La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IMPACT THERAPEUTIQUE DE LEVALUATION DE LA CLEARANCE BLASTIQUE DANS LES LEUCEMIES AIGUES LYMPHOBLASTIQUES M.A. LAATIRI Malte 2 Sept 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IMPACT THERAPEUTIQUE DE LEVALUATION DE LA CLEARANCE BLASTIQUE DANS LES LEUCEMIES AIGUES LYMPHOBLASTIQUES M.A. LAATIRI Malte 2 Sept 2006."— Transcription de la présentation:

1 IMPACT THERAPEUTIQUE DE LEVALUATION DE LA CLEARANCE BLASTIQUE DANS LES LEUCEMIES AIGUES LYMPHOBLASTIQUES M.A. LAATIRI Malte 2 Sept 2006

2 INTRODUCTION Rapidité de la réponse au traitement = Facteur pronostique important au cours des LAL Impact : * Corticosensibilité * Chimiosensibilité * Maladie résiduelle (MRD)

3 FACTEURS PRONOSTIQUES Immuno phenotype GB Génétique Leucémie Age Sexe Pharmaco génétique Patient Faible risque Risque intermédiaire Haut Risque Traitement

4 CORTICOSENSIBILITE (1) EORTC, BFM, FRALLE, AIEOP Frottis sanguin à J8 PDN 60 mg/m 2 + MTX it

5 CORTICOSENSIBILITE (2)

6 CORTICOSENSIBILITE (3) EORTC : CR 11,8 %, EFS 5y : 55 % (73 %) PL : J1 : CR : 10 % J2-J6 : 23 % J7 : 30 % Vilmer, Leukemia 14: , 2000 Thyss, JCO 15: , 1997

7 CORTICOSENSIBILITE (4) EORTC corticoR = VHR (58951) Indication dallogreffe si T, CD10- ou GB > /mm 3

8 CORTICOSENSIBILITE (5) BFM ALL-BFM 83 CR: 8 %, EFS 5y : 37 % (66 %) ALL-BFM 86 CR: 9 %, EFS 5y : 46 % (75 %) ALL-BFM 90 CR: 9 %, EFS 5y : 34 % (82 %) Schrappe, Leukemia 14: , 2000

9 CORTICOSENSIBILITE (6) ALL-BFM 83 ALL-BFM 90 Schrappe, Leukemia 14: , 2000

10 CORTICOSENSIBILITE (7) BFM corticoR = HR (ALL-BFM90) Indication dallogreffe si CD10 - ou GB > /mm 3 Peters, Leukemia 35:S9-S11, 2005

11 CORTICOSENSIBILITE (8) FRALLE 2000 CR Groupe B2 : induction plus intensive (DNR 40 mg/m 2 J22 J23, EDX 1g/m 2 J22) consolidation : VEDA, COPADM

12 CORTICOSENSIBILITE (9) AIEOP AIEOP-ALL 88 CR: 14 %, EFS 5y : 55 % (71 %) Conter, Leukemia 14: , 2000 AIEOP-ALL 91 CR: 12 %, EFS 4y : 42 % (61 %) AIEOP-ALL 95 : VHR, EFS 4y : 70 % Arico, Blood 15 July : , 2002

13 CHIMIOSENSIBILITE (1) Myélogramme en fin dinduction J36, J29 ==> Echec : mauvais pronostic, VHR, greffe Parfois plus tôt : J7, J15, J22 SANS préphase St Jude, POG, CCG, UKALL

14 CHIMIOSENSIBILITE (2) Frottis J8 PDN, VCR DNR, Aspa Gajjar, Blood 15 August : , 1995

15 CHIMIOSENSIBILITE (3) Gajjar, Blood 15 August : , 1995

16 CHIMIOSENSIBILITE (4) M1: < 5 % M2 : 5-25 % M3 : 25 % CCG-193P, Gaymon, Med Pediatr Oncol 18 : , 1990

17 CHIMIOSENSIBILITE (5) CCG-160 Miller, J Clin Oncol 7 : , 1989

18 CHIMIOSENSIBILITE (6) Hammond, Med Pediatr Oncol 14 : , 1986

19 CHIMIOSENSIBILITE (7) CCG-1952 M3 à J14 : DNR à J19 intensification de la post-induction EFS 5y : 63 % (M1 : 76 %) Nachman, N Engl J Med 23 : , 1998

20 CHIMIOSENSIBILITE (8) Gaynon, Leukemia 14: , 2000

21 CHIMIOSENSIBILITE (9) Moelle J15 (St Jude XI et XII) Sandlund et al, Blood 100:43-7, 2002

22 CHIMIOSENSIBILITE (10) St Jude XI : : moelle J15 blastes 5 % : 3,9 % EFS 5y : 21 % (73%) St Jude XII : : moelle J15 blastes 5 % : 4,8 % EFS 5y : 11 % (70 %) Pui, Leukemia 14: , 2000

23 CHIMIOSENSIBILITE (11) FRALLE 2000-A : moelle J21 Intérêt des anthracyclines dans les LAL B de risque stansard : induction plus intensive si chimiorésistance ( Rand si chimioS) (DNR 40 mg/m 2 J22 J23, EDX 1g/m 2 J22) consolidation : VEDA, COPADM

24 CHIMIOSENSIBILITE (12) BFM : moelle J15 Blastes < 5 % : 45 % : EFS 5y : 63 % Blastes 5 % : 55 % : EFS 5y : 86 % Schrappe, Leukemia 14: , 2000 EORTC : moelle J15

25 Maladie résiduelle (1) PCR ou cytométrie de flux Diversement étudiée et appréciée par les différents protocoles thérapeutiques Souvent faite en fin dinduction, à 3 mois, 6 mois et en fin de traitement

26 Maladie résiduelle (2) EORTC enfants, PCR, suivi médian de 38 mois Vilmer, Leukemia 14: , 2000

27 Maladie résiduelle (3) EORTC MRD par PCR à J35 ==> VHR

28 Maladie résiduelle (4) I-BFM-SG 74 LAL T, PCR, 9 prélèvements Willemse, Blood 99: , 2002

29 Maladie résiduelle (5) FRALLE 2000-A 433 LAL B, PCR à la fin de linduction 51/336 = 15 % : MRD + ==> DNR, EDX + conso intensive

30 MRD - n, = 123 MRD + (<0.1%), n = 19 MRD + ( 0.1% to <1%), n = 14 MRD + (1 to 4%), n = 9 P<0.001 Years Cumulative Incidence of Relapse Maladie résiduelle (6) St Jude (fin dinduction) Coustan-Smith et al, Blood 96:2691-6, 2000

31 Maladie résiduelle (7) St Jude (J19) 40.8 ± ± ± ± 3.4 RD 1% (n = 26) RD 0.1%-<1% (n = 14) RD 0.01%-<0.1% (n = 19) RD <0.01% (n = 51) P = Coustan-Smith et al, Blood 100:52-58, 2002

32 ALLOGREFFE BFM / IBFM / EBMT Peters, Leukemia 35:S9-S11, 2005

33 LAL de ladulte (1)

34 LAL de ladulte (2) 85 LAL B 50 CT 35 allo Forida, JCO 20: , 2002

35 CONCLUSION (1)

36 CONCUSION (2)

37 CONCLUSION (3) Pui et al. Lancet Oncology 2: , 2001

38 CONCLUSION (4) %±7% XV (2000–present) n=180 Years from Diagnosis Probability


Télécharger ppt "IMPACT THERAPEUTIQUE DE LEVALUATION DE LA CLEARANCE BLASTIQUE DANS LES LEUCEMIES AIGUES LYMPHOBLASTIQUES M.A. LAATIRI Malte 2 Sept 2006."

Présentations similaires


Annonces Google