La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TRAVAIL DE GENETIQUE Housieau Alain Huzé laëtitia Jessel Olivier Encadrant A.Felix.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TRAVAIL DE GENETIQUE Housieau Alain Huzé laëtitia Jessel Olivier Encadrant A.Felix."— Transcription de la présentation:

1 TRAVAIL DE GENETIQUE Housieau Alain Huzé laëtitia Jessel Olivier Encadrant A.Felix

2 Introduction Etude des tares fréquemment rencontrées en race Blanc Bleu Belge: Brachygnathisme Macroglossie RAC ( Rigidité Articulaire Congénitale) Dystocie et parésie spastique des jumeaux.

3 Brachygnathisme Défaut de croissance du maxillaire inférieur induisant du ptyalisme et des difficultés de préhension au patûrage. « gueule de cochon » observée vers lâge de 6 mois. 2 formes : une héréditaire et une congénitale contractée lors de la croissance embryonnaire.

4 Brachygnathisme La thèse du caractère polygénique de la forme héréditaire a été émise suite à des croisements consanguins: Père x Fille, qui naugmentent pas la fréquence de la tare. Lhomozygotie pour le gène mh abaisse le seuil de manifestation des gènes induisant cette tare. Le « Progeny-test » sur des taureaux dI.A. a évoqué une influence paternelle.

5 Macroglossie Hypertrophie transitoire ou définitive de la langue, tare uniquement rencontrée chez des individus « culard ». Conséquences : - tétée difficile - déviation de larcade incisive (marqueur définitif) Présence indépendante du brachygnathisme malgré la supposition dun mode de transmission semblable.

6 RAC Rigidité articulaire dûe à la contracture des tendons plus fréquente aux antérieurs.

7 Dystocie Ou velage difficile, nest quune conséquence de la sélection du caractère « culard »: étroitesse du bassin et augmentation du poids à la naissance (+5kg). Rentabilité meilleure malgré la césarienne systématique.

8 Parésie spastique des muscles gastrocnémiens Pathologie neuromusculaire de la race bovine non spécifique des BBB. Egalement appelé « jarret droit »,… Origine héréditaire à voie de transmission discutée (modèle monogénique récessif autosomal). En pratique, une prévalence supérieure à 10 % dans la descendance dun taureau atteint na jamais été observée.

9 Comment diminuer leur fréquence? Paradoxalement cest la selection qui a engendré lapparition de ces tares (association) et lI.A. qui en a augmenté la fréquence ( « effet fondateur »).

10 Comment diminuer leur fréquence? Sélection des reproducteurs : -Sur lascendance -Individuelle ( sur le phénotype) -Sur la descendance Contrôle des performances grâce aux index dans les élevages

11 Obstacles rencontrés Sélection des qualités productives augmentation des tares. Sélection contre les tares diminution des qualités productives. La sélection empirique des reproducteurs sur leur phénotype nest pas suffisante pour être efficace. La polygénicité de ces tares et leur faible héritabilité rend le travail de sélection encore plus difficile.

12 Méthodes de sélection efficaces contre les tares Programmes de testage pour la race BBB mis en place grâce au développement de lI.A. : contrôle des performances par - Progeny-Test en fermes - Performances Test en stations - Progeny-test sur la classification linéaire(Méthode BLUP)

13 Méthodes de sélection efficaces contre les tares Evaluation génétique des reproducteurs mâles destinés à lI.A.. Il sagit destimer les effets transmissibles de leur gènes par mesure des performances de leurs descendants.

14 Méthodes de sélection efficaces contre les tares On utilise « un modèle à seuil », car une anomalie est présente lorsque le degré de prédisposition dépasse un certain seuil. Présentation des résultats avec 3 statuts possible pour les taureaux qui ont un nombre suffisant de descendants testés: 1) Transmet le défaut > moyenne : + 2) < moy : - 3) dans la moyenne : m ( variante m+; m-)

15 Conclusion Linitiative du « Herd Book » de publier les évaluations génétiques des taureaux I.A., pour les trois défauts majeurs du viandeux, joue un rôle dinformateur pour les éleveurs afin quils sélectionnent en toute connaissance des particularités génétiques « vrais » des reproducteurs. En réalité il faut garder à lesprit que les gènes sont en perpetuels remaniments et que lapparition dune nouvelle tare est non maîtrisable.

16 Conclusion Lévaluation génétique reste cependant le seul garant de lavenir génétique des races très spécialisées.

17 Bibliographie Article original, Ann. Méd. Vét., 1988, 132, , Pr R. Hanset, « Gènes récessifs indésirables et insémination artificielle ». Article original, Ann. Méd. Vét., 1978, 122, , Pr R. Hanset et Dr C. Michaux, « Anomalies au niveau du maxillaire inférieur (brachygnathisme et déviation) chez le bovin culard ». Moniteur Blanc Bleu Belge, 1994, n° 30 Pr R. Hanset et Dr C. Michaux, « Evaluation génétique sur les défauts » Article invité, Ann. Méd. Vét., 1993, 137, , Pr R. Hanset, Pr D. Serteyn, Dr L. Grobet, Dr C. Michaux, « La parésie spastique des gastrocnémiens et son hérédité »


Télécharger ppt "TRAVAIL DE GENETIQUE Housieau Alain Huzé laëtitia Jessel Olivier Encadrant A.Felix."

Présentations similaires


Annonces Google