La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 LÉVALUATION, UN OUTIL POUR ENSEIGNER 1 février – Tamara Rollinde de Beaumont 1 Séance 6.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 LÉVALUATION, UN OUTIL POUR ENSEIGNER 1 février – Tamara Rollinde de Beaumont 1 Séance 6."— Transcription de la présentation:

1 FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 LÉVALUATION, UN OUTIL POUR ENSEIGNER 1 février – Tamara Rollinde de Beaumont 1 Séance 6

2 LÉVALUATION, DANS NOS PRATIQUES 2 Quand ? Pour qui ? Comment ? Pourquoi ?

3 ORDRE DU JOUR Evaluation diagnostique Que nous disent les instructions officielles? Les différents types dévaluation 3

4 QUE NOUS DISENT LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES? Évaluer les progrès et les acquisitions des élèves -En situation d'apprentissage, repérer les difficultés des élèves afin mieux assurer la progression des apprentissages. -Construire et utiliser des outils permettant l'évaluation des besoins, des progrès et du degré d'acquisition des savoirs et des compétences. -Analyser les réussites et les erreurs, concevoir et mettre en œuvre des activités de remédiation et de consolidation des acquis. -Faire comprendre aux élèves les principes de l'évaluation afin de développer leurs capacités d'auto-évaluation. -Communiquer aux élèves et aux parents les résultats attendus au regard des objectifs et des repères contenus dans les programmes. -Inscrire l'évaluation des progrès et des acquis des élèves dans une perspective de réussite de leur projet d'orientation. 4 Evaluation formative Critère de réussite Indicateurs de réussite grille critériées Barème curseur Suivi et analyse de lévolution de lélève Rendre lélève conscient et acteur de ses progrès Valoriser et orienter Daprès le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation - arrêté du J.O. du

5 QUE NOUS DISENT LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES? AU COLLÈGE Identifier et communiquer des objectifs méthodologiques Mettre en œuvre différents types dévaluation Etablir le profil de chaque élève Concevoir des épreuves communes Evaluer selon des formes variées Evaluer les connaissances et capacités dans le cadre du socle commun Respecter les connaissances et le vocabulaire exigibles 5 Suivre les progrès des élèves dans leurs apprentissages. Ajustement de laction pédagogique Pour révéler les représentations initiales (e. diagnostique), les difficultés, mettre en œuvre dune remédiation (e. formative) Etablir le bilan des acquisitions et des progrès de chaque élève (e. sommative) orientation positive Communication entre le professeur, lélève et ses parents Harmonisation des modalités et le niveau des évaluations. Valorisation de la diversité des compétences développées et des profils différents des élèves. validation pour létablissement du livret individuel de compétences (e. certificative)

6 LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES ET ATTESTATION AU PALIER 3 La maîtrise du socle commun est un objectif fixé par la loi, il est impératif de pouvoir suivre, à travers les évaluations, lacquisition des connaissances et des capacités tout au long de la scolarité. Extrait vade-mecum janvier 2011 Le livret personnel de compétences simplifié (2012/2013) atteste de l'acquisition par l'élève des compétences du socle commun, de l'école primaire à la fin de la scolarité obligatoire. 6

7 QUE NOUS DISENT LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES? AU LYCÉE Choisir des supports pertinents Lévaluation formative lévaluation sommative Favoriser les activités pratiques individuelles Evaluer les acquisitions des capacités techniques et expérimentales la capacité à communiquer à loral est à renforcer. 7 Aider les élèves à sadapter à leur nouveau cadre de travail. Mettre en œuvre un accompagnement personnalisé suivi des apprentissages une orientation éclairée Concevoir des contrôles réguliers, de durées variées et ciblés sur quelques compétences bien identifiées variant dun contrôle à lautre. Programmer les évaluations baccalauréat Développer une rigueur de raisonnement Préparer progressivement à une forme dévaluation rencontrée au baccalauréat Les dimensions diagnostique, formative et sommative en termes de connaissances, de capacités et dattitudes ont chacune leur utilité.

8 Caractérisez les différentes évaluations proposées. (quand? Pourquoi? Comment? Pour qui?) 8 Travail par binôme Documents et matériel à disposition: des exemples dévaluation, Durée: 30 min Production : tableau de synthèse à compléter LES DIFFÉRENTS TYPES DÉVALUATION

9 9

10 BILAN Quand ?Comment?Pourquoi?Pour qui? Evaluation diagnostique Evaluation formative Evaluation sommative Evaluation certificative Au début dune séquence dapprentissage Avant daborder une notion Situation déclenchante question ouverte… Débat Carte heuristique Faire le point sur les acquis, les représentations initiales Lacunes – obstacles Adapter son enseignement Pédagogie différenciée Le professeur Les élèves Au cours de lapprentissage Déterminer et communiquer les critères de réussite Par le professeur et lélève (auto évaluation) Evaluation formatrice Rendre les élèves conscients de leurs progressions et difficultés Intégrer une remédiation différenciée dans son enseignement Lié à une pédagogie de la réussite Le professeur Les élèves Une fois que les notions, capacités ou attitudes ont été travaillées En fin de séquence « contrôle » de connaissances Mais aussi des capacités et attitudes; Transparence sur le contenu et la date Faire le point sur ce qui a été acquis ou non. Se positionner par rapport à une norme (classe, école cohorte etc..) Donner une note Les élèves Les parents Les professeurs A la fin dun cycle Ou en contrôle continu Examen réglementé (structure, contenu, durée etc…) Validation par un diplôme Pour vérifier que lélève satisfait aux exigences fixées par le référentiel et maîtrise les compétences attendues Le système éducatif Les élèves Les parents La société…

11 PAUSE 11

12 VERS LÉVALUATION FORMATRICE… Lévaluation formatrice tend à rendre lélève conscient et responsable de sa démarche, elle va vers une appropriation des objectifs du maître, une autogestion des erreurs, la maîtrise des outils utilisés et la planification de laction. De ce fait, lauto-évaluation devient une compétence primordiale à construire. Daprès G. De Vecchi, Apprendre les élèves à apprendre Prise en en compte celui qui apprend le rendre conscient de son cheminement vers la tâche à accomplir. En fait, cest bien plus quune procédure dévaluation; il sagit dune véritable démarche dappropriation du savoir. 12

13 Déterminer les critères et les indicateurs de réussite pour les attitudes et capacités suivantes: -Exprimer par un dessin dobservation -Collaborer -Utiliser un microscope -Faire preuve desprit critique 13 Travail par binôme Documents et matériel à disposition: repère lexixal, exemples Durée: 30 min Production : grille critériée EN PRATIQUE…METTRE EN ŒUVRE UNE ÉVALUATION COHÉRENTE

14 Exemple pour la capacité « rechercher, extraire et organiser l'information utile » CapacitéCritères : description Extraire dun document les informations relatives à un thème de travail ; extraire des informations dun fait observé. Il s'agit de prendre en compte des informations ayant un rapport avec l'étude en cours, sans hors sujet (pertinence), sans oubli (intégralité), sans erreur de lecture et sans les déformer (exactitude). 14 Capacité Indicateurs Extraire d'un document les informations relatives à un thème de travail. Utilisation de trois documents et dun frottis : documents « Caractéristiques du SIDA » et « caractéristiques dun rhume ou dune angine » : identification du lien entre cellules sanguines et maladies infectieuses ; document « résultats danalyses sanguines» : identification du nom des cellules de défense ; comparaison chiffrée des quantités respectives des cellules ; identification dune absence de relation entre certaines cellules du sang et les maladies infectieuses; frottis et résultats danalyses sanguines : identification correcte dans le frottis des cellules sanguines décrites dans les analyses sanguines. Les critères dévaluations, invariables pour une capacité donnée, définissent les qualités de la production attendue. Les indicateurs de réussite : signes observables ou mesurables, propres à chaque situation Extrait vade-mecum janvier 2011

15 15 Stage de formation continue

16 DES NIVEAUX DEXIGENCES VARIABLES Aide au suivi de lacquisition des connaissances et des capacités du socle commun Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique - Document dappui Palier 3 16

17 DES EXEMPLES DE GRILLES CRITÉRIÉES 17 CapacitéNon acquis En cours Dacquisition Acquis Expert Utiliser un outil optique Réalisation des réglages Utilisation des objectifs Centrage sur la région recherchée Capacité Utiliser un outil optique Réalisation des réglages Utilisation des objectifs Centrage sur la région recherchée Critères de réussite La préparation (la lame) est fixée sur la platine par les valets Léclairage de la préparation est correct (intensité, condensateur, diaphragme) Utilisation des objectifs dans lordre croissant choix adapté pour lobservation mise au point correcte, image nette Loculaire est propre Recherche puis centrage de la région la plus favorable à lobservation Le grossissement total est calculé, connu ou indiqué Remise du microscope dans l'état initial : "prêt à lemploi"

18 POUR UN SUIVI ANNUEL OU PLURI ANNUEL 18 Date (séance, contrôle) Commentaires Communiquer dans un langage scientifiquement approprié : écrit, graphique, numérique Recenser, extraire et organiser des informations Pratiquer une démarche scientifique Manipuler et expérimenter Restituer des connaissances Exprimer par un texte Exprimer par un graphique Exprimer par un dessin Exprimer par un schéma Exprimer par un tableau Extraire des informations Comparer Etablir une relation Être capable dattitude critique Formuler un problème Formuler des hypothèses Raisonner pour effectuer un calcul Mettre en relation cause et conséquence Utiliser car, donc, parce que dans une explication Proposer un modèle explicatif propose Utiliser un microscope Suivre un protocole Utiliser un outil numérique

19 POUR LA PROCHAINE FOIS Mettre en œuvre une évaluation formative. Exemple: Dissection du système respiratoire du poisson 19 Critères/indicateurs de réussite ElèveProf Attitude Collaborer La parole et le travail sont équitablement répartis La production attendue est réalisée Le délai de temps est respecté Le matériel est respecté et rangé Capacité Disséquer Les étapes de dissection sont respectées Les branchies sont non endommagées et isolées après dissection Le texte de synthèse est juste et complet Autoévaluation effectuée

20 QUELQUES IMPOSÉS… Un nombre minimal de notes pour faire une moyenne: Une évaluation des travaux pratiques Au moins 3 évaluations sommatives par trimestre Une évaluation constructive et toujours bienveillante Copies annotées pour aider lélève à comprendre sa note Appréciations sur les bulletins adaptées à lélève, qui donne des pistes pour progresser 20

21 UN EXEMPLE DE REMÉDIATION LEXPÉRIENCE DES PETITS LAPINS DE CLAUDE BERNARD Identifier les étapes de la démarche expérimentale Comprendre le sens et lemploi des connecteurs temporels Comprendre le sens et lemploi des connecteurs logiques 21 Situation déclenchante, problématisation, hypothèses conséquence vérifiables etc… généralisation et confirmation par de nouvelles expériences Puis, ensuite, dabord, après etc… Cause: car, parce que etc… Conséquence: donc, par conséquent etc..

22 LUSAGE DU FRANÇAIS EN SVT 22 Collège validation du socle commun Lycée validation par lobtention du baccalauréat Compréhension orale Echange argumenté au sein de la classe débat, Recherche darguments Discuter critiquer, argumenter, débattre Expression orale À développer particulièrement Compréhension écrite Extraire et traiter des informations Expression écrite Reformulation écrite par les élèves, avec laide du professeur, des connaissances nouvelles acquises Pratiquer un raisonnement ancré dans ses connaissances Restituer de façon organisée des connaissances Daprès les programmes de collège et lycée

23 SITOGRAPHIE Le site banque d´outils d´aide à l´évaluation diagnostique nest plus mis a jour mais vous pouvez y trouver des outils dévaluation diagnostique pour de nombreuses capacités et des propositions de remédiation 23

24 GESTION DE CLASSE Transparence Auto évaluation 24

25 DES QUESTIONS 25


Télécharger ppt "FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 LÉVALUATION, UN OUTIL POUR ENSEIGNER 1 février – Tamara Rollinde de Beaumont 1 Séance 6."

Présentations similaires


Annonces Google