La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lien entre lévolution de larbitrage dans les sports de combat et la santé des compétiteurs ? 12èmes JORRESCAM CREMIEUX Pascal, HELLEC Justine, CREMIEUX.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lien entre lévolution de larbitrage dans les sports de combat et la santé des compétiteurs ? 12èmes JORRESCAM CREMIEUX Pascal, HELLEC Justine, CREMIEUX."— Transcription de la présentation:

1 Lien entre lévolution de larbitrage dans les sports de combat et la santé des compétiteurs ? 12èmes JORRESCAM CREMIEUX Pascal, HELLEC Justine, CREMIEUX Jacques

2 Larbitrage date de très longtemps bien avant le sport moderne

3 Dès les débuts de la boxe, même quand les boxeurs ne portaient de gants

4 Rôles principaux de larbitre Participe à la décision de qui gagne Fait respecter les règles / le règlement Veiller à la sécurité des compétiteurs …

5 Qui est concerné par larbitrage ? Au premier chef et naturellement : - Les arbitres et juges - Les compétiteurs / les combattants Mais pas seulement

6 Sont aussi pleinement concernés - Les institutions détat (cadre législatif) - Les responsables fédéraux - Les enseignants - Les pratiquants - Les médecins du sport - et le public, les spectateurs, qui comprennent ou pas pourquoi lun gagne, lautre perd.

7 Facteurs jouant sur lévolution de larbitrage - Évolution de la société : quest ce quelle accepte (vu du sang, violence perçue…) - Évolution des lois / décrets - Évolution de la technologie (protection…) - Évolution des pratiques de combat - Évolution de lexpérience du corps arbitral - Évolution de ce quon attend du sport (sécurité) - Évolution au niveau santé (Sida…) - Évolution due à la pression des médias

8 Ko ou pas Au point de vue santé, accepter ou pas le Ko dans les règles darbitrage des compétitions est un choix important. Lacceptation du KO et des risques inhérents soppose à la notion de contrôle des coups portés. La valorisation du contrôle va de pair avec la réduction ou labsence de touches au visage. Donc une meilleure santé des pratiquants.

9 Mais, si non prise en compte des techniques (pas de points donnés) alors les compétiteurs vont appuyer leurs coups, et un problème de santé apparaît. La pratique, les décisions et le niveau dexpérience de larbitre sont bien, dans ce cas, au centre de la protection de la santé des compétiteurs.

10 Évolution historique Exemple en karaté : Pas de gants : ippon-shobu et KO autorisé Puis gants obligatoires, KO au corps Puis casque ouvert et plastron en plus chez jeunes Casque fermé chez certains pays, prochaine étape chez nous?

11 Exemples en judo et karaté Interdiction de pratiques « dangereuses » : judo1) en judo : - clés de coup et genoux interdites - étranglement à partir de debout - projection yama-arashi - projection « pince de crabe » (kani basami)… 2) en karaté : - interdiction de kata guruma - puis interdiction des projections au dessus de la ceinture… - frappe au bas-ventre (avant point sur coquille)

12 Le mieux parfois ennemi du bien : –Exemple en taekwondo du port du casque

13 Influence des médias Sous la pression de la télévision : - De deux arbitres proches des combattants - Un seul arbitre au centre proche des combattants plus des juges - Un seul arbitre, décideur, hors de laire de combat, plus des juges - Un seul arbitre, hors de laire, et dépend de la décision des juges pour arrêter le combat.

14 Larbitre joue sur la violence

15 Mais il est soumis aussi à la violence

16

17 Thèse Plus les règles sont simples pour gagner en sports de combat : KO, arrêt par soumission reconnue par le perdant (clés, étranglement), plus larbitre peut se consacrer à la protection de la sécurité des combattants, mais plus ces techniques sont potentiellement dangereuses pour leur santé !

18 Inversement Plus les règles sont complexes (exemple : critère de « bonnes touches en karaté »), plus larbitre doit se consacrer à leur apprentissage et se concentrer dessus pour savoir si elles sont présentes/bonnes ou non, et moins il peut se consacrer à la sécurité, mais moins ces techniques sont dangereuses (si elles sont contrôlées).

19 Corollaires Plus les règles sont complexes, difficiles à apprendre, à maîtriser, et à appliquer en arbitrage combat : - Plus il y aura de différences entre arbitres dans linterprétation de ces règles - Plus il y aura de difficultés à former correctement des arbitres et à les garder - Moins la santé des pratiquants sera au premier plan.

20 Communication dédiée à notre ancêtre, grand-arbitre à lOM

21 Avec le bonjour des arbitres américains


Télécharger ppt "Lien entre lévolution de larbitrage dans les sports de combat et la santé des compétiteurs ? 12èmes JORRESCAM CREMIEUX Pascal, HELLEC Justine, CREMIEUX."

Présentations similaires


Annonces Google