La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Confiance et Gouvernance Sengager dans un monde incertain Récapitulatif de la séance 1 Louis Quéré, Pierre Livet, Gloria Origgi, Laurent Thévenot.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Confiance et Gouvernance Sengager dans un monde incertain Récapitulatif de la séance 1 Louis Quéré, Pierre Livet, Gloria Origgi, Laurent Thévenot."— Transcription de la présentation:

1 Confiance et Gouvernance Sengager dans un monde incertain Récapitulatif de la séance 1 Louis Quéré, Pierre Livet, Gloria Origgi, Laurent Thévenot

2 Croyance et engagement dans la confiance par Louis QUERE Diversité des phénomènes de confiance 1.Confiance interpersonnelle 2.Confiance infrapersonnelle 3.Confiance institutionnelle Dispositif actantiel de réduction de lincertitude Critique de la conception cognitiviste de la confiance –Russel Hardin et les intérêts encapsulés comme cognition : la confiance est une croyance rationnelle fondée sur lanalyse des raisons de la non trahison –Aspects problématiques : 1.La confiance nest pas quune croyance en la loyauté 2.Son évaluation ne repose pas que sur la fiabilité Conceptualisation trop étroite

3 Croyance et engagement dans la confiance par Louis QUERE La confiance comme processus pragmatique –La confiance est un engagement pragmatique –Elle est de lordre processuel –Elle repose sur une opération surérogatoire –Elle fait naître des attentes de part et dautre La confiance consiste bien plus en un mode daction quen un phénomène de connaissance et dévaluation Les 3 composantes de la confiance 1.Composante cognitive 2.Composante émotionnelle 3.Composante pragmatique

4 La rationalité mutuelle de la confiance et de la reconnaissance sociale par Pierre LIVET Rationalisation de la confiance comme opération de coopération en situation dincertitude –Extension à lidée de confiance chez Hardin et Gambetta –Le besoin de coopération repose sur lincertitude –La confiance est issue de la coopération Lien entre confiance et reconnaissance sociale –Il faut faire des sacrifices pour être reconnu socialement –On sacrifie une partie de ses intérêts selon ses valeurs 1.Intérêt = profit identifiable par tous 2.Valeur = ce pourquoi on opère le sacrifice Le sacrifice est inducteur de confiance par le biais de la réputation –La reconnaissance permet la non exclusion et lélection

5 La rationalité mutuelle de la confiance et de la reconnaissance sociale par Pierre LIVET 4 régimes de coopération en reconnaissance –Un seul coordinateur (élu) –Plusieurs coordinateurs –Groupe en autogestion –Institution La confiance et la reconnaissance se renforcent mutuellement La confiance est une défiance de la défiance permettant la coopération en incertitude Dépassement de la théorie du choix rationnel vers une approche de coopération pragmatique

6 Croire les autres. La confiance est-elle une notion épistémique par Gloria ORIGGI Approche de la confiance en phénoménologie sociale –La confiance est un sentiment de vulnérabilité acceptée, dabandon –Requiert un saut dans lincertain, un engagement –Importance des qualités humaines La vision moderne et institutionnelle de la confiance –Une confiance désenchantée –Requiert lobligation de rendre des comptes –Importance des procédures institutionnelles de fiabilité Tension et paradoxe moderne car maintien du besoin de confiance « chaude ». Tension entre le saut irrationnel et le pari raisonnable Critique de la confiance comme enchâssement dintérêts –La raison est encrée dans un intérêt mutuel pour la coopération qui se révèle être un principe externe à la théorie des jeux

7 Croire les autres. La confiance est-elle une notion épistémique par Gloria ORIGGI Lépistémologie du témoignage –Selon le réductionnisme (Hume), la confiance sétablit a posteriori et est réductible à un état cognitif issu de probabilités –Objection développementale –Selon lanti-réductionnisme (Reid), la confiance sétablit a priori et la parole est en soi une source de légitimation épistémique –Critique de lhypothèse phylogénétique de moralité Défense de lhypothèse dune « posture de confiance » dans une situation de vulnérabilité suscitant des attentes pragmatiques, moins chargées au niveau moral Création dun espace cognitif commun et dune confiance virtuelle pour le maintien de laquelle nous possédons une responsabilité

8 Gages de confiance: de la sûreté du familier aux garanties conventionnelles par Laurent THEVENOT Différents régimes de confiance/garanties –Le régime comme rapport de lagent avec son environnement –Lengagement comme critère de distinction Besoin de se coordonner par rapport à un contexte Divers niveau de généralité du bien visé 1.Régime de lestime sociale – justification 2.Régime de la volonté daccomplissement – plan 3.Régime de laise personnelle – familier Ces 3 régimes sont communs, interculturels, mais se distinguent par une répartition inégale des 3 garanties

9 Gages de confiance: de la sûreté du familier aux garanties conventionnelles par Laurent THEVENOT Importance des gages matériels –La confiance est souvent soutenue par des choses –Phénomène dampleur à lheure actuelle –Les garanties sinscrivent de plus en plus dans laspect qualitatif des choses et non plus sur leur aspect formel disparition de débats sur la forme des garanties et escamotage de la délibération sur la pluralité des biens à la travers la question de leur évaluation qualitative Tensions entre ces différents régimes de confiance


Télécharger ppt "Confiance et Gouvernance Sengager dans un monde incertain Récapitulatif de la séance 1 Louis Quéré, Pierre Livet, Gloria Origgi, Laurent Thévenot."

Présentations similaires


Annonces Google