La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANALYSE DES DONNEES TEXTUELLES Analyse des données textuelles. De lanalyse de contenu à lanalyse lexicale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANALYSE DES DONNEES TEXTUELLES Analyse des données textuelles. De lanalyse de contenu à lanalyse lexicale."— Transcription de la présentation:

1 ANALYSE DES DONNEES TEXTUELLES Analyse des données textuelles. De lanalyse de contenu à lanalyse lexicale

2 Situations et problématiques u Questionnaires ouverts u Interviews non directives u Bases documentaires u Ecrits, rapports…. u Courriers documents transactionnels u Revue de la littérature u Recherches exploratoires u Exploration préalable à une étude quantitative u Contrôle qualitatif sur les enquêtes fermées u Contrôle rédactionnel Voir des exemples en fin de diaporama

3 Questionnaires : un contexte structuré Questions ouvertes Introduction sans à priori Précisions Association d idées Questions fermées Identités Opinions Comportements

4 Les questions ouvertes u Questions Autres précisez u Suggestions ou compléments suite à une questions fermées u Question ouvertes introductives u Associations de mots u Le sens de la réponse est fixé par celui de la question u Les possibilité d expressions sont limitées par un cadre contraint u On contrôle les effets de la fermeture u On ouvre sur d autres conjectures

5 Des textes plutôt pauvres et bien situés Le sens de la réponse est défini par celui de la question Que diriez vous de …... Texte Contexte Dans les questionnaire fermés le texte est Plutôt pauvre Défini Situé Age Sexe Csp et situé par par l identité du locuteur.

6 u Entretiens individuels avec relance par reformulation. u Entretiens collectifs avec prise de parole libre. u La démarche est exploratoire : laisser de la liberté à la conversation u L interview est structuré par les tours de paroles. u Les interventions sont plus ou moins riches et abondantes. u Un fil directeur peut structurer l ensemble. Interviews non directifs, entretiens de groupe

7 Prise de paroles et liberté de la conversation Interview non directifEntretien de groupe Questions Réponses Animateur Participants

8 Le monologue ou le récit L absence de structuration enfouit le sens dans le texte

9 Recherches documentaires et bibliographies u Bases de données bibliographiques (Doc thèse, Electre…) u Collection de documents structurés (coupures de presse, annonces, messageries, pages html…) u Rapports u Textes libres, discours Des corpus plus ou moins fragmentés et structurés : Fragmentation marquée par la répétition. Structuration marquée par la composition : rubriques, parties donnent une indication sur le sens du texte Linéarité textuelle Organisation implicite

10 La complexité des données textuelles u Différents type de corpus u Complexité de nature u Complexité d'organisation u Complexité des éléments u Complexité et double langage

11 Corpus et texte En dernière analyse, lanalyse dun corpus conduit toujours à celle dun texte monobloc définit par la structuration du corpus Le corpus est lensemble des données dont on veut prendre connaissance

12 Complexité de nature Signifiant Signifié Signe Le double mouvement de la langue selon Ricoeur : "l'un sépare le signe de la chose et le rapporte à d'autres signes dans la cloture du système linguistique, l'autre qui applique le signe à la réalité, le rapporte au monde et ainsi ne cesse de compenser le mouvement de la différence par celui de la référence". (Saussure) (Pierce)

13 Complexité d organisation u Synonymie et polysémie : nous avions vu des avions et des aéroplanes u Mots, phrases, discours : le sens se forme dans l organisation des mots entre eux –mots: les sens du lexique –phrases: les contraintes de la syntaxe –discours: les effets du contexte et de la rhétorique Le pilote ferme la porte (ferme-t-il la porte, ou porte-t-il fermement lhotesse de lair ? Seul le contexte permet de le dire !) Le langage est formé déléments au sens instable et relatif

14 Complexité des éléments u Formes graphiques : chaîne de caractères sans séparateur avfrds, pomme, terre u Mot : forme graphique signifiante pomme, terre u Mot composés, locution : suite de formes graphique assimilable à un mot pomme_de_terre, a_peu_près u Expression : suite de mots revenant fréquemment dans lusage et faisant sens : de temps en temps, juste à temps Des lettres (les caractères) aux lettres (la littérature) il faut passer par bien des mots !

15 Double articulation et ambiguité u Enoncé le contenu du message ou sens de surface u Enonciation le comportement ou sens caché u Ambiguité du langage et niveau de lecture Viendrez vous ce soir à la fête que jorganise ? Paul : Oui certainement Pierre : Je ny manquerai pas Le sens de surface est le même il faudra compter avec au moins 2 invités. Lénociation indique que Paul sera un convive plus enjoué que Pierre. Celui ci redouble le négation pour dire oui !

16 Les stratégies danalyse u Restituer le texte pour lecture : Verbatim u Lire et interpréter le texte pour codification : Analyse de contenu u Réduire le texte pour accélérer la lecture : Approximation lexicale u Coder ou mesurer le texte pour révéler ses structures cachées : Lexicométrie

17 Lire et interpréter u Lectures et commentaires u Extraits et citations –Simplicité –..... mais subjectivité Texte Connaissance Du commentaire composé à la technique de la citation, les classes de lycée…

18 Faire du verbatim, sélectionner des extraits u Restituer le texte u Extraire selon le contexte : qui dit quoi ? u Extraire selon le contenu : avec quels mots Texte Connaissance Extraits, verbatim Contexte

19 Exemple dextrait dune base bibliographique PARIS_9 : n° 44 : APPLICATION DU MARKETING ET COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR DANS DES ENVIRONNEMENTS SPECIFIQUES. ; PRAS (BERNARD) ; 1993 n° 181 : UNE ETUDE EMPIRIQUE DES EFFETS DE LA PERSONNALITE ET DES STYLES COGNITIFS SUR L'IMPLICATION DU CONSOMMATEUR ET SUR SES MANIFESTATIONS. ; PINSON (CHRISTIAN) ; 1992 …... PARIS_1 : n° 353 : CONTRIBUTION A L'ETUDE DES LIAISONS ENTRE L'IMPLICATION DU CONSOMMATEUR ET SON ACTIVITE DE RECHERCHE D'INFORMATION PREALABLE A L'ACTE D'ACHAT. ; GREGORY (PIERRE) ; 1990 n° 685 : LES SERVICES DE LA DISTRIBUTION DU MEUBLE ET LE COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR. ; NGUYEN HUU CHAU ; 1987 n° 751 : L'INFLUENCE DE LA MARQUE SUR LE COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR. ; LASSEGUE (PIERRE) ; 1986 GRENOBLE_2 : n°1043 : LE COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR D'ENERGIE DOMESTIQUE. ; JOLIBERT (ALAIN) ; 1983 n°1192 : UNE APPROCHE INTERPRETATIVE A L'ETUDE DU COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR. ; JOLIBERT (ALAIN) ; 1982 n°1316 : VALEURS RELATIVES DES ELEMENTS D'INFORMATION DANS LE PROCESSUS D'EVALUATION DES PRODUITS PAR LE CONSOMMATEUR: UN MODELE CONCEPTUEL ET VERIFICATIONS EMPIRIQUES. ; JOLIBERT (ALAIN) ; 1982 …. Sélection : consommateur Structuration : Trié par université On sintéresse aux recherches sur le consommateur et aux universités où elles se déroulent

20 Analyse de contenu u Lire et découper u Construire une grille thématique et la documenter u Evaluer et comparer les thèmes u Plus objectif,... mais lourd et fastidieux Texte Connaissance Thématique

21 Exemple danalyse de contenu Réponses à une question ouverte dans un questionnaire web Analyse de récits produits à partir dun test projectif Une première analyse permet détablir le modèle de codage grâce auquel on repère les thèmes. (code book)

22 Approximation lexicale : les principes u Du corpus au lexique : réduire l'effort de lecture u Du sens de surface, aux actes de langage u Une nouvelle lecture Texte, corpus Lexique Remplacer la lecture du texte par celle de ses subsituts lexicaux

23 Les fondements épistémologiques Parmi leurs nombreux apports : Les actes de langages Les modèles cognitifs

24 u L'acte de langage (Searl, Austin...) u Etudier l'énonciation comme processus de décision Actes de langage, les facteurs de lénonciation mot, acte de langage les objets du monde les habitudes sociales la variété individuelle la langue quon parle

25 Modèles mentaux, la structure des lénoncés u Nos modèles mentaux u Structurent nos énoncés u... qui portent la trace de ces modèles Corpus ?

26 Les énoncés : de quoi sagît-il ? u Découvrir les mots clé u Mettre à jour les convergences thématiques

27 Approcher les énoncés par le lexique u Découvrir les mots clés : Lexique brut, mots outils et lexique réduit. (mots outils = sans signification particulière : articles, pronoms….. ) u Soulever les ambiguités : Lexique lemmatisé. (lemme : forme racine dun mot; masculin singulier pour un nom ou un adjectif, infinitif pour un verbe) u Concentrer lattention : lexique catégorisé; les noms, les verbes les adjectifs. (les noms décrivent les objets du monde, les verbes les actions et les adjectifs les évaluations…) u Repérer les rigidités du langage : les segments répétés (les formules toutes faites, la langue de bois….) u Agréger en champs sémantiques : les dictionnaires thématiques (on réduit encore la variété lexicale pour parvenir au niveau des concepts : habitation = villa=maison= logement =domicile…)

28 Exemple de lexiques : si vous gagnez au loto je 1182 j 653 de 613 une 566 en 464 à 412 le 385 des 362 un 362 maison 355 Lexique maison 355 enfants 286 voiture 196 voyage 192 ferais 182 voyages 158 achèterais 150 famille 122 argent 118 acheter 115 Lexique réduit maison 363 faire 357 acheter 350 voyage 311 enfant 288 placer 237 voiture 197 donner 187 voyager 147 aider 122 Lexique lemmatisé 10 mots couvrent 31% du corpus Si vous gagniez au loto que feriez vous (990 réponses) ?

29 Verbes acheter 350 placer 195 donner 187 voyager148 aider 122 partir 91 travailler 91 profiter 81 investir 76 changer 63 Noms maison 354 voyage 310 enfant 259 voiture 194 argent 118 famille 117 monde 81 don 75 vacance 79 placement 71 Adjectifs beau 72 petit 41 humanitaire32 grand 29 bon 26 immobilier19 tout 13 nouvel 12 personnel11 gros 8 Si vous gagnez au loto : lexiques catégorisés acheter maison : 140 placer argent : 59 faire voyage : 55 arrêter travailler : 52 tour monde : 50 faire profiter : 44 donner enfant : 40 acheter voiture : 37 Segments répétés

30 Concordances et associations lexicales u Mettre en évidence les variations sémantiques en examinant le contexte des mots : lexiques relatifs. u Mettre à jour les réseaux sémantiques et modèles mentaux : AFC et cartes cognitives.

31 Variations sémantiques : le texte en contexte Plus que ne l'imaginent les acteurs politiques, les responsables économiques, les intellectuels je constate que les rouages politiques, économiques et sociaux de notre pays sont atteints Le milieu politique donne aux Français le spectacle d'un interminable volontiers tous les responsables politiques dans le même panier l'existence d'une alternative politique ce peu de marge à la décision politique Concordances pivot -2 à -1 pivot +1 à mots-355 occ 150 mots-351 oc être-V17être-V13 volonté-N 7économique-A11 Europe-P 5avoir-V 7 pouvoir-N 5commun-A 6 action-N 4social-A 6 décision-N 4contractuel-A 5 responsable-N 4étranger-A 4 véritable-A 4européen-A 4 pouvoir-V 4 Lexiques relatifs pivot : politique

32 Les thématiques dun discours de réforme Axe 1 (11.2%) Axe 2 (9.7%) aller % réforme impôt faire impôt_sur_le_revenu année baisse baisser famille franc payer revenu salaire donner taux cinq créer exemple parler retraite travailler venir an baisse_des_impôt cotisation deux enfant gagner proposer raison salarié travail vouloir Csg épargne mettre ministre parlement pays revenu_du_capital sécurité_social vivre Discours du Premier Ministre 199(analyse factorielle des correspodances sur le haut du lexique lemmatisé et réduit.

33 L énonciation :comment parle-t-on ? u Caractériser lexpression : –volume, –richesse, –complexité… u Caractériser la communication et le style : –modalisation –embrayage..

34 Focus groupe sur les marques 9 participantes Corpus : formes Lexique : Répétition : 10,43 Focus groupe : mesures dénonciation Les embrayeurs Sans surprise, lanimatrice sur utilise le vous Geneviève a un fort égo, marqué par un usage intensif de j et je ….

35 Analyse de discours et communication Dynamique du discours. Le texte a été découpé en 5 parties de taille égale. Une AFC montre quil se développe conformément aux règles de la réthorique : La dernière partie revient sur les thèmes présentés en premier lieu, après développement consacré aux différents points du discours Elocution et communication Les phrases sont plus courtes en début et fin de discours, le recours aux chiffres croit régulièrement sans jamais être abandonné. Lusage du je marque lengagement du début et de la fin, ladresse se fait au vous de laudience qui disparaît avec lavancée du disours ! Discours du Premier Ministre 1995

36 Analyse contingente :qui dit quoi? u Analyse des énoncés : spécialisation thématique. u Analyse de l énonciation : distinction stylistique. u Par rapport à lidentité du locuteur : qui dit quoi ? u Par rapport à dautres données de contexte : dans quelles circonstances, pourquoi ?

37 ... dans leur contexte Axe 1 (84.7%) Axe 2 (8.5%) acheter_maison placer_argent faire_voyage arrêter_travailler tour_monde faire_profiter acheter_voiture aider_enfant acheter_maison_voiture maison_voiture donner_enfant Qui dit quoi ? Les segments répétés... acheter maison : 140 placer argent : 59 faire voyage : 55 arrêter travailler : 52 tour monde : 50 faire profiter : 44 donner enfant : 40 acheter voiture : 37 aider enfant : 34 mettre côté : 34 Si vous gagniez au loto que feriez vous (990 réponses) ? LAFC montre des différences significatives selon lâge dans lusage des ségments répétés.

38 Les cartes perceptuelles : le loto Les associations lexicales révèlent les thèmes présents dans les réponses Les spécificités selon le contexte : lâge structure le contenu des réponses

39 Les problématiques de l analyse contingente

40 Du texte à la mesure, du quali. au quanti. Le texte est pris comme objet dobservation pour mesurer des comportement ou opinions dont il porte la trace. Par exemple : la longueur d une réponse est prise comme indicateur de l intérêt porté à l objet de la question. la propension à utiliser le vocabulaire de la sécurité est un indicateur de l importance accordée à la sécurité. On peut ainsi à partir de données textuelles construire des données analogues à celles recueillies par le truchement déchelles d opinion.

41 Codification et mesures lexicales u Coder automatiquement le texte en fonction des mots utilisés u Mesurer l'énonciation : longueur, richesse, banalité u Evaluer les contenus par la mesure d'intensités lexicales Corpus Lexique Variables nominales Variables numériques

42 Exemple : la communication interne u Insatisfactions u Propositions u Indicateur d'engagement proactif : lg (proposition) / lg (insatisfaction) CATEGORIE Ouvrier Cadre Maîtrise Employé ENSEMBLE Diagnostic Lg. Proposition Lg. Engagement 60,5233,040,86 45,2422,670,72 61,0726,150,60 57,1827,350,53 56,6527,610,68 La longueur des réponses donne une indication des insatisfactions (quest ce qui ne va pas dans lentreprise ?) et de la capacité à sengager (quelles propositions feriez vous ?) Le rapport (col.3) entre ces 2 mesures (col.2/col.1), montre que pour promouvoir le changement il faut mieux sappuyer sur les ouvriers et et les cadres. Néanmoins quelque soit la catégorie les réponses sont plus longues pour critiquer que pour proposer.

43 Le retour au texte Lexique Approximation lexicale Variables d origine lexicale Analyse de données Corpus textuel Extraits Verbatim

44 Navigation lexicale Citations Lexiques relatifs Mots spécifiques

45 Verbatim sélectif u Rechercher les mots spécifiques selon le contexte u Phrases caractéristiques u....et résumés

46 Les logiciels u LE SPHINX LEXICA u SPAD T u ALCESTE u TROPES, NUDIST.....

47 Pour maîtriser Sphinx Lexica Télécharger le mode opératoire de Lexica Télécharger le manuel Consulter les exemples sur le site Le rêve des français Présidentielles 1995 Présidentielles 2002 Utiliser les données présentent dans le dossier Enquêtes du répertoire où le logiciel est installé. Voir Loto et dans le dossier Exemples voir Analyse de discours

48 Mettre en œuvre : les étapes u Découpages et annotations u Réduction de la variété lexicale u Recherche de classes thématiques fondées sur les cooccurences u Mise en évidence des spécificité lexicales selon les éléments de contexte u Modélisation du corpus : du textes aux dimensions dintensité lexicales.

49 Du corpus à la base de données : découpage annotations et balises u Séparateurs : fragmenter le texte –niveau 1 ^t :paragraphe –niveau 2.?! : phrases – u Annotations : créer des variables de contexte –jalons : tous les fragments jusquau prochain jalon –marques : le fragment concerné –mots clés codés u Balises : utiliser les indications (balises) présentent dans le texte –Question, réponse pour les interviews non directives –Nom de lintervenant pour les tables rondes –Rubrique pour une base de données bibliographique

50 Réduction de la variété lexicale u Lemmatiser, réduire et créer un nouveau corpus u Identifier les catégories grammaticales u Rechercher les segments répétés, les lier et créer nouveau texte u Appliquer des dictionnaire ou un thésaurus

51 Recherche de classes thématiques u Sélectionner les éléments pertinents du lexique réduit et catégorisé u Effectuer une AFC multiple : les zones de la carte indiquent les thèmes du discours u Construire la typologie classant les fragments selon les zones thématiques de la carte u Produire le verbatim caractéristique des thèmes Si vous gagniez au loto. Les associations lexicales révèlent les thèmes présents dans les réponses

52 Caractériser le contexte - spécificités lexicales u Sélectionner les éléments pertinents du lexique réduit et catégorisé u Rechercher parmis ces éléments ceux qui sont spécifiques des catégories de contexte étudiées (surreprésentés dans ces catégories) u Produire la carte de zones de langage de chaque catégorie u Illustrer avec les phrases caractéristiques de chaque contexte Si vous gagniez au loto. Lâge structure le contenu des réponses (carte des spécificité lexicales)

53 Exemple : questions ouvertes Provoquer la réponse la plus spontanée possible Recueillir le contenu de la mémoire immédiate Faire approfondir la réflexion Elaboration d un texte construit Protocole d association de mots

54 Exemple : questionnaire ouvert 1. Citez les 5 évènements sportifs qui vous ont le plus marqué au cours de l'année Pour vous suivre un évènement sportif c'est....Compléter en citant les mots qui vous viennent spontanément à l'esprit. 3. Si on vous dit sportif, quels noms de grands sportifs vous viennent spontanément à l'esprit 4. Citez 5 verbes qui selon vous expriment le mieux l'action des grands sportifs 6. Citez les 5 adjectifs qui vous viennent à l'esprit pour qualifier les sportifs de haut niveau. 7. Citez 5 marques qui dans votre esprit riment avec Sport 8. A votre connaissance quelles sont les marques qui pratiquent le plus le sponsoring sportif. 9. Citez les 5 adjectifs qui caractérisent le mieux les marques que vous venez de citer. attributs Sportifs Evénements Marques Signalétique individuelle Phrases à compléter Evocations spontanéesAssociation de mots Image du sport et image de marque (Etude sur le sponsoring)

55 Exemple : recueil de pharses témoins 1. Sexe 1- Homme 2- Femme 2. Age 2- Moins 30 ans à 50 ans 3- Plus de 50 ans 3. Catégorie 1- Employé 2- Ouvrier 3- Cadre 4- Maîtrise 4. Considérez vous que l'information dans votre société est : 1- Insuffisante 2 - Suffisante 5. Comment communique-t-on à l'interne dans votre société. Phrases témoins des dysfonctionnements 6. Quelles propositions formuleriez vous pour améliorer la communication interne ? Phrases témoins des améliorations envisagées Les réponse aux questions ouvertes ne sont pas une transcription exacte des propos prononcés La méthode des phrases témoins réalise un compromis entre interview non directif et questionnaire fermé La communication interne

56 Exemple : Entretien de groupe Animatrice: "....Mon rôle aujourd'hui c'est d'écouter tout ce que vous avez à dire, de vous aider à parler le plus librement possible, de vous proposer des méthodes, de vous proposer des thèmes de réflexion. ……suivent 10 lignes dintroduction. Euh...On va a priori terminer vers 16h30, est-ce que ça va pour tout le monde ? est-ce que...." Catherine: " Pas plus tard !" Geneviève: " Pas au-delà !" Animatrice: "Pas au delà. A priori ça devrait tenir, si vous travaillez bien. ….. 3lignes Catherine: "Oui, peu importe. Je m'appelle Catherine B......, je travaille à la bibliothèque de l'I.A.E. J'ai trente quatre ans. Ce que j'aime, là, comme ça spontanément, ça m'est difficile à dire, donc ça viendra peut-être dans le cours de la discussion, mais là, comme ça, je vois pas trop." Animatrice: " Ok, est-ce qu'on tourne, ou est-ce que.....?" Christine: " Oh, on va tourner, non ?" Animatrice: " Oui." Geneviève: " Geneviève C....., j'ai cinquante et un an, je suis orthophoniste... Mes goûts, non je peux pas les dire comme ça. On se 67 pages (times 12) 1271 paragraphes 3301 lignes mots Une animatrice et 8 participantes 1271 tours de paroles 14 périodes dans la table ronde Le texte est balisé balise

57 Exemple : Interview non directif 7 interviews de responsables techniques, commerciaux et administratifs 20 à 30 pages par interview répliques Question : mots Réponses : mots Entretien avec Philippe Michielin 28/04/98 Pouvez vous me présenter la situation telle que vous la voyez ? Les personnes qui sont chef de marché chez nous sont tout à fait nouveau dans cette mission là, peut-être à l'exception de Giletta, je ne sais pas si vous l'avez vu. Giletta avait exactement le même profil au ….10 lignes facile. Donc là aujourd'hui le CDM est dans un pôle, spécifiquement, le directeur du pôle qui en est l'animateur, si il ne peut pas il délègue à un chef de marché, ce qu'à fait Raymond Charfolé, parce que lui il est aussi... Directeur commercial Exactement. Moi je l'ai pas délégué, parce que c'est vraiment dans ma mission et Alain Capmas y a rajouté, et là aussi c'était un manque, une représentation commerciale. Ce n'était pas le cas auparavant. …12 lignes qu'au mois de juillet des Etats-Unis, donc il va falloir qu'il s'installe gentiment le pauvre et il sera efficace au plus tôt en septembre. Quand vous dites le responsable, c'est au niveau du labo ? Voilà. Parce que Alain avait du vous l'expliquer je pense il y a des laboratoires, dès qu'ils seront réunis, il y aura quand même des gens affectés aux différents pôles, et il y aura un responsable, il ne sera pas dans un bureau, parce que s'il y a un responsable pour deux chercheurs, il va chercher aussi. Mais il sera plutôt notre …. concurrents ils sont là depuis dix ans, bille en tête, alors que nous on change tout le temps, vous réfléchissez par exemple à un produit de ragréage et au bout de la deuxième réunion, il y en a un qui dit, en 1995, au mois de septembre, c'est exactement ce qu'on avait fait. Parce que les gens sont loin d'être cons ils ont à peu près le même savoir que nous mais voilà encore une dilution, des gens qui étaient partis ailleurs, qui sont plus là, c'est pas facile. Et ça, vous avez l'impression que ça va un peu se stabiliser... J'ai pas l'impression, j'en suis sûr, si tant est qu'on ait une organisation pérenne, c'est ce que je dis et que par exemple la phase de présentation des plans marketing 99 qui doit se faire à mi-année 98 est un recherche sur les processus dinnovation Il faut introduire dans le texte les balises Q: et R: pour indiquer la structure du corpus Q> R>

58 Exemples sur le site du Sphinx Le rêve des français Présidentielles 1995 Présidentielles 2002

59 Exemple : Le rêves des français Une question ouverte 6 questions fermées pour la signalétique 994 répondants pour un échantillon représentatif des français Le rêve des français

60 Exemples : Etudes quali sur le web Question ouverte : Les qualités du présidents Campagne Test projectif : Les différences culturelles Interculturalité Réception des œuvre littéraires Réception Décision de recrutement Décision Education contre le racisme Racisme


Télécharger ppt "ANALYSE DES DONNEES TEXTUELLES Analyse des données textuelles. De lanalyse de contenu à lanalyse lexicale."

Présentations similaires


Annonces Google