La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

King Kong Cycle 3 Ecole et cinéma 5 mai 2010 Claire Frayssignes, cpc Gennevilliers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "King Kong Cycle 3 Ecole et cinéma 5 mai 2010 Claire Frayssignes, cpc Gennevilliers."— Transcription de la présentation:

1 King Kong Cycle 3 Ecole et cinéma 5 mai 2010 Claire Frayssignes, cpc Gennevilliers

2 Histoire des arts Un contexte social et économique au service des arts du visuel

3 Radiographie dune époque : Durant les années 20, les Etats-Unis connaissent une période de croissance extraordinaire. Mais en 1929, le pays va subir une crise économique sans précédent. Le 24 octobre 1929, appelé le « Jeudi Noir », la Bourse de New-York seffondre et entraine une crise bancaire. Les plus grandes entreprises font faillite et le chômage explose : 4 millions de chômeurs en 1930, 8 millions en 1931, 15 millions en Dans les campagnes, une grande sècheresse vient aggraver la situation et provoquer la ruine de millions de fermiers qui sont obligés de partir. La misère et le dénuement vont alors pousser des familles entières sur les routes pour tenter leur chance vers louest.

4 La route de lexode : la Nationale 66

5 Le pays compte 2 millions de sans-abris. On assiste dans la rue à des manifestations de la faim King Kong Image du film : Ann Darrow volant une pomme sur létal dun marchand

6 Dorothéa Lange, photographe américaine

7 Soupe populaire de lAnge Blanc, San Franscisco 1933

8 « Soupe populaire de lAnge Blanc » est la 1 ère de nombreuses photographies dans lesquelles Dorothéa Lange nous invite à comprendre la crise que traverse cet homme isolé, âgé et pensif qui sest détourné du reste de la foule, dans lattente de sa ration de soupe.

9 En 1935, Dorothea Lange est chargée par le gouvernement de recueillir des informations sur la situation économique de la population américaine. Elle pense que la photographie est un moyen daction politique, quelle peut changer les choses, et elle les change effectivement.

10 Mère migrante, Nipomo, Californie, mars 1936

11 Quest-ce que je vois ? Quest-ce que je sens ? Quest-ce que je sais ?

12 Six clichés de cette femme et de ses enfants sont tirés. Celui-ci est le dernier de la série. Dorothéa gomme les détails à larrière-plan et masque les visages des enfants, agrippés à leur mère, quils enserrent, détournant de lobjectif leurs visages quils enfouillent en elle. Egalement connue sous le titre « La madone des migrants », cette photo est le symbole de cette période troublée. Que lit-on dans les yeux de cette femme ? Pourquoi les enfants cachent-ils leurs visages ? Que peut-on dire de leurs vêtements ?

13 « Je ne lui ai pas demandé son nom, ni ce quelle avait enduré. Elle ma dit quelle avait 32 ans, et quils se nourrissaient des légumes gelés ramassés dans les champs alentour, et des oiseaux que les enfants parvenaient à tuer. Elle venait de vendre les pneus de sa voiture pour acheter de la nourriture. Elle se tenait là, sous cette tente, avec ses enfants blottis contre elle, consciente que mes photos pourraient laider ; et cest pourquoi elle ma aidée. Il y avait une sorte dégalité dans notre rapport. » Dorothéa Lange

14 Camp de ramasseurs de pois sous la pluie, Californie, 1936

15 Famille de travailleurs agricoles, Californie, 1936 Dorothéa Lange trouve une certaine beauté dans les abris de fortune des migrants. Ces structures bricolées témoignent dune certaine détermination face à ladversité.

16 Enfants dans un camp, 1933

17 Famille sur la route, Midwest, 1938

18 Ouvriers migrants dOklahoma, 1937

19 La route de louest, US 54, Nouveau-Mexique, 1938

20 Mère et enfants sur la route, Tulelake, comté de Siskiyou, Californie, 1939

21 Dorothéa Lange se consacre ici sur la relation maternelle : une mère et ses enfants sur la route. Lempathie de la photographe pour de tels individus découle de son idéal de la famille.

22 King Kong Image du film : la bataille finale au sommet de lEmpire State Building

23 LEmpire State Building est inauguré le 1 er mai 1931 en pleine période de crise. Il mesure 381 mètre et compte 102 étages. Depuis leffondrement des Tours Jumelles, il est à nouveau le plus grand immeuble de la ville de New-York.

24 LEmpire State Building est inauguré le 1 er mai 1931 en pleine période de crise. Il mesure 381 mètre et compte 102 étages. Depuis leffondrement des Tours Jumelles, il est à nouveau le plus grand immeuble de la ville de New-York. Il apparait pour la 1 ère fois au cinéma dans le King Kong de Cooper. Emblème de la toute puissance américaine, il est lorgueilleux symbole du progrès dune civilisation moderne en marche.

25 LEmpire State Building est inauguré le 1 er mai 1931 en pleine période de crise. Il mesure 381 mètre et compte 102 étages. Depuis leffondrement des Tours Jumelles, il est à nouveau le plus grand immeuble de la ville de New-York. Il apparait pour la 1 ère fois au cinéma dans le King Kong de Cooper. Emblème de la toute puissance américaine, il est lorgueilleux symbole du progrès dune civilisation moderne en marche. Jusquà 3400 ouvriers pouvaient travailler sur le site en même temps. Parmi eux, les « sky boys », littéralement les « garçons du ciel », chargés dassembler les différents composants de larmature métallique de limmeuble, à plusieurs centaines de mètres du sol, et souvent sans la moindre protection.

26 Lewis Hine, photographe américain

27 Au cours de lété 1930, Hine devient le photographe officiel de lEmpire State Building qui allait devenir limmeuble le plus haut du monde. Construction extravagante et démesurée de la Dépression, Hine y voit loccasion idéale dapporter un témoignage unique sur laspect humain de la construction dun gratte-ciel. Il rend ainsi au travail manuel sa part de majesté et de drame, aussi bien aux yeux du public quaux yeux des ouvriers eux-mêmes.

28 « Jai travaillé dans de nombreuses usines, et jai côtoyé des milliers douvriers. Et si tous ne sont pas des héros, tous méritent notre considération » Lewis Hine

29 Icare, au sommet de lEmpire State Building, New York, 1931

30 Qui est Icare ? Où se trouve Lewis Hine pour prendre ce cliché ? A ton avis, à quoi pense louvrier ?

31 Ouvrier accroché à deux poutres dacier, Empire State building, New-York, 1931

32 Cette image impressionnante nous montre « un homme chargé de la sécurité » débarrassant le chantier dobjets dangereux : planches instables, fils électriques qui trainent, outils oubliés. « Il protège les ouvriers et les gens en bas dans la rue » explique Lewis Hine.

33 Pause cigarette sur les poutres

34 Homme sur la poutre 1931

35 Mécanicien réparant une pompe à vapeur dans une centrale électrique, 1920

36 Cette photo, antérieure aux clichés de lEmpire State Building, fait partie de la catégorie « centrales électriques ». Un homme pose de profil, sur fond dacier, encadré par la forme arrondie du générateur dénergie.

37 Cette photo, antérieure aux clichés de lEmpire State Building, fait partie de la catégorie « centrales électriques ». Un homme pose de profil, sur fond dacier, encadré par la forme arrondie du générateur dénergie. Convaincu que « les biens matériels ne sont pas seulement le produit dune poignée de mécaniques impersonnelles actionnées par des robots », il veut démontrer que le progrès industriel résultait dune association quasi symbiotique entre lhomme et la machine.

38

39 Histoire des arts Architecture et Art déco

40

41 LEmpire State Building en quelques chiffres : Architecte en chef : William Lamb 17 mars 1930 : début de la construction 1 er mai 1931 : inauguration du bâtiment 102 étages 381 mètres de hauteur Redevenu le plus haut immeuble de la ville de New-York depuis la destruction des Tours Jumelles

42 Après la 1 ère Guerre Mondiale, le monde est à reconstruire. Sur les ruines de lordre bourgeois, une société nouvelle aspire à sépanouir. De 1920 à 1939, un mouvement artistique va considérablement influencer larchitecture des gratte-ciels :

43 lArt déco

44 A cette époque le béton armé devient dutilisation courante et ce matériau se prête bien aux réalisations. Influencé par les recherches géométriques des avant-gardes cubistes, les formes sépurent et se « géométrisent ».

45 La ville Léopold Survage 1919

46 La courbe tend à disparaitre au profil de langle droit. Les volumes se simplifient et les surfaces saplanissent. Les gratte-ciel art déco sont généralement faits de segments empilés de dimensions décroissantes dont les jonctions se font à angle droit et rappellent la configuration des pyramides à degrés des Aztèques et des Mayas.

47 Chichén Itzá, temple Maya - Mexique

48 Téotihuacán, site aztèque, Mexique

49 Lun des thèmes art déco en architecture est dutiliser les formes des objets quotidiennement utilisés par le propriétaire du bâtiment afin dexpliquer la fonction de ce dernier. Ex : le toit du Chrysler Building à New-York évoque les pare- chocs des voitures de la marque.

50 Le Chrysler Building à New-York hauteur : 319 m a lui, servi de décor aux films : Godzilla (1998) Armaggedon (1998) Spider-Man (2002

51 Quelques autres réalisations Art déco …

52 Bas-relief de l'Empire State Building dans son HallEmpire State Building

53 Palais de Tokyo à Paris

54 Le cinéma Grand Rex à Paris

55 Entrée de la plage publique dAix-les-Bains

56 Cinéma Eden de saint Jean dAngély, France

57 Quelques objets Art déco …

58


Télécharger ppt "King Kong Cycle 3 Ecole et cinéma 5 mai 2010 Claire Frayssignes, cpc Gennevilliers."

Présentations similaires


Annonces Google