La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 1 : LA DIVERSITE DE L'EUROPE II. L'Union Européenne : unité, diversité et cohésion A. Un territoire en constuction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 1 : LA DIVERSITE DE L'EUROPE II. L'Union Européenne : unité, diversité et cohésion A. Un territoire en constuction."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 1 : LA DIVERSITE DE L'EUROPE II. L'Union Européenne : unité, diversité et cohésion A. Un territoire en constuction

2 EUROPE, EUROPES DOCUMENT 1 : EUROPE, EUROPES Lintégration régionale européenne est la plus ancienne et la plus avancée. […] Les premiers projets échouent dans lentre-deux-guerres. [...] Après la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide scinde lEurope en deux blocs et les États-Unis se préoccupent du redressement de économique de lEurope occidentale […]. En Europe, les pères fondateurs aspirent à dépasser par la coopération économique les antagonistes* étatiques, alors que sopère la réconciliation franco-allemande (Communauté Européenne du Charbon et de lAcier, CECA, en 1951). Ce sont pourtant les États qui signent le traité de Rome instituant la Communauté économique européenne (CEE) en 1957 et sengagent dans une construction européenne. [...] Les spécificités de la construction européenne […]Lintégration politique nest vraiment approfondie quà partir du traité de Maastricht (1992) qui donne naissance à lUE (Union européenne), étends les pouvoirs du parlement et créer la citoyenneté européenne. Des intégrations différenciées : enchevêtrement et élargissement Lhistoire de la construction européenne est rythmée par les élargissements successifs […]. LEurope est un espace politique aux frontières mouvantes et imprécises, tous les pays nappartiennent pas aux mêmes institutions. […]. Ladhésion à lUE de dix nouveaux pays en 2004 fait delle une puissance régionale au commerce intracommunautaire très développé. Elle a en même temps accru les disparités économiques et sociales entre les pays membres, ainsi que la difficulté datteindre un consensus politique. Si le débat entre approfondissement et élargissement nest pas clos, lhistoire de la construction européenne montre que ces deux processus ne sont pas contradictoires, une union dÉtats plus nombreux nécessitant une plus grande harmonisation des politiques communes. […] * rivalités, concurrences extrait de larticle Europe, Europes, in Atlas de la mondialisation, sciences Po, 2006

3 EUROPE, EUROPES DOCUMENT 1 : EUROPE, EUROPES Lintégration régionale européenne est la plus ancienne et la plus avancée. […] Les premiers projets échouent dans lentre-deux-guerres. [...] Après la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide scinde lEurope en deux blocs et les États-Unis se préoccupent du redressement de économique de lEurope occidentale […]. En Europe, les pères fondateurs aspirent à dépasser par la coopération économique les antagonistes* étatiques, alors que sopère la réconciliation franco- allemande (Communauté Européenne du Charbon et de lAcier, CECA, en 1951). Ce sont pourtant les États qui signent le traité de Rome instituant la Communauté économique européenne (CEE) en 1957 et sengagent dans une construction européenne. [...] Les spécificités de la construction européenne […]Lintégration politique nest vraiment approfondie quà partir du traité de Maastricht (1992) qui donne naissance à lUE (Union européenne), étends les pouvoirs du parlement et créer la citoyenneté européenne. Des intégrations différenciées : enchevêtrement et élargissement Lhistoire de la construction européenne est rythmée par les élargissements successifs […]. LEurope est un espace politique aux frontières mouvantes et imprécises, tous les pays nappartiennent pas aux mêmes institutions. […]. Ladhésion à lUE de dix nouveaux pays en 2004 fait delle une puissance régionale au commerce intracommunautaire très développé. Elle a en même temps accru les disparités économiques et sociales entre les pays membres, ainsi que la difficulté datteindre un consensus politique. Si le débat entre approfondissement et élargissement nest pas clos, lhistoire de la construction européenne montre que ces deux processus ne sont pas contradictoires, une union dÉtats plus nombreux nécessitant une plus grande harmonisation des politiques communes. […] * rivalités, concurrences extrait de larticle Europe, Europes, in Atlas de la mondialisation, sciences Po, ) Quelles sont les deux raisons évoquées qui sont à lorigine de la construction de lUnion Européenne ? 2) Quels problèmes évoqués pose lélargissement de lUnion Européenne ? 3) Souligne en rouge les étapes de la construction européenne évoquées dans ce texte.

4 1957 : Europe des Six France ; RFA ; Italie ; Pays-Bas ; Belgique ; Luxembourg 1973 : Europe des Neuf : Irlande, Royaume-Uni ; Danemark 1981 : Europe des Dix : Grèce 1986 : Europe des Douze Espagne, Portugal (1990 : réunification allemande) 1995 : Union Européenne des 15 : Finlande ; Suède ; Autriche 2004 : U.E. des 25 : Estonie ; Lettonie ; Lituanie ; Pologne ; République Tchèque ; Slovaquie ; Hongrie ; Slovénie ; Chypre ; Malte 2007 : U.E. des 27 : Bulgarie ; Roumanie Pays candidats en cours de négociation. Titre :

5

6 Chapitre 1 : LA DIVERSITE DE L'EUROPE II. L'Union Européenne : unité, diversité et cohésion B. Les axes forts de l'Union européenne

7 Quels sont les deux axes majeurs de communication ?

8

9

10 Chapitre 1 : LA DIVERSITE DE L'EUROPE CONCLUSION

11 « Centre-Périphérie-Marge, expriment des relations de dominations et de dépendance. Les pouvoirs se concentrent dans la zone centrale, il en résulte une cause fondamentale dinégalité spatiale. La concentration du capital dans le Centre va de pair avec la fragmentation des aires qui lui sont périphériques. Le Centre relègue dans les Périphéries tout ce qui gêne ou napporte aucune valeur. En principe une Périphérie est exploitée par le Centre. Elle fournit au Centre des ressources et de la main dœuvre. Les Périphéries sont hétérogènes : près du Centre, elles profitent de certaines retombées. On parle alors de "Périphéries Intégrées". Les Périphéries plus lointaines accusent des dépressions plus importantes. On parle alors de "Périphéries Dominées". Lintégration au Centre sorganise donc de manière concentrique. Mais les Périphéries peuvent elles-mêmes se rattacher à des centres secondaires, généralement des villes relais du pouvoir du Centre. Les Marges sont des zones de bordure. Ce sont des espaces à lécart du développement du Centre. » Daprès : R.BRUNET, R.FERRAS, H.THERY ; Les Mots de la Géographie ; RECLUS, la Documentation Française ; Paris ; ) Pourquoi le modèle centre / périphérie / marge exprime t-il des relations de dépendances ?

12 « Centre-Périphérie-Marge, expriment des relations de dominations et de dépendance. Les pouvoirs se concentrent dans la zone centrale, il en résulte une cause fondamentale dinégalité spatiale. La concentration du capital dans le Centre va de pair avec la fragmentation des aires qui lui sont périphériques. Le Centre relègue dans les Périphéries tout ce qui gêne ou napporte aucune valeur. En principe une Périphérie est exploitée par le Centre. Elle fournit au Centre des ressources et de la main dœuvre. Les Périphéries sont hétérogènes : près du Centre, elles profitent de certaines retombées. On parle alors de "Périphéries Intégrées". Les Périphéries plus lointaines accusent des dépressions plus importantes. On parle alors de "Périphéries Dominées". Lintégration au Centre sorganise donc de manière concentrique. Mais les Périphéries peuvent elles-mêmes se rattacher à des centres secondaires, généralement des villes relais du pouvoir du Centre. Les Marges sont des zones de bordure. Ce sont des espaces à lécart du développement du Centre. » Daprès : R.BRUNET, R.FERRAS, H.THERY ; Les Mots de la Géographie ; RECLUS, la Documentation Française ; Paris ; ) Comment définiriez vous lexpression « inégalité spatiale » ? Inégalité spatiale : Inégalité d'origine géographique qui dépend des caractéristiques des lieux dans lesquels on vit : accès à la formation, au travail, aux soins, aux richesses, à l'information.

13 « Centre-Périphérie-Marge, expriment des relations de dominations et de dépendance. Les pouvoirs se concentrent dans la zone centrale, il en résulte une cause fondamentale dinégalité spatiale. La concentration du capital dans le Centre va de pair avec la fragmentation des aires qui lui sont périphériques. Le Centre relègue dans les Périphéries tout ce qui gêne ou napporte aucune valeur. En principe une Périphérie est exploitée par le Centre. Elle fournit au Centre des ressources et de la main dœuvre. Les Périphéries sont hétérogènes : près du Centre, elles profitent de certaines retombées. On parle alors de "Périphéries Intégrées". Les Périphéries plus lointaines accusent des dépressions plus importantes. On parle alors de "Périphéries Dominées". Lintégration au Centre sorganise donc de manière concentrique. Mais les Périphéries peuvent elles-mêmes se rattacher à des centres secondaires, généralement des villes relais du pouvoir du Centre. Les Marges sont des zones de bordure. Ce sont des espaces à lécart du développement du Centre. » Daprès : R.BRUNET, R.FERRAS, H.THERY ; Les Mots de la Géographie ; RECLUS, la Documentation Française ; Paris ; ) Réaliser un schéma et une légende illustrant ce modèle centre / périphérie / marge Proposition de correction :

14

15

16 La Mégalopole Européenne Centre : La Mégalopole Européenne : concentre une forte population, les principales métropoles européennes, les axes et flux de communications, les richesses et les fonctions de commandement. Elle est le cœur de lU.E. Périphéries : Régions dont le dynamisme est intégré à celui de la Mégalopole. Présence dimportantes Métropoles, dimportants nœuds de communication. La population et les richesses (PIB) sont dans la moyenne européenne. (France de lOuest ; Allemagne de lEst ; Centre de lItalie ) Marges : Régions de bordure, délaissées par les principaux axes de communication ; La population et les richesses sont en dessous de la moyenne Européenne. Mais lUE a un fort effet intégrateur. (Espagne, Grèce, Portugal, Europe de lEst) Légende du schéma


Télécharger ppt "Chapitre 1 : LA DIVERSITE DE L'EUROPE II. L'Union Européenne : unité, diversité et cohésion A. Un territoire en constuction."

Présentations similaires


Annonces Google