La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Avril 2012 Energie Les enjeux. Avril 2012 2 Énergie Vie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Avril 2012 Energie Les enjeux. Avril 2012 2 Énergie Vie."— Transcription de la présentation:

1 Avril 2012 Energie Les enjeux

2 Avril Énergie Vie

3 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Gtep Pétrole aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon Nucléaire ENR 2008 ~12 Gtep ; ~ TWh ~13% ~ 3% Gtep : Giga tonnes équivalent pétrole = 10 9 tep TWh : Téra Watt heure = Wh monde

4 Avril Le contexte énergétique Les ordres de grandeur Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Chine : Croissance % v ~8 Md ~9 Md ~10 Md

5 Avril Ces besoins seront à satisfaire sachant quil va falloir limiter au maximum lutilisation des Combustibles FOssiles (CFO) !!! La raréfaction de plus en plus importante de la production de pétrole et de gaz Le contexte énergétique Les contraintes Gtep

6 Avril Variation de température de la surface terrestre Différence de Température (°C) Années 0.74°C Variation de température moyenne de la surface terrestre Dépasser un T de plus de 2°C pourrait se révéler catastrophique en termes d'évolution du climat. GIEC :Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat

7 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Gtep 2050 Monde CFO GES Gtep Pétrole aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon Nucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3% Gtep PétrolePé aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon NucléaireNucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3%

8 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Gtep 2050 Maitrise + Efficacité Monde CFO GES Gtep Pétrole aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon Nucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3% Gtep PétrolePé aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon NucléaireNucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3%

9 Avril Sources AIE GTEP Les ENR Monde 2050 : Perspectives Daprès les experts,, si les efforts sont soutenus, on peut envisager raisonnablement une production mondiale issue des ENR multipliée par un facteur 3 à 4 Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur GIEC :Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat AIE : Agence Internationale de lEnergie

10 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Gtep 2050 ENR Maitrise + Efficacité Monde CFO GES Gtep Pétrole aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon Nucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3% Gtep PétrolePé aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon NucléaireNucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3%

11 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Gtep 2050 ENR Maitrise + Efficacité Nucléaire Développement des techniques de capture et de séquestration du CO 2 Monde Charbon "propre CFO GES Gtep Pétrole aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon Nucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3% Gtep PétrolePé aire ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% ~34% ~25% ~21% ~25% ~28% ~22% Gaz Charbon NucléaireNucléaire ENR 2008 ~12Gtep; ~138000TWh ~13% ~ 3%

12 Avril France Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Gtep CFO ~ 52% ENR ~8% NUC ~ 40% 2008 ~0.280 Gtep ; ~3460 TWh Gtep : Giga tonnes équivalent pétrole = 10 9 tep TWh : Téra Watt heure = Wh

13 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Mtep Années France

14 Avril En tant que syndicaliste CGT, notre combat est dexiger que le scénario énergétique adopté en France ait en tout premier lieu la nécessité de satisfaire les besoins de la population : oIl ne doit pas être porteur de pénurie potentielle qui risque de conduire à une inflation sur les prix oIl doit rester compatible avec lobligation de faire décroître les inégalités sociales et économiques. oIl doit permettre la ré-industrialisation nécessaire au pays. Ces vingt dernières années la part de lindustrie dans la valeur ajoutée (~PIB) a chutée de moitié avec les conséquences quon connaît sur le chômage. Doubler la part de lindustrie dans le PIB coûterait aujourdhui en moyenne 10% dénergie en plus. Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur

15 Avril Energie : les impératifs Quel est le bon niveau dénergie pour répondre aux besoins ?

16 Avril Énergie Vie

17 Avril Énergie Vie Energie primaire par habitant (tep/an) IDH - Indice de Développement Humain

18 Avril Energie et inégalités

19 Avril Energie et inégalités

20 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur Maîtrise et efficacité 30%40%

21 Avril Energie : les impératifs Ainsi pour répondre aux besoins de la population française en 2050, tout en permettant une résorption conséquente des inégalités et une ré-industrialisation notable du pays, Le niveau de production énergétique à prendre en considération dans les scénarios prospectifs doit être à minima celui daujourdhui

22 Avril oDémographie ~10 M Hbt oIntensité énergétique -30%, -40% oBesoins en énergie Envisager la stabilité énergétique dici 2050, sachant quon sera dans le même type de scénario en termes de démographie et de décrue de lintensité énergétique, est un vrai défi Intensité énergétique - Démographie – besoins énergétiques ~51 M Hbt ~ 62 M Hbt : ~11 M Hbt ~170 Mtep ~ 280 Mtep : ~ 30 %

23 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur France

24 Avril Point sur les émissions de CO 2 USA CO 2 (t)/ an /Hbt Source AIE 2009 CO 2 /4 France Allemagne Emission maximale de CO 2 par habitant et par an pour limiter lévolution de températureà T ~ + 2°C France CO 2 (kg)/ an /Hbt Source AIE 2009 CO 2 /4 France Allemagne Emission maximale de CO 2 par habitant et par an pour limiter lévolution de températureà T ~ + 2°C France

25 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur

26 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur ENR ~45%

27 Avril ENR x 4 ?ENR x 4, 5, ? Incertitudes et aléas Les perspectives de développement de l'hydraulique, déjà fortement exploitée en France, restent relativement limitées. Les niveaux de production demandés aux ENR ne pourront pas être atteints oSans disposer de réels moyens de stocker massivement l'énergie afin de rendre la production fortement intermittente de certaines d'entre elles (éolien, photovoltaïque, …) la plus rationnelle possible. oSans l'obtention de gains significatifs en terme de rendements Notamment en ce qui concerne le photovoltaïque qui affiche aujourdhui des rendements ne dépassant pas les 10% Développer les biocarburants, o2 ème et 3 ème générations afin d'éviter toute concurrence avec les ressources alimentaires la biomasse, le vecteur hydrogène, … demande de forts investissements en recherche, infrastructures, … France

28 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur ~ - 40% ENR ~45%

29 Avril Le contexte énergétique Évolution des ordres de grandeur CFO "propre Nucléaire ENR ~45%

30 Avril Energie : les impératifs Ainsi, lidée que la France pourrait sortir du nucléaire doit être amplement débattue

31 Avril Le choix dun "mix énergétique" oEst propre à chaque pays Il dépend de ses ressources propres, de son histoire, de sa technologie, de la structure de son système de transport et de distribution, de ses habitudes de consommation, … oNest pas neutre dans le sens où Les modes de production et leur gestion peuvent avoir des répercutions nationales voire internationales. Conclusion

32 Avril Conclusion Le choix dun "mix énergétique" oNest pas neutre dans le sens où o Cela influe sur linvestissement les prix, la balance commerciale le relâchement de CO 2 … Source UEF ENR CFO Sans procédé de captage du CO 2 Nuc

33 Avril Conclusion Définir la politique énergétique de notre pays nous concerne tous !!!

34 Avril Conclusion Planches annexes

35 Avril Conclusion Effet de Serre

36 Avril 2012 Ere industrielle CO 2, N 2 O (ppm) CH 4 (ppb) ppm : partie par million ppb : partie par milliard (billion en anglais) Années Evolution des concentrations atmosphériques des principaux gaz à effet de serre GIEC 2007 GIEC :Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat Dioxyde de carbone Méthane Dioxyde dazote Leffet de serre

37 Avril Conclusion Electricité Les coûts de production

38 Avril Electricité coût de production : Les évaluations ENR Nuc CFO Sans CCS

39 Avril Conclusion Le Nucléaire Les obligations

40 Avril Nucléaire : les obligations Par contre, si la production nucléaire, dans notre pays, reste dactualité, il est impératif de faire en sorte de gérer et développer la filière au profit de la collectivité dans un cadre de sureté-sécurité maximum et dans un concept de développement durable.

41 Avril Assurer un développement ambitieux des composantes recherches et notamment du CEA (renforcer les financements récurrents, les effectifs, …) Disposer dune organisation où les contraintes économiques sont gérées à long terme dans le cadre d'une maîtrise publique Assurer Une déconstruction exemplaire (statuts de haut niveau pour les personnels, bannir les excès de sous-traitance, ne pas alimenter la spéculation boursière avec le montant des réserves pour déconstruction, …) Aboutir pour les déchets aux solutions techniques les plus avancées en toute transparence et indépendance ( faire primer les impératifs techniques sur les impératifs financiers, ne pas positionner tout le potentiel de recherche publique sous le contrôle dAREVA, …) Adopter une démarche de développement durable et plus écologique (recourir au nucléaire de 4 ème génération et à la "séparation poussée /transmutation « pour optimiser les ressources en uranium et réduire la nocivité radiologique à long terme des déchets ultimes, … ) Nucléaire : les obligations

42 Avril Conclusion Le Nucléaire La 4 ème Génération

43 Avril ème Génération de réacteurs nucléaires : Vers une optimisation des ressources Uranium

44 Avril Demain : Approche Séparation/Transmutation 4 ème Génération de réacteurs nucléaires : Vers une réduction de la nocivité radiologique à long terme des déchets des déchets de haute activité

45 Avril ème Génération de réacteurs nucléaires : Remplacement du Parc

46 Avril Conclusion Le Nucléaire Les déchets

47 Avril Les déchets nucléaires

48 Avril Les déchets nucléaires

49 Avril Les déchets nucléaires

50 Avril Les déchets nucléaires Verres nucléaires Radiotoxicité potentielle (Sv/tmli) 1E+00 1E+01 1E+02 1E+03 1E+04 1E+05 1E+06 1E+07 1E+08 1E Temps (ans) Uranium naturel Évaluation de lintégrité de la matrice Retour des radioéléments à lexutoire possible

51 Avril Les déchets nucléaires Altération Temps Vitesse initiale V Chute de vitesse V(t) Altération Temps Altération Temps Interdiffusion Hydrolyse Formation du gel Fin de laltération Interdiffusion Hydrolyse Formation du gel Régime daltération à LT Vitesse initiale V 0 Chute de vitesse V(t) Vitesse résiduelle V r ~V 0 /1000 Modèles de comportement Verre archéologique altéré dans leau de mer Age ~ 1500 ans Verre naturel basaltique altéré en milieu argileux Age ~ ans Mécanismes prépondérants Expérimentations en laboratoire


Télécharger ppt "Avril 2012 Energie Les enjeux. Avril 2012 2 Énergie Vie."

Présentations similaires


Annonces Google