La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La belle histoire " Nous évoluons beaucoup plus rapidement que je ne l'avais cru possible, et je pense que nos agents sont convaincus que nous vivons le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La belle histoire " Nous évoluons beaucoup plus rapidement que je ne l'avais cru possible, et je pense que nos agents sont convaincus que nous vivons le."— Transcription de la présentation:

1 La belle histoire " Nous évoluons beaucoup plus rapidement que je ne l'avais cru possible, et je pense que nos agents sont convaincus que nous vivons le début d'une grande aventure ". François ROUSSELY – Financial Times - 02/02/01

2 Sylvio est très satisfait car si EDF possède maintenant 50% dEdison, son champion Enel sest entendu avec EDF pour vendre de lélectricité sur le marché français. Voilà qui "marque le début d'un partenariat fort avec Enel dans le programme EPR", a assuré Pierre Gadonneix, PDG d'EDF. Depuis 1964, EDF entretient en Italie des relations régulières avec l'électricien ENEL avec qui des contrats d'approvisionnement de long terme ont été passés dès Jean-Pierre a gagné ! La France par lintermédiaire dEDF va prendre le contrôle du 2ème électricien Italien Edison. En échange il a promis a ses nouveaux amis Italiens de construire avec eux par lintermédiaire de Enel le nouveau réacteur EPR. 2005

3 N°1 au Royaume Uni* N°2 en Italie* La France à travers EDF et Gaz de France a profité de la vague de privatisation de lénergie en Europe pour simplanter dans les grands pays voisins, et principalement en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Italie. Après l'affaire Danone qui a servi d'alerte l'été dernier, le gouvernement n'a plus d'yeux que pour la liste d'une dizaine d'entreprises qui, comme Danone, Suez, Arcelor, sans doute Carrefour, Casino, Thomson, Alcatel, Vivendi Universal et Société Générale, risquent de passer un jour sous contrôle étranger parce que leur capital est très émietté. Pendant ce temps la France est présente partout en Europe… N°3 en Allemagne* * Sources «LES ECHOS » 24/02/06 page16

4 Libéralisme à la française Ainsi quand Enel parle de prendre possession de Suez La France se fâche. Pas question que Suez passe dans des mains « étrangères ». Pourtant « létranger » nest ni chinois, américains ou indien… cest Enel entreprise européenne lex service public Italien, partenaire connu dEDF depuis Suez un fleuron Belge Quand au groupe privé Suez, son actionnaire majoritaire est le Groupe Bruxelles Lambert. Et si Suez a repris lex lyonnaise des eaux, ce groupe réalise encore 77% de son chiffre daffaire hors France et en premier en Belgique. Le 11 juin 2005, le ministre de l'Économie Giulio Tremonti et son homologue français, François Loos avaient signé un accord "de coopération dans le domaine de l'énergie", s'engageant à "lever les obstacles pouvant limiter la coopération bilatérale et à favoriser l'ouverture réelle et réciproque" de leurs marchés respectifs de l'énergie Immigration choisie ? Publicité

5 Pour prendre le contrôle de Suez, Létat doit posséder directement ou indirectement près de 35% de son capital. La solution trouvée est de fusionner Suez et Gaz de France dont lEtat possède encore 80%. Mais voila, Gaz de France a un chiffre daffaire deux fois inférieur à celui de Suez et a quatre fois moins de salariés. Noyé dans le nouveau groupe, cest à brève échéance la fin de notre gazier national. Gaz de France sacrifié pour prendre Suez 2006

6 « En France, le nouvel ensemble pourra offrir aux clients une solide offre mixte (gaz et électricité) tandis qu'EDF, leader européen de l'électricité, débute à peine dans la commercialisation du gaz. » On peut donc sattendre à ce que EDF recherche un gazier, ce que le président Gadonneix ne cache pas… Mais voilà EDF na que 5 milliards a investir, cest un budget bien faible quil faudra compléter par une nouvelle ouverture de capital. Les marchés qui demandaient laugmentation du gaz cet hiver ont besoin dêtre rassurés. Ils demandent déjà en gage de confiance que létat lâche la bride des tarifs et que GDF/SUEZ face ses preuves en matière de rendement et rémunération de ses actionnaires. Quelles conséquences économiques ? Bien que lalliance entre un électricien et un gazier soit une évidence dans le nouveau marché de lénergie, dès 2004 le projet de fusion entre EDF et Gaz de France est écarté. Ce projet ne justifiait pas louverture de capital nécessaire à lEtat Français pour équilibrer ses comptes.

7 Et pour nous les agents ? Le président Cirelli tente de nous rassurer, mais qui peut encore le croire ? Le conseil dadministration de Suez a validé le projet de fusion alors que les représentants du personnel de Gaz de France navaient même pas été reçu ! En 2002 Le président Chirac promettait quon ne toucherait jamais à notre régime particulier de retraite… En 2004 Le ministre Sarkozy promettait que EDF et Gaz de France resteraient publiques… Cette même année on nous jurait que la loi interdirait à lEtat de descendre en dessous des 70% du capital. Aujourdhui on nous promet que le statut des agents de GDF ne changera pas au milieu des autres salariés de Suez… On nous promet que les deux Géants de lénergie garderons lopérateur commun de réseau et ses agents… On nous promet que les tarifs seront toujours régulés… On nous promet que notre statut des IEG ne sera pas remis en cause… On nous promet aussi quil ny aura jamais de licenciements à EDF et GDF… De là à dire quon nous a menti ou quon nous ment encore, il ny a quun pas que vous naurez pas besoin de nous pour franchir…

8 Alors augmentation des tarifs pour les clients, mise en concurrence entre EDF et un autre géant énergétique, disparition de Gaz de France, remise en cause de nos statuts, restructurations à venir, filialisation de lopérateur commun… Finalement à qui profite cette belle histoire ? En 2004 nous défendions le Service Public Cette fois cest pour nous que nous allons nous battre !

9 Réalisé par le Syndicat Force Ouvrière Loire Sologne Berry : et OUI A LA FUSION ENTRE EDF ET GAZ DE FRANCE Pour plus dinformation demandez à votre délégué FO le document : Non au CPE (Contrat pour la Privatisation de lEnergie) de la Fnem-fo ou consultez le sur le site :


Télécharger ppt "La belle histoire " Nous évoluons beaucoup plus rapidement que je ne l'avais cru possible, et je pense que nos agents sont convaincus que nous vivons le."

Présentations similaires


Annonces Google