La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Internet, nos jeunes sont-ils en sécurité ? - Introduction : qui sont nos enfants ? - Caractéristiques des natifs numériques ? - Comment perçoivent-ils.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Internet, nos jeunes sont-ils en sécurité ? - Introduction : qui sont nos enfants ? - Caractéristiques des natifs numériques ? - Comment perçoivent-ils."— Transcription de la présentation:

1 Internet, nos jeunes sont-ils en sécurité ? - Introduction : qui sont nos enfants ? - Caractéristiques des natifs numériques ? - Comment perçoivent-ils leur environnement ? - Le rapport des natifs du numérique au travail - Que font les jeunes sur le Net ? - Les dangers dInternet pour les jeunes. - Les Virus ! -La problématique du Web 2.0 -Les traces que nous laissons -Prévenir et Guérir -Règles de Sécurité - Le harcèlement ! - Laddiction ! - Vie Privée ! - Les expériences les plus rares ! - Chiffres Phares ! - Prévention !

2 Introduction Mais qui sont nos enfants ? Nos enfants sont nommés des natifs numériques ayant grandi dans un environnement technologique comme celui des ordinateurs, du réseau Internet, des Smartphones ou des lecteurs MP3. Les personnes de plus de 30 ans sont nommées, à linverse, des immigrants numériques ayant adopté plus tardivement les TIC parfois non sans difficulté. Notre société est ainsi devenue technologique, le concept même de citoyen a évolué, on parle de cyber-citoyen. Nous voguons ainsi en permanence entre deux mondes de plus en plus marqués : le réel et le virtuel. Le monde virtuel utilise des codes et des langages que nous ne maitrisons pas. Les immigrants numériques ont par conséquent des peurs parfois justifiées, mais généralement bien exagérées.

3 Caractéristiques des natifs numériques ? - Ils sont nés après Ils représentent près de 30% de la population. - Plusieurs études scientifiques concernant les natifs du numérique ont démontré que leur activité cognitive, c'est-à-dire les grandes fonctions de l'esprit : perception, langage, mémoire, raisonnement, décision, mouvement…, ainsi que leur conscience du réel, leurs capacités intellectuelles, leur vision sociale, ont été profondément transformées au contact des TIC. - Il ressort de ces études notamment quinfluencés par les TIC, les rapports de nos enfants au temps, à lespace, à linformation, à la morale et à lautorité, sont radicalement différents. - Dans ce contexte nous pouvons mieux comprendre pourquoi nos enfants nous paraissent si différents. - Les confits entre générations nont jamais été aussi justifiés.

4

5 Comment perçoivent-ils leur environnement ? - Ils sont hyper communicants. Lun des développements majeurs du réseau Internet : le web social est le fer de lance de la vie de nos enfants. - Ils sont hyper consommateurs : respect des normes sociales, liberté de choix et émancipation. - Ils sont hyperactifs. Leur rapport au temps et à lespace est totalement différent de nos perceptions : ils sont joignables en permanence, leur échanges sont immédiats, ils disposent de multiples modes de communication et peuvent utiliser des images, sons, vidéos, symboles… dans leurs échanges. Leurs repères en sont profondément modifiés : - Le temps : linformation est accessible immédiatement. Les natifs numériques naiment guère linactivité et comblent leurs vides par une hyperactivité numérique. - Lespace : la globalisation de leur environnement numérique permette à nos jeunes de sadapter plus facilement aux changements.

6 - Un joueur permanent : les mécanismes du jeu se retrouvent dans la plupart des usages numériques : débrouillardise, opportunité et habilité sont les nouvelles postures des natifs numériques quand ils consomment ou quand ils travaillent. - Les natifs numériques sont accoutumés à utiliser leurs outils numériques à leur bon vouloir (ouvrir/fermer). Ils transposent cette habitude dans la vie réelle en contournant les problèmes et évitent les conflits parfois de manière vindicative : le travail ne convient pas, ils le quittent. - Ils sont des spécialistes de la relation marchande capable de faire ou de défaire une marque, conscient du discours artificiel et parfois mensonger des marques. - Ils défient lautorité. Dune part sur Internet, il ny a guère de limites et dautre part ils sont également conscients de vivre une période de crise dont lissue est parfaitement incertaine. Ne se sentant clairement pas considérés et manquant despoir, ils ne ressentent pas le besoin de respecter un système qui va mal. - Par ailleurs, les figures dautorités, notamment les politiques manquent de crédibilité. Leurs multiples dérapages et procédés politiciennes pour sen justifier sont repérés et analysés. Internet notamment permet de mettre en exergue ces abus. - Les natifs du numérique sont enfin plus enclin à respecter la compétence mais pas la hiérarchie, lâge ou le statut.

7 - Les natifs du numérique éprouvent une estime marquée pour leur famille et restent persuadés quil vivra matériellement moins bien queux. - Ce regard désenchanté sur les institutions et sur la collectivité, invite les natifs du numérique à la création de petite communauté, qui lui assure protection et sécurité et dont le lien est toujours actif du fait des outils numériques utilisés. Les vrais-faux amis de Facebook : les natifs du numérique comptent parfois plusieurs centaines damis, en réalité une minorité (10 à 30 personnes maximum) représente leur véritable groupe social.

8 Le rapport des natifs du numérique au travail - Les outils du numérique sont plus que préconisés pour assurer leur apprentissage. Sans cela se creuse un gouffre entre leur vie technologique et lécole aux méthodes archaïques. - Émerge également la nécessité dutiliser de multiples supports dapprentissage et daccès à linformation. Lusage intensif des appareils technologiques engendre des difficultés de concentration. Les natifs du numérique ont un besoin dactivités variées sur des supports aussi travaillés sur le fond que sur la forme. Lalternance est dailleurs un mode dapprentissage de plus en plus prisé par les natifs du numérique. - Les jeunes numériques font preuve par ailleurs dadaptabilité au monde du travail : ils acceptent la flexibilité géographique, la précarité des statuts professionnels, la pratique de plusieurs langues. Ils ont conscient que les recruteurs peuvent utiliser Internet dans leurs méthodes de recrutement. Ils semblent donc maitriser le contrôle de leur information et la gestion de leur image sur le net. - Ils sont également plus pragmatiques sur leurs attentes professionnelles. Avantages en nature, protection sociale, congés, RTT, horaires, ambiances de travail et programme de formation sont leurs priorités contre une précarisation de leur emploi et des salaires bas. La carrière professionnelle nest clairement plus une priorité, la situation ne permettant pas de se projeter.

9 Une entrée dans la vie active cependant difficile pour les natifs du numérique qui y découvre un contexte très éloigné du monde numérique : hiérarchie, process, contrôle, interdictions… Les moyens numériques sont plus souvent plus rudimentaires et limités dans leurs usages (filtres, logs de connexion,…).

10 Que font les jeunes sur le Net ? - Leurs activités : - Les réseaux sociaux- La recherche - Lenvoi d - Visionner des vidéos - Écouter de la musique- Les messageries instantanées - Le jeu - Sites Web plébiscités : - (Megavideo)- Limwire - (Megaupload)- Jeuxvideo - Skyrock- Reverso - Deezer- Facebook - Videolan (logiciel)- Télé Loisir - MSN- You Tube - M6- Allociné

11 Les dangers dInternet pour les jeunes - Une enquête sociologique conduite dans 25 pays auprès de internautes européens âgés de neuf à seize ans, tend à prouver que la plupart des dangers associés à Internet sont généralement surestimés, paradoxalement les parents sous-estiment largement les types d'expérience auxquels leur enfant peuvent être confrontés.

12 Les Virus ! - Les malwares sont le risque le plus courant auquel sexpose notre jeunesse dautant quils peuvent affecter indirectement toute la famille. - Risques encourus : Vole de données personnelles Suppression de données personnelles Usurpation didentité PC Zombie Usages non autorisés de ses données : 30% des jeunes ont vu leur photo utilisée sans leur accord sur Internet.

13 Les Virus ! Malwares Virus Ver Spyware(Espiogiciel) Troyen (Cheval de Troie) Dialer(Composeur) Rogue Hijacker Spams (Courriers non désirés) Phishing(Hameçonnage) => Les Rootkits +166 % en un an

14 Les Virus ! La problématique du Web Il existe aujourdhui une prédominance des applications Web 2.0 sur Internet, utilisés par plus de 4 internautes sur 5 dont 850 millions dusagers juste pour Facebook. - Google Docs,Google Maps, Picasa, Flickr, Deezer, e-bay… ne sont que quelques exemples de ce Web interactif qui devient le sens même de lInternet : une société dinformation et de communication permanente, une interaction continue entre les personnes. - Le Web 2.0, par sa nature technique et sociétale, est donc destiné à nous exposer ostentatoirement sur le réseau et de manière constante, même sans y être connecté. - Cette surexposition crée une double problématique : la surabondance de victimes potentielles et un manque important de formation technique et de connaissance pratique du public. - La « naïveté » numérique des internautes fait également des réseaux sociaux le nouveau vecteur providentiel pour les pirates informatiques. Aussi utile et attractive que soit la large palette d'applications Web 2.0, chaque service apporte son lot de dangers. Ils sont d'une part engendrés par le fait que des utilisateurs révèlent beaucoup, et souvent beaucoup trop, d'informations personnelles les concernant sur les pages de la communauté et d'autres parts par la structure technique des plates-formes mal sécurisées.

15 Les Virus ! La problématique du Web Novembre 2009, 200 groupes Facebook ont été piratés et renommés "Control Your Info". Les pirates responsables de cette attaque voulaient attirer l'attention, sur une faille de sécurité, qui permettait facilement de modifier les contenus des groupes. Cela afin par exemple de nuire à la réputation des adhérents ou denvoyer des messages à tous les membres du groupe et ainsi, propager des spams de manière ciblée. - Autre exemple, l'envoi de messages de la part de contacts provenant du carnet d'adresses Facebook est considéré comme fiable par la plupart des utilisateurs. Le risque dinfection est alors important si cet envoi provient dun groupe Facebook volé ou dun compte utilisateur piraté. Ce message peut par exemple contenir un lien qui peut infecter l'ordinateur. Les pièges utilisés il y a quelques années dans les courriels sétendent à présent aux réseaux sociaux. - Il y a quelques mois une astuce sur Internet permettait de voir les discussions en direct de ses amis, sans quils sen aperçoivent, et ce, sans avoir besoin dêtre un hacker.

16

17 Les Virus ! Les traces que nous laissons - Lorsque nous naviguons sur Internet, nous laissons de nombreuses traces de notre activité sur notre ordinateur. - La conservation de ces informations permet de simplifier notre navigation en enregistrant des données qui nous sont demandées régulièrement sur Internet. - La mémoire cache : Elle permet loptimisation du temps de chargement des pages Internet que nous visitons souvent : En conservant un historique de notre navigation ce qui nous évite ainsi de retaper les adresses de sites déjà visités. En enregistrant les pages visitées dans la mémoire de lordinateur.

18 Les Virus ! Les traces que nous laissons - Les cookies : Ce sont des fichiers sur nos ordinateurs. Ils contiennent des informations personnelles et privées que nous avons utilisées un moment ou un autre sur Internet (tapées dans un formulaire par exemple) : adresse mail, nom, prénom, mots de passe, adresse postale… Ces fichiers sont ainsi utilisés par les sites Internet que nous avons fréquentés pour se souvenir de certaines informations qui sont redemandées à chaque visite. Nos webmails par exemple nous proposent de conserver notre adresse mail et mot de passe, nous évitant ainsi décrire à nouveau ces renseignements lors de notre prochaine connexion. - Quels risques : Principalement le vol dinformations personnelles et privées par des logiciels malveillants de type spyware.

19 Les Virus ! Prévenir et Guérir Firewall : Windows XP (Zone Alarm, Kerio) Windows Vista Windows Seven Anti Malwares : Spybot Ad-Aware Avast/AVG a-squared Sophos anti-rootkit/AVG anti-rootkit Thunderbird (anti-spam) Nettoyer son ordinateur : Ccleaner Easy Cleaner Mettre à jour son ordinateur (vulnérabilités, failles) Internet

20 Les Virus ! Règles de Sécurité Ne jamais communiquer ses codes daccès, mots de passe ou toutes autres informations personnelles. Ne pas ouvrir un fichier joint à un courrier électronique si lon ne connaît pas lexpéditeur du message. Ne jamais répondre favorablement à un vous faisant des propositions suspicieuses. De nombreuses escroqueries sur Internet sont pratiquées ainsi (scam), vous promettant souvent de fortes sommes dargent contre quelques menus services. Ces messages sont toujours le fruit darnaqueurs en tous genres. Toujours analyser (anti-virus) les fichiers ne provenant pas de votre ordinateur (transmis sur une disquette, un CD, un , téléchargés sur Internet…) avant de les ouvrir. Un clic droit sur un fichier vous permet de choisir le raccourci de lantivirus pour scanner le fichier sélectionné. Nettoyer son ordinateur tous les jours (Clceaner par exemple). Faire toutes les analyses sur son ordinateur (anti-virus, anti-spyware…) au moins une fois par mois ainsi que les mises à jour de son système et de ses programmes. Éviter de naviguer sur des sites Internet licencieux à forts risques de contamination (site de hackers, pornographiques…). Ne pas télécharger de fichiers sur des sites Internet sans sassurer du sérieux des auteurs. Et dans tous les cas ne pas oublier de les scanner avec lantivirus. Toujours demander laide dune personne expérimentée quand on a le moindre doute. Avoir une utilisation raisonnée de son ordinateur et dInternet.

21 Le harcèlement ! - Le cyber-harcèlement ou harcèlement en ligne est apparu avec les nouvelles technologies sur le même principe que les lettres anonymes contenant des menaces, des insultes, un chantage… - Il prend aujourd'hui la forme d'une avalanche de SMS sur le téléphone mobile, de commentaires sur les blogs ou les réseaux sociaux. - 14,1% des préadolescents et des adolescents rapportent quils ont subi des insultes ou bien des menaces via le net. - En cela, Internet ne diffère pas dune cour de récréation ou dune salle de classe. - Facebook notamment est le terrain où se prolongent les conflits nés à lécole. - Un enfant harcelé se sent souvent coupable et en parle rarement. - Signes révélateurs : refus dutiliser son ordinateur, délaissement de son téléphone portable.

22 Laddiction ! - Le jeu est lune des activités de prédilection des jeunes sur Internet. - Ils sont 82,3% à sy adonner et 42% jouent souvent. - Les plus joueurs sont les plus jeunes ! 64% des primaires jouent souvent, le jeu étant leur activité principale et préférée sur Internet. - Plus on grandit, moins on joue. 32% des lycéens ne jouent jamais contre 7% chez les plus jeunes. - Les jeux en réseau sont loin dêtre leurs jeux favoris. Les mini-jeux et les jeux flash leur étant largement préférés. - Les jeux sont loin dêtre une pratique masculine et les filles, un peu moins nombreuses et moins assidues que les garçons, sont tout de même près de 80 % à déclarer aimer jouer en ligne à des jeux créés pour elles. - Il est estimé que laddiction révèle plus dun malaise personnel ou familial, Internet ne déclenche pas ce type de pathologie.

23 Vie Privée ! - 4 jeunes sur 5 ont communiqué sur Internet des informations personnelles. - On constate à ce titre que plus ils grandissent, plus ils en laissent. - Voici dans lordre, les indications que les jeunes ont donnés via Internet : Leur adresse mail (56,6%) Leur date de naissance (53,8%) Des photos les représentant (52,1%) Des précisions sur leurs goûts et leurs loisirs (50%) Communiqué son nom de famille (46,3%) Donné un numéro de téléphone (18,8 %) - Globalement les filles sont un petit peu plus nombreuses que les garçons à avoir mis des photos. - Problématique de la publicité ciblée. - Impossibilité de mettre en œuvre une charte du droit à loubli numérique, Internet, une mémoire éternel. - Émergence des entreprises dE-réputation pour les entreprises et les particuliers.

24 Les expériences les plus rares ! - Rendez-vous sur Internet avec des inconnus : 7,7% déclarent avoir reçu une proposition de cet acabit dont les ¾ concernant des lycéens. Les filles déclarent avoir eu beaucoup plus de rendez-vous de la part de personnes quelles ne connaissaient pas que les garçons (81%). - Escroqueries/problèmes dargent : 3,8% des jeunes rapportent quils ont été victimes descroqueries ou bien quils ont rencontré des problèmes en lien avec largent. Ce sont les plus jeunes qui se sont majoritairement retrouvés dans une telle situation. - Pédopornographie : 1,4% des jeunes a été confronté à de la pédopornographie. Le plus souvent Ils pensent nouvrir de simples contenus pornographiques.

25 Chiffres Phares ! - 1% des jeunes na jamais navigué sur le web. - 44,5% des jeunes déclarent utiliser Internet quotidiennement. - 60% des jeunes surfent à labri des regards, dans un espace tranquille de la maison % des lycéens ont un compte Facebook. - 75,8 % des jeunes pensent que les informations trouvées sur Internet ne sont pas toutes fiables. - Près de 2 jeunes sur 3 ne discutent pas avec des inconnus. - 2 enfants sur 3 en primaire ont déjà été choqués par ce quils ont vu sur Internet. - 82,5% des collégiens et lycéens ont vécu une expérience négative sur Internet.

26 Prévention ! - La mère est la première source de sensibilisation aux risques. 64,5% des jeunes ont entendu des discours de prévention de sa part. - La télévision arrive en deuxième position (62,7%), puis vient le père (55,4%) et enfin les journaux ou les livres (40%). - Contrôle Parental : La meilleure sécurité pour nos enfants réside dans le dialogue avec eux. Aucun logiciel de contrôle parental ne vous assure une sécurité totale et les enfants ont tendance à les contourner. Contrôle Parental des FAI : Contrôle Parental Gratuit :

27 Réalisation : Olivier CAMBIER Espace Régional Internet Citoyen [ERIC] Association Logis des Jeunes de Provence 5 rue Mimont – Cannes Tél Mars


Télécharger ppt "Internet, nos jeunes sont-ils en sécurité ? - Introduction : qui sont nos enfants ? - Caractéristiques des natifs numériques ? - Comment perçoivent-ils."

Présentations similaires


Annonces Google