La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE VOLUME ET LE FINANCEMENT DU DOCUMENTAIRE CANADIEN DE 1999-2000 À 2003-2004 Le 25 avril 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE VOLUME ET LE FINANCEMENT DU DOCUMENTAIRE CANADIEN DE 1999-2000 À 2003-2004 Le 25 avril 2005."— Transcription de la présentation:

1 LE VOLUME ET LE FINANCEMENT DU DOCUMENTAIRE CANADIEN DE À Le 25 avril 2005

2 2 Objectif de létude Fait partie des travaux du Comité consultatif sur les politiques régissant le documentaire L étude propose une analyse des éléments suivants : Le volume total de la production documentaire au Canada Les principales sources de financement Les structures financières Les tendances depuis les cinq dernières années dans le financement du documentaire

3 3 Volume de production documentaire Depuis les cinq dernières années, les producteurs indépendants ont produit plus de heures de documentaires Heures de production documentaire par les producteurs indépendants de à Année Télévision Longs métragesTotal ,835,31 019, ,732,11 437, ,833,11 453, ,528,41 407, ,922,91 252,8 Total 5 ans6 417,8151,96 569,6 Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

4 4 Volume de production documentaire Plus dun milliard de dollars de production par les producteurs indépendants Volume de production documentaire par les producteurs indépendants de à Année Télévision Longs métragesTotal (millions de dollars) ,07 $15,82 $170,80 $ ,37 $9,48 $215,85 $ ,68 $9,22 $246,91 $ ,67 $7,58 $260,25 $ ,99 $6,54 $239,54 $ Total 5 ans1 084,78$48,65 $1 133,43$ Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

5 5 Volume de production documentaire En , lONF a contribué quelques 20 millions de dollars à la production documentaire au Canada, dont 2,1 M $ en coproductions avec des producteurs indépendants Source: ONF, BCPAC

6 6 Documentaires en langue française : volume de production Environ heures depuis cinq ans, surtout en télévision Heures de production documentaire par les producteurs indépendants de à Année Télévision Longs métragesTotal ,810,4385, ,67,8687, ,517,6546, ,311,0591, ,16,3564,4 Total 5 ans2 721,253,22 774,4 Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

7 7 Documentaires en langue française : financement Le secteur public est la principale source du financement Part du financement par source, à (aux deux ans) Source Année Publique PrivéeTélédiffuseursÉtrangère ,2%29,5% 27,5%1,8% ,9%24,7% 31,1%3,3% ,5%24,9% 35,3%0,3% Moyenne 3 ans 40,5%26,1% 31,7%1,8% Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

8 8 Documentaires en langue française : financement selon le format de production Les longs métrages documentaires, dont le volume de production est de 1,2M$, se financent principalement avec le FCT et les crédits dimpôt du Québec Financement des longs métrages, Source du financement Part du financement Gouvernement du Canada9,6% FCT18,6% ONF8,4% Crédits dimpôt provinciaux 19,2% Provinces - autres8,7% Fonds privés 3,7% Télédiffuseurs publics 7,5% Télédiffuseurs privés 1,5% Services spécialisés 6,3% Distributeurs canadiens0,8% Producteurs canadiens14,6% Autres sources canadiennes1,1%

9 9 Documentaires en langue française : financement selon le format de production Le FCT et le gouvernement du Québec sont les principales sources du financement des documentaires uniques (volume de production = 21,7M$) Financement des documentaires uniques, Source du financement Part du financement Gouvernement du Canada8,3% FCT24,5% ONF2,5% Crédits dimpôt provinciaux 19,4% Provinces – autres5,3% Fonds privés 2,3% Télédiffuseurs publics 19,3% Télédiffuseurs privés 2,3% Services spécialisés 3,7% Distributeurs canadiens5,6% Producteurs canadiens5,5% Autres sources canadiennes0,8% Étrangère 0,3%

10 10 Documentaires en langue française : financement selon le format de production Le FCT et les services spécialisés sont les principales sources du financement des séries (volume de production = 46,7M$) Financement des séries télévisuelles, Source du financement Part du financement Gouvernement du Canada 9,9% FCT21,5% ONF0,4% Crédits dimpôt provinciaux 16,3% Provinces – autres 1,2% Fonds privés 3,1% Télédiffuseurs publics 13,1% Télédiffuseurs privés 8,5% Services spécialisés 19,0% Distributeurs canadiens 1,6% Producteurs canadiens 3,7% Autres sources canadiennes 1,8% Étrangère 0,1%

11 11 Documentaires en langue française destinés à la télévision Les séries représentent de deux à trois fois plus de production (en devis totaux) que les documentaires uniques Les documentaires uniques sont plus coûteux à financer que les séries télévisuelles Volume de production télévisuelle (millions de dollars) Docs. Année uniques Séries ,94 $35,02 $ ,29 $34,73 $ ,03 $48,66 $ ,99 $57,07 $ ,77 $46,75 $ Total 5 ans 86,02 $222,2 $ Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

12 12 Documentaires en langue française destinés à la télévision Il y a sept fois plus dheures de production de séries que de documentaires uniques Il y eu une croissance constante dans la production des documentaires uniques; du côté des séries, cétait moins stable Heures de production télévisuelle selon le format Docs. Année uniques Séries ,0334, ,0628, ,6463, ,2521, ,6479,5 Total 5 ans 304,42 428,4 Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

13 13 Les télédiffuseurs et les documentaires en langue française Comparé au marché anglophone, relativement peu de télédiffuseurs financent des documentaires en français Du côté des documentaires uniques, les services spécialisés et les télédiffuseurs publics sont les plus actifs Les services spécialisés sintéressent le plus aux séries moins coûteuses Les séries à devis élevés intéressent surtout la SRC Source: FCT

14 14 Les télédiffuseurs et les documentaires en langue française Depuis les trois dernières années, cinq télédiffuseurs ont déclenché les trois quarts des fonds du FCT destinés aux documentaires en langue française SRC = environ 25 % Télédiffuseurs éducatifs = environ 30 % Source: FCT

15 15 Les télédiffuseurs et les documentaires en langue anglaise Au moins 24 télédiffuseurs bénéficient du financement du FCT pour les documentaires en anglais, mais laccès aux fonds savère restreint Depuis les trois dernières années, cinq télédiffuseurs se sont accaparés 70 % du financement du FCT pour les documentaires en langue anglaise CBC = environ 25% Services spécialisés = environ les deux tiers des fonds Source: FCT

16 16 Documentaires en langue anglaise : volume de production Environ heures produites depuis cinq ans Heures de production documentaire en langue anglaise de à Année Télévision Longs métragesTotal ,024,9633, ,124,3750, ,415,5906, ,317,4815, ,816,6688,4 Total 5 ans3 696,698,73 795,3 Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

17 17 Documentaires en langue anglaise : financement La plus grande part du financement provient des télédiffuseurs Part du financement par source, à (aux deux ans) Source Année Publique PrivéeTélédiffuseursÉtrangère ,4%27,1% 28,6%13,9% ,5%26,2% 38,6%8,7% ,8%23,6% 37,4%10,2% Moyenne 3 ans 28,3%25,5% 35,5%10,6% Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

18 18 Documentaires en langue anglaise : financement selon le format de production La production des longs métrages documentaires se finance surtout par le marché de la télédiffusion (volume de production = 5,2M$) Financement des longs métrages, Source du financement Part du financement Gouvernement du Canada 8,5% FCT24,8% ONF4,6% Crédits dimpôt provinciaux10,0% Provinces - autres3,0% Fonds privés5,6% Télédiffuseurs publics12,5% Télédiffuseurs privés0,3% Services spécialisés 12,3% Distributeurs canadiens10,0% Producteurs canadiens5,7% Autres sources canadiennes1,7% Étrangère0,9%

19 19 Documentaires en langue anglaise : financement selon le format de production Le FCT est la principale source du financement des documentaires uniques (Volume de production = 44,7M$) Financement des documentaires uniques, Source du financement Part du financement Gouvernement du Canada 10,3% FCT20,0% ONF1,9% Crédits dimpôt provinciaux 9,6% Provinces - autres 2,8% Fonds privés 3,2% Télédiffuseurs publics 13,5% Télédiffuseurs privés 5,4% Services spécialisés 9,0% Distributeurs canadiens 4,0% Producteurs canadiens 8,3% Autres sources canadiennes 2,1% Étrangère 10,0%

20 20 Documentaires en langue anglaise : financement selon le format de production Les séries se financent surtout par les télédiffuseurs, et ont un niveau de financement étranger élevé (Volume de production = 121,4M$) Financement des séries télévisuelles, Source du financement Part du financement Gouvernement du Canada 5,6% FCT10,7% ONF0,2% Crédits dimpôt provinciaux 10,5% Provinces - autres0,9% Fonds privés 3,2% Télédiffuseurs publics 4,9% Télédiffuseurs privés 4,9% Services spécialisés 29,6% Distributeurs canadiens 6,3% Producteurs canadiens 2,8% Autres sources canadiennes 0,3% Étrangère 20,2%

21 21 Documentaires en langue anglaise destinés à la télévision Les séries constituent la majorité de la production télévisuelle, avec cinq fois plus dheures que les documentaires uniques Heures de production télévisuelle selon le format Docs. Année uniques Séries ,6510, ,2602, ,0752, ,0650, ,7579,3 Total 5 ans 676,53,096,3 Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

22 22 Documentaires en langue anglaise destinés à la télévision Les devis horaires de production ont peu changé depuis cinq ans Si lon tient compte de linflation, les devis horaires de production ont baissé en dollars constants Volume de production télévisuelle (millions de dollars) Docs. Année uniques Séries ,10 $81,01 $ ,29 $112,06 $ ,09 $120,91 $ ,48 $126,13 $ ,04 $121,43 $ Total 5 ans 215,01 $561,5 $ Source : BCPAC (exclut les productions de lONF ainsi que la production faite par les télédiffuseurs publics)

23 23 Les télédiffuseurs et les documentaires en langue anglaise De plus en plus de télédiffuseurs financent et diffusent des documentaires Documentaires uniques : Les productions à devis moyen intéressent le plus les télédiffuseurs Les productions moins coûteuses attirent de plus en plus de télédiffuseurs Séries documentaires : Les séries moins coûteuses deviennent de plus en plus populaires, surtout auprès des services spécialisés Les séries plus coûteuses intéressent un petit nombre de télédiffuseurs Source: FCT

24 24 Producteurs des documentaires canadiens Selon le sondage annuel de Playback, en 2003, il y avait au moins 75 producteurs de documentaires au Canada 70% du volume de production est faite par 20 producteurs 55 producteurs représentent 30% du volume de production Peu des grands producteurs documentaires produisent des magazines ou de la télé-réalité

25 25 Observations sommaires Les documentaires varient beaucoup selon la langue, le format, le devis de production, etc. Les responsables des politiques touchant ce secteur devraient être au courant du volume de production documentaire important, ainsi que sa valeur économique

26 26 Observations sommaires Étant donné que le secteur public fournit la majorité du financement et les télédiffuseurs contribuent une part importante du financement, il faut arrimer les politiques et la réglementation touchant le documentaire Si le long métrage documentaire est important pour les responsables des politiques culturelles, il faut créer un marché cinématographique et du financement qui répond aux besoins particuliers de ce marché


Télécharger ppt "LE VOLUME ET LE FINANCEMENT DU DOCUMENTAIRE CANADIEN DE 1999-2000 À 2003-2004 Le 25 avril 2005."

Présentations similaires


Annonces Google