La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2009 Lhypertension, un risque de santé publique Programme Éducatif Canadien sur lHypertension – Recommandations 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2009 Lhypertension, un risque de santé publique Programme Éducatif Canadien sur lHypertension – Recommandations 2011."— Transcription de la présentation:

1 2009 Lhypertension, un risque de santé publique Programme Éducatif Canadien sur lHypertension – Recommandations 2011

2 2009 Le diaporama complet des Recommandations 2011 du CHEP est disponible sur le site

3 3 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations Évaluer la PA à toutes les consultations appropriées. 2. Promouvoir un mode de vie sain de façon à abaisser la PA et diminuer le risque de maladie cardiovasculaire à chacune des visites au moyen dinterventions visant à réduire la consommation de sodium, à cesser le tabagisme, à réduire lobésité abdominale, à viser un poids santé, à accroître lactivité physique et à prendre à charge la dyslipidémie et la dysglycémie. 3. Traiter lHTA jusquà latteinte dune valeur inférieure à 140/90 mm Hg dans la plupart des cas, ou à 130/80 mm Hg chez les patients atteints de diabète ou dune maladie rénale chronique. en utilisant une association de médicaments et de modifications des habitudes de vie. 4. Militer en faveur de politiques de santé publique qui viseront à prévenir lHTA et à améliorer la santé des patients et de la population en général. 5. Se tenir à jour sur les ressources disponibles pour la prévention et le contrôle de lHTA en consultant le et en téléchargeant les plus récents outils au www. Hypertension.ca/tools.www.htnupdate.ca Messages clés du PECH au sujet de la prise en charge de lHTA

4 4 Recommendations PECH 2011 Quy a-t-il de nouveau ? Harmonisation avec le Réseau Canadien contre les accidents cérébrovasculaires pour la prise en charge de lhypertension durant la phase aigue dun AVC ainsi quà la suite de la phase aigue. Transfert des connaissances afin daméliorer ladoption des lignes directrices, en débutant notamment avec le diabète afin daméliorer la formulation du texte Pour les patients atteints de diabète et dhypertension nécessitant un traitement dassociation incluant un IECA, un BCC dihydropyridinique est préférable à lhydrochlorothiazide. Le calcul de lâge cardiovasculaire et le travail en collaboration avec les pharmaciens sont des stratégies efficaces qui permettent daméliorer ladhésion au traitement. Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011

5 5 Quoi de neuf en 2011? Gardez-vous informés des dernières données sur le contrôle et la prévention de lhypertension. Inscrivez-vous ainsi que vos patients pour recevoir ces informations par courriel au Invitez vos patients à sinscrire au afin daccéder aux dernières informations sur lhypertension

6 6 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 SVP Inviter vos patients à sinscrire afin de profiter gratuitement des dernières informations et ressources sur lhypertension Informations et ressources pour le public

7 7 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 La prise en charge de lhypertension consiste à la prise en charge du risque cardiovasculaire global et de la protection vasculaire La prise en charge de lhypertension consiste à sassurer de lengagement de nos patients Les associations de médicaments sont plus efficaces que laugmentation des doses et les formulations de médicaments en combinaison à dose fixe augmentent ladhésion au traitement Le Programme Educatif Canadien sur lHypertension: Recommandations 2011 Quest-ce qui est encore important?

8 8 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Quest que lhypertension? La pression artérielle augmente avec lâge et lhypertension est fréquente Une pression artériele élevée est un facteur de risque significatif de morbidité/mortalité Lhypertension est coûteuse Lhypertension est associée à dautres problèmes de santé Lhypertension peut être prévenue ou retardée Les complications de lhypertension sont améliorées par des traitements efficaces Les politiques de santé publique réduisent le risque dhypertension Survol

9 9 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Proportion des décès attribuables aux principaux facteurs de risque à léchelle mondiale (2000) WHO 2000 Report. Lancet. 2002;360: Mortalité attribuable Hypertension Tabagisme Hypercholestérolémie Relations sexuelles non protégées IMC élevé Inactivité physique Alcool Fumées de combustion (à lintérieur) Carence en fer Insuffisance pondérale Pression artérielle systolique supérieure à 115 mm Hg

10 10 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Lhypertension est un important facteur de risque –de maladie cérébravasculaire, –de coronaropathie, –dinsuffisance cardiaque congestive, –dinsuffisance rénale, –de maladie vasculaire périphérique, –de démence, –de fibrillation auriculaire, –de dysfonction érectile. Lhypertension comme facteur de risque

11 11 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Adapté de : Third National Health and Nutrition. Examination Survey, Hypertension 1995;25: Âge Âge HommesFemmes PD Distribution de la pression artérielle dans la population selon lâge PD = pression différentielle

12 12 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Classification de la pression artérielle Société Européenne dHypertension Catégorie SystoliqueDiastolique Optimale< 120et/ou< 80 Normale< 130et/ou< 85 Normale élevée et/ou85-89 Stade 1 (hypertension légère) et/ou90-99 Stade 2 (hypertension modérée à grave) 160 et/ou Hypertension systolique isolée (HSI) 140 et< 90 La catégorie dépend de la valeur de la pression artérielle associée au risque le plus élevé. J Hypertens 2007;25:

13 13 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Classification de la pression artérielle JNC-VII (États-Unis) Catégorie SystoliqueDiastolique Optimale< 120et/ou< 80 Normale< 130et/ou< 85 Normale élevée et/ou85-89 Stade 1 (hypertension légère) et/ou90-99 Stade 2 (hypertension modérée à grave) 160 et/ou Hypertension systolique isolée (HSI) 140 et< 90 La catégorie dépend de la valeur de la pression artérielle associée au risque le plus élevé. JAMA 2003;289:

14 14 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Pression artérielle et risque de mortalité par accident vasculaire cérébral (AVC) Lancet 2002;360:

15 15 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Pression artérielle et risque de mortalité par cardiopathie ischémique Lancet 2002;360:

16 16 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Pression artérielle diastolique (mm Hg) Neaton et al. Arch Intern Med 1992; 152: Influence de la PAS et de la PAD sur la mortalité par coronaropathie ajustée selon lâge : étude MRFIT CAD Death Rate per 10,000 Person-years <70 < Pression artérielle systolique (mm Hg)

17 17 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Influence dune pression artérielle normale élevée sur le risque de maladie cardiovasculaire N Engl J Med 2001;345: INCIDENCE CUMULATIVE DÉVÉNEMENTS CARDIOVASCULAIRES CHEZ LES HOMMES NON HYPERTENDUS EN FONCTION DE LA VALEUR INITIALE DE LA PRESSION ARTÉRIELLE ( ) ( ) (< 120) mmHg Normale élevée ( ) Normale ( ) Optimale (< 120) Temps (années) Incidence cumulative HOMMES

18 18 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Le concept de lhypertension masquée Daprès Pickering et coll. Hypertension 2002;40: PAS – Mesure en cabinet (mm Hg) PAS – Mesure ambulatoire diurne ou automesure (mm Hg) Hypertension réelle Normotension réelle Syndrome de la blouse blanche Hypertension masquée

19 19 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Pronostic du syndrome de la blouse blanche et de lhypertension masquée J Hypertension 2007;25: Prévalence denviron 10 % chez les personnes hypertendues Risque relatif indirect dévénement cardiovasculaire

20 20

21 21 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Avantages du traitement de lhypertension Chez les patients de moins de 60 ans (abaissement de la PA de 10/5-6 mm Hg) –réduction du risque dAVC de 42 % –réduction du risque de coronaropathie de 14 % Chez les patients de plus de 60 ans (abaissement de la PA de 15/6 mm Hg) –réduction de la mortalité globale de 15 % –réduction de la mortalité attribuable aux maladies cardiovasculaires de 36 % –réduction des AVC de 35 % –réduction des coronaropathies de 18 % Lancet 1990;335: Arch Fam Med 1995;4:943-50

22 22 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Avantages du traitement jusquà latteinte des valeurs cibles Chez les patients de plus de 60 ans atteints dhypertension systolique isolée (PAS 160 mm Hg et PAD < 90 mm Hg) –réduction du risque dAVC de 42 % –réduction du risque de coronaropathie de 26 % Lancet 1997;350:757-64

23 23

24 24 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Mortalité attribuable aux maladies cardiovasculaires Événements cardiovasculaires Staessen et al. Lancet 2001;358: Corrélation entre labaissement de la PAS et la mortalité attribuable aux maladies cardiovasculaires et les événements cardiovasculaires

25 25 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Emberson et al. Eur Heart J. 2004;25: Réduction de 10 % de la PA Réduction de 10 % du cholestérol total + Réduction de 45 % des MCV = 90 % des Canadiens hypertendus présentent dautres facteurs de risques cardiovasculaires

26 26 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Traitement de lhypertension et des autres facteurs de risque Adapté de : Emberson et al. Eur Heart J. 2004;25: Réduction prévue des maladies cardiovasculaires graves (%) Traitement axé sur les lipides (statines) Traitement axé sur la PA Traitement axé sur le risque absolu global (AAS, statines, traitement de la PA) Tranche supérieure de 10 % Tranche supérieure de 20 % Tranche supérieure de 30 % Seuil dintervention

27 27 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2009 Difficultés liées à la prise en charge de lhypertension : Perceptions du public 44 % des gens sont incapables de déterminer les valeurs associées à une pression artérielle normale ou élevée 80 % des gens ne sont pas conscients de lassociation entre lhypertension et les maladies cardiovasculaires 63 % des gens croient que lhypertension est une maladie bénigne 38 % des gens croient quils peuvent maîtriser leur hypertension sans laide dun professionnel de la santé Can J Cardiol 2005;21:589-93

28 28 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Le Programme éducatif canadien sur lhypertension (PECH) Objectif Réduire le fardeau des maladies cardiovasculaires au Canada en améliorant le plus possible la prise en charge de lhypertension. Activités –Mise à jour régulière de recommandations fondées sur des données probantes pour la prise en charge de lhypertension –Mise en œuvre des recommandations –Évaluation et révision régulières du programme –Évaluation des résultats chez les patients

29 29 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Principaux diagnostics à lorigine des consultations médicales au Canada Millions de consultations/année Hypertension Dépression Diabète Examens médicaux courants Infection aiguë des voies respiratoires Source : IMS HEALTH Canada 2002

30 30 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 NOUVELLES INFORMATIONS SUR LHYPERTENSION SUR LE WEB –Télécharger les dernières informations sur la prévention et le contrôle de lhypertension –Pour se tenir à jour des dernières informations et données probantes sur lhypertension –Inviter vos patients à sinscrire sur ce site afin daccéder aux plus récentes informations –Pour accéder à une démonstration simple du contenu en sodium des aliments (pour les patients) –Permettre dencourager lautomesure de votre pression artérielle à la maison ainsi que la prise en charge des modifications aux habitudes de vie –Société Québécoise dhypertension artérielle

31 31 Programme éducatif canadien sur lhypertension – Recommandations 2011 Pour les patients – Demandez-leur de sinscrire au pour quils aient accès à linformation la plus récente et aux toutes dernières ressources sur lhypertension. Pour les professionnels de la santé – Inscrivez-vous au pour recevoir pour recevoir automatiquement les mises à jour et avoir accès aux ressources didactiques actuelles sur lhypertension.


Télécharger ppt "2009 Lhypertension, un risque de santé publique Programme Éducatif Canadien sur lHypertension – Recommandations 2011."

Présentations similaires


Annonces Google