La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Aide aux Aidants : Conseils du Gériatre 2014 Dr D. HUVENT-GRELLE Hôpital Gériatrique Les Bateliers -CHR U LILLE-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Aide aux Aidants : Conseils du Gériatre 2014 Dr D. HUVENT-GRELLE Hôpital Gériatrique Les Bateliers -CHR U LILLE-"— Transcription de la présentation:

1 Aide aux Aidants : Conseils du Gériatre 2014 Dr D. HUVENT-GRELLE Hôpital Gériatrique Les Bateliers -CHR U LILLE-

2 En synthèse Évolution naturelle de la maladie : vers une dépendance totale et irréversible Évolution naturelle de la maladie : vers une dépendance totale et irréversible Enjeu essentiel : reculer le plus longtemps possible le passage au stade sévère par prise en charge adaptée, traitement médicamenteux Enjeu essentiel : reculer le plus longtemps possible le passage au stade sévère par prise en charge adaptée, traitement médicamenteux Tous les malades ne sont pas au même stade Tous les malades ne sont pas au même stade Tous les malades névoluent pas de la même façon +++ Tous les malades névoluent pas de la même façon +++ Pour les aidants : Tbs comportementaux >> Tbs mnésiques Pour les aidants : Tbs comportementaux >> Tbs mnésiques

3 Les approches non médicamenteuses La stimulation des fonctions supérieures La stimulation des fonctions supérieures - la rééducation orthophonique = savoir dire - psychomotricité, lergothérapie, … = savoir faire, savoir reconnaître Lorientation dans la réalité (éphémérides, signalétique,…) Lorientation dans la réalité (éphémérides, signalétique,…) Le soutien psychologique Le soutien psychologique Les séjours de répit, les accueils de jour,… Les séjours de répit, les accueils de jour,… Soutien des aidants +++ Soutien des aidants +++

4 Recommandations : Diagnostic et prise en charge de la MA et Mies apparentées HAS Décembre 2011 Interventions portant sur les aidants (familiaux et professionnels) Il est recommandé que les aidants, familiaux comme professionnels, reçoivent une formation sur la maladie, sa prise en charge et sur lexistence dassociations de familles. Un choix dinterventions doit être proposé aux aidants : · soutien et accompagnement psychologique ; · groupe de soutien des aidants ; · formation des aidants ; · psychothérapie individuelle ou familiale. Ces interventions peuvent être proposées par les associations de familles, les MAIA, les ESAD, les CLIC, les accueils de jour, les réseaux, les plates-formes de répit, etc. Les aidants qui présentent une souffrance psychologique doivent bénéficier dune prise en charge spécifique. La souffrance psychologique de laidant et son isolement sont des facteurs de risque de maltraitance du patient. Des structures daccueil de jour ou dhébergement temporaire permettent de soulager les aidants. Nouveau plan ??? 2014 ?

5 Les aides paramédicales IDE libérale / SSIAD IDE libérale / SSIAD –Toilette, administration des médicaments (patch), insuline, pansements,… Auxiliaire de vie Auxiliaire de vie –Toilette, repas, sorties, ménage,… Kinésithérapeute : cf CHUTES et Tbs de la marche fréquents Kinésithérapeute : cf CHUTES et Tbs de la marche fréquents –Sur prescription du médecin –Avec des objectifs précis sur lordonnance Orthophoniste : Orthophoniste : –Sur prescription du médecin –Pour rééduquer le langage (troubles de compréhension et dexpression) –Au cabinet ou à domicile Ergothérapeute : Ergothérapeute : –Conseils et rééducation pour les actes de la vie quotidienne (repas, courses, papiers, etc…) –Dépend dun hôpital ou dun centre de jour, très rarement en libéral Diététicienne Diététicienne –Dépend dun hôpital ou dun centre de jour, très rarement en libéral ESAD = Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile ESAD = Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile 1à 2 interventions /sem. (3 mois) Ergothérapeute + IDE coord + As assistantes soins en gérontologie) Pris en charge à 100 %

6 Les structures de répit Hôpital de jour Hôpital de jour Centre de jour / Accueil de jour Centre de jour / Accueil de jour Accueil temporaire Accueil temporaire Accueil familial Accueil familial

7 Les aides financières APA, APL, APA, APL, Aides ménagères, auxiliaires de vie Aides ménagères, auxiliaires de vie Repas à domicile Repas à domicile SSIAD, accueil de jour SSIAD, accueil de jour COTOREP COTOREP

8 La protection de la personne et des biens Désignation dune personne de confiance Désignation dune personne de confiance Directive anticipée Directive anticipée Le mandat de protection future (validée par un notaire) Le mandat de protection future (validée par un notaire) Protection juridique Protection juridique

9 Les aidants Laidant = personne de lentourage qui a pris la responsabilité de la prise en charge du malade à la maison (souvent pdt des années) Laidant = personne de lentourage qui a pris la responsabilité de la prise en charge du malade à la maison (souvent pdt des années) Il assure la coordination des aides avec les autres membres de la famille ou avec les intervenants extérieurs Il assure la coordination des aides avec les autres membres de la famille ou avec les intervenants extérieurs Il prend les décisions concernant le foyer, les finances et les aspects légaux Il prend les décisions concernant le foyer, les finances et les aspects légaux Cest souvent lui qui donne les soins physiques Cest souvent lui qui donne les soins physiques Le malade devient « sa raison de vivre » Le malade devient « sa raison de vivre » Ref : ANAES 2003, HAS 2008;2009, Plan Alzheimer « statut de laidant » Ref : ANAES 2003, HAS 2008;2009, Plan Alzheimer « statut de laidant »

10 Les aidants Un aidant épuisé nest plus un aidant efficace Un aidant épuisé nest plus un aidant efficace Aidant : souvent même âge que le patient Aidant : souvent même âge que le patient 72 % aidants = conjoint, 72 % aidants = conjoint, 59 % = femmes : épouse, fille, belle fille (pixel IV) 59 % = femmes : épouse, fille, belle fille (pixel IV) La Mie dAlzheimer rend le passé insupportable aux malades et le présent insupportable aux aidants La Mie dAlzheimer rend le passé insupportable aux malades et le présent insupportable aux aidants Vulnérabilité de laidant : combinaison de sa propre fragilité (âge, pathologies propres,…) dune part et apparition de tbs notamment psycho comportementaux présentés par le malade à gérer dautre part = notion de « fardeau de laidant » Vulnérabilité de laidant : combinaison de sa propre fragilité (âge, pathologies propres,…) dune part et apparition de tbs notamment psycho comportementaux présentés par le malade à gérer dautre part = notion de « fardeau de laidant » CONSEQUENCES : usure (perte de poids +++, négligence), impossibilité de laisser le malade seul à domicile, temps journalier (5h - 17h30 /j ) consacré au malade, solitude,,.. CONSEQUENCES : usure (perte de poids +++, négligence), impossibilité de laisser le malade seul à domicile, temps journalier (5h - 17h30 /j ) consacré au malade, solitude, poids de la culpabilité,.. Évaluation du fardeau de laidant : échelle de Zarit (22 items), mini Zarit Évaluation du fardeau de laidant : échelle de Zarit (22 items), mini Zarit

11

12 Aides aux aidants : conseils Comment communiquer : cf doc, Gérer lagressivité Comment communiquer : cf doc, Gérer lagressivité Prévention, suivi des pbs médicaux : gestion des tbs du sommeil, alimentation,.. Prévention, suivi des pbs médicaux : gestion des tbs du sommeil, alimentation,.. Déambulation, les fugues Déambulation, les fugues Consultations de suivi +++ = INFORMATIONS sur la Mie et son évolution / Plan Alzheimer : 2 j de formation offerts Consultations de suivi +++ = INFORMATIONS sur la Mie et son évolution / Plan Alzheimer : 2 j de formation offerts Protection juridique, permis de conduire ? Protection juridique, permis de conduire ? SAVOIR DEMANDER DE LAIDE : Hospitalisation (Tbs psycomportementaux ) ? Hospitalisation (Tbs psycomportementaux ) ? Hébergement temporaire (congés) ? Placement ? Hébergement temporaire (congés) ? Placement ? Associations : (site, livrets,…) France Alzheimer, Novartis, Fondation EISAI,… Associations : (site, livrets,…) France Alzheimer, Novartis, Fondation EISAI,… Groupe de parole, soutien psychologique individuel Groupe de parole, soutien psychologique individuel LILLE = LA MAISON des AIDANTS LILLE = LA MAISON des AIDANTS

13 Conclusion Pour le malade : Pour le malade : 1. MA : maladie que lon ne guérit pas 2. Il ne sagit pas de chercher à obtenir une amélioration des capacités cognitives du malade 3. Bénéfice recherché est avant tout le maintien dune bonne qualité de vie Pour les Aidants : Pour les Aidants : - Apprendre à accepter la réalité de la maladie - Ne pas se fixer dobjectifs héroïques - Apprécier les moments du présent, prendre soin de soi « Do not forget those who dont remember … »


Télécharger ppt "Aide aux Aidants : Conseils du Gériatre 2014 Dr D. HUVENT-GRELLE Hôpital Gériatrique Les Bateliers -CHR U LILLE-"

Présentations similaires


Annonces Google