La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PIGALA le petit garçon d'Australie Conte écrit et illustré par les CM1 de Madame PAOLI Ce conte a été élaboré par : Maxime Fiona Noëllie Judicaël Maxime.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PIGALA le petit garçon d'Australie Conte écrit et illustré par les CM1 de Madame PAOLI Ce conte a été élaboré par : Maxime Fiona Noëllie Judicaël Maxime."— Transcription de la présentation:

1 PIGALA le petit garçon d'Australie Conte écrit et illustré par les CM1 de Madame PAOLI Ce conte a été élaboré par : Maxime Fiona Noëllie Judicaël Maxime Clément Sandy Kévin Julie Maxime Céline Mélanie Marion Réjane Julien Michel Sébastien Estelle Dylan Lhadi Camille Chaïma Thibaut aidés par Madame Cuegniet

2 CHAPITRE I Son nom était Pigala, ce qui veut dire « petit frère ». Il avait les yeux noirs, des cheveux très bruns, un nez large et il avait la peau noire. Pigala habitait en Australie dans le désert de Gibson, c'était un Aborigène de 9 ans. Il avait un secret magique, celui de parler toutes les langues « animales » et « humaines». Sa mère s'appelait Yara et son père Gala. Il venait d'une famille aborigène très ancienne. Ils habitaient une hutte dans un village près de l'Ayers rock, la montagne sacrée. Le travail de sa mère était de peindre dans les grottes de la montagne. Son père cherchait de l'or dans le sable. La sœur de Pigala s'appelait Patida et son frère Digeroo. Le matin, il aimait parler aux bébés kangourous, animaux totem de sa tribu et aussi jouer à cache- cache avec eux dans les grottes. Pigala aimait jouer du didgeridoo et peindre avec sa mère. Pigala était très sensible aux remarques des autres et de sa sœur. Il avait une qualité : celle de garder les secrets des autres. Pigala était aussi courageux et malin.

3 CHAPITRE II Depuis longtemps, il n'avait pas plu. Alors tout le monde au village souffrait de la famine. Pigala se fit appeler parle magicien du village. Ce dernier lui annonça : «Pigala, il faut que tu ailles chercher le mage de la montagne sacrée. » Pigala répondit : «Pourquoi moi ? Mais je suis d'accord! » Le magicien lui expliqua qu'il était le plus malin, le plus jeune de tout le village et surtout qu'il avait le pouvoir de parler toutes les langues humaines ou animales. Pigala commença sa route en direction de la montagne sacrée. Au coucher du soleil le ciel avait une couleur ocre, plus tard il devint jaune et orange. Pigala s' assit sur un arbre puis s'endormit en pensant au mage.

4 CHAPITRE III Puis Pigala partit dans le désert jaune orangé, il passa la nuit là-bas. Le lendemain, il se réveilla devant un dragon d'Australie. Celui-ci se dressa, comme un parapluie et sortit ses écailles molles et pointues. Pigala commença à parler. Il raconta tous les malheurs de sa famille. Alors, le dragon d'Australie lui donna son pouvoir. Dorénavant, il pouvait pousser des cris menaçants. Pigala le remercia et poursuivit sa route en regardant les arbres morts.

5 CHAPITRE IV La nuit tombait. Alors Pigala trouva un buisson et il y mangea des fourmis vertes et il y dormit. Il faisait très froid la nuit, alors Pigala s'abrita près d'un arbre où il y avait mit des feuilles pour se couvrir. Il y dormit très bien et dès l'aube il continua sa route. Tout d'un coup, il rencontra un kangourou. Pigala lui dit: «Qui es tu?» Le kangourou répondit : «Je suis Bata. » « Et toi.» «Je suis Pigala et je cherche le magicien aigle.» «Mais c'est loin, pour aller le voir !» répondit Bata. «J'ai déjà deux pouvoirs» annonça Pigala. «Tiens je vais te donner un autre pouvoir, celui de sauter aussi haut qu'un kangourou. » Pigala continua sa route, mais avant de partir, le kangourou lui donna une amulette en forme de poche de marsupio, avec un diamant à l'intérieur du désert d'Australie, et il lui dit: « Ne chassez plus, toi et tous les hommes, tous les petits des animaux. Il faut les laisser grandir. » Il ajouta : « Dis au magicien aigle de nous apporter de la pluie et que les hommes ne chasseront plus les bébés. » Pigala répondit: « Je retiendrai ce message. »

6 CHAPITRE V Après, avoir rencontré le kangourou, Pigala reprit son voyage. Quelques heures après, la nuit commençait à tomber. Pigala s' arrêtait pour faire un campement pour la nuit. Mais, il ne savait pas qu'une bête vivait à cette endroit même. Le lendemain Pigala vit un rocher qu'il n' avait pas vu la veille. Et un drôle de scorpion sortait de la pierre. Il avait des yeux rouges comme des flammes, des pinces aussi grosses qu'une oreille d' humain et une queue de quinze centimètres. « Quel est ton nom, humain? » demanda le scorpion. « Je m' appelle Pigala et toi? » « Aucune importance, tu serviras de bon déjeuner à ma famille » Et le scorpion attaqua Pigala mais celui-ci utilisa le pouvoir du dragon d'Australie; le scorpion recula et Pigala sauta aussi haut qu'un kangourou et passa derrière le scorpion et puis il alla vers la forêt.

7 CHAPITRE VI Pigala marchait maintenant dans le bush comme il faisait très chaud, il s' arrêta sous un arbuste lorsque tout à coup, il rencontra, un dingo. Et qui es-tu toi ? dit le dingo dun air méchant. Je suis Pigala, je viens chercher de leau. De leau, tu nen trouveras pas tant que je tempecherais de passer petit ! dit-il dun air méchant. Pigala lui dit : Le kangourou ma donné le pouvoir de sauter haut, donc je pourrais sauter par dessus toi ! « Voyons voir ça !» proposa le dingo. Et Pigala sauta par dessus le dingo, qui courut après lui mais ne le rattrapa pas. Pigala continua alors son chemin dans le bush. Il s'allongea sur un rocher car il était très fatigué. Après avoir dormi une bonne heure, il se leva et continua son chemin.

8 CHAPITRE VII Au bout du chemin près d'une rivière, il trouva un ornithorynque qui était en train de dormir sur un rocher. Pigala le réveilla. L'ornithorynque cria: «Que fais-tu là? Pourquoi m' as tu réveillé? » « Bonjour ornithorynque, je suis Pigala. Et toi qui es-tu ? » « Je suis Rata l'ornithorynque, que fais tu là ? » demanda l'ornithorynque. « Je pars à la recherche du magicien aigle, pour amener la pluie chez moi car le ciel est en colère contre nous.» L' ornithorynque ajouta: « Demande à tes amis d'arrêter de me prendre pour un jouet.» Pigala promit de le faire. « Tu veux que je t'aide? » proposa l' ornithorynque. « Je veux bien ». Alors l' ornithorynque plongea dans la rivière pour attraper un poisson pour que Pigala puisse le manger. Le lendemain matin, Pigala repartit à la recherche du magicien aigle. Mais avant de repartir l'ornithorynque lui donna un objet en forme de carré qui lui porterait chance.

9 CHAPITRE VIII Après son long voyage Pigala pénétra dans une forêt humide. Il y avait plein d'oiseaux qui sifflaient. On trouvait beaucoup de grands arbres, de nombreux aborigènes qui passaient pour aller chasser sans voir Pigala. Le garçon avait peur mais il pensait à sa famille et à son peuple. Tout à coup, Pigala se dit : « Courage ! » Il avança à petits pas; il s'arrêta et il vit quelque chose. Le petit garçon se préparait à l'attaquer. Alors il se dit tout bas: «Un koala! Pendant qu'il dort, je vais l'attaquer et en plus j'ai faim ! » Et il lança sa lance sur le koala qui semblait dormir mais l'animal l'arrêta avec un doigt. Pigala n'avait jamais vu un animal aussi fort. Le koala dit : « Ton âme est pure ;tu veux aider ton village, Pigala dit : « Oui les nuages ne viennent plus, il y a la sécheresse dans tout le village. » Le koala dit : « Je vais te guider jusqu'à la montagne du koala. » Pigala utilisa le pouvoir du kangourou pour avancer d'arbre en arbre. Ils arrivèrent dans la montagne du koala, ce dernier dit : « Ça y est, c'est là! » Pigala marcha et trouva des baies magiques. Il en mangea une puis il n'avait plus faim. Il pénétra dans la montagne du koala, il trouva un arc magique qui pouvait tuer n'importe quel animal volant.

10 CHAPITRE IX Après avoir gagné l'arc magique avec le koala, Pigala continua son voyage dans la forêt. Il voulut se reposer et manger quelque chose Mais tout à coup un phalanger volant tomba du ciel. Il était grand, fort et affamé. Il attrapa Pigala et le jeta sur un arbre. Il était tombé dans le nid du phalanger. Il aperçut des œufs qui venaient d'éclore. Les oisillons avaient l'air affamé. Pigala sauta de l' arbre. Mais le phalanger le poursuivit. D' un geste vif, le garçon sortit son arc et envoya une flèche sur l'aile du phalanger. Il le récupéra et le mangea au dîner. Alors il s' endormit jusqu'au lendemain.

11 CHAPITRE X Pigala courait dans la forêt tropicale, il faisait très beau quand tout à coup survint une tortue. Elle lui grogna « Bonjour! ». Pigala lui répondit la même chose. Il lui raconta sa quête. La tortue se rapprocha de Pigala et lui raconta : « J'ai un bouclier invisible qui me protège. » La tortue proposa à Pigala : « Si tu veux je te donnerai ce pouvoir. » Pigala accepta. Il continua sa route, se dirigea vers une grotte. De loin il vit quelque chose bouger. Il s'approcha vers l'entrée.

12 CHAPITRE XI Enfin arrivé à la grotte, il vit un varan qui mesurait 1,50 m et de couleur vert pâle. Le jeune garçon pensa que c'était un méchant. Mais il alla le voir. Le varan le salua. Pigala lui raconta son histoire. Alors le varan lui dit d'aller voir le koala,il voulait l'accompagner. Pigala accepta et le varan lui montra un passage. C'était un tronc d'arbre creux. A la fin du passage, le varan lui dit de faire attention au serpent car il était très venimeux. Alors ils se dirent au revoir. Pigala marcha plus de trois heures et aperçut enfin les blue mountains. Quand il arriva près de la montagne, il faisait nuit noire.

13 CHAPITRE XII Au petit matin, Pigala commençait à gravir les Blue Mountains quand il rencontra une vipère. Sa peau était dorée et noire..La vipère voulut l'empêcher d' avancer. Au bout d' un moment Pigala commença à parler. « Serpent laisse-moi passer sinon j' utilise le pouvoir du bouclier invisible !». «Le pouvoir du bouclier invisible ne me fait pas peur» Pigala l'utilisa et il passa à côté de la vipère et lui cria : «Au revoir, je t' ai bien eu! ». Et il continua sa route et s' arrêta pour manger et se reposer dans une grotte puis il dessina sur la paroi de la grotte son aventure. Le lendemain matin, il faisait humide il avait froid mais il repartit à la recherche du magicien de la montagne.

14 Chapitre XIII Pigala rencontra un homme dans les Blue Mountains. Celui-ci était un aborigène d'une peau très noire,avec un œil bleu qui faisait penser au ciel et un autre marron qui rappelait la terre; il avait des cheveux blancs. Sur son visage, étaient marqués des traits rouges, jaunes et blancs. Ils discutèrent. Pigala raconta pourquoi il était parti. Le sage de la montagne lui répondit : « Je pense savoir pourquoi il ne pleut plus. Le ciel est en colère parce que vous gaspillez l'eau en jouant avec, en cultivant des plantes qui n'ont rien à faire dans le désert, en prenant de longues douches...» Pigala acquiesça : «Tu as sûrement raison.» L'homme lui donna des œufs d'autruche éternelle et une petite gourde d'eau qui elle aussi était éternelle. Après deux mois il devait les donner car il ne pouvait plus s'en servir. Il faisait très chaud, il n'y avait pas un nuage et le ciel était d'un bleu turquoise et ils se quittèrent en se disant au revoir.

15 CHAPITRE XIV Enfin au sommet de la montagne Pigala chercha le magicien et le trouva de l' autre côté de la montagne à la cime d'un arbre. Il ressemblait à un aigle avec des ailes de faucon, des bras poilus et des grosses jambes. Pigala lui raconta ce qu'il s' était passé. Il raconta qu'il avait fait des promesses et que les animaux souffraient eux aussi de la sécheresse. Le magicien répondit : « J'espère que cette aventure vous aura servi de leçon et que vous changerez. » Alors il grogna une formule magique : «Nuages, nuages, venez et pleuvez sur nos déserts.» Puis quand le soleil se coucha, la pluie commença à tomber et Pigala rentra chez lui à dos d'aigle. Cest son frère qui le vit arriver en premier. Pigala expliqua qu'il ne fallait pas embêter les animaux et tuer les bébés. Il ajouta qu'il ne fallait pas gaspiller l'eau. Toute la tribu promit de changer. Sa famille et ses amis lui donnèrent une grotte et le sacrèrent roi de la tribu.


Télécharger ppt "PIGALA le petit garçon d'Australie Conte écrit et illustré par les CM1 de Madame PAOLI Ce conte a été élaboré par : Maxime Fiona Noëllie Judicaël Maxime."

Présentations similaires


Annonces Google