La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANALYSE COÛT-EFFICACITÉ DES STRATÉGIES DE GESTION DU RISQUE DE CANCER PULMONAIRE INDUIT PAR LE RADON EN FRANCHE-COMTÉ Thomas Jeanmaire (a), François Clinard.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANALYSE COÛT-EFFICACITÉ DES STRATÉGIES DE GESTION DU RISQUE DE CANCER PULMONAIRE INDUIT PAR LE RADON EN FRANCHE-COMTÉ Thomas Jeanmaire (a), François Clinard."— Transcription de la présentation:

1 ANALYSE COÛT-EFFICACITÉ DES STRATÉGIES DE GESTION DU RISQUE DE CANCER PULMONAIRE INDUIT PAR LE RADON EN FRANCHE-COMTÉ Thomas Jeanmaire (a), François Clinard (b), Christine Binquet (a), Olivier Catelinois (c), Bernard Collignan (d), Claude Tillier (b), Catherine Lejeune (a) (a) Inserm CIE1, CIC - EC, CHRU Dijon, Faculté de Médecine, Dijon (b) Cellule Interrégionale dÉpidémiologie Bourgogne Franche-Comté, Dijon (c) Institut de Veille Sanitaire (InVS), Saint-Maurice (d) Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), Paris

2 Contexte (1): le radon, un gaz radioactif

3 Contexte (2): problématique pour lhomme 2e étiologie des cancers pulmonaires après le tabac Relation dose-effet linéaire Risque de cancer augmenté de 15-20% tous les 100 Bq/m3 supplémentaires

4 Contexte (3): prévention Exemple de dispositif de mesure: le dosimètre alpha Source: Dosirad Mesure de lexposition à laide de dispositifs simples Prévention possible par aménagements dans lhabitat –Membrane imperméabilisante –Ventilation Seuil dintervention: 300 Bq/m 3 dans lhabitat neuf et les établissements recevant du public (Organisation Mondiale de la Santé, Haut Conseil de la Santé Publique)

5 Contexte (3): prévention Voies de pénétration du radon dans lhabitat et moyens de prévention. Source: CSTB Mesure de lexposition à laide de dispositifs simples Prévention possible par aménagements dans lhabitat –Membrane imperméabilisante –Ventilation Seuil dintervention: 300 Bq/m 3 dans lhabitat neuf et les établissements recevant du public (Organisation Mondiale de la Santé, Haut Conseil de la Santé Publique)

6 Contexte (3): prévention Voies de pénétration du radon dans lhabitat et moyens de prévention. Source: CSTB Mesure de lexposition à laide de dispositifs simples Prévention possible par aménagements dans lhabitat –Membrane imperméabilisante –Ventilation Seuil dintervention: 300 Bq/m 3 dans lhabitat neuf et les établissements recevant du public (Organisation Mondiale de la Santé, Haut Conseil de la Santé Publique)

7 Mesure de lexposition à laide de dispositifs simples Prévention possible par aménagements dans lhabitat –Membrane imperméabilisante –Ventilation Seuil dintervention: 300 Bq/m 3 dans lhabitat neuf et les établissements recevant du public (Organisation Mondiale de la Santé, Haut Conseil de la Santé Publique) Contexte (3): prévention Voies de pénétration du radon dans lhabitat et moyens de prévention. Source: CSTB

8 Objectif Évaluer limpact, en termes defficacité et de coût, de trois stratégies de prévention du risque de cancer pulmonaire induit par le radon en habitat individuel et existant: –Absence de dépistage de lexposition au radon –Dépistage ciblé dans les zones à risque –Dépistage généralisé

9 Méthodes (1): description du modèle Modèle de Markov –Population âgée de 30 à 75 ans et résidant en habitat individuel existant en Franche-Comté –Durée de suivi simulé: 30 ans –4 états de santé modélisés: Absence de cancer pulmonaire dû au radon Cancer pulmonaire dû au radon Décès par cancer pulmonaire dû au radon Décès par autre cause

10 Méthodes (2): description des stratégies Absence de dépistage (référence) Absence de dépistage Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

11 Méthodes (2): description des stratégies Absence de dépistage (référence) Absence de dépistage Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

12 Méthodes (2): description des stratégies Absence de dépistage (référence) Absence de dépistage Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

13 Méthodes (2): description des stratégies Absence de dépistage (référence) Absence de dépistage Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

14 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

15 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

16 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

17 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

18 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

19 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

20 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

21 Méthodes (3): description des stratégies Dépistage ciblé Dépistage ciblé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m 3 Zone à risque Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Zone non à risque Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

22 Méthodes (4): description des stratégies Dépistage généralisé Dépistage généralisé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

23 Méthodes (4): description des stratégies Dépistage généralisé Dépistage généralisé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

24 Méthodes (4): description des stratégies Dépistage généralisé Dépistage généralisé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

25 Méthodes (4): description des stratégies Dépistage généralisé Dépistage généralisé Concentration moyenne en radon < 300 Bq/m3 Accepte / refuse le dépistage Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Concentration moyenne en radon > 300 Bq/m3 Accepte le dépistage et lassainissement Concentration 300 Bq/m3 Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause Refuse le dépistage et/ou lassainissement Cancer Décès Survie Absence de cancer Décès par autre cause

26 Méthodes (5): paramètres du modèle Paramètres épidémiologiques, liés à: –Habitat / caractéristiques géologiques (Campagne Cire) –Participation de la population au dépistage / à lassainissement (CSTB, Gagnon 2008) –Efficacité de lassainissement (CSTB) –États de santé finaux (Catelinois 2006, FRANCIM, CépiDc) Paramètres économiques: Point de vue sociétal - Coûts directs. –Invitation au dépistage (La Poste) –Dépistage (Dosirad) –Assainissement (CSTB) –Diagnostic et traitement du cancer (Vergnenègre 2004)

27 Méthodes (6): critères defficacité et analyses Critères defficacité –Intermédiaires: Nombre de nouveaux cas de cancer pulmonaire induit par le radon Nombre de décès par cancer pulmonaire induit par le radon –Final: espérance de vie moyenne Analyse principale –Détermination des ratios coût-efficacité incrémentiels: Différence des coûts moyens entre lalternative et la référence = Différence des efficacités entre lalternative et la référence –Actualisation des coûts et des efficacités: 3% –Comparaison au seuil de / QALY (National Institute for Clinical Excellence) Analyses de sensibilité univariées

28 Résultats (1): efficacités, coûts et ratios coût-efficacité incrémentiels des stratégies après 30 ans (actualisation: 3%)

29

30

31

32

33

34 Résultats (2): Analyse de sensibilité Diagramme en tornade Coût par année de vie gagnée () Dépistage ciblé Dépistage généralisé Seuil du NICE

35 Résultats (2): Analyse de sensibilité Diagramme en tornade Coût par année de vie gagnée () Dépistage ciblé Dépistage généralisé Seuil du NICE

36 Résultats (2): Analyse de sensibilité Diagramme en tornade Coût par année de vie gagnée () Dépistage ciblé Dépistage généralisé Seuil du NICE

37 Résultats (2): Analyse de sensibilité Diagramme en tornade Coût par année de vie gagnée () Dépistage ciblé Dépistage généralisé Seuil du NICE

38 Discussion (1): à propos des résultats Ratios coût-efficacité incrémentiels élevés: –Des coûts moyens assez proches entre les stratégies... –Mais des gains infinitésimaux en termes defficacité! Résultats cohérents avec les études publiées: –0,19% des décès liés au radon évités au Canada (Gagnon et al., 2008) – / décès évité en Norvège (Stigum et al., 2003) – / QALY au Royaume-Uni (Gray et al., 2009)

39 Discussion (2): limites et forces Limites: –Participation de la population –Modélisation choix et simplification Forces: –Première étude française –Territoire exposé –Seuil dintervention préconisé en 2009 par lOMS et le HCSP

40 Conclusion Bénéfices des stratégies de dépistage du radon dans lhabitat existant très limités en termes: –Despérance de vie –Dincidence du cancer pulmonaire dû au radon –De mortalité due au radon Coûts par année de vie gagnée élevés favoriser: –Actions anti-radon lors de la construction des bâtiments –Lutte contre le tabagisme

41 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "ANALYSE COÛT-EFFICACITÉ DES STRATÉGIES DE GESTION DU RISQUE DE CANCER PULMONAIRE INDUIT PAR LE RADON EN FRANCHE-COMTÉ Thomas Jeanmaire (a), François Clinard."

Présentations similaires


Annonces Google