La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

N°2 SP O T Un point périodique sur les négociations & les actions De nombreux liens pour sinformer en profondeur Des documents inédits & des questions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "N°2 SP O T Un point périodique sur les négociations & les actions De nombreux liens pour sinformer en profondeur Des documents inédits & des questions."— Transcription de la présentation:

1 N°2 SP O T Un point périodique sur les négociations & les actions De nombreux liens pour sinformer en profondeur Des documents inédits & des questions pour avancer Une réflexion sur le sens du traité lopacité politique organisée Pour faire la lumière dans lopacité politique organisée Accord de libre-échange transatlantique Mars 2014 tarn Pour une citoyenneté éclairée !

2 1- Larme fatale du lobbying des firmes euratlantiques : Business Alliance for TTIP Neuf des plus importants lobbies forment une super organisation afin de réaliser « une assistance aux gouvernements » et pour peser sur les négociations du Traité transatlantique. Décryptage exclusif 2- Enquête exclusive ! Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Alors que la plus grande opacité règne sur lavancée des négociations, 150 décideurs des firmes transnationales et privilégiés politiques vont avoir droit à tous les détails refusés aux citoyens, dans un palace parisien du XVIe arrondissement le jeudi 10 avril Un contre-sommet dimpose ! Karel de Gucht leur y fera rapport Un contre-sommet dimpose ! 3- Spot sur un candidat aux élections européennes, expert en politique furtive Alain Lamassoure : Tête-de-liste aux européennes pour lUMP dans leuro région d Ile-de-France Ses implications au Transatlantic Policy Network, au Kangaroo Grp et au Cercle de lIndustrie 4- Le Front National et le TAFTA : une duplicité révélatrice. Alors que Marion Maréchal Le-Pen a clamé haut et fort son rejet du Tafta à lAssemblée nationale les élus frontistes sy sont montrés favorables lors du vote Hors Tafta au Conseil Régional PACA deux régions HORS TAFTA et leurs 15 millions dhabitants Malgré cela, avec lIle-de-France, cest : deux régions HORS TAFTA et leurs 15 millions dhabitants 5- Dans quel régime politique vivons-nous ? Une réflexion de philosophie politique, proposée par Patrick « LeGat » Gatines – Episode Lagenda des négociations / actions STOP TAFTA Lhomme, cet être flexible, se pliant dans la société aux pensées et aux impressions des autres, est également capable de connaître sa propre nature lorsquon la lui montre et den perdre jusquau sentiment lorsquon la lui dérobe. Montesquieu – De lEsprit des Lois (Préface) Sommaire :

3 La Business Alliance for TTIP: Larme fatale du lobbying des firmes euratlantiques Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février Spot Tafta : Le 16 mai 2013 a été créé dans la plus grande discrétion, la Business alliance for TTIP, soit la plus grande organisation de lobbying qui ait jamais existé, afin de porter la parole des entreprises auprès des négociateurs du TTIP, tout comme auprès des gouvernements des 28 pays de lUnion européenne. Cette organisation est une sorte de fédération, puisquelle regroupe 9 lobbies majeurs: mains discrètes des firmes transnationales, déjà bien connues pour leur efficacité à orienter les politiques bruxelloises, mais aussi celles dautres organisations multilatérales telles que lOMC. 1- Le communiqué de presse de la Bussiness alliance for TTIP (Traduction de René Pagès / AttacTarn) « Aujourd'hui, BUSINESSEUROPE, EUROCHAMBERS, lEuropean Services Forum, la European Association of Craft, Small and Medium-Sized Enterprises, le Transatlantic Business Council, le Transatlantic Policy Network, l'American Chamber of Commerce to the EU, AmChams in Europe et la US Chamber of Commerce, ont initié la Business Alliance for a Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP). Jürgen R. Thumann, le Président de BUSINESSEUROPE a déclaré : « L'alliance s'engage dans l'assistance aux gouvernements tout au long des négociations et fera tout ce qui est possible pour qu'aboutisse cet accord. Des défis nous attendent, mais nous nous engageons à travailler ensemble afin de relancer l'économie et créer des emplois des deux côtés de l'Atlantique ». Le Président d'EUROCHAMBERS Alessandro Barberis a ajouté : « Aujourd'hui, nous signifions clairement que le monde des affaires européen soutient unitairement un accord potentiellement historique avec les Etats-Unis, et nous mettons nos efforts en commun pour aider à la croissance des entreprises de toute taille et à la création d'emplois pour nos citoyens ».

4 Les organisations d'affaires unies sous l'égide de l'Alliance contribueront à la mise en place de solutions innovantes pour ouvrir de nouveaux marchés afin de réaliser un Accord Transatlantique pour le Commerce et l'Investissement qui soit ambitieux et global. Un tel pacte pourrait procurer des gains économiques substantiels à l'Europe (119 milliards d'euros par an), et aux Etats Unis (95 milliards d'euros par an). Le Commerce et l'Investissement sont les agents essentiels pour l'emploi et la croissance économique. Par conséquent, le TIPP représente une opportunité inégalée de développement pour les économies des deux continents et du monde entier. L'accord stimulera la compétitivité de nos entreprises, permettra plus de croissance, et le plus important, il créera de nouveaux emplois. » On notera bien sûr que ny figurent ni exigences sociales, ni exigences environnementales, mais que les « solutions innovantes » de lAlliance ne sont destinées quà procurer des « gains économiques substantiels », dont on oublie de préciser à qui ils vont profiter, mais cela nest pas difficile à deviner: la composition de « lavion de chasse » suffit à nous éclairer. Lien doc dorigine 2- Le contenu de « lArche dAlliance » Sur les 9 organisations, toutes connues pour être des poids lourds du lobbying, on peut en distinguer 4 types : 2 fédérations patronales, 4 chambres de commerce, 2 lobbies purs et durs, et un lobby collusif :entendons par là quil est composé entre autres de firmes transnationales et de représentants politiques. Deux fédérations patronales : Deux fédérations patronales : (sources: les sites de ces orgas. faciles à trouver) BusinessEurope : le « Medef européen » (qui en fait partie), composé de 41 organisations patronales dans 35 pays européens et de 61 firmes transnationales de premier plan. - Reconnu Partenaire social européen - L UEAPME : 82 organisations membres de 34 pays - Artisanat & PME : 12 millions dentreprises, 50 millions de salariés. - Reconnue partenaire social européen - Suite La Business Alliance for TTIP: Larme fatale du lobbying des firmes euratlantiques Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

5 4 chambres de métiers : 4 chambres de métiers : EuroChambres : 20 millions dentreprises européennes : 44 délégations nationales & 2 orgas transnationales : à 93% des PME, 120 millions de salariés American Chamber of Commerce to the EU : la voix des entreprises américaines auprès de lUE 150 firmes transnationales des USA & de nombreux cabinets davocats daffaire. 4,2 millions de salariés en Europe AmChams in Europe : entreprises européennes et américaines dans 41 pays pour 20 millions de salariés - 1,1 milliards de dollars dinvestissements des 2 côtés de lAtlantique US Chamber of Commerce / USCC : la plus grande organisation dentreprise dans le monde 3 millions dentreprises, 2000 chambres locales, 830 associations commerciales. 115 chambres américaines dans 108 pays... 2 lobbies purs et durs : 2 lobbies purs et durs : Le TBC / Transatlantic Business Council : 72 firmes transnationales dont le poids économique équivaut à celui du Royaume Uni. Fusion au 1er janvier 2013 de la TABD et de lEABC La TABD, fondée en 1995 afin de créer un marché transatlantique sans barrière entre lUnion européenne et les Etat-unis. La TABD, et donc le TBC, sont dans les gènes du TAFTA, comme dans ceux de lOMC. L ESF / European Service Forum / Forum européen des services : Créé en 1999, à loccasion des négociations pour créer lOMC et afin de donner des recommandations à la Commission européenne. Il comprend : 22 firmes européennes de services, 30 fédérations dentreprises de service 20 membres par secteurs de services. Le plus gros lobby de services européen. Suite La Business Alliance for TTIP: Larme fatale du lobbying des firmes euratlantiques Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

6 Un lobby collusif : Un lobby collusif : Le TPN / Transatlantic Policy Network : bien connu aussi de nos services (voir notre diaporama Alerte Tafta) ce lobby majeur dans la création dun marché transatlantique sans barrière entre lUE et les Etats-Unis a été crée en 1992, soit 2 ans après la création du Partenariat transatlantique, acte fondateur qui mènera 22 ans plus tard au Tafta/TTIP. Autant dire que le TPN est aussi dans les gènes du Tafta. Lorganisation exotique du TPN quil appelle lui-même « réseau de réseaux » est un gage defficacité qui va bien au de-là de celle des lobbies traditionnels. En effet, le « Réseau de Gouvernance Transatlantique » est composé en 2014 de 36 firmes transnationales transatlantiques majeures, de 20 réseaux dinfluences, lobbies et think tanks de 1er plan, de 59 députés européens et de 55 sénateurs et membres du Congrès des Etats-Unis. Lien TPN / Explorer onglet organization Comme le TPN compte en gros 60% de députés de droite (PPE,ALDE, ECR ) et 40% de socialistes (S&D), cela lui permet de contrôler la présidence de 8 commissions parlementaires (les plus importantes) sur 22,soit 40% ! Cela, en contournant le partage démocratique des présidences de commission selon la composition du parlement, issue du suffrage citoyen européen. On trouve donc comme président de Commission : Vital Moreira / S&D (Commerce extérieur), Malcolm Harbour /ECR (Marché intérieur et protection du consommateur), Sharon Bowles /ALDE (Affaires économiques et monétaires), Elmar Brok / PPE (Affaires étrangères), Alain Lamassoure / PPE (Budgets). Michaël Thürer / ALDE (Contrôle budgétaire), Danuta Hubner / PPE (Développement régional), Klaus Heiner Lehne / PPE (Affaires juridiques) et Président des Présidents de Commissions. Autant dire toutes les commissions vitales quant à linstruction dun grand Marché transatlantique. Mais de plus, le TPN contrôle aussi la présidence du Dialogue Transatlantique des Législateurs (Christian Ehler / PPE), ainsi que 50 % de ses sièges parlementaires, la présidence et la co présidence de la délégation parlementaire à Washington (Christian Ehler / PPE & Sarah Ludford / ALDE et enfin la présidence européenne de lEUROLAT par J. Ignacio Salafranca Sanchez Neira (PPE). Lire la suite La Business Alliance for TTIP: Larme fatale du lobbying des firmes euratlantiques Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

7 Le TPN, cest donc : Une efficacité certes discrète (et illégale) mais des plus redoutable pour un groupe parlementaire qui ne représente que 7,7% des effectifs du Parlement européen (59/766) ! Le bras armé des firmes transnationales au sein même du Parlement européen ET 59 députés européens qui nont pas à signer le registre obligatoire du lobbying pour démarcher auprès dun député européen... puisquils sont eux-mêmes députés européens. 59 députés européens dont lappartenance au TPN nest pas consignée dans leur fiche individuelle ni dans leur déclaration dintérêt, dont le renseignement est tout aussi obligatoire afin de prémunir des conflits dintérêts. Alors que sont aussi membres du TPN : Allianz, Amgen, AT&T, BASF, Bayer, Bertelsmann AG, Boeing, BP, Caterpillar Inc., Citigroup, Coca-Cola, Covidien, Daimler AG, Deutsche Bank, Dow Chemical, General Electric, Hewlett Packard, IBM, LVMH, Les McGraw-Hill Companies, Michelin, Microsoft, Nestlé,Oracle, Pfizer international, SAP AG, Siemens AG, Syngenta, Time Warner, Tyco International, United Technologies Corporation, UPS & Walt Disney Company !!! Pourquoi le feraient-ils si personne ne vérifie, ni ne le leur demande ? La Business Alliance for TTIP, lAlliance des Affaires pour le TTIP, cest donc au total La Business Alliance for TTIP, lAlliance des Affaires pour le TTIP, cest donc au total : En terme de poids économique: le plus gros lobby du monde, créé pour contrôler le traité transatlantique Une machine de guerre qui peut agir de lintérieur du parlement européen et des institutions parlementaires transatlantiques, en toute impunité. Faut-il déclarer le Parlement européen : Hors Tafta/Ttip ? La Business Alliance for TTIP: Larme fatale du lobbying des firmes euratlantiques Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

8 Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février Spot Tafta : Spot Tafta : Source Le site de lAmerican Chamber of commerce to the EU (membre de la Business Alliance for TTIP) fait la promotion dune de ces réunions discrètes, le jeudi 10 avril 2014, loin des regards citoyens, au très luxueux Hôtel Shangri La, un des représentants de cette génération récente de palaces cinq étoiles où une chambre se négocie à 800 en premier prix, une suite jusquà la nuit et où lon peut même soffrir tout le dernier étage pour , soit léquivalent de plus de 17 fois le SMIC. Près dun an et demi de salaire dun smicard, pour une seule nuit ! Cest dans ce cadre prestigieux, qui manifeste par lui-même au cœur du XVIe arrondissement (Avenue dIéna, en face du Conseil Economique et Social !) son ouverture aux problèmes du monde actuel, que ce tiendra toute la journée : « The Future of Transatlantic Trade / Le futur du commerce transatlantique: un évènement pour transmettre les dernières avancées sur les négociations du TTIP à 150 décideurs-clés issus du monde politique et économique des 2 continents. » La vedette incontestée en sera Karel de Gucht : Commissaire au Commerce extérieur et négociateur en chef pour le TTIP, entouré de nombre de personnalités, on va y revenir. Cet évènement très confidentiel (ticket dentrée entre 1300 & 1500 ) sera animé par le Washington Post & EuropeanVoice. Lien EuropeanVoice Wikipedia Lien Washington Post Lire la suite

9 Dores et déjà, on fera deux remarques : 1°) Si les négociations sont opaques pour le commun des citoyens, y compris pour nos élus (opacité dénoncée par nos sénateurs, y compris pour eux-mêmes), elles ne le sont pas pour tous: en tout cas pas pour les élites transnationales. Si lon a pu parler de Nicolas Sarkozy comme dun Président des riches (voir louvrage des Pinçon-Charlot), on est en droit maintenant de parler de Karel de Gutch, comme dun Commissaire européen des riches, à qui il va réserver les faveurs des dernières avancées des négociations. Dans un lieu qui leur est plus que destiné, situé sur la « Diagonale des riches », bien connue des sociologues des élites : une ligne qui de la Place de lEtoile, rejoint le quartier daffaire de la Défense en traversant le XVIe arrondissement et Neuilly-sur-Seine, et où se concentrent les Power Elites. 2°) Le spécialiste des réseaux dinfluence ne peut que remarquer la symétrie frappante dorganisation, entre cet évènement et celle dun sommet du Groupe de Bilderberg : même type de lieu (un palace), même type et même nombre dinvités (150 décideurs-clés du monde politique et du monde économique, dEurope et des Etats-Unis) et enfin même fonction des médias qui y participent : médiatiser, mais à usage interne, selon la pratique «off the record» inventée par la Chatam House: tout peut se dire mais rien ne doit sortir. En effet il est peu probable que le Washington Post ou EuropeanVoice diffusent largement le contenu de ces échanges, ils feront sans doute comme The Economist depuis des décennies aux réunions de Bilderberg. On est là dans une nouvelle fonction des medias : leur gentrification, la mediatisation discrète pour élites de pouvoir. Pas la peine pour autant de verser dans on ne sait trop quelle « théorie du complot », il sagit là de pratiques dentregent répandues, propres aux élites de pouvoir transnationales qui se réunissent en grandes pompes de luxe, en toute discrétion, et où se confondent pouvoir politique, pouvoir économique et pouvoir médiatique. Dit autrement à la façon du sociologue Alain Accardo : « Il ny a pas besoin que les horloges conspirent pour quelles indiquent la même heure. » Il sagit là aussi de ce que jappelle politique ou diplomatie furtive : telle un avion furtif, son efficacité tient dans le fait, quelle ne produit pas linformation de sa propre existence alors même que la gestion de linformation est indispensable à son propre fonctionnement. Cest là aussi son point faible. Ces remarques liminaires étant faites, étudions plus en détail le contenu de cet évènement, à partir de documents pris à la source de leurs propres informations. Lire la suite Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

10 Pour loccasion, les organisateurs ont ouvert un site internet consacré à lévènement. Ce site est hébergé par Dii / Développement institute International filiale de Selectcom (leader des conférences professionnelles en France) qui a racheté European Voice à... The Economist, le 22 avril Dii se dit quant à lui sur son site « leader des conférences professionnelles des décideurs européens ». De fait Dii et European Voice sont domiciliés à la même adresse au 164 Boulevard Haussmann à Paris, cest à eux que sont versées les réservations pour le séminaire au Shangri-La (1500 le fauteuil) Transaction Dii / The Economist > European Voice aupr%C3%A8s-de-the-economist-group-le-titre-european-voice-actu-dii-acquiert-aupr%C3%A8s-de-the-economist-group-le-titre-european-voice Lien Internet avec le site du séminaire Select&com du Shangri La : « The Future Transatlantic Trade » On y remarquera 2 sponsors dor : BSA The software alliance, et Eli Lilly ; et un dargent : APCOwordldwide ! La classe ! Le site propose la traduction en français de sa page daccueil (en haut à droite) mais dans une version tronquée de l original en anglais. Comme il se trouve que le texte concerne le contenu du séminaire, on livre la traduction de loriginal. Lire la suite Le Shangri La, un lieu de recueillement loin du vacarme citoyen Un havre de paix pour penser le futur du commerce transatlantique en toute sérénité Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

11 Traduction: « Pour cet événement le Washington Post et EuropeanVoice unissent leurs forces pour fournir les renseignements les plus récents des deux côtés de l'Atlantique sur le partenariat transatlantique et sur le commerce et l'investissement (TTIP), l'un des accords commerciaux les plus ambitieux jamais réalisés. Alors que la croissance dans les pays émergents ralentit, l'Ouest est à la recherche d'accords commerciaux régionaux tels que le TTIP entre l'UE et les États-Unis pour stimuler la croissance économique mondiale. Ce partenariat, s'il est finalisé, augmenterait le PIB mondial et créerait des opportunités pour de nouveaux emplois. Le potentiel économique de cet accord est énorme puisque les Etats-Unis et lUE représentent ensemble environ 30 Trillions $ / 22 trillions en production annuelle, environ la moitié de la production et du commerce mondiaux. Lors de cet évènement, nous allons examiner les avantages, les défis et limpact global de laccord, ainsi que les solutions de rechange au TTIP sil nest pas accepté. Echantillon des questions qui seront abordées : Quel est le dernier état des négociations ? Quels sont les obstacles possibles à un accord ? Qu' y aura-t-il en tant que dérogations et opt-out pour limiter laccord ? Quel sera le futur du commerce transatlantique si le TTIP n'est pas accepté ? Comment le TTIP va-ti-il affecter l'économie des BRICs (Brésil, Russie, Inde, Chine) et le commerce mondial ? Lévénement The Future of Transatlantic Trade réunira plus de 150 décideurs issus du monde économique et politique des deux continents, afin déchanger leurs visions sur les conséquences politiques, économiques et sociales dun marché transatlantique intégré. » Bref commentaire : Il est bien clair que lobjectif est de « fournir les renseignements les plus récents des 2 côtés de latlantique / TTIP » Un plan B et même davantage: « les solutions de rechange » sont à létude. (2 citations). Dernier paragraphe : lécologie nest pas mentionnée (!), quant au social : qui défendra sa cause au Shangri La ? 2 -4 Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février 2014

12 Lanalyse de la liste des intervenants devrait permettre aussi de répondre à cette question : 20 intervenants sont mis en avant dans le programme complet qui est en notre possession Karel de Gucht : Commissaire européen au Commerce & négociateur en chef UE pour le TTIP – UE Ewa Björling : Ministre du Commerce et de la coopération nordique - Suède Pierre Sellal : Secrétaire Général du Ministère des Affaires étrangères & européennes – France Howard Shelanski : Admistrateur de lOffice of informations & regulatory affairs / OIRA – USA / Maison Blanche Surnommé « le Tsar de la réglementation » par Barack Obama Marcelo Bahia Odebrecht : Directeur exécutif de ODEBRECHT – Brésil Nani Beccali Falco : Président et directeur exécutif Europe de GENERAL ELECTRIC – USA Wolfgang Bernhard : Membre du bureau de direction de DAIMLER AG – Allemagne Carlo dAsara Biondo : Président Europe & Afrique de GOOGLE – USA Simon Cooper : Directeur exécutif de HSBC Global Commercial Banking – Royaume Uni Victoria Espinal : Directrice exécutive de BSA / Software alliance (Sponsor dor) – USA Dan Hamilton : Directeur du Center for Transatlantic Relations & Dir exéc. American Consortium for EU Studies – USA Heinz Haller : Vice Président exécutif de DOW CHELICAL C° - USA Andrew Hotchkiss : Président Europe Eli LiLLY & C° (Sponsor dor) – USA Christophe de Margerie : Président & Directeur exécutif TOTAL – France Philippe Maze-Sencier : Directeur exécutif APCOworldwide (Sponsor dargent) – USA Guido Rasi : Directeur exécutif de lAgence de Médecine européenne – UE Bernadette Ségol : Secétaire Générale de la Confédération Européenne des Syndicats – UE Hans Straberg : Co Président Europe du Transatlantic Business Council / TBC, Vice Président ATLAS COPCO – Suède 3 journalistes : Mary Jordan & David Ignatius du Washington Post – Simon Taylor EuropeanVoice Lire la suite Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février

13 Analyse de laréopage Shangri La : Sur 20 intervenants : 11 représentent directement les intérêts des firmes transnationales, dont 6 des USA. Il convient dy rajouter tout de même le représentant du TBC : lobby de 72 firmes transnationales dEurope et des Etats-Unis, qui représentent le poids économique du Royaume-Uni. Le TBC est membre de la Business Alliance for TTIP On remarque un représentant de Think Tank transatlantique : le Centre for Transatalntic Relations et dune de ses émanations. La question sociale sera donc défendue par la seule et très discrète Bernadette Segol, qui représente la CES. Quelquun qui, selon LHumanité, « na jamais été militante dun syndicat français » et « dont la philosophie est de beaucoup négocier pour gagner un peu ». Comme elle sera seule à négocier et donc quelle ne pourra pas négocier beaucoup, elle gagnera donc très très peu... Elle nest dailleurs pas là pour ça, mais comme « faire-valoir ». De toute façon, à part pour faire faire le tour du pâté de maison bruxellois quand ça chauffe vraiment, on cherche encore à quoi peut bien servir la Confédération Européenne des Syndicats, qui rappelons-le a été créée par la Commission européenne,et où le prédécesseur de Bernadette Ségol (John Monks) est retourné pantoufler après son mandat à la CES ! Article de lHumanité sur Bernadette Ségol La Ministre du Commerce suédoise, représentera-t-elle le Conseil ? Nul ne sait. Aucun élu nest présent à cette réunion. Qui nous représentera ? Réponse : nous-mêmes si nous le voulons ! Pour cela : Organisons un contre-sommet sur place Organisons un contre-sommet sur place ! Les 40 organisations Stop Tafta doivent dénoncer ce sommet de la honte Nous devons être présents, avec des élus, le 10 avril, devant le Shangri La Nous devons être présents, avec des élus, le 10 avril, devant le Shangri La POUR UNE EUROPE DEMOCRATIQUE***** ! 2 -6 Le sommet discret de la honte au Shangri La ***** Attac Tarn & lOgri / Le Gat - février 2014

14 Spot sur un candidat aux européennes, expert en politique furtive Attac Tarn & lOgri / LeGat - février Spot Tafta : Une mutation électorale contre nature : Bien quil soit député européen de leuro région Sud-ouest depuis 1989, Alain Lamassoure sera tête-de-liste dans celle dIle-de-France pour céder sa place à Michelle Aliot-Marie (maire de St Jean de Luz) aux prochaines élections europénnes. Ce petit jeu de chaises musicales fera de lui également le porte-parole en chef de lUMP aux élections européennes. Ipso facto, cest donc à celui qui est membre du Transatlantic Policy Network (TPN ) de longue date et aussi Président de la Commission des Budgets au Parlement européen que reviendront lexercice de ces deux fonctions nationales de tout premier plan dans le cadre de la campagne française pour les élections européennes: autrement dit à quelquun qui nage en plein conflit dintérêt, et ce également en regard de son appartenance de longue date au Groupe Kangourou et de sa Vice-Présidence du Cercle de lindustrie. Avec Alain Lamassoure les intérêts des grandes entreprises seront bien défendus ! Décryptage : 1°) Lamassoure au TPN : Le TPN est un lobby de type « réseau de réseaux » que nous avons déjà présenté à loccasion de notre étude précédente de La Business Alliance for TTIP, dont le TPN est un lobby-membre. Toutefois il est bon de rappeler que, crée en 1992, soit 2 ans après la création du Partenariat transatlantique, acte fondateur qui mènera 22 ans plus tard au Tafta/TTIP, ce lobby majeur est dans les gènes du Tafta. Rappelons aussi que sa structure particulière lui permet dinfluencer le parlement de lintérieur. En effet, le « Réseau de Gouvernance Transatlantique » est composé en 2014 de 36 firmes transatlantiques majeures, de 20 réseaux dinfluences, lobbies et think tanks de 1er plan, de 59 députés européens et de 55 sénateurs et membres du Congrès des Etats-Unis. [ Voir aussi pour bcp plus de détails notre diaporama «ALERTA TAFTA» ] Lien TPN-Lamassoure & Explorer onglet organization Alain Lamassoure : Député européen depuis 1989, Président de la Commission des budgets, Candidat tête de liste de lUMP dans leuro région Ile-de-France* & porte-parole national, membre du Transatlantic Policy Network, membre du Kangaroo Group, vice-Président du Cercle de lIndustrie,... * La Région Ile-de-France sest déclarée Hors Tafta le 14 février (voir plus loin)

15 Le TPN, compte donc en gros 60% de députés de droite (PPE,ALDE, ECR ) et 40% de socialistes (S&D), cela lui permet de contrôler la présidence de 8 commissions parlementaires (les plus importantes) sur 22,soit 40% ! Cela, en contournant le partage démocratique des présidences de commission selon la composition du parlement, issue du suffrage citoyen européen. Soit, on la vu toutes les commissions vitales pour le contrôle de linstruction et du vote des Résolutions relatives au Grand Marché Transtantique, que ce soit aavec les Etats-Unis ou avec le Canada. En ce qui concerne Alain Lamassoure / PPE (Budgets), cest donc de celle des Budgets quil assure la présidence. Autant dire toutes les commissions vitales quant à linstruction dun grand Marché transatlantique. Pour parfaire le tout, le TPN contrôle aussi la présidence du Dialogue Transatlantique des Législateurs (Christian Ehler / PPE), ainsi que 50 % de ses sièges parlementaires, la présidence et la co présidence de la délégation parlementaire à Washington (Christian Ehler / PPE & Sarah Ludford / ALDE et enfin la présidence européenne de lEUROLAT par J. Ignacio Salafranca Sanchez Neira (PPE). Pour les preuves, voir Diaporama ALERTE TAFTA Une efficacité certes discrète (et illégale) mais des plus redoutable pour un groupe parlementaire qui ne représente que 7,7% des effectifs du Parlement européen (59/766) ! Alain Lamassoure a donc toujours voté Pour les résolutions transatlantiques déposées toutes par des membres du TPN : Vital Moreira, et avant: Elmar Brok, Erika Mann (ex parlementaire S&D).... Alain Lamassoure, tout comme ces députés européens na bien sûr pas à signer le registre du lobbying pour démarcher auprès des députés européens... puisquils sont eux-mêmes des députés européens ! Tout comme leur appartenance au TPN nest pas consignée dans leur fiche individuelle ni dans leur déclaration obligatoire dintérêts. Par contre on apprend dans celle de M. Lamassoure quil est Président du Conseil des élus du Pays Basque, ce qui est effectivement de la plus haute importance ! Lien fiche individuelle, déclaration dintérêt dAlain Lamassoure Spot sur un candidat aux européennes, expert en politique furtive Attac Tarn & lOgri / LeGat - février

16 2°) M. Lamassoure au Groupe Kangourou Il est également un membre éminent de ce lobby très libéral qui regroupe : 22 députés européens, 31 experts- membres dautres institutions, dont : Markus J. Beyer (Directeur Général de BusinessEurope / membre de la Business Alliance for TTIP), Richard Corbett (du Cabinet dHerman Van Rompuy / Présdent de lUE),Colette Flesch (vice Présidente de la Chambre des Députés du Grand Duché de Luxembourg), Carles-Alfred Gosoliba I Böhm (Président du groupe de réflexion de Haut niveau dAXIS), Olivier Jehin (rédacteur en chef dEurope Sécurité Défense), ou encore dex députés européens qui sont allés cachetonner ailleurs, selon le bon vieux principe des « portes à tambour » : Erika Man (vice Présidente exécutive de Computer & Communictions Industry Ass, ex députée européenne socialiste et membre aussi du TPN, celle là-même qui était rapportrice de la résolution législative du 1er juin 2006 sur le Grand Marché Transatlantique UE/USA), et beaucoup dautres. Sont également membres du Groupe Kangourou : 45 représentants de firmes transnationales, dont : Volvo, Vuitton, Chanel, Thales, Michelin, Safra, Brithish American Tabacco, Philip Moris, EADS, Carrefour, British Petroleum, Deutsche Bank, Unilever,... ) Lien internet Groupe Kangourou Encore une organisation pour laquelle Alain Lamassoure na pas à signer le registre du lobbying et quil ne signale pas dans sa fiche individuelle et dans sa déclaration obligatoire dintérêts. On y cherche aussi vainement la mention de sa vice-présidence du Cercle de lIndustrie...où Droite & Socialistes font encore bon ménage avec les grandes entreprises Lien internet Cercle de lIndustrie Cercle de lIndustrie / Wikipedia Qui posera à Alain Lamassoure les questions qui fâchent ? Sans doute personne, comme dhabitude. Sans doute personne, comme dhabitude. Spot sur un candidat aux européennes, expert en politique furtive Attac Tarn & lOgri / LeGat - février

17 Spot Tafta à lAssemblée Nationale: Spot Tafta à lAssemblée Nationale: Y a-t-il eu des débats récents sur le TAFTA à lAssemblée Nationale ? Si oui, de quelle teneur ? Voilà la question que je me suis posée pour alimenter le contenu de ce SPOT Tafta n°2 et pour instruire une question qui revient souvent sur les listes déchange dATTAC : Le traité sera-t-il voté par le parlement français ? Question jusque-là sans réponse définitive. Cétait sans compter sur laide de Marion Maréchal-Le Pen ! Après moult recherches, je nai trouvé en effet quune seule intervention dans lhémicycle (et ça fait assez mal): celle de Marion Maréchal-Le Pen qui a interrogé Nicole Bricq (Ministre du Commerce & en charge du dossier TAFTA), le mardi 4 février dernier, dans le cadre des questions au gouvernement, sur le thème du traité transatlantique UE / USA. La jeune pasionaria frontiste selon un discours bien huilé, qui comme à lhabitude, siphonne celui des altermondialistes, a pourfendu tour à tour : lopacité des négociations, la duperie des gains économiques espérés, les dangers de voir supprimer les barrières tarifaires et non tarifaires, le rôle massif du lobbying, pour enfin invoquer un referendum dans une chute fatale du plus bel effet altermomo. Nous on a compris depuis longtemps que le référendum avec lUnion européenne... Hein ! Vous mavez compris. Erreur de jeunesse sans doute. Il faut dire que quand nous nous battions contre Le Traité Constitutionnel Européen, la pétulante frontiste devait jouer à la poupée Klaus Barbie offerte par « tonton ». Mais aujourdhui, elle comble un vide à lAssemblée Nationale et cest bien ce quil y a de plus effrayant. Toujours est-il que Nicole Bricq, bien sûr, lui a répondu pour lui dire tout le bien quelle pensait du Traité et de son propre exercice de Ministre. Mais à la toute fin de léchange, elle a lâché pour conclure : « Sagissant du référendum, je veux vous dire quà la fin, ce sont les parlements nationaux et européen qui donneront leur accord ; or, le parlement, cest le peuple, vous êtes le peuple ! » Mais peut-être faudra-t-il le lui rappeler. Lire la suite Léchange M. M-Le Pen / Nicole Bricq Le Front National et le TAFTA : une duplicité révélatrice Attac Tarn & lOgri / LeGat - février

18 Spot Tafta aux Conseils Régionaux Ile-de-France & PACA Spot Tafta aux Conseils Régionaux Ile-de-France & PACA La duplicité du Front National en Région PACA Après le vote positif Hors Tafta de la Région Ile-de-France (le 14 février), cest la Région PACA qui sest prononcée dans le même sens (le 21 février) en votant pour larrêt des négociations Tafta. Considérant le discours de Marion Maréchal-Le Pen à lAssemblée, le 4 février, on aurait pu donc sattendre à ce que le FN abonde de ses suffrages toute motion qui permettrait aux régions dinaugurer le mouvement Hors Tafta. Or, sil ny a pas de Groupe FN en Ile-de-France, par contre en PACA, ils ont bien montré tout leur attachement viscéral à lidéologie néolibérale en votant Contre la motion Hors Tafta. Le Conseiller Régional PACA, Gérard Piel (Front de Gauche) commente parfaitement la situation, sans quil y ait rien à rajouter: « La deuxième motion présentée par Luc Léandri pour le Front de Gauche concerne larrêt des négociations sur le partenariat transatlantique de commerce et dinvestissement. Elle a été adoptée par lensemble des groupes sauf le FN. Les élus dextrême droite ont tombé le masque. Il y a loin de leur propagande à leur vote. Ils sont donc pour le libéralisme à tout crin, labsence du contrôle démocratique et ils souhaitent mettre lEurope sous la coupe des USA ! Décidemment les élus du FN savent repousser les limites du mensonge et du travestissement. » Blog de G. PIEL (avec texte de la motion PACA) Le vote hors Tafta en Ile-de-France Le Front National et le TAFTA : une duplicité révélatrice Attac Tarn & lOgri / LeGat - février 2014

19 « La différence entre un fou et moi, cest que je ne suis pas fou. » Salvador Dali Dans le N°1 de Spot Tafta, nous avons commencé à répondre à cette question en montrant que théoriquement, sur le plan de la logique pure, deux types de régimes politiques opposés tels que la démocratie et le totalitarisme pouvaient en fait être deux états dune seule et même réalité, si et seulement si, on passait à un autre niveau dintelligibilité. Pour cela nous avons fait appel au « Paradoxe du chat » de Shröedinger où, il imagine que dans un monde quantique, le chat peut-être à la fois mort et vivant ; telle est alors la nature dun quanta : à la fois onde & corpuscule. Ce qui na rien à voir avec un oxymoron. Rappel Vidéo : le Paradoxe du Chat de Schrödinger en images Ainsi selon cette logique dite du « tiers-inclus » : un cylindre et un rectangle ne peuvent coïncider dans une géométrie à deux dimensions, mais dans une espace à trois dimensions : ils coïncident parfaitement dans la figure dun cylindre qui, vu den-dessus est un cercle, et de côté un rectangle : le tout est donc de passer à un autre niveau dintelligibilité, de changer de paradigme, ou de « logiciel » pour employer un terme plus commun. Reste que nous navons fait quune partie du chemin, ou des chemins. Lequel devons-nous prendre, après être passés « De lautre côté du miroir » politique et de sa logique paradoxale de conflits dintérêts telle quelle sest manifestée dans notre étude de la Business Alliance for TTIP ou des appartenance dinfluence dAlain Lamassoure et après avoir parcouru les couloirs opaques du Shangri-la ?... Pourquoi ne demanderions nous pas conseil au Chat de Chester, chemin faisant, nous, qui telle Alice, cherchons à faire se rencontrer le Lièvre de Mars démocratique et le Chapelier totalitaire dans ce monde de fous qui est le notre. Lui seul, inimaginable en ce quil apparaît juste son sourire alors quil nexiste même pas encore, doit pouvoir nous éclairer. Le Chat de Chester : un genre dexpert qui nous manque [ Mettre la vidéo « Plein écran »] 5 -1 Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles

20 Premier principe : deux principes opposés valent mieux quun Si les différences fondamentales entre le Lièvre de Mars et le Chapelier Toqué se confondent dans la folie de tous, alors nous avons débusqué le premier principe de ce que nous cherchons et que tout ce qui a précédé dans ce N°2 confirme : les sociétés dans lesquelles nous vivons procèdent de la collusion de forces qui jusquà présent sexcluaient dans la philosophie politique classique pour former une nouvelle identité de régime politique, celle-là maintenant faite de transparence et dopacité, de séparations de pouvoirs et de collusions de pouvoirs, de représentants de lintérêt général et de représentants de leurs propres intérêts cupides, de libertés de choix et de choix arbitraires, etc... et que tout cela va tissant un nouveau genre de régime politique, unifié par ce champ de forces contradictoire là. Il sagit là dune forme étendue du management dit par « injonctions contradictoires ». La cible ny est plus le sujet mais notre système de perception lui-même : ce nest plus le sujet qui perdu devient soumis mais notre civilisation qui y perd tous ses repères. En cela cette politique de décivilisation est générique à cette forme achevée de néolibéralisme. Deuxième principe: lefficacité du pouvoir repose sur sa capacité à ne pas pouvoir être décelé comme tel. En passant « De lautre côté du miroir » politique avec sa logique paradoxale de conflits dintérêts, qui chez les élites de pouvoirs transnationales nest pas la déviance, mais assez souvent la norme, dans un espace opaque de relations politiques furtives entre des organisations discrètes et leurs « pas vus - pas pris », nous avons débusqué la seconde caractéristique de ce nouveau genre de régime politique : alors que dans une démocratie ou un régime totalitaire, ceux qui détiennent le pouvoir sont totalement connus et manifestes, de sorte quils peuvent être destitués soit par le vote, soit par le renversement du régime en place (ce qui peut être particulièrement définitif dans le cas dun dictateur),il semblerait qu aujourdhui nous ayons à faire à des élites qui ont compris que le pouvoir le plus durable était celui dont personne ne sait quil est possédé par quelquun. Le pouvoir le plus efficace est celui qui est ignoré par celui sur qui il sexerce. Il est, on laura compris aussi : le plus durable, le plus permanent, le plus stable, dès lors quil ne produit pas linformation de sa propre existence : dès lors quil est furtif. Comment lesclave peut-il se débarrasser dun maître dont il ne connaît pas lexistence ? Ce pouvoir des élites globales cest « le sourire du chat sans le chat » : la forme dématérialisée du pouvoir. Doù Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles 5 -2

21 Troisième principe : la capacité à sorganiser en réseaux est la forme achevée du pouvoir (Network power) Autre principe de ce nouveau genre de régime politique : il nest plus seulement un pouvoir classique structuré à partir dindividus, de partis, dEtats & de leurs organisations mais sur des réseaux dinfluence, puissants, de structure complexe, qui nont ni centre, ni périphérie: à lidentité furtive. En cela ils satisfont au second principe et sont sa forme dynamique. Ainsi à côté des classiques Hard Power (puissance militaro-stratégique), et Soft Power ( puissance économique, culturelle & idéologique) sest développée aujourdhui la Network Power (puissance à sorganiser en réseaux et à les contrôler). Ce phénomène sest développé depuis la seconde guerre mondiale, avec les innovations du multilatéralisme et de la transnationalisation des entreprises. En effet, dès Bretton Woods : lapparition du Fonds Monétaire International, de la Banque Mondiale et de la défunte Organisation Internationale du Commerce (qui laissera la place au Gatt puis à lOMC), de lOrganisation des Nations Unies (et de toutes ses officines : OIT, OMS, UNESCO, FAO,...) se développent et se multiplient des organisations internationales (OTAN, OCDE, OSCE) mais aussi des organisations régionales CECA, puis CEE, Union Européenne, lALENA, le MERCOSUR, lASEAN, lOUA,... ou encore thématiques comme lOPEP, etc... plus de 1000 dans le monde aujourdhui. Organisations où progressivement ont été prises des décisions aux conséquences de plus en plus majeures dans les économies des pays-membres, mais aussi dans les autres ; cela alors-même que les multinationales se sont transformées en puissantes firmes transnationales possédant chacune souvent des dizaines de filiales implantés dans nombres de pays et paradis fiscaux / tissus de sociétés aux fonctions parfois assez opaques et créées à cet effet. Toutes firmes dont les activités sinternationalisaient dans le cadre dune globalisation des échanges allant sintensifiant, et pour lesquelles : influer sur les prises de décision dans les organisations multilatérales et régionales est devenu très rapidement de la plus haute importance stratégique. Dès lors lobbies, think tanks, fondations, toutes autres catégories de réseaux dinfluence se sont rapidement multipliés dans le monde, faisant le siège ou infiltrant les organisations multilatérales afin de peser sur leurs décisions selon la défense des intérêts quils représentent. Doù aussi lapparition dune nouvelle sociologie des élites dans ces organisations multilatérales et de lobbying à léchelle mondiale composée de hauts-fonctionnaires, cadres supérieurs experts de toute nature et scientifiques, spin doctors, communicants, avocats daffaires, Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles

22 Un espace socio professionnel dans lequel on peut évoluer aujourdhui une carrière entière. Toutes élites transnationales ayant un même point commun : peu connus, voire inconnus des citoyens : ils ne leur rendent aucun compte, alors même que leurs activités ont les plus grandes conséquences politiques sur leurs modes de vie. Quatrième principe Ils sont hors du pouvoir citoyen (du demos cratos) dans la mesure où leur activité politico économique est aussi hors de la res publica : de la choséité publique. Ils sont hors de pouvoir du contrôle citoyen alors-même que dans leurs activités tous les pouvoirs se confondent de plus en plus : pouvoir économique, politique, médiatique, exécutif, législatif, judiciaire. Tout cela on la compris na rien à voir avec une quelconque « théorie du complot » mais avec un changement de paradigme politique & géopolitique. Et cela alors même que vous serez condamnés de conspirationnisme dès que vous étudierez sur des bases scientifiques, les réseaux dinfluence et de prise de décision de ces Elites de pouvoir, ou Power Elites - pour parler comme le sociologue des élites américain Charles Wright-Mills, dont il a bien montré le caractère non pas oligarchique mais polyarchique. Lanathème de « Théorie du complot » (dont les dangers irrationnels par ailleurs sont bien réels) est brandi aujourdhui comme hier celui de marxiste ou de gauchiste: afin de discréditer à lavance toute réflexion contraire aux intérêts de la classe sociologique dominante. Le pire étant atteint quand la gauche, laltermondialisme ou la recherche scientifique sautocensurent : de peur dêtre discrédités et classés dans la pseudoscience et lirrationalité. On a sans doute compris que je suis pas de ceux qui se prennent au sérieux pour faire croire quils font les choses sérieusement. Ainsi se développe aujourdhui un nouvel obscurantisme à lendroit de la science géopolitique. Obscurantisme dun nouveau genre qui est aussi un des bras armés de ce nouveau genre de régime politique ou Démocratie & Totalitarisme se confondent et où sont aussi importants le développement et le contrôle des connaissances que le développement et le contrôle des méconnaissances. Et cest là un cinquième principe : agnotologique pour parler comme Robert Neel Proctor Après avoir rapidement brossé quelques-unes des caractéristiques de ce nouveau genre de régime politique, nommons le maintenant : Le Régime Globalitaire - Histoire de remercier aussi Paul Virilio- Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Sous quel régime politique vivons-nous ? Episode 2 Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles Par Le Gat : Tireur délites, philosophe de contrebande, trafiquant darmes conceptuelles 5 -4 Nous létudierons plus en détail au prochain épisode

23 28 février: Réunion informelle du Conseil à Athènes sur le dernier état des négociations Tafta Du 10 au 14 mars : Quatrième session de négociations techniques Rappelons que les services financier ont intégré laccord : LESF sen félicite sur son site : une façon de sauto congratuler de leur propre action de lobbying 26 mars : Sommet UE / EU à Bruxelles, avec Barack Obama. Au menu : NSA & TAFTA NOS ACTIONS ??? Nous sommes dans une période de concertation. Les élections européennes imposent une pause dans les négociations. Les négociateurs « consultent » la « société civile » Dans ce cadre la Commission a créé un Groupe consultatif qui sefforce de réanimer le vieux rève du dialogue Transatlantique des années Pas plus quà lépoque, ce type dassemblée où « tout est décidé mais faut quon en parle », ne doit tromper personne : il sagit dun Piège à Com. de premier plan qui doit être apprécié comme tel. Article de fond sur le Groupe Consultatif sur Euractiv Analyse détaillée du Groupe consultatif sur le blog de Médiapart Sur lallongement du calendrier et les difficultés rencontrées par les négociateurs lire sur Euractiv 10 avril : Sommet de la honte au Shangri La, à Paris : Un contre-sommet simpose ! Faisons jouer à plein, leffet Dracula Et partout, le mouvement samplifie pour solliciter les élus contre le Tafta : Maires, Conseillers Généraux, Régionaux, Sénateurs, Députés nationaux et européens ! Lagenda des négociations / actions STOP TAFTA Attac Tarn & lOgri / LeGat - février TAFTA


Télécharger ppt "N°2 SP O T Un point périodique sur les négociations & les actions De nombreux liens pour sinformer en profondeur Des documents inédits & des questions."

Présentations similaires


Annonces Google