La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Formation d ambulancier en Transport Médico-Sanitaire Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Formation d ambulancier en Transport Médico-Sanitaire Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007."— Transcription de la présentation:

1 1 Formation d ambulancier en Transport Médico-Sanitaire Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

2 2 L Hygiène Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

3 3 Historique La préhistoire : rien ne vaut l'expérience. Il est difficile de faire le point sur la notion d'hygiène en ces temps reculés mais on peut penser que seule l'expérience comptait. Les survivants faisaient les déductions utiles à leur sauvegarde : le précepte "ne pas manger tout ce qui tombe sous la main" devait être appliqué à la lettre, donnant naissance aux prémisses de l'hygiène alimentaire. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

4 4 L antiquité. L'hygiène des grecs et des romains avait un sens purificateur mais évoquait aussi la volupté. Attentifs aux soins corporels, les romains passaient beaucoup de temps à se baigner dans les thermes collectifs. Cela sous les bons auspices de la Déesse Hygiène, protectrice de la santé, et à qui nous devons le mot actuel "hygiène". Ces coutumes s'étendaient jusqu'en Orient avec les bains turcs ou les hammams qui aujourd'hui encore mêlent rite de purification religieux, plaisir et hygiène. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

5 5 Le moyen-âge. Le pot de chambre, qui est apparu sous les romains, est encore de rigueur et on fait ses besoins parfois devant tout le monde ! C'est l'époque du "tout à la rue" ! Excréments et eaux usées s'y mêlent et nagent dans les rigoles se trouvant au centre des rues. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

6 6 Le XIIIème siècle voit réapparaître les latrines collectives dans les maisons, et l'interdiction de jeter ses excréments par la fenêtre, chose qui était devenue pratique courante ! De même, on incite les habitants des villes à jeter leurs ordures dans les tombereaux affectés à cet effet. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

7 7 Renaissance. L'apparition de maladies très graves telles que la syphilis, la peste font aussi beaucoup de ravages en occident. Aussi pensait-on qu'une couche de crasse assurerait une protection contre les maladies. La toilette corporelle devient donc sèche. On utilise uniquement un linge propre pour frotter les parties visibles du corps ! Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

8 8 En 1774 Le chimiste suédois Carl Willem Scheele découvre le chlore. Les scientifiques découvriront plus tard que mélangé à l'eau, il blanchit les objets (Claude Berthollet) et mélangé à une solution de soude, il désinfecte (Antoine Labarraque). L'eau de Javel vient de faire son apparition. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

9 9 Les travaux d'urbanisme se développent. Ils intègrent la création de fosses sceptiques et prévoient un mécanisme d'évacuation des eaux usées jusqu'à l'égout pour toute nouvelle construction. Les eaux usées, riches en azote, sont utilisées pour faire fructifier la terre tout en se purifiant (principe de nitrification).. C'est l'apparition des premiers champs d' épandage. Alors que les "water-closet" anglais fleurissent dans toute l'Europe, les premières expositions sur l'hygiène ouvrent leurs portes. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

10 10 On découvre de nombreuses bactéries et leur rôle - clé dans les infections connues, on comprend qu'il est possible de s'en protéger. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

11 11 Les premières mesures d'hygiène : Le lavage des mains et la toilette quotidienne à l'eau et au savon. Un but essentiel : vaincre les maladies contagieuses, peste, choléra, typhoïde, typhus, fièvre jaune. C'est l'époque des quarantaines. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

12 12 En 1847 Ignace Semmelweis constate que des mesures d'hygiène limitent la mortalité par fièvre puerpérale (post - accou- chement ).fièvre puerpérale Il constate qu'une bonne hygiène corporelle du médecin, en particulier le lavage des mains entre chaque examen, évite au patient d'être contaminé. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

13 13 L'Anglais Joseph Lister invente le concept d'antisepsie. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007 Il lapplique à la chirurgie et à la désinfection des plaies grâce à des produits.

14 L'Allemand Robert Koch découvre le bacille responsable de la tuberculose et qui portera son nom (bacille de Koch). Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

15 Le Français Louis Pasteur découvre le principe du vaccin au moyen de cultures atténuées. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

16 L'Anglais Alexander Fleming découvre la pénicilline : puissant bactéricide qui sera utilisé bien plus tard comme antibiotique. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

17 René Dubos extrait d'un micro-organisme du sol le premier antibiotique connu.antibiotique Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

18 18 Les modes de transmission Le mode endogène : Les germes responsables de linfection sont sur le patient. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

19 19 Auto-infection Le malade s'infecte avec ses propres germes, les portes d'entrée" sont : Les lésions des muqueuses. Les lésions cutanées. Les germes seront ceux de la peau, des muqueuses, du tractus digestif, etc. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

20 20 Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

21 21 Ce mécanisme est favorisé par différents facteurs : Son environnement (lit...), par l'utilisation de traitements pouvant altérer l'immu-nocompétence (corticostéroïdes, immuno-suppresseurs...). Par l'administration de traitements sélectionnant certaines bactéries (anti-biothérapie à spectre étroit...). Les patients immunodéprimés (SIDA, aplasiques...) sont les personnes les plus à risque. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

22 22 Les modes de transmission. Le mode exogène : Les germes sont extérieurs au malade. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

23 23 Les germes manu portés. Ce sont les germes transmis par les mains : du personnel. des visiteurs. des ambulanciers. des autres malades. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

24 24 Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

25 25 Les germes aéroportés. On les retrouve dans : - - La voie respiratoire, la toux, les éternuements. - - Le matériel, masques, aérosol. - - Lair ambiant. - - … Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

26 26 Les germes (bactéries, champignons...) sont incapables de se déplacer seuls dans l'air. Ils sont donc aéroportés par les poussières contenues dans l'air. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

27 27 Comment réduire les possibilités de transmissions manu portées et aéroportées ? Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

28 28 Le personnel se lave les mains : - à la prise de service. - avant de manipuler du matériel propre. - après utilisation des toilettes. - après s'être mouché. - avant d'effectuer des techniques aseptiques. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

29 29 Avant et après le contact avec une plaie. Avant et après l'ouverture d'un circuit clos (par exemple drainage, perfusion,...). Entre les soins à différents patients au cours desquels le contact physique est important (par exemple examen clinique, soins d'hygiène, kinésithérapie,...). Avant les soins à des patients très affaiblis. Après avoir ôté les gants. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

30 30 Le lavage des mains peut être remplacé par une désinfection hygiénique des mains si celles-ci ne sont pas souillées. Ceci est une alternative valable : En situation d'urgence, entre les contacts avec des patients différents, là où le lavage des mains n'est pas possible ( ambulance ). Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

31 31 En pratique : Le lavage des mains Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

32 32 Technique : Tous les germes ne sont pas dangereux. Nous vivons en symbiose avec la plupart d'entre eux. En revanche, certains sont redoutables et doivent être régulièrement éliminés grâce à une bonne hygiène, qui comprend un lavage fréquent des mains. Nos mains représentent le premier vecteur de contamination : ¾ des infections se trans-mettent par elles. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

33 33 Des mains sales véhiculent à 100 millions de germes par cm2. La transmission d'agents pathogènes par une poignée de main peut aller jusqu'à la 6e personne. La cuisine est le lieu le plus contaminant. Au bureau, c'est le combiné téléphonique. Viennent ensuite le clavier d'ordinateur et la souris. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

34 34 Enlevez vos bagues et vos autres bijoux. Utilisez de l'eau chaude et mouillez vos mains complètement. Utilisez du savon (1 à 3 ml) et faites mousser abondamment. Frottez vos mains, vos poignets, vos avant-bras et entre vos doigts avec du savon pendant 10 secondes. Rincez à fond. Fermez les robinets avec une serviette en papier. Séchez vos mains avec une serviette jetable ou avec un séchoir à air chaud. Evitez de toucher à des surfaces souillées en quittant. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

35 35 Couvrez vos coupures de pansements et portez des gants pour plus de protection (les coupures sont des voies d'infection plus faciles). Les faux ongles et le vernis à ongles écaillé font augmenter le nombre de bactéries sur les ongles. Assurez - vous de les nettoyer convenablement. Évitez de porter vos mains à vos yeux, votre nez ou votre bouche. Prenez pour acquis qu'un contact avec un liquide organique, quel qu'il soit, est infectieux. Le savon liquide dans des contenants à usage unique est le meilleur. Si vous vous servez de contenants réutilisables, ceux-ci doivent être nettoyés et séchés avant le remplissage. Ne pas utiliser des savons en pain. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

36 36 Si je ne dispose pas deau et de savon ? - Lorsque vous n'avez pas accès à de l'eau ou du savon, une solution serait d'utiliser un nettoie -mains sans eau. - Ce dernier contient un mélange d'alcool éthylique, d'émollients (adoucisseurs de peau) et d'autres agents. - Toutefois, ces agents ne sont pas efficaces si les mains sont fortement contaminées par des saletés, du sang ou d'autres matières organiques. Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007

37 37 La technique de nettoyage des mains en pratique Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007 Cest à vous …


Télécharger ppt "1 Formation d ambulancier en Transport Médico-Sanitaire Formation Transport Médico Sanitaire Lhygiène © 2007."

Présentations similaires


Annonces Google