La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Neurolyse mini-invasive du nerf ulnaire au coude (Expérience du service) Service de Chirurgie Orthopédique, P 32, CHU Ibn Rochd, Casablanca Maroc Neurolyse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Neurolyse mini-invasive du nerf ulnaire au coude (Expérience du service) Service de Chirurgie Orthopédique, P 32, CHU Ibn Rochd, Casablanca Maroc Neurolyse."— Transcription de la présentation:

1 Neurolyse mini-invasive du nerf ulnaire au coude (Expérience du service) Service de Chirurgie Orthopédique, P 32, CHU Ibn Rochd, Casablanca Maroc Neurolyse mini-invasive du nerf ulnaire au coude (Expérience du service) Y. EL ANDALOUSSI, S. GHRIB, S. FNINI, A. LARGAB Service de Chirurgie Orthopédique, P 32, CHU Ibn Rochd, Casablanca Maroc

2 INTRODUCTION Le syndrome du tunnel ulnaire au coude est bien connue Le syndrome du tunnel ulnaire au coude est bien connue Le traitement chirurgical: bons résultats Le traitement chirurgical: bons résultats Le choix entre la neurolyse classique, endoscopique ou mini-invasive est dactualité Le choix entre la neurolyse classique, endoscopique ou mini-invasive est dactualité Quelle technique utiliser ? Dans quelles indications? Quelle technique utiliser ? Dans quelles indications? Résultats dune série du service et un mémoire darthroscopie comparés à la littérature Résultats dune série du service et un mémoire darthroscopie comparés à la littérature

3 Syndrome de compression du nerf ulnaire au coude Deuxième neuropathie du membre supérieur Deuxième neuropathie du membre supérieur Compression multifactorielle Compression multifactorielle Diagnostic clinique Diagnostic clinique Traitement chirurgical efficace : mini open ou technique classique Traitement chirurgical efficace : mini open ou technique classique

4 Les deux chefs, épitrochléen et olécranien, forment un V à pointe distale relativement aisé à repérer: artère perforante ++ Arcade de Struther ANATOMIE DYNAMIQUE

5 Étude prospective de 15 cas entre 2006 et 2009 Étude prospective de 15 cas entre 2006 et % de femmes, âge moyen: 35 ans, 40% CC ass 65% de femmes, âge moyen: 35 ans, 40% CC ass Technique: décompression simple par mini open Technique: décompression simple par mini open Nos indications: -coude vierge Nos indications: -coude vierge -nerf jugé stable à la palpation -nerf jugé stable à la palpation -origine idiopathique -origine idiopathique PATIENTS ET METHODES

6 CLASSIFICATION DE MAC GOWAN GradeSymptôme et signes objectifs I (2 cas) Symptomatologie subjective pur II IIa (5 cas) IIb (2 cas) Faiblesse musculaire et/ou troubles sensitifs subjectifs Persistance dune bonne fonction intrinsèque Atrophie débutante des intrinsèqu Force largement diminuée III (6 cas) Troubles sensitifs et moteurs Atrophie marquée des intrinsèques

7 Repérage et tracé de lincision (2 cm) TECHNIQUE CHIRURGICALE

8 Repérage de lartère perforante TECHNIQUE CHIRURGICALE

9 Libération du nerf ulnaire sur 10 cm

10 Fermeture cutanée

11 TRUCS ET ASTUCES 1- Dissection sous cutanée aux Farabeuf 2- Repérage de la gouttière (artère pérforante) 3- Ouverture des deux feuillets et respect des attaches profondes du nerf et respect des attaches profondes du nerf

12 Longueur moyenne de la cicatrice cutanée était de 2,4 centimètres (extrême 1,5 - 3). Longueur moyenne de la cicatrice cutanée était de 2,4 centimètres (extrême 1,5 - 3). 2 cas de douleur résiduel et 1 patient qui a gardé la gêne initiale 2 cas de douleur résiduel et 1 patient qui a gardé la gêne initiale Aucun cas dhypoesthésie ni signe de névrome des branches du nerf cutané médial de l'avant-bras Aucun cas dhypoesthésie ni signe de névrome des branches du nerf cutané médial de l'avant-bras Aucun cas de luxation ou dinstabilité du nerf ulnaire Aucun cas de luxation ou dinstabilité du nerf ulnaire RESULTATS recul moyen : 1 an

13 Evolution des symptomes Résultats Excellent la résolution complète des symptômes 10 cas (70%) Bon Amélioration : une résolution générale des symptômes Mais persistance de quelques troubles sensitifs subjectifs 2 cas (13%) Moyen Inchangés ou une amélioration transitoire avec des troubles sensitifs et moteurs 2cas (13%) Mauvais aggravation et détérioration de la condition après chirurgie 1 cas (4%) RESULTATS COTATION CLINIQUE DE MESSINE

14 RESULTATS SELON LE GRADE recul moyen : 1 an

15 RESULTATS GLOBAUX 83 % de bons et dexcellents résultats. 83 % de bons et dexcellents résultats. 92% des patients ont été satisfait du résultat. 92% des patients ont été satisfait du résultat. Arrêt du travail moyen était de 7 jours.

16 La décompression simple du tunnel ulnaire (Osborne, 1957, 1970) La transposition sous-cutanée antérieure (Curtis, Black, 2000) La transposition sous musculaire (Learmonth, 1943) ou intramusculaire antérieure (Adson) Lépitrochléectomie isolée (King et Morgan, 1959) ou associée à une décompression (Fine et Wongjirard). La décompression simple du tunnel ulnaire (Osborne, 1957, 1970) La transposition sous-cutanée antérieure (Curtis, Black, 2000) La transposition sous musculaire (Learmonth, 1943) ou intramusculaire antérieure (Adson) Lépitrochléectomie isolée (King et Morgan, 1959) ou associée à une décompression (Fine et Wongjirard). TRAITEMENT CHIRURGICAL CLASSIQUE

17 TECHNIQUES MINI OPEN ET ENDOSCOPIQUES Tsai et coll. 1999: Décompression du nerf ulnaire sur une longueur de 20 centimètres approximativement, en utilisant une incision cutanée de 3 centimètres avec l'aide de lendoscope Tsai et coll. 1999: Décompression du nerf ulnaire sur une longueur de 20 centimètres approximativement, en utilisant une incision cutanée de 3 centimètres avec l'aide de lendoscope Desmoineaux. 2000: Décompression endoscopique Desmoineaux. 2000: Décompression endoscopique Taniguchi et Nathan. 2002: Décompression simple sans endoscope en employant seulement une incision cutanée de centimètre Taniguchi et Nathan. 2002: Décompression simple sans endoscope en employant seulement une incision cutanée de centimètre

18 COMPARAISON DES RESULTATS -Le r é sultat est comparable quelque soit la technique -Le pronostic est meilleur dans les stades d é butants sans troubles moteurs -Les techniques endoscopiques et mini-invasives permettent: *une reprise pr é coce de l activit é *une r é duction de la morbidit é et des complications

19 CONCLUSION Alternative intéressante de décompression. Alternative intéressante de décompression. Respect de la physiologie et de l anatomie. Respect de la physiologie et de l anatomie. Amélioration des suites sans altérer les résultats à condition de respecter les indications. Amélioration des suites sans altérer les résultats à condition de respecter les indications. Courbe dapprentissage courte, coût moindre. Courbe dapprentissage courte, coût moindre.

20 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Neurolyse mini-invasive du nerf ulnaire au coude (Expérience du service) Service de Chirurgie Orthopédique, P 32, CHU Ibn Rochd, Casablanca Maroc Neurolyse."

Présentations similaires


Annonces Google