La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011."— Transcription de la présentation:

1 Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011

2 Ce sondage a été effectué en ligne à travers tout le Canada avec un échantillon représentatif de Canadiens, entre le 20 septembre et le 3 octobre Les données finales sont pondérées selon lage, le sexe, la langue, le niveau déducation, la région et la composition du foyer (sil comprend ou non des enfants de moins de 18 ans) afin dobtenir un échantillon représentatif de la population canadienne. La marge derreur dun échantillonnage probabiliste de répondants serait de 2 %, 19 fois sur 20. Les répondants ont été sélectionnés au hasard parmi le Panel Internet de LégerWeb qui comprend plus de foyers canadiens. Un procédé de stratification a été utilisé lorsque la liste dinvitation a été dressée pour assurer une représentation optimale des répondants. Léger Marketing a choisi les panélistes au hasard en faisant des sondages téléphoniques. Plusieurs méthodes de contrôle de la qualité ont été mises en œuvre pour assurer lexactitude et la représentativité des sondages que Léger Marketing effectue auprès de ses panélistes. Dans les tables, les chiffres rouges indiquent une proportion considérablement plus importante que celle des autres groupes. Les chiffres bleus indiquent une proportion considérablement plus basse que celle des autres groupes.

3 Voici les résultats dun sondage effectué auprès dun échantillon de adultes, dont 490 hommes et 510 femmes âgés de 18 ans et plus. Le sondage omnibus en ligne est effectué une fois par semaine auprès dun échantillon Internet représentatif britannique comprenant adultes âgés de 18 ans et plus. Les entrevues pour ce sondage ont été complétées du 16 au 21 septembre Les entrevues complétées ont été pondérées selon cinq variables : lâge, le sexe, la région géographique, la race et léducation afin dassurer une représentation fiable et juste de la population des États-Unis. Les données brutes ont été pondérées par un programme personnalisé qui établit un facteur de pondération pour chaque répondant. Chaque répondant reçoit une valeur provenant de la relation entre la proportion dans léchantillon et la proportion réelle de la population basée sur les données du recensement américain avec sa combinaison particulière dâge, de sexe, de caractéristiques géographiques, de race et déducation. Les résultats tabulés comprennent les bases pondérées et non pondérées. Les répondants sétaient porté volontaires pour participer à des études et sondages en ligne. Les données ont été pondérées de façon à ce quelles reflètent la composition démographique de la population de 18 ans et plus. Puisque léchantillon est basé sur ceux qui ce sont initialement portés volontaires, il est impossible destimer lerreur déchantillonnage. Tous les sondages et études déchantillons peuvent être sujets à multiples sources derreur, y compris, entre autres, les erreurs déchantillonnage, les erreurs de couverture, les erreurs de non-réponses, les erreurs de formulation des questions et réponses, et les pondérations et ajustements faits à la suite dun sondage. Nous devons respecter le Code of Standards of the Council of American Survey Research Organizations et préserver lanonymat de nos répondants. Les informations qui seront publiées ne révèleront aucunement lidentité des répondants. Notre autorisation est requise pour toute publication de nos résultats de recherche et leurs répercussions. OCR International a tout mis en œuvre pour bien préparer cette information. OCR nest aucunement responsable des manières dont cette information est utilisée ni des décisions faites à partir de celle-ci. Ce rapport présente les résultats dun sondage effectué auprès dun échantillon de adultes, dont 503 hommes et 516 femmes âgés de 18 ans et plus. Le sondage omnibus en ligne est effectué deux fois par semaine auprès dun échantillon qui représente démographiquement les États-Unis et qui comprend adultes âgés de 18 ans et plus. Les entrevues pour ce sondage ont été complétées du 15 au 18 septembre Ce rapport présente les résultats dun sondage effectué auprès dun échantillon de adultes, dont 487 hommes et 514 femmes âgés de 18 ans et plus. Le sondage omnibus en ligne est effectué une fois par semaine auprès dun échantillon français, en ligne, représentatif, comprenant adultes âgés de 18 ans et plus. Les entrevues pour ce sondage ont été complétées du 16 au 21 septembre 2011.

4 CANADA

5 Aux yeux de la Commission, du gouvernement et, j'en suis sûr, de tous les Canadiens, il ne peut y avoir une politique culturelle pour les Canadiens d'origine française et britannique, une autre pour les autochtones et encore une pour tous les autres. Car, bien qu'il y ait deux langues officielles, il n'y a pas de culture officielle, et aucun groupe ethnique n'a la préséance. Il n'y a pas un citoyen, pas un groupe de citoyens qui soit autre que canadien, et tous doivent être traités équitablement.

6 Le multiculturalisme dans un cadre bilingue apparaît au gouvernement comme le meilleur moyen de préserver la liberté culturelle des Canadiens. Une politique de ce genre devrait permettre de réduire la discrimination et la jalousie qu'engendrent les différences de culture. Pour que l'unité nationale ait une portée personnelle profonde, il faut qu'elle repose sur le sens que chacun doit avoir de sa propre identité; c'est ainsi que peuvent naître le respect pour les autres, et le désir de partager des idées, des façons de voir. Une politique dynamique de multiculturalisme nous aidera à créer confiance en soi qui pourrait être le fondement d'une société où règnerait une même justice pour tous. Le gouvernement s'efforcera d'aider tous les groupes culturels canadiens qui ont manifesté le désir et la volonté de développer la capacité de s'accroître et d'ajouter à la vie canadienne

7 Est-ce que les déclarations et les principes de Trudeau trouvent un écho chez la majorité des Canadiens? Quelles sont les répercussions au Canada, où la démographie ethnique, raciale et religieuse a changé dramatiquement au cours des 40 dernières années? Questions

8 Ce nest quenviron la moitié des Québécois francophones qui affirment que leur lieu de travail est ethniquement diversifié, contrairement aux répondants de la C.-B. et de lAlberta, où plus de 2 personnes sur 3 disent être en contact avec différentes ethnies.

9 Même si 3 répondants sur 5 ne sont pas daccord avec lénoncé « la diversité ethnique affaiblit la culture nationale », une minorité assez importante (36 %) est daccord avec cet énoncé.62 % des anglophones et plus de 2 répondants sur 3 dans les Maritimes affirment quaccueillir plusieurs groupes ethniques naffaiblit pas la culture nationale..

10 Lors dun suivi sur la diversité ethnique, nous avons demandé aux répondants sils croyaient que les immigrants devraient abandonner leurs coutumes et traditions et sintégrer à la culture majoritaire. Les réponses sont partagées presque également (45 % et 49 %) entre ceux qui croient que les immigrants devraient sintégrer et ceux qui croient que les immigrants devraient conserver leurs coutumes et traditions. Encore une fois, ce sont les Québécois qui sont les plus susceptibles (54 %) dêtre daccord avec cet énoncé et les Canadiens de lAtlantique qui plus susceptibles dêtre en désaccord (60 %).

11 En examinant de plus près les attitudes des répondants à légard des immigrants, nous avons trouvez des résultats qui présentent un paradoxe. La question précédente laisserait supposer que les répondants ne seraient en faveur dessayer davantage daccepter les coutumes et traditions des immigrants, mais comme lindiquent les données qui suivent, la majorité (51 %) sont daccord avec lénoncé! Les écarts les plus importants se retrouvent une fois de plus entre le Québec et les provinces de lAtlantique, qui sont respectivement en désaccord et daccord avec cet énoncé.

12 Pour résumer les questions précédentes en une seule question, nous avons demandé sil est préférable quun pays soit linguistiquement, religieusement et ethniquement homogène, ou quil soit diversifié. 2 Canadiens sur 3 préfèreraient une population diversifiée, tandis que 3 sur 10 (30 %) seraient contre. Curieusement, le nombre le plus important de répondants en faveur dun Canada homogène était celui des allophones, qui sont eux-mêmes, traditionnellement, des immigrants.

13 Finalement, une majorité importante de Canadiens (plus de 2 sur 3, ou 69 %) affirment que la présence de divers groupes religieux et culturels renforce notre société. Ce nest pas surprenant que les habitants des Maritimes sont les plus susceptibles dêtre daccord avec cet énoncé (près de 4 sur 5, ou 79 %), et que les Québécois le sont le moins (57 %).

14 Un des plus progressistes des indicateurs des tendances multiculturelles des Canadiens se révèle lorsquon leur demande sils croient que les jeunes devraient conserver leurs traditions culturelles. Plus de 4 personnes sur 5 (81 %) ont affirmé que oui, ils le devraient, et ce à travers toutes les démographies linguistiques et provinciales du pays. Cependant, il est possible quun grand nombre de répondants qui sont daccord avec cet énoncé le soient parce quils pensent que leur propre culture (majoritaire) est menacée par les immigrants et les autres cultures.

15 Pour aller encore plus loin que les perceptions sur la diversité, nous avons demandé aux participants sils vivraient dans un quartier où vivent des personnes de minorités ethniques ou culturelles, ou sils préféreraient habiter dans un quartier où la majorité des personnes partage leur culture. Les résultats en disent long : un pourcentage plus important (49 contre 44 %) serait plus à laise dans un quartier homogène contrairement à un quartier diversifié. Ceci était surtout vrai au Québec (61 %) à lopposé de la Colombie-Britannique (40 %).

16 Finalement, nous nous sommes intéressés aux amitiés des répondants, ce qui reflète peut-être le mieux leurs interactions avec diverses cultures. 2 participants sur 3 ont affirmé que la majorité de leurs amis sont semblables à eux, ethniquement ou culturellement. Ce pourcentage sélève à près de 4 sur 5 (79 %) au Québec et est le plus bas chez les allophones, qui sont eux-mêmes généralement des minorités ethniques.

17 Comparaisons internationales

18 Les pays occidentaux accueillant des immigrants sont dans un état dambiguité multiculturelle Les Américains plus que les Canadiens semblent moins appuyer lassimilation et la notion de vivre parmi les siens pourrait tout simplement signifier croire à la protection culturelle et non le rejet des autres cultures. Il y a néanmoins une confusion quant à la signification de multiculturalisme, puisque lopinion générale continue à être que les jeunes devraient conserver leurs traditions culturelles. En ce 40e anniversaire de la Loi sur le multiculturalisme, le futur du multiculturalisme est encore difficile à prévoir puisque la population est partagée et confuse à propos de la façon quune chose qui lui est précieuse (le droit de préserver son héritage) ne peut être partagée avec tous. Lambiguité multiculturelle

19 Mon lieu de travail/école est ethniquement diversifié États-UnisCanadaFranceR.-U. Fortement d'accord27%31%17%19% Plutôt d'accord43%42%50%48% Plutôt en désaccord21%18%25% Fortement en désaccord9% 8%9% Les lieux de travail et les établissements scolaires canadiens sont les plus diversifiés, les français le sont le moins

20 Je suis à laise lorsque jinteragis avec des personnes dont la culture mest étrangère États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord20%18%17% Plutôt d'accord51%56% Plutôt en désaccord26%22%24% Fortement en désaccord3%4%3% Tous les pays sont à peu près également à laise lors dinteractions avec des cultures étrangères

21 Un pays où tout le monde parle la même langue et a une culture et religion semblables est préférable à un pays qui comporte multiples langues, ethnies et religions différentes. États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord11% 17% Plutôt d'accord30%19%37% Plutôt en désaccord27%33%36% Fortement en désaccord22%30%10% Les Canadiens sont les moins susceptibles de préférer le modèle national homogène et cohésif (seulement 1 sur 3), les Britanniques sont les plus susceptibles de le préférer (plus de 1 sur 2, ou 54%)

22 E. Je préfère habiter dans un quartier où la majorité des habitants partagent ma culture États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord14% 19% Plutôt d'accord45%36%48% Plutôt en désaccord32%31%27% Fortement en désaccord 8%13%5% Les Canadiens sont les susceptibles de vivre dans un quartier ethniquement diversifié (50%), Les Britanniques préfèrent davantage vivre dans un quartier homogène (67%).

23 Les jeunes devraient conserver leurs traditions culturelles États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord34%24%19% Plutôt d'accord56%57%65% Plutôt en désaccord9%11%14% Fortement en désaccord 2% Les Américains sont les plus susceptibles (90%) de vouloir que les jeunes conservent leurs traditions culturelles

24 La présence de différents groupes religieux et culturels renforcent notre société États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord34%27%16% Plutôt d'accord47%42%43% Plutôt en désaccord14%17%32% Fortement en désaccord 5%8%9% 4 Américains sur 5 sont susceptibles dêtre daccord que la présence de divers groupes culturels et religieux renforcent leur société

25 La majorité de mes amis partagent ma culture ou mon ethnie États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord21%24%27% Plutôt d'accord43%42%50% Plutôt en désaccord26%22%19% Fortement en désaccord 10%8%4% Il y a plus de chances que les Britanniques (77%) aient des amis de culture ou dethnie semblables à la leur; ce pourcentage est plus bas en Amérique du Nord (65%)

26 La présence de divers groupes ethniques affaiblit la culture nationale États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord7%12%16% Plutôt d'accord20%24%36% Plutôt en désaccord40%31%35% Fortement en désaccord 33%29%13% Un Américains sur 4 (27%), 1 Canadiens sur 3 (36%) et plus de la moitié (52%) des Britanniques affirment que la présence dune variété de groupes ethniques affaiblit la culture nationale

27 Les immigrants devraient abandonner leurs traditions et coutumes et sassimiler à la majorité États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord8%17%15% Plutôt d'accord21%29%34% Plutôt en désaccord44%32%40% Fortement en désaccord28%17%11% Les Américains sont les moins susceptibles (29%), suivis des Canadiens (46%), puis des Britanniques (49%) daffirmer que les immigrants devraient abandonner leurs coutumes et traditions et sassimiler à la culture majoritaire

28 La portion majoritaire de la population devrait faire plus defforts pour accepter les coutumes et traditions des groupes culturels et religieux États-UnisCanadaR.-U. Fortement d'accord22%15%13% Plutôt d'accord45%36%49% Plutôt en désaccord25%28%30% Fortement en désaccord9%15%8% Les Canadiens sont les moins susceptibles (51%) de croire que la majorité devrait faire plus defforts pour accepter les moeurs et coutumes des groupes culturels et religieux, ils sont suivis des Britanniques (62%) et puis des Américains (66%).


Télécharger ppt "Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011."

Présentations similaires


Annonces Google