La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PRISE EN CHARGE DES AUTEURS DE VIOLENCES CONJUGALES ET FAMILIALES Alain LEGRAND Psychologue « SOS violences familiales » Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PRISE EN CHARGE DES AUTEURS DE VIOLENCES CONJUGALES ET FAMILIALES Alain LEGRAND Psychologue « SOS violences familiales » Paris."— Transcription de la présentation:

1 LA PRISE EN CHARGE DES AUTEURS DE VIOLENCES CONJUGALES ET FAMILIALES Alain LEGRAND Psychologue « SOS violences familiales » Paris

2 INTRODUCTION ENVEFF en France en 2000 : 2 millions de femmes victimes de violences conjugales 2 millions dhommes violents 3 à 4 millions denfants qui subissent ces situations EN TOUT : 7 à 8 millions de personnes directement concernées

3 De nombreuses répercussions REPERCUSSIONS SUR LES ENFANTS : - grande diversit é de symptômes - troubles du comportement - A l adolescence : apparition de conduites d é viantes, addictives et d é linquantes - A l âge adulte : dysfonctionnements familiaux mettant en jeu la sant é physique et mentale, r é p é tition des conduites violentes

4 Hommes violents et auteurs de violences - Prise en charge des auteurs et cr é ation de centres sp é cialis é s : pr é venir ces violences et leur r é p é tition - Condamnation et mesures d aide et de protection des victimes ne suffisent pas à pr é venir les r é cidives - Si cessation des violences physiques sans accompagnement psychologique : possibilit é d exacerbation des violences psychologiques

5 Stress, trauma et violence - Injonctions paradoxales, conduites inadapt é es, m é canismes de projection cr é ent du stress et suscitent de multiples r é actions d é fensives - Renforcement des sentiments parano ï des et augmentation de la violence DONC NECESSITE : d intervenir au niveau des motivations pr é sidant au passage à l acte de prendre en compte la personnalit é des auteurs de violences

6 APPROCHE SOCIALE APPROCHE INDIVIDUELLE Sociale : violences = délits Individuelle : prise en charge psychologique Emergence souvent sous la contrainte (sociale, judiciaire, familiale) dune demande daide Inscription dans la loi = prévention : plus «dalliance» au sein du système social, sont «hors la loi» Détection de la souffrance qui a motivé la violence, sans déresponsabiliser lauteur

7 - Linscription dans la loi - Plus grande implication des professionnels :.sanitaires et sociaux.de justice et de police.daide aux victimes - La création des centres de prise en charge dauteurs de violences conjugales

8 - Développements psychopathologiques de la personnalité - Idéalisation ou dévalorisation, affaiblissement du Moi, intolérance à langoisse, difficulté à gérer les émotions - Rancoeurs et ressentiments - Toute puissance, disparition de la peur de représailles - Identification à des modèles parentaux défaillants, violents, rigides - Passage à lacte pour résoudre les tensions psychiques

9 R é soudre un conflit relationnel, garder le contrôle de sa partenaire, retrouver le contrôle de ses pens é es et é motions ou satisfaire des exigences pulsionnelles « Surinterpr é tation » de la situation

10 CARACTERISTIQUES PSYCHOLOGIQUES PARTICULIERES ? OUINON Traits de personnalit é sp é cifiques sur les motivations et la probabilit é des passages à l acte Possibilit é d adopter une autre conduite Motifs d actions, modes d interpr é tation du r é el et climats affectifs suffisants en soi Car rapport à la Loi ou inhibitions importantes l emportent sur la r é action agressive Possibilit é d accepter ou non son ambivalence Maintien de liens entre « bonnes » et « mauvaises » repr é sentations

11 - Origine : la p é riode de construction de la personnalit é, en lien direct avec les modes de relation entre adultes - Histoire d un enfant maltrait é ou malmen é, parfois abus é sexuellement, victime de carences affectives OU « seulement » t é moin de sc è nes de violences conjugales ou familiales - R é p é tition à l âge adulte de ce qui a é t é subi pendant l enfance

12 TRAITEMENT DES AUTEURS DE VIOLENCE Différentes approches daide : - Psychothérapie de soutien : renforcer (et non modifier) certains aspects de la personnalité - Groupes de parole : personnalités «borderline» ou psychoses non décompensées avec jugement moral pas trop fortement altéré - Pour certains troubles de la personnalité : complémentarité entre groupe de parole et travail thérapeutique individuel

13 Thérapie Probl é matique des « relations d objets internes » : r é cits des relations avec les autres Emergence d un autre regard sur soi R é solution ou apaisement des probl é matiques narcissiques individuelles et des tensions li é es à la honte et la culpabilit é BUT DU TRAVAIL : modification de la relation à soi- même et aux autres, par int é gration des é l é ments constitutifs de la personnalit é

14 CONCLUSION Existence de centres de consultations spécialisées : atout important dans la lutte contre les violences conjugales et familiales Nécessité de développer ce dispositif Possibilité dune diversité dapproches et multiplicité daction Partenariats avec les structures de terrain (police, justice, travailleurs sociaux, centres daide aux victimes)


Télécharger ppt "LA PRISE EN CHARGE DES AUTEURS DE VIOLENCES CONJUGALES ET FAMILIALES Alain LEGRAND Psychologue « SOS violences familiales » Paris."

Présentations similaires


Annonces Google