La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Femme de Pêcheur Femme de labeur Clique à ton aise N°2 Femme de marin Femme de chagrin D'après le livre de M. Raymond Delahaye Et recherches sur le net.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Femme de Pêcheur Femme de labeur Clique à ton aise N°2 Femme de marin Femme de chagrin D'après le livre de M. Raymond Delahaye Et recherches sur le net."— Transcription de la présentation:

1

2 Femme de Pêcheur Femme de labeur Clique à ton aise N°2 Femme de marin Femme de chagrin D'après le livre de M. Raymond Delahaye Et recherches sur le net.

3 Petit et Grand Fort Philippe

4

5 Au Fort Ph'lippe, une flotille importante pratiquait la pêche avec lignes et cordes. Ces bateaux cordiers ou aussi appelés merlingueux pratiquaient principalement la pêche aux merlans. Cette pêche qui se pratiquait d'Octobre jusqu'au mois d'Avril, était faite au moyen de lignes équipées d'hameçons. L'appât qu'on accroche à ces hameçons était tiercé. C'est à dire qu'on accrochait un ver tous les trois hameçons. Aux autres,était accroché un morceau de maquereau salé, puis un morceau de foie de boeuf ou une coque. Malgré cette technique, il fallait une quantité énorme de vers. Toutes les femmes et filles des pêcheurs allaient « fouir » le ver. On les appelle « des vérotières ».

6 Il y avait au début du siècle dernier 150 à 200 femmes qui pratiquaient le métier de vérotière. Elles devaient se déplacer de Calais à Zuydcoote, tant le prélèvement était intensif et journalier

7 La Vérotière porte soit un tablier de toile, soit un morceau de ciré (toile de coton imprégnée d'huile de lin, bouillie et séchée). Une chemise de flanelle, logée dans un pantalon de molleton descendant jusqu'aux genoux.

8 Une jupe de grosse toile grise, sur la tête un mouchoir de laine et aux pieds des souliers de cuir souple mais qui ont vite fait de devenir dure avec l'eau de mer. Sur nos plages elles allaient aussi pieds nus.

9 Après la récolte, le nettoyage des vers..

10 A la fin du 19éme siècle, elles se regroupaient et allaient d'un pas alerte jusqu'à Dunkerque en chantant.

11 Après l'implantation de la gare en 1872, la Compagnie du chemin de fer du Nord leurs donna des cartes à tarif réduit.

12 Les vérotières de métier prenaient 130 à 150 vers en deux heures. Il existe plusieurs façons de rechercher les vers. _ « Al 'crotte » : ou au tortillon. (quand l'ver i tchi) _ « A l'eul » : à l'oeil, petite cuvette laissé dans le sable quand le ver vient respirer. _ « Al place sec » : endroit plus asséché qu'ailleurs. _ « Au grain de blé » : il faut repérer rapidement un grain de sable jaune dû à la couleur du jus du ver, de la grosseur d'un grain de blé Quelle science !

13 La vérotière utilise un palot, bien sûr, mais aussi un seau en bois ou en tôle pour y mettre les vers.

14 Comme la pêcheuse de crevettes, le rythme de travail est réglé sur celui des marées. Parfois deux dans les 24 heures.

15 Retour de pêche

16 Nette la vérotière. La géante «Nette la vérotière » gérée par les éclaireurs et éclaireuses du groupe « pêcheurs d'Islande » de Gravelines, et créée en hommage à nos grand mères qui faisaient ce métier.

17 yahoo.fr Montage: Jean-Rémy Fournier Les vérotières N°2 b


Télécharger ppt "Femme de Pêcheur Femme de labeur Clique à ton aise N°2 Femme de marin Femme de chagrin D'après le livre de M. Raymond Delahaye Et recherches sur le net."

Présentations similaires


Annonces Google