La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONSEIL GENERAL DU BAS-RHIN Unité Territoriale dAction Médico-Sociale de Haguenau ESPAS de Haguenau 21 septembre 2010 La prise en charge médico sociale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONSEIL GENERAL DU BAS-RHIN Unité Territoriale dAction Médico-Sociale de Haguenau ESPAS de Haguenau 21 septembre 2010 La prise en charge médico sociale."— Transcription de la présentation:

1 CONSEIL GENERAL DU BAS-RHIN Unité Territoriale dAction Médico-Sociale de Haguenau ESPAS de Haguenau 21 septembre 2010 La prise en charge médico sociale des personnes âgées dépendantes et de leur famille

2 Les missions des services du Conseil Général en matière gérontologique. La mise en œuvre du plan départemental en faveur des personnes âgées. La gestion des prestations dautonomie : - lAPA à domicile, - lAPA en établissement. - Les compétences en matière détablissement, - Laide sociale, - Les autres interventions : - la coordination locale : le réseau gérontologique, les ESPAS, - laccompagnement social : les services sociaux polyvalents de secteur.

3 Les aides et relais dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées dépendantes

4 DEFINITION « Une personne âgée en perte dautonomie est une personne qui a besoin dêtre aidée pour laccomplissement des actes essentiels de la vie ou requiert une surveillance particulière »

5 LAllocation Personnalisée dAutonomie (APA) Loi du 20 Juillet Mise en œuvre à compter du 1 er Janvier Objectif : contribuer au financement des aides nécessaires à la prise en charge de la perte dautonomie. L APA est payée par le Département. Cette prestation est versée à domicile et en institution. 1. Public concerné :. toute personne âgée de 60 ans et plus qui a besoin daide pour les actes essentiels de la vie,.

6 LA GRILLE AGGIR Cohérence Cohérence Orientation Orientation Toilette Toilette Habillage Habillage Alimentation Alimentation Elimination Elimination Transferts Transferts Déplacements à lintérieur Déplacements à lintérieur Déplacements à lextérieur Déplacements à lextérieur Communication à distance Communication à distance

7 CLASSEMENT EN GIR Groupes Iso Ressources 6 niveaux de dépendance : du GIR 1 au GIR 6 Cest à dire des personnes les moins autonomes aux personnes ayant conservé leur autonomie

8 LES AIDES et RELAIS sinscrivant dans un dispositif global daides au maintien à domicile TIERS-AIDANT Aides à la personne Tâches domestiques Portage de repas Téléalarme Eau gélifiée nutriments Articles dhygiène Accueil de Jour Hébergement temporaire

9 LES RELAIS Financement Etat (assurance maladie) sur prescription médicale Financement Conseil Général (APA) – possible prise en compte dans le cadre du plan daide Hôpital de Jour Accueil de Jour SSR (Service de Soins de Suite et Réadaptation) Hébergement temporaire

10 A. LES RELAIS Financés par lassurance maladie a.Lhospitalisation de jour : hôpital de jour gériatrique : gériatrique : -bilans et évaluations gérontologiques -consultations « mémoire » -suivi -rééducation -conseils en matière sociale Équipe pluridisciplinaire : médecins, Infirmières, aides-soignants, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, travailleurs sociaux… -Bischwiller, - Brumath, -Wissembourg

11 LES RELAIS b. Lhospitalisation de jour : hôpital de jour géronto-psychiatrique : géronto-psychiatrique : -évaluation et bilans, (troubles psychologiques, troubles de la mémoire… -suivi. Équipe du secteur psychiatrique EPSAN -Saverne -Molsheim -Brumath -Haguenau -Wissembourg

12 LES RELAIS c.Les services de soins de suite et de réadaptation : réadaptation : -réadaptation après perte dautonomie, -dans les suites dun séjour hospitalier ou en admission directe -Etablissement Médical de Liebfrauenthal -Centres de réadaptation fonctionnelle de Morsbronn-les-Bains et de Niederbronn- les-Bains

13 B. LES RELAIS Financement possible par le Conseil Général a. Lhébergement temporaire -en structure médico-sociale -de quelques jours à quelques semaines Financement APA financement possible par certaines caisses de retraite, par laide sociale (conditions de ressources) Maisons de retraite de Schweighouse, Marienthal, Seltz

14 B. LES RELAIS Financés partiellement par lAPA b.Laccueil de jour : -activités occupationnelles -stimulation (activités physiques, ateliers « mémoire ») - Maison Bleue - Bischwiller - AJPA - Hochstett

15 C. Zoom sur laccueil de jour Financement global de laccueil de jour : Coût journalier de laccueil de Jour Reste à charge Pour le bénéficiaire Participation Dune caisse de retraite Complémentaire (facultatif) Participation APA en fonction du degré de dépendance et dans la limite du plan daide

16 Rappel des acteurs du financement du maintien à domicile - lAssurance Maladie - le Conseil Général - les Caisses de retraites principales - les Caisses de retraite complémentaire - les Assurances « dépendance » privées

17 DES AIDES COMPLEMENTAIRES: LES ACTIONS DAIDE AUX AIDANTS DES AIDES COMPLEMENTAIRES: LES ACTIONS DAIDE AUX AIDANTS Des réunions dinformations et déchanges, à destination des personnes confrontées à la perte dautonomie dun proche Lieu de parole Lieu de parole Echange dexpériences et recherche de possibilités de réponses adaptées Echange dexpériences et recherche de possibilités de réponses adaptées Interventions de professionnels autour de thèmes divers en lien avec les souhaits exprimés Interventions de professionnels autour de thèmes divers en lien avec les souhaits exprimés

18 Actions pilotées par lESPAS de Haguenau Une action sur le canton de Brumath et communes avoisinantes depuis 2007 Une action sur le canton de Brumath et communes avoisinantes depuis 2007 Une action sur la communauté de communes de Niederbronn les Bains et Val de Moder depuis 2009 Une action sur la communauté de communes de Niederbronn les Bains et Val de Moder depuis 2009

19 Les limites des aides au maintien à domicile - Le maintien à domicile sans financement propre ou sans intervention des familles est quasi impossible (les plans daides APA financent entre 50 % et 90 % de laide). - Lisolement de la personne âgée dépendante - Lépuisement des aidants - Une pathologie trop lourde

20 LA PRISE EN CHARGE EN ETABLISSEMENT DHEBERGEMENT - Des maisons de retraite aux EHPAD - Eléments de tarification - Laide sociale à lhébergement


Télécharger ppt "CONSEIL GENERAL DU BAS-RHIN Unité Territoriale dAction Médico-Sociale de Haguenau ESPAS de Haguenau 21 septembre 2010 La prise en charge médico sociale."

Présentations similaires


Annonces Google