La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La beauté. Etymologie: du latin benus ( antiq.bonus) dim. Benulus bellus Donc la première signification du mot était celle de confortable, et seulement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La beauté. Etymologie: du latin benus ( antiq.bonus) dim. Benulus bellus Donc la première signification du mot était celle de confortable, et seulement."— Transcription de la présentation:

1 La beauté

2 Etymologie: du latin benus ( antiq.bonus) dim. Benulus bellus Donc la première signification du mot était celle de confortable, et seulement après, par association didées, on passa à celle de bien proportionné, joli… Létymologie de la parole révèle lassociation entre beauté et bonté, en vigueur dans la culture contemporaine aussi. Des définitions explicitent cette proximité sémantique : Beauté : la caractéristique d'une chose qui au travers d'une expérience sensorielle (perception) procure une sensation de plaisir ou un sentiment de satisfaction ; en ce sens, la beauté provient de la contemplation esthétique.perceptionplaisirsatisfaction Beauté :caractère de ce qui est digne dadmiration pour ses qualités intellectuelles ou morales ; en ce sens la beauté relève dun jugement moral. En tout cas la beauté nest pas une qualité ou une caractéristique absolue, mais dépend du contexte de référence. Histoire de la beauté François Busnel interviewe Umberto Eco: D. Vous voulez dire que le concept de beauté est relatif et non universel? U.E. Exactement. Un proverbe dit que le crapaud est beau... pour sa crapaude. Les présocratiques expliquaient déjà que, si les animaux avaient des dieux, ils les auraient dessinés avec des têtes de cheval ou de girafe. Au Moyen Age, l'artiste interprétait dans ses œuvres le goût du paysan ou de l'homme de la rue: il devait plaire à ceux qui l'entouraient, c'est-à- dire au peuple, aux prélats ou aux seigneurs. Puis, au XXe siècle, l'artiste s'est défini dans une position d'avant- garde où il s'agissait de provoquer le bourgeois.. D. Quelle est, selon vous, la définition de la beauté? U.E. Il est impossible d'en donner une, en peu de mots, qui soit satisfaisante. Il y a eu des définitions différentes à chaque époque et chacune vaut pour son époque, par rapport à la façon dont les contemporains regardaient la beauté. Les Grecs, par exemple, définissaient la beauté par la proportion. Aujourd'hui, cette définition nous semble insuffisante, mais pour le contemporain de Pythagore, elle était parfaite. Le corps idéal > la beauté > étude du problème

3 Lesquels sont aujourdhui les canons de la beauté féminine? La maigreur: au corps mince et tonique sont associés des valeurs telles que l ambition, le pouvoir, laffirmation sociale La musculature dathlète: au corps athlétique sont associés le bien être et la santé Des rapports proportionnés entre les hanches, la taille, les épaules : la beauté sidentifie avec lharmonie Hauteur: au corps élancé sont associées lassurance et lautorité P.S. Ces caractéristiques étaient jadis pour la plupart des qualités propres du genre masculin. Aux jours daujourdhui la femme aussi partage ces canons avec lhomme: suite aux changements sociales et culturelles de lépoque moderne la femme nest plus considérée seulement comme une épouse et une mère ( avec les valeurs connexes de obéissance, soumission, fertilité) mais elle sest émancipée et joue aussi bien que lhomme le rôle de lentrepreneur. Actuellement les canons de la beauté féminine diffusés par les medias, sont: Le corps idéal > la beauté > étude du problème

4 Lesquels sont aujourdhui les canons de la beauté masculine? Les canons de la beauté masculine actuels sont inchangés par rapport au passé. Lhomme idéal a de la prestance, un physique haut et musclé, large d épaules, étroit de bassin, dépourvu de poils; son visage a des traits plus allongés et marqués que la femme, avec des pommettes saillantes. Toutes ces caractéristique dans lantiquité gréco-romaine étaient le signe de la santé et du bienêtre; toutes ces qualités étaient fonctionnels à lexercice des armes et de la chasse et étaient associé à lidéal dun homme en mesure de protéger sa femme entretenir sa famille Le corps idéal > la beauté > étude du problème

5 Comment a-t-il changé le modèle de corps idéal actuel, par rapport à celui de lantiquité? Le corps idéal proposé par la notre culture est tout à fait nouveau ou présente des analogies avec celui du passé? Le corps idéal > la beauté > étude du problème

6 La publicité Le modèle féminin proposé: Une femme sensuelle, au physique svelte et maigre Limage en noir et blanc du mannequin au balcon donne à la scène une dimension intemporelle Le mannequin en lingerie a le dos et les cuisses nus, les yeux entrouverts; la tenture transparente enveloppe ses rondeurs avec un effet de séduction auquel nest pas insensible lhomme qui la regarde, réfléchi dans le miroiren lingerie Larticle en réclame, fermé dans la main du mannequin et caché derrière son dos, est mis en évidence au centre de la scène, dautant plus quil est coloré la femme dévoile le secret de la séduction exclusivement à qui regarde la réclame (au consommateur, tandis quelle le cache au monde (la ville, en dehors du balcon) Le corps idéal > la beauté > étude du problème

7 Vénus callypige - Musée National Naples Comparaison intertextuelle: classique-contemporain Le corps idéal > la beauté > étude du problème Comparaison intertextuelle: classique-contemporain

8 Il est possible de relever de nombreuses analogies entre le modèle féminin proposé par la culture du II et du XXI siècle, respectivement: la pose: dans les deux cas, la direction du regard et la disposition du drapé mettent en évidence les fesses du sujet le regard :dans les deux cas les sujets regardent de haut en bas et en arrière: dans les deux cas les femmes contemplent leur corps Le drapé :dans les deux cas le drapé enveloppe le corps de la femme. Il sagit dun habit lourd et épais dans le premier cas, dun voile transparent, éther, presque invisible dans le second cas. La coiffure :dans les deux cas les sujets ont les cheveux coiffés en chignon avec des mèches frisées qui retombent sur les épaules et ainsi soulignent la sensualité et la féminité du sujet. Le corps idéal > la beauté > étude du problème

9 Les principales différences entre le corps idéal du II et du XXI siècle concernent: le corps: le mannequin a un physique plus maigre, une taille plus svelte, un cul plus petit par rapport à la Vénus; son corps doit être séduisant et jeune, tandis que celui de Vénus fait référence à la prospérité, à labondance et à la maternité la posture: la silhouette du mannequin présente de nombreuses rondeurs, allusives à la féminité, tandis la posture de la Vénus est plus rigide et met en évidence une unique part du corps de la Vénus, la plus significative: les fesses. Son bras gauche et sa jambe droite, contractés, forment une ligne brisée avec le tronc, en suggérant un chiasme polyclétéen Le corps idéal > la beauté > étude du problème

10 La pubblicité Le modèle masculin proposé : une image en noir et blanc pour évoquer une dimension intemporelle, éternelle et parfaite. Les caractéristiques: Regard pénétrant, tourné vers lobservateur; sourcils crispés dune façon captivante; visage enveloppé dans la pénombre… Un homme s ûr de soi, prêt à relever tout défi Physique sculpté, corps tatoué…… Un homme qui affirme son identité avec fermeté mais par les tatouages en révèle certains traits emblématiques seulement. Barbe soignée, buste non poilu…. Signe de virilité et de soin du corps

11 Comparaison intertextuelle: classique-contemporain L'Athlète victorieux,de Lysippe, élégant bronze du IV e siècle av. J.-C. trouvé en 1964 à Fano IV e siècle av. J.-C.1964Fano Le corps idéal > la beauté > étude du problème

12 Il est possible de relever de nombreuses analogies entre le modèle masculin proposé par la culture du II et du XXI siècle la pose: dans les deux cas le buste et la tête sont penchés dune façon plus ou moins évidente à gauche, de sorte quil y a une continuité par rapport à larc tracé par la jambe gauche, (non portante dans un cas, portante dans lautre) et un effet de chiasme. Dans les deux cas, la position relaxée du bras et de la main gauche créent un effet déquilibre formel. l expression: les deux figures regardent dune expression fière et sûre devant soi (exhibition consciente de sa beauté\ ostentation dorgueil pour son exploit ). Quelques traits du visage des deux figures se rassemblent le bout du nez, la bouche, le menton…exploit dans les deux cas les corps sont athlétiques mais il ny a pas une différence marquée entre la largeur des épaules et celle du bassin : le buste prend une forme trapézoïdale plutôt que triangulaire, comme prévu par les canons formels de lantiquité. La musculature est développée dune façon homogène et pas exagérée sur tout le corps. Le corps idéal > la beauté > étude du problème

13 Baccohus Michel-Angel 1497 Musée du Bargello Florence Comparaison intertextuelle: Rome,la Renaissance,la contemporanéité Le corps idéal > la beauté > étude du problème T 1 T 2 T3

14 Critères de comparaison T 1 - RomeT 2 RenaissanceT 3 Contempranéité PostureChiasme la représentation donne un effet déquilibre et dharmonie: au de là de la différence des sujets cest le corps parfait qui est mis en scène. MusculatoureDeveloppée dune façon homogène sur tout le corps Sens de lexpression FiértéJoie et tranquillité due à livresse Assurance et détermination Particulier qui caractèrize le sujet Couronne de laurier athlete victorieux Coupe de vin, grappe de raisin iconographie de Bacchus Article de lingerie Le secret dun battant Le corps idéal > la beauté > étude du problème

15 Lavant-garde : le Surréalisme Vénus de Mile avec des tiroirs, Salvador Dalì, , Museum Boijmans Van Beuningen Rotterdam Le Modèle féminin proposé: la femme-objet LIdée: pendant un séjour à Londres le sculpteur réfléchit sur l ambiguïté de la traduction du mot chest (qui signifie coffre, mais aussi poitrine et thorax) et donc il est amené à concevoir le corps humain comme un meuble pourvu de tiroirs.coffrepoitrinethorax Le sujet est une copie de bronze de la Vénus de Milo pourvue de tiroirs avec pommeau de fourrure au site du sein, du thorax, du ventre et du genou gauche. Interprétation Le corps humain est plein de tiroirs cachés que seulement lintrospection peut ouvrir Louverture des tiroirs par la main qui caresse la fourrure des pommeau, évoque des actes sexuels Le corps de la Vénus reproduit fidèlement le modèle classique, mais ladjonction des tiroirs le rend grotesque lœuvre dart propose une vision inédite de la réalité Le corps idéal > la beauté > étude du problème

16 Vénus de Mile, 130 a.C.Musée du Louvre Paris La statue de Dalì peut être considéré comme une copie de loriginal grec: et pourtant la signification quon peut lui attribuer est différente. Le corps de la Vénus de Mile est métaphysique, il représente lidée de perfection morale théorisée par Platon : la beauté extérieure est lexpression de la bonté intérieure. Le corps de la Vénus de Dalì est matériel, est même réduit à un drôle d objet qui doit stimuler avec ses symboles provocateurs lenquête psychique. Ile corps idéal> la beauté > analyse du problème> lavant-garde artistique Comparaison intertextuelle: Rome et la contemporanéité

17 La "Vénus aux chiffons Michelangelo Pistoletto 1967 – 1968, Fondation Pistoletto, Biella L« art pauvre » Modèle féminin proposé: Femme à la beauté intangible un contraste entre la beauté éthérée, parfaite et impalpable de la déesse et les chiffons déchirés, sales, usés un contraste entre camaïeu (pureté, perfection, harmonie) et polychromie (confusion ) un bouleversement de lordre, des règles Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> lart pauvre

18 LAphrodite du Capitole copie statuaire de l'époque hellénistique représentant la déesse Aphrodite, dérivée de l'Aphrodite de Cnide créé par Praxitèle. Musées du Capitole, à Rome statuaireépoque hellénistiqueAphroditeAphrodite de Cnide Praxitèleusées du CapitoleRome Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> lart pauvre Comparaison intertextuelle: Rome et la contemporanéité

19 La silhouette de la Vénus proposée par Pistoletto est très semblable à celle de loriginal Grec: dans les deux cas le buste nest pas droit mais nettement incliné vers la gauche (copie de Pistoletto) ou légèrement courbé en avant et vers la droite (Aphrodite du Capitole ). Cette différence peut être justifiée par la diverse attitude des deux sujets: La Vénus des chiffons semble quasiment reculer,outrée à la vue du tas de vêtements crasseux; L Aphrodite du Capitole, sur le point de prendre un bain, pudiquement se replie sur soi-même pour cacher le pubis et les seins. Elle a défait ses cheveux et une mèche retombe sur son épaule. La représentation du corps de l Aphrodite du Capitole, très naturaliste, est plus réaliste et détaillée que celle de la Vénus des chiffons,dont la surface est polie pour mettre en évidence le contraste entre le corps métaphysique de la Vénus et le caractère concret des chiffons. La silhouette de la Vénus proposée par Pistoletto est très semblable à celle de loriginal Grec: dans les deux cas le buste nest pas droit mais nettement incliné vers la gauche (copie de Pistoletto) ou légèrement courbé en avant et vers la droite (Aphrodite du Capitole ). Cette différence peut être justifiée par la diverse attitude des deux sujets: La Vénus des chiffons semble quasiment reculer,outrée à la vue du tas de vêtements crasseux; L Aphrodite du Capitole, sur le point de prendre un bain, pudiquement se replie sur soi-même pour cacher le pubis et les seins. Elle a défait ses cheveux et une mèche retombe sur son épaule. La représentation du corps de l Aphrodite du Capitole, très naturaliste, est plus réaliste et détaillée que celle de la Vénus des chiffons,dont la surface est polie pour mettre en évidence le contraste entre le corps métaphysique de la Vénus et le caractère concret des chiffons. Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> lart pauvre

20 Vénus à la pomme Seconde version, vers 1805 Bertel THORVALDSEN Copenhague, 1770 – 1844 Musée du Louvre Comparaison intertextuelle: Rome, le néo-classicisme et la contemporanéité T 1 T 2 T 3 Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> lart pauvre

21 Critères de comparaison T 1 - RomeT 2 – Néo-classicismeT 3 - Contemporanéité PostureBuste légèrement incliné vers la droite Buste nettement incliné vers la gauche CorpsPhysique longiligne avec des rondeurs presque sphériques (seins, fesses) Perfection dun physique divin RegardDétourné (T1 attention concentrée sur un point indéfini; T2 attention focalisée sur la pomme; T3 attention focalisée sur les chiffons) Interprétation des symboles Mèche tombante du chignon nonchalance langoureuse Pomme Victoire, triomphe Tas des chiffons perfection vs chaos; Ineffable vs concret

22 Modèle féminin proposé: la femme odalisque Elle est une esclave mais une maîtresse et une concubine aussi. une beauté séduisante la caractérisé (elle est nue, mince, elle a un regard intense, les lèvres entrouvertes, les jambes croisées) son rôle est ambivalent, elle représente un oxymoron vivant: elle est une esclave, un plumeau à la main, mais vit dans le luxe (elle est couchée sur un canapé somptueux, porte un turban raffiné et un bracelet finement ciselé, incrusté de pierres précieuses ) Elle est une femme qui se sent à laise et est sûre de soi, charmante, maline: consciente de sa beauté, elle tache dattirer lattention dun regard perçant et sensuel Le milieu de la reconstitution est exotique et soigné : des rideaux de soie à motifs modernes (des avions), des coussins en tissu précieux à couleurs criardes, des verres en cristal Limaginaire érotique Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> limaginaire érotique

23 Fresque de Vénus à la coquille (détail) Maison de Vénus à la coquille, Pompéi Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> limaginaire érotique Comparaison intertextuelle: Rome et la contemporanéité Fresque de Vénus à la coquille (détail) Maison de Vénus à la coquille, Pompéi

24 Lodalisque et la Vénus sont représentés dune même façon la posture: Les deux femmes sont allongées dans une position très sensuelle; la façon dans laquelle croisent les jambes en met en évidence les pieds. le corps: Les deux femmes présentent des hanches et une taille très étroites, des cuisses toniques et un teint clair Les pieds: Leurs nudité fait ressortir un symbolisme phallique caché qui fait référence au charme et au caractère passionnel des sujets Lornementation du corps: des bracelets,des diadèmes, des turbans enrichissent les corps des femmes et suggèrent la valeur de celles qui les portent Le corps voilé : le voile encadre la nudité féminine ; chez les romains le voile distinguait une honnête femme et était un attribut indispensable de la divinité; chez les contemporains le voile, qui nous vient de la civilisation orientale, avec sa légèreté et sa transparence est un instrument typique de la séduction féminine et met en évidence la beauté et le charme de la femme Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> limaginaire érotique

25 La seule différence significative entre les deux femmes cest le regard: lodalisque, consciente dêtre remarquée et admirée pour sa beauté, tourne les yeux vers ceux qui la regardent Vénus, en tant que déesse, est tout à fait indifférente et tourne les yeux vers la gauche, dune manière inexpressive Quant au milieu: lodalisque est couchée sur un divan à lintérieur dune pièce fastueuse (contexte particulier cohérent avec le rôle desclave-concubine de la femme) Vénus est couchée sur une coquille emportée par les courants marins (contexte naturel fidèle au récit mythologique Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> limaginaire érotique

26 Vénus d'Urbin réalisée par Titien en 1538 ou La toile est exposée à la Galerie des Offices de Florence.Titien Galerie des Offices Florence T 1 T 2 Comparaison intertextuelle: Rome, la renaissance et la contemporanéité Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> limaginaire érotique

27 Critères de comparaison T 1 - RomeT 2 - RenaissanceT 3 - Contemporanéité PostureCouchée CorpsPhysique maigre grâce, mesure, proportion, equilibre, symmetrie et armonie Physique plantureux abondance, fertilité Physique maigre prestige,beauté,succès, attraction RegardIndirect (supériorité,air détaché) Direct (seduction) MilieuNature (= puissance des éléments ) Une pièce de maison raffinée =(intimité) Interprétation des symboles Éventail fermé cest un objet de pouvoir, un signe délégance et de richesse qui représente lautorité, la puissance. Bouquet Allégorie de la beauté qui flétrit (tandis que la vertu est immortelle) Plumeau aux plumes de paon Coexistence dhumilité et de faste Il Le corps idéal> la beauté> analyse du problème> limaginaire érotique

28 Le monde des médias et du sport le visage est caché, tandis quon attire lattention sur le développement extraordinaire des membres et du buste, dont on met en évidence le caractère tonique et la consistance des muscles :il sen suit une idée de force Le modèle masculin proposé: un homme à la musculature puissante Le corps idéal> la beauté> analyse du problème˃le monde des médias et du sport

29 Les bronzes des coureurs provenant de la villa des Papyrus dHerculanum,Il s'agit probablement d'une copie romaine d'un original grec. Musée archéologique national de Naples Comparaison intertextuelle : Rome et la contemporanéité le Discobole Lancellotti, l'une des meilleures copies du célèbre bronze de Myron palais Massimo alle TermeDiscobole Myronpalais Massimo alle Terme T 1 T 3 T 4 T 2

30 En comparant les figures contemporaines avec les statues anciennes, on peut remarquer de nombreuses constantes quant à la représentation, très réaliste, du corps de lathlète, : Lalternance de lignes brisées et courbes dans la description du mouvement accompli par lathlète: en T1 et T3 la contraction des muscles des membres supérieurs forme des angles droits en faisant allusion à un moment d'arrêt.En effet les coureurs en T1 sont représentés en position de départ, et même lathlète en T3, quoique immortalisé pendant quil fait un effort, il garde une posture extrêmement plastique ;en T2 e T4 les bras des athlètes sont ouverts et forment un arc, pour suggérer une idée de dynamisme. la contraction, commune à tous les sujets, des muscles fessiers et des membres inferieurs que lexécution des exercices comporte Le motif dune main contractée par leffort et de lautre relâchée, qui fait allusion, sur le plan symbolique, à la double nature de tout exercice gymnique, qui est à la fois un jeu de force ( contraction) et déquilibre (détente) le peu dimportance donnée au visage de lathlète qui représente lhomme en général avec ses attributs distinctifs: la force, lélan, la puissance Le corps idéal> la beauté> analyse du problème˃le monde des médias et du sport

31 Synthèse Lanalyse effectuée ci-dessus nous permet de faire deux constatations: le modèle de la beauté masculine proposé par la culture gréco-romaine est resté presque inaltéré dans le temps par contre il y a deux modèles de beauté féminine transmis par les romains à la postérité, et tous les deux marquent des différences par rapport à lactualité. Rome archaïque : -Posture raide -Des habits qui cachent -Un physique maigre, rarement orné de bijoux -Des seins menus -Des cheveux attachés -Visage ovoïdal, grands yeux, bouche mince et souriante Rome classique ( influencée par les canons de Phidias, Polyclète, etc.) : Corps plantureux et orné de bijoux - Visage maquillé, grands yeux, nez aquilin, Des lèvres repliées vers le bas, - Nudité - Sensualité Séduction Le corps idéal> la beauté>activité de synthèse

32 Des conseils pour elle Forma dei munus: forma quota quaeque superbit? Pars vestrum tali munere magna caret. Cura dabit faciem; facies neglecta peribit, Idaliae similis sit licet illa deae. Corpora si veteres non sic coluere puellae, Nec veteres cultos sic habuere viros; Si fuit Andromache tunicas induta valentes, Quid mirum? duri militis uxor erat. Munditiis capimur: non sint sine lege capilli: Admotae formam dantque negantque manus. Nec genus ornatus unum est: quod quamque decebit Eligat, et speculum consulate ante suum. Quae nimium gracilis, pleno velamina filo Sumat, et ex umeris laxus amictus eat. Pallida purpureis spargat sua corpora virgis, Nigrior ad Pharii confuge piscis opem. Le corps idéal> la beauté>activité de synthèse À Rome, comme aux jours daujourdhui, le soin de la beauté est un problème très ressenti, aussi bien par les hommes que par les femmes, comme le prouve L'Art d'aimer (Ars amatoria) une œuvre en vers du poète latin Ovide parue autour de l'an 1.Ovidean 1

33 Des conseils pour lui Sed tibi nec ferro placeat torquere capillos, Nec tua mordaci pumice crura teras. Nec male deformet rigidos tonsura capillos; Sit coma, sit tuta barba resecta manu Forma viros neglecta decet; Minoida Theseus abstulit a nulla tempora comptus acu; Munditie placeant; fuscentur corpora Campo Sit bene conveniens et sine labe toga Le corps idéal> la beauté>activité de synthèse

34 CONCLUSIONS lidée de la beauté ne relève pas seulement de la culture mais du contexte historique aussi et exprime la capacité de lêtre humain de sadapter à lenvironnement Il y a une continuité entre lidéal esthétique de la latinité et celui des cultures suivantes Lidée de la beauté nest pas subjective, mais révèle nos origines, notre façon dêtre et de penser.


Télécharger ppt "La beauté. Etymologie: du latin benus ( antiq.bonus) dim. Benulus bellus Donc la première signification du mot était celle de confortable, et seulement."

Présentations similaires


Annonces Google