La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Transfert dun phénotype dun organisme à un autre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Transfert dun phénotype dun organisme à un autre."— Transcription de la présentation:

1 Transfert dun phénotype dun organisme à un autre

2 Introduction On veut introduire un plasmide contenant la séquence dADN codant pour la protéine GFP dans des bactéries pour quelles acquièrent les caractéristiques de fluorescence de la GFP.

3 GFPGène de résistance à la Kanamycine 1 : ADN Génomique 2 : Plasmides Extraction du plasmide de la bactérie Insertion des gènes codant pour la fluorescence (GFP) et pour la résistance à la kanamycine Extraction et modification du plasmide On extrait le plasmide contenant une part de lADN de la bactérie. Il est utilisé comme outil génétique car il est facilement manipulable. On insère dans le plasmides la séquence dADN codant pour la protéine GFP et celle codant pour la résistance à la Kanamycine. La kanamycine sera ajoutée au milieu de culture des bactéries afin de tuer toutes celle qui nont pas intégré le plasmide et ne sont donc pas résistantes à celle-ci

4 Obtention de bactéries compétentes CaCl 2 Bactéries Le CaCl 2 crée des pores dans la paroi des bactéries afin dy laisser pénétrer les plasmides. Ajout des plasmides Bactéries contenant le plasmide modifié On crée un choc thermique pour refermer les pores de la paroi 42° Bain Marie On rajoute ensuite du milieu LB puis on fait incuber les bactéries à 37° pendant 30 minutes afin de les laisser proliférer.

5 Etalement des bactéries On étale les bactéries obtenues précédemment sur un milieu LB contenant de la kanamycine. La kanamycine détruira toutes les bactéries nayant pas le plasmide résistant à lantibiotique et donc pas la GFP. Cela permet donc de ne sélectionner que les bactéries ayant intégré le plasmide contenant lADN qui code pour la GFP. Milieu LB Témoin Contenant Ampiciline Contenant Kanamycine Bactéries Contenant le plasmide codant pour la GFP et résistante à la kanamycine. Sans plasmide et résistante à la kanamycine. Contenant un plasmide non modifié On laisse incuber les bactéries durant la nuit. Lampiciline a détruit toutes les bactéries car elles ne possèdent pas de résistance à cet antibiotique. Les bactéries qui se sont développées prouvent que le plasmide à bien été intégré par les bactéries car celles-ci ont résisté à lantibiotique. Les bactéries se sont développées comme on lattendait, elle sont bien résistantes à la kanamycine. Lampiciline a détruit les bactéries car elles ne possédaient aucune résistance à un antibiotique. Ces résultats ne concordent pas avec les résultats attendus, ils peuvent provenir dune résistance naturelle à lantibiotique ou dun antibiotique défaillant, voire dune erreur de manipulation.

6 Récupération des plasmides Pour sassurer de la présence des plasmides contenant lADN codant pour la GFP, on tente de les récupérer à lintérieur des bactéries.

7 On lyse les bactéries de façon à récupérer les plasmides. Puis, après plusieurs réactions enzymatiques, on récupère la section du plasmide codant pour la GFP. Action des enzymes… … qui isolent la section dADN codant pour la GFP.

8 Afin de vérifier que la section dADN récupérée est bien celle codant pour la GFP, on coule ensuite un gel dagarose dans lequel on compare la migration des plasmides avec celle dun marqueur sous une lampe UV. Bande correspon dante à la section codant pour la GFP Bande correspon dante au plasmide Marqueur

9 Réalisé par : - HELICK Julien -TANI Emilie - GRARD Jérôme - BOTZANOWSKI Thomas - CERAULO Hugo


Télécharger ppt "Transfert dun phénotype dun organisme à un autre."

Présentations similaires


Annonces Google