most out of it. PT-42: Moi avec une infirmière je vais trouver le moyen de la manipuler et avec un infirmier je vais trouver le moyen dêtre malin. Pour avoir un certain bonus, quelque chose de bénéfique. Comme là, mon docteur ma donné le privilège de sortir dehors trente minutes. PT-114: Mes relations avec le personnel sont très hypocrites, je le suis autant quils le sont. Cest de lhypocrisie totale. (…) Je suis trop intelligente pour me laisser faire avoir par ces gens. Moi jécoute.

31 Résultats 3.Questions de pouvoir Négociation des relations infirmières-patient: Chercheure: Sens-tu que tu peux faire confiance au personnel? PT-55: Et bien franchement, non. Non, parce que jai essayé dêtre honnête avec eux et puis maintenant ils ont peur de moi. PT-114: On dirait que ça fait le plaisir de certains quand quelquun est enfermé dedans. Cest pour ça que je dis que cest leurs frustrations personnelles. (…) Très difficile davoir confiance parce que des fois on a limpression que les gens, ils prennent leur revanche, dune certaine façon. Alors comment faire confiance avec quelquun comme ça… Je ne leur fais pas confiance.

32 Résultats 3.Questions de pouvoir Négociation des relations infirmières-patient: PT-39: Il y a un jeune qui a agressé une femme âgée sans raison la semaine dernière. Je pense quil a été renvoyé à [lhôpital médico-légal sécurisé] depuis. Lui je pense quil devrait être mis de côté, cétait mérité. PT-114: Le moment où cette salle est nécessaire cest quand on a que de ces gens qui viennent de la prison. Cest les policiers qui les accompagnent ici, ils viennent passer deux semaines. Jai déjà rencontré un monsieur ici et puis cétait vraiment un assassin… Ces gens-là qui sont déjà brigands, ils sont déjà habitués avec la prison, à être enfermés et aussi ils ont des comportements qui peuvent être dangereux parce quils nont peur de rien. Cest tout ce que je vois vraiment dutile dans cette salle-là. Parce quon les met là et puis nous on est hors de danger.

33 Discussion Patients et personnel infirmier sentendent pour affirmer que le but de lisolement est de gérer des comportements agressifs et violents Différence dopinion sur ce qui constitue de tels comportements. Par exemple, crier ou frapper un objet, faire des menaces envers le personnel Question de menaces et de punition : un point de désaccord continu Les questions liées au dialogue et à la collaboration émergent souvent, toutefois les patients expriment davantage de méfiance quant aux bénéfices quils en retirent, aux motivations du personnel infirmier et aux protocoles mis en place pour protéger leurs droits Certains patients reconnaissent que leur comportement peut être perçu de manière agressive mais estiment que la salle disolement ne devrait pas être utilisée dans leur cas car lintention de blesser quelquun ou dendommager quelque chose nest pas présente

34 Discussion La majorité des participants pensent que lutilisation de la salle disolement a un effet sur les autres patients qui observent lapplication de la procédure La salle semble opérer un effet de dissuasion même lorsquelle nest pas utilisée Tous les participants expriment la même préoccupation au sujet de lévolution de la clientèle de lunité (« les brigands », « les drogués », les « toughs ») et voient la salle disolement comme un outil utile à cet égard Les questions liées à la prévention sont évoquées de différentes manières par les participants, avec comme but déviter le recours à lisolement Reprend les conclusions de nombreuses autres études sur la façon dont une salle disolement est perçue par du personnel soignant et des usagers

35 Implications pour la pratique Réitérer les objectifs de lutilisation de la salle, les politiques liées à la MSI et le cadre légal lors de lorientation des patients sur lunité Offrir de faire visiter la salle à ceux qui ne lont pas encore vue – expliquer le design, répondre aux questions etc. Examiner dautres avenues possibles au niveau de la prévention des épisodes dagressivité/violence et d acting out Poursuivre les activités de debriefing (motifs de la mise en salle disolement) et la communication pendant lisolement tel que pratiqué présentement Considérer la possibilité de rendre la salle à lépreuve du bruit, compte tenu des effets négatifs sur létat mental de certains patients


Télécharger ppt "Perceptions du personnel infirmier et des patients envers limpact dune nouvelle salle disolement sur une unité de soins psychiatriques Amélie Perron, inf.,"

Présentations similaires


Annonces Google