La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

7ème rencontre Nord-Sud 21 Novembre 2012 Maud Lemoine MRC, The Gambia Unit, West Africa Imperial College London, UK Co-infection VIH-VHB en Afrique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "7ème rencontre Nord-Sud 21 Novembre 2012 Maud Lemoine MRC, The Gambia Unit, West Africa Imperial College London, UK Co-infection VIH-VHB en Afrique."— Transcription de la présentation:

1 7ème rencontre Nord-Sud 21 Novembre 2012 Maud Lemoine MRC, The Gambia Unit, West Africa Imperial College London, UK Co-infection VIH-VHB en Afrique

2 VIH: 34 millions 20 millions en Afrique sub-saharienne 1- ART en Afrique Sub-Sahrarienne: 37% en 2009 versus 2% en Entre 2004 et 2009, le nombre de décès liés au sida a diminué de 20% en ASS Rapport ONUSIDA 2010

3 HBV: millions 1)Maladie grave: Cirrhose (incidence à 5 ans:8-20%) Cancer du foie (CHC): 2-5%/an 2) 10ème cause de décès dans le monde: /an 3) 55-60% des CHC sont dus HBV 4) CHC: 5ème cancer au monde Gish RG, J Viral Hepat 2006, De Martel, Lancet Oncol 2012 Globocan 2008

4 Le CHC: cause majeure de décès en Afrique Jemal, A Cancer % des CHC en Afrique sont liés à linfection par le VHB Kirk GD, Hepatology 2004

5 Kourtis, A NEJM 2012 VIH-VHB: 3-6 millions Barth, RE Intern J Infect Dis, 2010

6 VIH-VHB: Une liaison dangereuse Linfection par le VIH: augmente les niveaux de charge virale du VHB diminue le taux de séroconversion HBs accélère la progression de la fibrose augmente le risque de décompensation cirrhotique et de CHC Hoffman CJ, Lancet Inf Dis 2007

7 Augmentation de la mortalité globale Nikolopoulos G, Clin Infect Dis 2009 Multicenter cohort + meta- analysis n= patients either HIV+ or HIV/HBV HIV/HBV: 36% de surmortalité (toute cause) comparée au VIH-mono En Afrique ? Peu de données: Kenya, n=389 VIH+ (VIH/VHB 6.9%) Mortalité globale à M18: 22% VIH/VHB vs 9% VIH mono Kim et al. J Viral Hepatitis 2011

8 Co-infection VIH-VHB 1) PREVENIR: -Eduquer -Vacciner -Dépister 2) EVALUER 3) TRAITER: -les Patients …aussi les mono-infectés VHB ! -les Politiques !

9 Co-infection VIH-VHB 1)PREVENIR: -Eduquer -Vacciner -Dépister 2) EVALUER 3) TRAITER: -les patients dont les patients MONO-HBV -les Politiques !

10 Whittle H Lancet 1983 Transmission du VHB est précoce dans les pays à faibles ressources Africa: mostly child to Child transmission Asia: Mother to child transmission Linfection par le VHB a lieu bien avant linfection par le VIH dans les pays à faibles ressources !

11 Perinatal/childhood acute infection Perinatal/childhood acute infection chronic hepatitis Adult acute infection Adult acute infection 5 %30-90 % 25 % of adults infected during childhood will die prematurely from liver cancer or cirrhosis due to HBV Kane M, Vaccine 1995

12 Vaccination en théorie Vaccin disponible depuis 1982 Efficace > 95% WHO-Expanded Immunization program depuis 1991

13 En Pratique Jemal, A Cancer 2012

14 Vaccination HBV et Infection par le VIH Faible taux de réponse à la vaccination 17-70% Taux de réponse : 65% avec 4 IM, double dose (VIHVAC B Trial, ANRS) Launey O, JAMA 2011

15 Dépistage VHB insuffisant Non systematique ni chez les patients VIH ni les femmes enceintes ou autres groupes à risque Payant le plus souvent Moins de 50% des banques de sang en ASS sont testées pour le VHB Qualité insuffisante Easterbrook, P Semin Liver Dis 2012; OMS, 2009 Peu de recommandations nationales 50% des pays à faibles ressources Seulement 17 en Afrique Sub-saharienne essentiellement en Afrique de l Est Recommandations souvent très incomplètes Heenan R, Wiersma S IAC Washington 2012 World Hepatitis Alliance and WHO

16 Homosexuals are worse than pigs and dogs Robert Mugabe, May 2012

17 Co-infection VIH-VHB 1)PREVENIR: -Eduquer -Vacciner -Depister 2) EVALUER: la maladie VIRALE et HEPATIQUE 3) TRAITER: -les patients dont les patients MONO-HBV -les Politiques !

18 Peu ou pas de moyens dévaluation… Charge virale VHB rarement réalisable en ASS techniques innovantes prometteuses (tests rapides ou buvards) Pas de marqueurs non invasifs de fibrose malgré des outils adaptés au contexte local: ex. FIBROSCAN

19 Indications au traitement de lhépatite B: Mono. VHB: EASL,guidelines, J Hepatol 2012 VIH/VHB 2010

20 Co-infection VIH-VHB 1)PREVENIR: -Eduquer -Vacciner -Depister 2) EVALUER 3) TRAITER: -les Patients -les Politiques !

21 Traitement de la co-infection Molécules efficaces : 3TC (lamivudine) Tenofovir en association ou non à lemtricitabine Risque de Résistance Risque de résistance au 3TC du VHB élevé 70% à 5 ans chez les patients mono-infectés VHB Chez les VIH: 15-20%/an de résistance du VHB au 3TC, 90% à 5 ans Benhamou, Hepatology 1999; Matthew GV, AIDS 2006 Tenofovir 90% des sujets ont une CV indétectable à 5 ans Pas de résistance à 5 ans Taux élevé de séroconversion HBe et de perte de lAg HBs (13%) à 5 ans Une tres bonne tolérance rénale malgré une légère baisse de la clairance de la créatinine Pas de Syndrome de Fanconi décrit chez les VIH/VHB Kosi, L J Viral Hepatitis Nov 2012, de Vries-Sluijs TE Gatroenterology 2010 ;Lacombe, K EASL 2012

22 En realité, seuls trois pays ont adopté en Afrique le Tenofovir comme première ligne de traitement 2010 Pourtant encore largement prescrit comme 1ère ligne Lamivudine (3TC) nevirapine /efavirenz Quelques études en Afrique ont evalué l impact du 3TC sur le VHB 12-14% de resistance au 3TC après un an de traitement(Kenya, Gambie) 60% à deux ans (Cameroun) Kim et al J Viral Hep 2011 Kouanfack C, Antiviral Ther 2012

23 HIV Malaria TB Neglected Diseases Schistosomiasis Filariasis Hookworm Leishmaniasis Onchocerciasis Cystercercosis Trypanosomiasis Leprosy Dengue etc Viral Hepatitis – Not Even Neglected! Forgotten diseases by the Global Health Agenda Lemoine, M J Pub Health Policy 2012 Thursz, M Trop Med Int Health 2010

24

25 Lutter contre lépidémie de VIH/VHB = Prévenir linfection VHB = Traiter la mono-infection B !

26 Access to Antiviral therapy is Discriminating World Hepatitis Alliance, 2012

27 The PROLIFICA Programme PROLIFICA PRevention Of LIver FIbrosis and Cancer in Africa WATCH study West African Treatment Cohort for Hepatitis B HC4 study HCC Case Control study Budget: 3 million (EU FP7) Gambia, Nigeria, Senegal MRC/WHO/IARC/Imperial College London

28 Dépister, évaluer et traiter les sujets infectés par le VHB Mesurer l impact du traitement sur lincidence du CHC En Afrique de lOuest: Sénégal et Gambie WATCH STUDY WATCH STUDY West African Treatment Cohort for Hepatitis B

29 Sensibilisation communautaire et individuelle

30 Epidemiological and clinical questionnaires Biochemical and virological tests Clinical examination Part 2 LIVER ASSESSMENT Suspected advanced liver injury Fibroscan Ultrasonography % Randomly selected Population based screening, Age > 30 years Quick test HBs Ag Part 1 SCREENING + Exclusion criteria HIV + HCV+ Renal failure Tenofovir according to the EASLcriteria Part 3 TREATMENT FOLLOW-UP En Gambie 3,300 sujets on été depistés (P: VHB= 8%) 550 sujets ont été inclus 25-30% éligibles au traitement 44 PBH 4% VHB/VIH positifs Patients non traités ou recevant du 3TC

31 HC4 study To develop a research platform for scientific studies of proteomics, metabonomics, molecular diagnostics, host genetics and viral genetics of HCC in West Africa

32 Recruitement of HCC cases Sonography +/- CT scan aFP Blood and urine samples Virological investigations Suspected advanced liver disease And/or HCC BIOPSY HistologyLiquid Nitrogen

33 Partenariat Hôpital Universitaire, Ministère de la Santé Teaching Training

34 Transfert de compétence In-house qPCR test: 2 euros/test INSERM Lyon/MRC the Gambia

35 Conclusion La co-infection VIH-VHB 1- un problème majeur en Afrique 2- Encore trop négligé 3- Renforcement nécessaire du dépistage, de lévaluation et du traitement incluant les patients mono-infectés VHB ! 4- Programmes de recherche nécessaires 5-Soutien politique indispensable

36 « Science without politics has no impact and politics without science can be dangerous and without programs people do not benefit ». Peter Piot, No time to lose


Télécharger ppt "7ème rencontre Nord-Sud 21 Novembre 2012 Maud Lemoine MRC, The Gambia Unit, West Africa Imperial College London, UK Co-infection VIH-VHB en Afrique."

Présentations similaires


Annonces Google