La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Processus et threads. 2 Implémentation des processus Différent champs dune entrée de la table des processus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Processus et threads. 2 Implémentation des processus Différent champs dune entrée de la table des processus."— Transcription de la présentation:

1 1 Processus et threads

2 2 Implémentation des processus Différent champs dune entrée de la table des processus

3 3 Création de processus sur UNIX // Crée une copie exacte du processus appelant pid_t fork(void) // Remplace limage du processus appelant int execv( const char *fichier, char * const argv [] );

4 4 Valeur de retour #include pid_t wait(int *status) pid_t waitpid( pid_t pid, int *status, int options);

5 5 Création de processus sur Windows (1) BOOL WINAPI CreateProcess( LPCTSTR lpApplicationName, LPTSTR lpCommandLine, LPSECURITY_ATTRIBUTES lpProcessAttributes, LPSECURITY_ATTRIBUTES lpThreadAttributes, BOOL bInheritHandles, DWORD dwCreationFlags, LPVOID lpEnvironment, LPCTSTR lpCurrentDirectory, LPSTARTUPINFO lpStartupInfo, LPPROCESS_INFORMATION lpProcessInformation );

6 6 Création de processus sur Windows(2) typedef struct _PROCESS_INFORMATION { HANDLE hProcess; HANDLE hThread; DWORD dwProcessId; DWORD dwThreadId; } *LPPROCESS_INFORMATION;

7 7 Fin dexécution dun processus Conditions de fin dexécution: 1.Sortie normale (volontaire) 2.Sortie avec erreur (volontaire) 3.Erreur fatale (involontaire) 4.Tué par un autre processus (involontaire)

8 8 Létat dun processus États possibles –en cours dexécution –bloqué –prêt –etc. Transitions entre les états

9 9 Létat dun processus Wikipedia

10 10 Les threads (1) (a) Trois processus possédant un seul thread. (b) Un processus possédant trois threads.

11 11 Les threads (2) Items partagés par tous les threads dun processus Items à chaque thread

12 12 Les threads (3) Chaque thread possède sa propre pile.

13 13 Utilisation des threads (1) Un logiciel de traitement de texte avec trois threads

14 14 Les threads POSIX #include int pthread_create( pthread_t *thread, const pthread_attr_t *attr, void *(*start_routine)(void*), void *restrict arg); void pthread_exit(void *value_ptr); int pthread_join(pthread_t thread, void **value_ptr);

15 15 Les threads POSIX Certaines implémentations possèdent linstruction: void pthread_yield(void); ou void sched_yield(void); Sur Solaris et Linux on compile avec l'option: -lpthread

16 16 Les threads sur Windows HANDLE WINAPI CreateThread( __in_opt LPSECURITY_ATTRIBUTES lpThreadAttributes, __in SIZE_T dwStackSize, __in LPTHREAD_START_ROUTINE lpStartAddress, __in_opt LPVOID lpParameter, __in DWORD dwCreationFlags, __out_opt LPDWORD lpThreadId ); VOID WINAPI ExitThread( __in DWORD dwExitCode);

17 17 Les threads sur Windows DWORD WINAPI WaitForSingleObject( __in HANDLE hHandle, __in DWORD dwMilliseconds ); DWORD WINAPI WaitForMultipleObjects( __in DWORD nCount, __in const HANDLE *lpHandles, __in BOOL bWaitAll, __in DWORD dwMilliseconds );

18 18 Trois points importants: Comment partager les ressources? Concurrence pour l'utilisation des ressources Synchronisation Communication interprocessus

19 19 1.A voit que la prochaine case disponible est 7 puis est remplacé par B 2.B voit que la prochaine case disponible est 7, y place le nom de son fichier, puis est remplacé par A 3.A place le nom de son fichier dans une case quil croit libre écrasant le nom donné par B Conditions de concurrence Deux processus veulent accéder à la mémoire partagée en même temps. Par exemple: Les processus A et B veulent utiliser la file dimpression.

20 20 Sections Critiques (1) Lexclusion mutuelle est une méthode qui permet de sassurer que si un processus utilise une variable ou un fichier partagé, les autres processus seront exclus de la même activité. Une section critique (ou région critique) est la partie du programme à partir de laquelle on accède à la mémoire partagée.

21 21 Sections Critiques (2) Quatre conditions pour obtenir l'exclusion mutuelle: 1. Un seul processus à la fois dans la section critique 2. Aucune supposition sur le nombre et la vitesse des CPUs 3. Aucun processus hors de la section critique ne peut bloquer un autre processus. 4. Aucun processus ne doit attendre indéfiniment pour entrer en section critique.

22 22 Sections critiques (3) Exclusion mutuelle à l'aide des sections critiques.

23 23 Solutions à lexclusion mutuelle Variable de verrou Un processus peut entrer seulement si VERROU=0 Il met alors VERROU=1 pour empêcher les autres processus dentrer Cette solution ne fonctionne pas sans aide matérielle

24 24 L'instruction TSL (Test and Set Lock) TSL R, LOCK est une opération atomique équivalente à: R=LOCK LOCK=1 enter_region: TSL REGISTER,LOCK | copie lock dans le registre et le définit à 1 CMP REGISTER,#0 | lock était-il à 0 ? JNE enter_region | s'il nétait pas à 0, boucle RET | retourne à lappelant ; entre en section critique leave_region: MOVE LOCK,#0 | stocke un 0 dans lock RET | retourne à lappelant

25 25 L'instruction XCHG (Intel x86) XCHG R, LOCK échange le contenu de R et LOCK Cette instruction peut facilement remplacer TSL enter_region: MOVE REGISTER, #1 | Mettre 1 dans REGISTER XCHG REGISTER,LOCK | Échanger REGISTER et LOCK CMP REGISTER,#0 | lock était-il à 0 ? JNE enter_region | s'il nétait pas à 0, boucle RET | retourne à lappelant ; entre en section critique leave_region: MOVE LOCK,#0 | stocke un 0 dans lock RET | retourne à lappelant

26 26 Opérations Sleep et Wakeup (1) Alternative aux solutions par attente active vues jusquà présent. Ex. Problème du producteur-consommateur #define N 100 /* nombre de connecteurs dans le tampon */ int count = 0; /* nombre déléments dans le tampon */ void producteur(void) { int item; while (TRUE) { item = produire_item( ); /* génère lélément suivant */ if (count == N) sleep( ); /* si le tampon est plein, entre en sommeil */ ajouter_item(item); /* place lélément dans le tampon */ count = count + 1; /* incrémente le décompte des éléments dans le tampon */ if (count == 1) wakeup(consommateur); /* le tampon était vide ? */ }

27 27 Opérations Sleep et Wakeup (2) void consommateur(void) { int item; while (TRUE) { if (count == 0) sleep( ); /* si le tampon est vide, entre en sommeil */ item = enlever_item( ); /* prélève un élément dans le tampon */ count = count - 1; /* décrémente le décompte des éléments dans le tampon */ if (count == N - 1) wakeup(producteur); /* le tampon était plein ? */ utiliser_item(item); /* utilise lélément */ } Que se passe-t-il si le producteur fait un wakeup entre le moment ou le consommateur constate que le tampon est vide et celui où il appelle sleep?

28 28 Les sémaphores: opérations Up et Down (1) Solution de Dijkstra au problème des wakeup perdus. Un sémaphore est une variable partagée entre plusieurs processus et munie de deux nouvelles instruction atomiques: Down(S): if (S==0) sleep S=S-1 Up(S): S=S+1 if (S==1) wakeup() // si des processus sont endormis sur le // sémaphore S alors lun deux sera réveillé

29 29 Les sémaphores #define N 100 /* nombre demplacements dans le tampon */ typedef int semaphore; /* les sémaphores sont un type de variable int spécial */ semaphore mutex = 1; /* contrôle laccès à la section critique */ semaphore empty = N; /* compte les emplacements vides dans le tampon */ semaphore full = 0; /* compte les emplacements pleins */ void producer(void){ int item; while (TRUE) { item = produce_item( ); /* génère quelque chose à placer dans le tampon */ down(&empty); /* décrémente le décompte des emplacements vides */ down(&mutex); /* entre en section critique */ insert_item(item); /* place un nouvel élément dans le tampon */ up(&mutex); /* quitte la section critique */ up(&full); /* incrémente le décompte des emplacements pleins */ } Résolution au problème du producteur-consommateur. On utilise trois sémaphores:

30 30 Les sémaphores void consumer(void){ int item; while (TRUE) { down(&full); /* décrémente le décompte des emplacements pleins */ down(&mutex); /* entre en section critique */ item = remove_item(); /* prélève un élément dans le tampon */ up(&mutex); /* quitte la section critique */ up(&empty); /* incrémente le décompte des emplacements vides */ consume_item(item); /* fait quelque chose avec lélément */ }

31 31 Sémaphores sur Windows HANDLE WINAPI CreateSemaphore( LPSECURITY_ATTRIBUTES lpsa, LONG lInitialCount, // Nombre de ressources initialement disponibles LONG lMaximumCount, // Nombre maximale de ressources LPCTSTR lpName ); DWORD WINAPI WaitForSingleObject( HANDLE hSemaphore, DWORD dwMilliSeconds // Peut être INFINITE ); BOOL WINAPI ReleaseSemaphore( HANDLE hSemaphore, LONG lReleaseCount, // Nombre de ressources à remettre LPLONG lpPreviousCount // Reçoit le nombre de ressource actuelle);

32 32 Sémaphores sur Solaris #include sem_t *sem_open( char* nom, // Le premier caractère du nom doit être '/' int oflag // O_CREAT ou O_CREAT | O_EXCL int mode // bits de permission int valeur // valeur initiale ); int sem_wait(sem_t *psem) int sem_post(sem_t *psem) int sem_init(// sémaphore sans nom sem_t * psem, int pshare, // Si non nul, peut être partagé avec d'autres processus int valeur // NULL = Attributs par défaut );

33 33 Sémaphores sur Solaris #include main() { sem_t my_semaphore; int rc; rc = sem_init(&my_semaphore, 0, 10); … }

34 34 Les mutex Les mutex sont des sémaphore qui ne peuvent prendre que la valeur 0 ou 1. Ils servent à réaliser lexclusion mutuel.

35 35 Mutex sur Solaris #include pthread_mutex_t mutex = PTHREAD_MUTEX_INITIALIZER; int pthread_ mutex_lock(pthread_mutex_t* pm); int pthread_mutex_unlock(pthread_mutex_t* pm); int pthread_mutex_init(// mutex dynamique pthread_mutex_t * pm, const pthread_mutexattr_t *mattr // NULL = Attributs par défaut );

36 36 Mutex sur Windows HANDLE WINAPI CreateMutex ( LPSECURITY_ATTRIBUTES lpma, // Pour nos applications ce paramètre // peut être mis à NULL BOOL bInitialOwner,// True pour créer et posséder le mutex LPTSTR lpName // Nom pour partager le mutex avec d'autres processus // ( Peut être NULL) ); DWORD WINAPI WaitForSingleObject( HANDLE hMutext, DWORD dwMilliSeconds // Peut être INFINITE ); BOOL WINAPI ReleaseMutex( HANDLE hMutex );

37 37 Critical Section sur Windows void WINAPI InitializeCriticalSection( LPCRITICAL_SECTION lpCriticalSection ); void WINAPI EnterCriticalSection( LPCRITICAL_SECTION lpCriticalSection ); BOOL WINAPI InitializeCriticalSectionAndSpinCount( LPCRITICAL_SECTION lpCriticalSection, DWORD dwSpinCount ); void WINAPI LeaveCriticalSection( LPCRITICAL_SECTION lpCriticalSection );

38 38 Critical Section sur Windows // Variable globale CRITICAL_SECTION CriticalSection; DWORD WINAPI ThreadProc( LPVOID lpParameter ){... EnterCriticalSection(&CriticalSection);... // Accès à la ressource partagée. LeaveCriticalSection(&CriticalSection);... } void main(){... InitializeCriticalSection(&CriticalSection)... // Création des threads DeleteCriticalSection(&CriticalSection)... }

39 39 Variables conditionelles Permet à un thread de se bloquer non pas à lentrée dune région critique mais en fonction dune certaine condition définie par la valeur dune variable. Ex. Plusieurs threads se partage une variable P quils incrémentent à tour de rôle. Un des threads veut se bloquer tant que P naura pas pas atteint une certaine valeur.

40 40 Variables conditionelles sur Windows Vista VOID WINAPI InitializeConditionVariable PCONDITION_VARIABLE cond ); BOOL WINAPI SleepConditionVariableCS( // De façon atomique, bloque et PCONDITION_VARIABLE cond, // relâche la section critique PCRITICAL_SECTION pcs, DWORD millisecond ); VOID WINAPI WakeConditionVariable( // Débloque un thread bloqué PCONDITION_VARIABLE cond // sur la variable de condition ); VOID WINAPI WakeAllConditionVariable( // Débloque tous les threads bloqués PCONDITION_VARIABLE cond // sur la variable de condition );

41 41 Variables conditionelles sur Solaris pthread-cond_t cond = PTHREAD_COND_INITIALIZER; int pthread_cond_wait( pthread_cond_t *cond, pthread_mutex_t *mutex ); int pthread-cond_signal(pthread_cond_t *cond); int pthread_cond_broadcast(pthread_cond_t *cond); int pthread_cond_init( pthread_cond_t *cond, const pthread_condattr_t *attr );

42 42 Les barrières Utilisation des barrières –Les processus s'approchent de la barrière –Tous les processus sauf un sont bloqués –Le dernier processus arrive, libérant les autres

43 43 Les barrières sur Solaris int pthread_barrier_init(pthread_barrier_t * barrier, const pthread_barrierattr_t * attr, unsigned count); int pthread_barrier_wait(pthread_barrier_t *barrier); int pthread_barrier_destroy(pthread_barrier_t *barrier);


Télécharger ppt "1 Processus et threads. 2 Implémentation des processus Différent champs dune entrée de la table des processus."

Présentations similaires


Annonces Google