La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un cas rare de cyanose : Sulfhémoglobinémie imputable au thiocolchicoside (Miorel ® ) Julie DUPOUY 1, François PETUREAU 1, Jean Louis MONTASTRUC 2, Stéphane.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un cas rare de cyanose : Sulfhémoglobinémie imputable au thiocolchicoside (Miorel ® ) Julie DUPOUY 1, François PETUREAU 1, Jean Louis MONTASTRUC 2, Stéphane."— Transcription de la présentation:

1 Un cas rare de cyanose : Sulfhémoglobinémie imputable au thiocolchicoside (Miorel ® ) Julie DUPOUY 1, François PETUREAU 1, Jean Louis MONTASTRUC 2, Stéphane OUSTRIC 3, Dominique GIAMARCHI 1, Marie Annick FISCHER 1. 1 Service de Pneumologie, CH de Montauban 2 Service de Pharmacologie Clinique, Centre Midi Pyrénées de PharmacoVigilance, de Pharmacoépidémiologie et d'Information sur le Médicament, CHU de Toulouse 3 Département universitaire de Médecine Générale de Midi-Pyrénées, Faculté de Médecine Toulouse

2 Cyanose : signe fréquent, causes variées Coloration bleue des tissus Périphérique Centrale Hypoxémie dorigine pulmonaire Shunt intracardiaque Anomalie de lhémoglobine (plus rare) Congénitale Acquise ( origine médicamenteuse fréquente) Déoxyhémoglobine [1] (2.5 g/dL) 1. Flexman AM et al. Lancet 2007

3 Femme de 50 ans hospitalisée en juillet 2008 Bronchite aiguë et Cyanose Antécédents Sclérose Latérale Amyotrophique (stade grabataire/VNI) Evolution favorable sous Antibiotiques (ceftriaxone) Corticoides (méthylprednisone) Oméprazole et fondaparinux sodique

4 Evolution Persistance de la cyanose (malgré oxygénothérapie) SpO2 à 85% PaO2 normale (97 mmHg) Hb: 14.2g/dL Discordance SpO2 PaO2 : hémoglobinopathie

5 Anomalie de lhémoglobine acquise Carboxyhémoglobinémie Méthémoglobinémie Transformation du fer ferreux Fe 2+ en fer ferrique Fe 3+ Origine toxique ou génétique Sulfhémoglobinémie Rare Origine médicamenteuse [2] 2. Brandenburg RO et al. Am Heart J 1951.

6 Hémoglobines non fonctionnelles Déplacement courbe de dissociation Hb-O2 sur la droite pour SHb [1] Affinité SHb-O2 est 100 fois moindre que celle d Hb-O2 Capacité de transport de loxygène diminuée 1. Flexman AM et al. Lancet 2007

7 Co oxymétrie vs Oxymétrie de pouls Prélèvement artériel Lecture échantillon sanguin par système optique à plusieurs longueurs donde Pic dabsorption spécifique Identification puis quantification Plage de mesure de 470 à 680 nm [3] Oxymétrie de pouls : deux diodes à 660 et 940 nm [3] 3. Volter F. Ann Biol Clin 2003.

8 Co oxymétrie

9 Analyse en co oxymétrie sulfhémoglobinémie à 10% carboxyhémoglobinémie à 0.4% méthémoglobinémie à 0.1%

10 Sulfhémoglobinémie : de quelle origine ? groupement thiol + noyau protoporphyrinique dune molécule dhème oxydé = cycle chlorine [4] origine médicamenteuse : triptans [1] phenazopyridine [5] metoclopramide [6] sulfadiazine, sulfamethizole [2] Fixation groupement thiol irréversible Turn over des globules rouges : élimination SHb 4. Finch CA. N Engl J Med Flexman AM et al. Lancet Gopalachar AS et al. Ann Pharmacother Van Veldhuisen PJ et al. Am J Gastroenterol Brandenburg RO et al. Am Heart J 1951.

11 Hypothèse : origine médicamenteuse ? Traitements depuis plusieurs années : baclofène (Lioresal ® ) et riluzole (Rilutek ® ) vitamine E, ginkgo biloba (Ginkor fort ® ), lactulose (Transulose ® ) depuis quelques mois : thiocolchicoside (Miorel ® ) Thiocolchicoside et riluzole : groupement thiol

12 Thiocolchicoside myorelaxant 2-déméthoxy-2-glucosidoxythiocolchicine Liaison carbone-souffre facilement hydrolysable Capacité de liaison aux GR [7] 7. Sabouraud A et al Int J Clin Pharmacol Ther

13 Hypothèse médicamenteuse : le thiocolchicoside ? Groupement thiol Critères cliniques Arrêt du thiocolchicoside et résultats à 6 mois: Absence cyanose SpO2 à 94 % Absence sulfhémoglobinémie à la co oxymétrie Pharmacovigilance : Imputabilité plausible

14 Conclusion Cyanose avec dissociation SpO 2 PaO 2 : rechercher une anomalie acquise de lhémoglobine Intérêt de la co oxymétrie Sulfhémoglobinémie : cause médicamenteuse Traitements : radical thiol ? Première description dune sulfhémoglobinémie attribuable au thiocolchicoside

15 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Un cas rare de cyanose : Sulfhémoglobinémie imputable au thiocolchicoside (Miorel ® ) Julie DUPOUY 1, François PETUREAU 1, Jean Louis MONTASTRUC 2, Stéphane."

Présentations similaires


Annonces Google