La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Burnout scolaire et conséquences sur les usages de cannabis INTRODUCTION Le burnout scolaire chez les adolescents lycéens est défini depuis 2009 par Salmema-Aro.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Burnout scolaire et conséquences sur les usages de cannabis INTRODUCTION Le burnout scolaire chez les adolescents lycéens est défini depuis 2009 par Salmema-Aro."— Transcription de la présentation:

1 Burnout scolaire et conséquences sur les usages de cannabis INTRODUCTION Le burnout scolaire chez les adolescents lycéens est défini depuis 2009 par Salmema-Aro et al. Ces auteurs prennent en compte trois dimensions : lépuisement, lattitude cynique et le sentiment dinadéquation. Lépuisement se caractérise par une fatigue chronique et une tension nerveuse importante. Le cynisme est marqué par une attitude faite dindifférence et de distance vis-à-vis du travail scolaire et induit un manque dintérêt. Le sentiment dinadéquation quant à lui nait dune baisse des résultats scolaires et du ressenti dincompétence qui en résulte. Ladolescence est un âge incorfortable prédisposant à la mauvaise gestion des émotions et à la consommation de substances psychoactives, notamment du cannabis. OBJECTIFS RESULTATS Les procédures psychométriques ont été appliquées avec le logiciel Statistica®7. Parmi les données significatives (p> 0,05) se distinguent: Chez les consommateurs de cannabis, lattitude cynique à légard de lécole est significativement plus marquée que chez les non- consommateurs (7,08vs6,02 t 281 = 2,14; p = 0,03). La dimension cynique à légard de lécole augmente la fréquence de consommation du cannabis (β = 0,29; p = 0,04) ainsi que la probabilité dune consommation abusive (β = 0,33; p = 0,04). Les filles et les garçons ne réagissent pas de la même façon. La fréquence de consommation de cannabis est plus élevée chez les garçons (3,75vs2,31 t 281 = -2,73; p = 0,007) ainsi quun sentiment dépuisement face aux demandes scolaires plus important chez les filles (7,44vs6,05 t 281 = 2,94; p = 0,003). Chez les garçons consommateurs de cannabis le sentiment dinadéquation au lycée est significativement plus élevé que chez les garçons non consommateurs (7,08vs6,02 t 281 = 2,14; p = 0,03). MÉTHODE Participants 286 lycéens, garçons et filles, dune moyenne dâge de (ET = 1.11) ont participé de façon volontaire et anonyme. RÉFÉRENCES Dans cette étude cest le lien éventuel entre le burnout éprouvé par certains lycéens et lusage de cannabis en termes de fréquence de consommation, dabus et de dépendance qui a été étudié. Moncla Dany 1, Walburg Vera 12, Mialhes Aurélie 1 1 Faculté libre des lettres et des Sciences Humaines, Institut Catholique de Toulouse (ICT), 31 rue de la Fonderie, BP 7012 F Toulouse – Cedex 7. Adresse du correspondant : 2 Unité de Recherche Interdisciplinaire OCTOGONE E.A. 4156, Université de Toulouse II – Le Mirail, 5 allées Antonio Machado Toulouse Cedex Lecrubier Y, Sheehan DV, Weiler E, Amorim P, Bonora I, Harnett Sheehan K, et al. (1997). The Mini Neuropsychiatric International Interview (MINI), a short diagnostic structured interview: reliability and validity according to the CIDI. European Psychiatry, 12, Salmela-Aro, K. Kiuru, N. Leskinen, E. Nurmi, J. (2009). School Burnout Inventory (SBI) Reliability and validity. European Journal of Psychological Assessment, 25, Simons J, Correia CJ, Carey KB, Brsari BE. (1998). Validating a five factor motives measure: Relations with use, problems and alcohol motives. Journal of Consultation Psychologie, 45, Outils Un auto-questionnaire a été proposé aux lycéens durant le mois de mars Il comprend une échelle relative au burnout scolaire, la School Burnout Inventory (SBI) de Salmela-Aro et al. (2009), une échelle concernant les fréquences de consommation du cannabis de Simon et al. (1998) et une échelle explorant la consommation abusive et la dépendance au cannabis, la Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI) de Lecrubier et al. (1997). Les trois échelles sont basées sur des études statistiques qui assurent la validité des informations psychologiques en France. CONCLUSION Le burnout scolaire impacte bien la consommation de cannabis chez des adolescents. Cette interaction entre le burnout et la consommation de cannabis doit être prise en compte dans la prévention des usages de cannabis chez des adolescents. Des prises en charge orientées vers la résolution de problèmes, lamélioration du sentiment dauto-efficacité ont montré des résultats intéressants. DISCUSSION Comme le burnout scolaire lusage du cannabis induit dune façon générale une attitude négative vis à vis de lécole. Il est possible que le burnout augmente le risque de consommation de cannabis comme il est possible que cette consommation diminue les capacités de gestion du stress des lycéens et les amène à être plus vulnérables au burnout.


Télécharger ppt "Burnout scolaire et conséquences sur les usages de cannabis INTRODUCTION Le burnout scolaire chez les adolescents lycéens est défini depuis 2009 par Salmema-Aro."

Présentations similaires


Annonces Google