La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les métiers sous tensions 

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les métiers sous tensions "— Transcription de la présentation:

1 Les métiers sous tensions 
LES MÉTIERS EN 2015 : -Toujours plus d'emplois tertiaires  -Une forte progression des emplois peu qualifiés dans les services: -La promotion interne -Les métiers attractifs et les autres -Polyvalence ou spécialisation Source d’informations : Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris © ingenious 2007 ingenious 2007

2 Quels métiers recruteront demain ? 
Focus sur les métiers d’avenir : - Zoom sur les métiers dits "d’avenir " - Nombreux postes à pourvoir - Quel devenir pour les emplois peu qualifiés ? - Top 10 des métiers de demain  : - Les métiers du grand âge, un pari sur l’avenir Source d’informations : - De nouveaux métiers émergent sans cesse. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris © ingenious 2007

3 l’impact du départ des générations du baby-boom
LES MÉTIERS EN 2015 : l’impact du départ des générations du baby-boom D'ici 2015, le nombre de postes à pourvoir sur le marché du travail devrait augmenter fortement quand les générations nées après1945 arriveront en fin de carrière. Le dynamisme de l'emploi dans certains métiers pourrait Entraîner des difficultés de recrutement. Ces problèmes s'aggraveront pour les métiers les moins attractifs et s'atténueront dans les entreprises susceptibles d'offrir des perspectives de carrière. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

4 Toujours plus d'emplois tertiaires :
L'économie devrait poursuivre sa tertiarisation avec une polarisation accrue des emplois. Il y aurait toujours plus de cadres, mais aussi toujours plus d'emplois peu qualifiés dans les services Les métiers industriels devraient décliner à nouveau, après la courte embellie de 1998 à 2001. Le repli des travailleurs indépendants dans l'agriculture, le petit commerce et l'artisanat se poursuivra Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

5 Une forte progression des emplois peu qualifiés dans les services:
Les postes à pourvoir seront aussi très nombreux parmi les aides à domicile, les employés de maisons, les assistantes maternelles et les agents d'entretien. Qu'il s'agisse de besoins d'aide aux personnes dépendantes ou de besoins insuffisamment satisfaits, comme les gardes d'enfants, ces emplois considérés comme peu qualifiés devraient se développer dans les prochaines années. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

6 La promotion interne : une solution possible dans les grandes entreprises De nombreux actifs changent d'emploi en cours de vie professionnelle - Aujourd'hui, six salariés sur dix n'occupent plus le même emploi qu'il y a cinq ans. - Les individus évoluent, par choix ou par contrainte, sur un large spectre de métiers À l'avenir, ces mobilités professionnelles (en provenance du chômage, d'un autre emploi ou du système éducatif) pourront donc largement modérer ou accentuer la hausse des postes à pourvoir dans la plupart des familles professionnelles. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

7 Les métiers attractifs et les autres
Ainsi, les salaires offerts devraient attirer de nombreux actifs sur les emplois de cadres commerciaux où les postes à pourvoir seront très importants. En effet, si leur recrutement nécessite souvent quelques années d'expérience, il reste assez ouvert. Il peut valoriser les compétences en technique de vente et offrir des opportunités de promotion en interne ou en externe pour les attachés commerciaux, les représentants ou les intermédiaires du commerce. Il peut aussi s'appuyer sur la connaissance du produit vendu et donc être ouvert à des techniciens ou des ingénieurs. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

8 En contrepartie, dans les métiers les moins attractifs, les
départs des salariés en place pourraient S’accélérer, entraînant une forte hausse du nombre d'offres d'emploi. Les difficultés de recrutement risquent ainsi d'être amplifiées sur les postes d'assistante maternelle, d'aide à domicile, d'agent d'entretien et d'employé de maison où le temps partiel contraint est fréquent. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

9 Polyvalence ou spécialisation
Certaines entreprises vont favoriser la polyvalence de leurs salariés et permettre à chacun d'entre eux d'adapter, de manière autonome, son travail aux contraintes et demandes du client. La hausse du nombre de postes à pourvoir conduira ainsi à des changements importants des modes de recrutements et des organisations du travail. Source d’informations : Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

10 Focus sur les métiers d’avenir :
Zoom sur les métiers dits "d’avenir " À l’heure actuelle, le secteur des services représente environ 73 % de l’emploi total. Les premières enquêtes prospectives situent les métiers d’avenir dans les secteurs de : la santé, l’éducation, le commerce, le social, les services aux personnes... Qui plus est, le développement des loisirs et le vieillissement de la population devrait confirmer la tendance qui voit se profiler les métiers du tertiaire parmi les plus porteurs. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

11 On vous demandera souvent un niveau de qualification élevé
et vous devrez maîtriser, quel que soit votre secteur d’exercice, les nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC). Certains métiers auront des difficultés à recruter et à trouver chaussure à leur pied. En 1998 et 2001 déjà, l’offre pour certains métiers des secteurs de l’informatique, du BTP et de l’hôtellerie-restauration était supérieure à la demande. Cette tendance se confirme, il n’y a pas forcément adéquation entre les compétences des chômeurs et les exigences des recruteurs pour un poste donné. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

12 Nombreux postes à pourvoir
L’augmentation du nombre de postes ne se traduira pas forcément par une baisse du chômage. Nombreux postes à pourvoir Certaines filières seront de toute façon en expansion et il faudra pourvoir à une offre importante. Notamment en logistique - ouvriers qualifiés du domaine de la manutention, conducteurs de véhicules – et dans le commerce – attachés commerciaux, représentants. On aura (et c’est déjà le cas à l’heure actuelle !) toujours plus besoin d’aides-soignant(e)s et d’infirmier(e)s (entre autre pour l’aide à domicile) et d’agents de service hospitalier. Cette remarque vaut pour un grand nombre des métiers du paramédical. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

13 La fonction publique compte parmi les secteurs qui seront
les plus touchés par les départs massifs en retraite. Tous ne seront cependant pas remplacés. Dans l’enseignement en particulier, on n’attend pas de Créations de postes (ce qui ne veut pas dire qu’on ne recrutera pas !)... Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

14 Quel devenir pour les emplois peu qualifiés ?
Tournez-vous vers les postes d’aides à domicile, d’employés de maison, d’assistantes maternelles ou d’agents d’entretien. Ils ne demandent pas de qualification particulière mais ne permettent pas non plus de réelle évolution professionnelle. En revanche, on aura besoin de beaucoup de bras pour exercer ces fonctions. Dans le secteur de l’industrie, le nombre d’emplois non qualifiés continuera à beaucoup baisser. Au vu de la concurrence internationale ce sont des ouvriers toujours plus qualifiés qui seront recherchés. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

15 Il en va de même pour le secteur tertiaire : il ne suffira plus par
exemple de pouvoir exercer des tâches de secrétariat, il faudra élargir ses compétences... Attention, les effectifs continueront de réduire dans le secteur agricole. Le commerce de détail diminuera aussi. Les grandes chaînes hôtelières et alimentaires auront la part belle, et ne feront pas le jeu des petits fonds de commerce indépendants, qui, eux, verront leur nombre s’amoindrir. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

16 Pour les métiers les moins attractifs
Parmi les métiers considérés comme moins attractifs pour cause de conditions de travail difficiles : serveur, maçon ou cuisinier. On devrait donc embaucher pour ces métiers mais l’offre dépasserait la demande. La fonction publique est et sera plus attractive que le secteur privé, apportant sécurité et garanties quant à l’emploi. Et, répétons-le, les départs en retraite y seront massifs. Parmi les profils demandés : des enseignants dans les matières scientifiques entre autres... Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

17 Top 10 des métiers de demain
Les assistantes maternelles, Agents d’entretien, Cadres administratifs Dirigeants d’entreprise Enseignants Professions intermédiaires du commerce Ouvriers qualifiés du bâtiment Conducteurs de véhicule Ouvriers de manutention Ouvriers des industries de process Informaticiens. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

18 Les métiers du grand âge, un pari sur l’avenir
-Le secteur du médical et du paramédical est annoncé comme un des secteurs les plus porteurs d’emplois pour les années à venir. Et notamment en ce qui concerne les métiers du grand âge. -Les métiers du grand âge regroupent toutes les formations qui s’exercent autour des personnes âgées, tant dans le domaine de la santé que dans celui du social. On estime à le nombre d’aides à domicile qui devraient être embauchés d’ici à Idem pour le nombre d’aides- soignants. Parmi les métiers du secteur : Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

19 • métiers du travail social : aide médico-psychologue, animateur,
assistant de service social, aide à domicile, technicien de l’intervention sociale et familiale, conseiller en économie sociale et familiale ; • Professions médicales ou de soins : aide-soignant, directeur des soins, infirmier, gériatre ; • Professions de rééducation : diététicien, ergothérapeute, masseur-kinésithérapeute, opticien-lunetier, orthophoniste, orthoptiste, pédicure-podologue, psychomotricien ; • Professions médico-techniques : ambulancier, audioprothésiste, manipulateur d’électroradiologie médicale, prothésiste dentaire ; Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

20 De nouveaux métiers émergent sans cesse.
• Professions administratives : attaché d’administration hospitalière, directeur d’établissement sanitaire et social, Directeur d’hôpital, inspecteur de l’action sanitaire et sociale, médecin inspecteur dela santé publique. Source :http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=17550 De nouveaux métiers émergent sans cesse. En effet, qui aurait pu prévoir l’explosion d’Internet en deux décennies, et tous les métiers qui en ont découlé ? De même, le développement durable, expression inconnue il y a quinze ans, est devenu une fonction essentielle dans toutes les grandes entreprises Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

21 à étudier le comportement des habitants d’une zone
  Spécialiste en géo – marketing : son rôle consiste à étudier le comportement des habitants d’une zone géographique précise, afin de cibler au mieux l’impact des tracts publicitaires « Category manager » : il s’occupe de toute une gamme de produits (par exemple, l’univers bébé dans un groupe Alimentaire ou chez un distributeur), et non d’un secteur particulier au sein d’un fabricant de produits de grande consommation. Informaticien – chimiste ou informaticien – pharmacien : l’alliance des deux disciplines constitue un atout considérable dans un monde de plus en plus marqué par les progrès de la biologie moléculaire et des expériences génétiques. Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

22 Risk – manager : poste-clé dans les grandes entreprises,
soumises à des risques potentiels de toutes sortes, qu’il faut anticiper. «  e-sourcer » : c’est lui qui est chargé de trier les CV reçus par Internet et d’adresser les plus intéressants au service recrutement. « knowledge manager » : ce dernier doit recueillir et consigner tout le savoir, ou savoir-faire de l’entreprise : méthodes de travail, secrets de fabrication… Electronicien-mécanicien : Les pannes mécaniques disparaissent ; en revanche, les voitures comportent toujours plus d’électronique embarquée. Une technologie que les réparateurs ont aujourd’hui d’autant plus de difficultés à maîtriser Que les gammes des véhicules se renouvellent de plus en plus vite.  Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

23 Les métiers qui recrutent à Elbeuf
Source : Journal d’Elbeuf 22/05/07 Les résultats de l’enquête sur les besoins de main d’œuvres 2007 en hautes Normandie d’après les Assedic de la région nous donne une idée des métiers les plus en vogue pour cette année On embauche, mais surtout dans certains secteurs. Que vous soyez : -Caissiers, employés de libre service -Conducteurs routiers -Ouvriers qualifiés en métallurgie -Ouvriers qualifiés en manutention Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

24 -Techniciens et agent de maîtrise en Industrie
-Employés de maison et assistantes maternelles -Vendeurs autres qu’en alimentation et équipement de la personne -Coursiers, conducteurs livreurs -Employés de services divers La tendance est favorable. C’est en tout cas ce que indique les résultats de l’enquête BMO  Pas étonnant quand on sait que 1500 entreprises sont implantées dans l’agglo d’elbeuf : Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris

25 -250 industriels, 650 commerces, et 600 services divers
(ensemble de services à la personne : de l’assureur, à l’hôtellerie en passant par le transport routier) Le poumon de ce tissu économique marchand étant l’entreprise Renault Cléon avec ces 5000 salariés, c'est-à-dire un tiers des salariés habitant l’agglo. Ajoutons à cela que les deux tiers d’intentions d’embauche concernent des entreprises de moins de 50 salariés et qu’une entreprise sur cinq envisage de recruter en 2007 Conseil ! : pour utiliser le support visuel cliquez sur le bouton gauche de votre : souris


Télécharger ppt "Les métiers sous tensions "

Présentations similaires


Annonces Google