La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impact de lhomophobie sur la santé mentale Philippe Perras, Infirmier clinicien clinique externe psychiatrie Allan Memorial Institut Sue Tremblay (coauteur)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impact de lhomophobie sur la santé mentale Philippe Perras, Infirmier clinicien clinique externe psychiatrie Allan Memorial Institut Sue Tremblay (coauteur)"— Transcription de la présentation:

1 Impact de lhomophobie sur la santé mentale Philippe Perras, Infirmier clinicien clinique externe psychiatrie Allan Memorial Institut Sue Tremblay (coauteur) Infirmière psychiatrique clinique externe AMI

2 Objectifs de la présentation Discuter limpact de lhomophobie et de lhétérosexisme sur le développement de lidentité Discuter limpact de lhomophobie et de lhétérosexisme sur le développement de lidentité Comment cette stigmatisation peut affecter la santé mentale Comment cette stigmatisation peut affecter la santé mentale

3 Objectifs dapprentissage Hétérosexisme vs homophobie vs homophobie intériorisée Hétérosexisme vs homophobie vs homophobie intériorisée Comprendre les stades du développement de lidentité homosexuelle Comprendre les stades du développement de lidentité homosexuelle Comment intervenir en tant quinfirmières Comment intervenir en tant quinfirmières

4 « Au début il y a linjure » Hétéro Gay Lesbienne

5 Psychiatrie et homosexualité De péché à maladie d`Immoralité à illégalité De péché à maladie d`Immoralité à illégalité Le terme apparait en 1869 sexologue Austro- hongrois Benkert Le terme apparait en 1869 sexologue Austro- hongrois Benkert Comportement homosexuel devient sujet médical on cherche une cause et une cure à une `maladie` Comportement homosexuel devient sujet médical on cherche une cause et une cure à une `maladie` Plusieurs traitements; psychologique, behavioristes, chirurgicaux ( Steinach 1917) Plusieurs traitements; psychologique, behavioristes, chirurgicaux ( Steinach 1917) 1948 Kinsey publie premières études exhaustives sur comportements sexuels humains 1948 Kinsey publie premières études exhaustives sur comportements sexuels humains

6 Erik Erikson stades de développement psycho- social 1. Confiance vs méfiance (0 -18 mois) 2. Autonomie vs la honte et le doute (18 mois – 3 ans) 3. Initiative vs culpabilité (3 -6 ans) 4. Travail vs infériorité (6-12 ans) 5. Identité vs confusion / diffusion des rôles ( ans)

7 Erik Erikson 6. Intimité vs isolation (20-45 ans) 7. Générativité vs stagnation ( ans) 8. Intégrité vs Désespoir (65 - ) La personnalité se forge avec les valeurs parentales et sociétales

8 Définitions Homophobie: première utilisation par Weinberg (1972). Désignait deux phénomènes, une peur panique dun hétéro à lidée dêtre en présence dun homo et lautodénigrement de son orientation par un(e) homo. Une discrimination ouverte ou insidieuse qui vise à dégrader. Une discrimination ouverte ou insidieuse qui vise à dégrader. La somme de plusieurs siècles de préjugés et stéréotypes. Sapparente à une forme de racisme La somme de plusieurs siècles de préjugés et stéréotypes. Sapparente à une forme de racisme

9 Définitions Hétérosexisme: lidée que la reproduction hétérosexuelle et la complémentarité des sexes sont un fait de nature et constituent le fondement même de la société. Réduction de lhomosexualité à ses caractéristiques sexuelles

10 Définitions Homophobie Intériorisée: inconfort avec son homosexualité inconfort avec son homosexualité Anxiété / peur excessive que son orientation soit « dévoilée » publiquement Anxiété / peur excessive que son orientation soit « dévoilée » publiquement Évitements de gays et lesbiennes visibles Évitements de gays et lesbiennes visibles Combat entre deux forces inconscientes; érotophobie VS xénophobie Combat entre deux forces inconscientes; érotophobie VS xénophobie

11 Une décision de famille; le dilemme dun enfant On est tous préparé a lhétérosexualité On est tous préparé a lhétérosexualité Le scénario pour lequel on nous avait préparé est rompu. Le scénario pour lequel on nous avait préparé est rompu. Sentiment de trahison et déchec Sentiment de trahison et déchec Problèmes de santé mentale; anxiété, humeur dépressive, retrait social, isolement, abus de substances, idéations suicidaires…. Problèmes de santé mentale; anxiété, humeur dépressive, retrait social, isolement, abus de substances, idéations suicidaires….

12 Une décision de famille; le dilemme dun enfant Pauvre estime de soi, insécurité Pauvre estime de soi, insécurité Triade négative ( Beck) Triade négative ( Beck) –SOI ( e.g. je suis incompétent, faible, vulnérable, inférieur, je ne suis pas capable, etc.) –LE MONDE ( e.g. les autres sont exploiteurs, malicieux, envahissants, contrôlant, les hétéros peuvent pas nous comprendre,etc.) –LE FUTUR ( il ny a pas despoir pour moi. Je ne suis pas à ma place nulle part. y –a-t il une vie avant la mort –LE FUTUR ( il ny a pas despoir pour moi. Je ne suis pas à ma place nulle part. y –a-t il une vie avant la mort

13 Modèle de Cass 1. Confusion de lidentité: questionnement sur son orientation. Déni, confusion, rejet. « suis-je comme les autres? » 2. Comparaison de lidentité: sentiment daliénation, isolement, évitement. « Peux - être que je suis… » 3. Tolérance de lidentité: reconnaissance quil y a des besoins sociaux, émotionnels et sexuels qui viennent avec le fait dêtre gay. Vie publique hétéro VS vie privée homo. « Il est fort probable que je sois… »

14 Modèle de Cass 4. Acceptation de lidentité: accroissements et continuité de contacts avec la sous- culture GLB. On cherche à être congruent au niveau public et privé. Embryon de réseau social et de support. Écueil possible ;le seul point commun du réseau repose sur lorientation. « Je suis…. » 4. Acceptation de lidentité: accroissements et continuité de contacts avec la sous- culture GLB. On cherche à être congruent au niveau public et privé. Embryon de réseau social et de support. Écueil possible ;le seul point commun du réseau repose sur lorientation. « Je suis…. »

15 Modèle de Cass 5. Fierté de lidentité: valorisation de lorientation, immersion dans la sous- culture. Rejet possible du monde hétéro, le monde se divise en deux, Eux VS Nous. 5. Fierté de lidentité: valorisation de lorientation, immersion dans la sous- culture. Rejet possible du monde hétéro, le monde se divise en deux, Eux VS Nous. « Dieu merci je suis…. » « Dieu merci je suis…. »

16 Modèle de Cass 6. Synthèses de lidentité: adoption dune vision plus holistique de lidentité, i.e. pas seulement en termes dorientation sexuelle, celle-ci est intégrée à tous les aspect de la personnalité. 6. Synthèses de lidentité: adoption dune vision plus holistique de lidentité, i.e. pas seulement en termes dorientation sexuelle, celle-ci est intégrée à tous les aspect de la personnalité. « Je suis. » « Je suis. »

17 Pistes dinterventions Prises de consciences de nos biais hétérosexistes Prises de consciences de nos biais hétérosexistes Ni indifférenciation ni pathologisation Ni indifférenciation ni pathologisation Exemples dinterventions hétérosexistes Exemples dinterventions hétérosexistes Exemples dinterventions inclusives Exemples dinterventions inclusives

18 Pistes dinterventions Guichet daccès: e.g. formulaire de référence; questions démographiques statut civil 3 choix possibles? !! Marié vs célibataire vs divorcé Nommer nest pas sans conséquences

19 Pistes dinterventions Culture ethnicité genre âge Culture ethnicité genre âge Une clientèle ayant potentiellement difficultés à partager ses émotions, lire indices sociaux et normes Une clientèle ayant potentiellement difficultés à partager ses émotions, lire indices sociaux et normes Reconnaitre alliés possibles par crainte de représailles ou dhumiliation Reconnaitre alliés possibles par crainte de représailles ou dhumiliation

20 Pistes dinterventions Exemples de questions à poser; Exemples de questions à poser; Dans votre famille, cercle damis, réseau social, milieu de travail, lhomosexualité est ridiculisée, stigmatisée, discriminée? Tolérée? Respectée? Appréciée? Dans votre famille, cercle damis, réseau social, milieu de travail, lhomosexualité est ridiculisée, stigmatisée, discriminée? Tolérée? Respectée? Appréciée? A quel âge avez-vous songé que vous nétiez pas exclusivement hétérosexuel ? A quel âge avez-vous songé que vous nétiez pas exclusivement hétérosexuel ? Utilisation de léchelle de Kinsey Utilisation de léchelle de Kinsey Présentement vous socialisez avec aucune, très peu, quelques, beaucoup, surtout des personnes bi ou homo? Présentement vous socialisez avec aucune, très peu, quelques, beaucoup, surtout des personnes bi ou homo? A quel âge votre entourage a-t-il su pour votre orientation? A quel âge votre entourage a-t-il su pour votre orientation?

21 Pistes dinterventions Un client se présente avec un problème de dépression Un client se présente avec un problème de dépression De toxicomanie De toxicomanie Danxiété Danxiété Problème de couple/ Violence conjugale. Problème de couple/ Violence conjugale. Est-ce un trouble de laxe II ? Une résultante de lhomophobie et/ou de lhomophobie intériorisée? Quel lien peux-t-on faire entre laxe I-II-IV et les stades de Cass Est-ce un trouble de laxe II ? Une résultante de lhomophobie et/ou de lhomophobie intériorisée? Quel lien peux-t-on faire entre laxe I-II-IV et les stades de Cass Quest-ce quon traite? Comment? Quest-ce quon traite? Comment?

22 COSUM Centre dOrientation Sexuelle de Université McGill Mission initiale: services santé mentale aux individus qui ne sidentifient pas comme étant 100% hétéro Mission initiale: services santé mentale aux individus qui ne sidentifient pas comme étant 100% hétéro Mission actuelle : réduire souffrance et la détresse mentale reliée à lhomophobie et à l hétérosexisme Mission actuelle : réduire souffrance et la détresse mentale reliée à lhomophobie et à l hétérosexisme

23 COSUM Services Évaluation psychiatrique Évaluation psychiatrique Suivi individuel court terme Suivi individuel court terme Groupe Interpersonnel long terme: 8 mois, focus difficulté relationnelle Groupe Interpersonnel long terme: 8 mois, focus difficulté relationnelle Groupe Thérapie Cognitivo- comportementale: 6 sessions, focus prise de conscience de sa propre homophobie intériorisée Groupe Thérapie Cognitivo- comportementale: 6 sessions, focus prise de conscience de sa propre homophobie intériorisée

24 Pourquoi une approche de groupe ? Partages des expériences Partages des expériences Normalisation du vécu et des expériences de discrimination Normalisation du vécu et des expériences de discrimination Questionnement des croyances profondes et des préjugés Questionnement des croyances profondes et des préjugés Si 2 têtes valent mieux quune, que dire de 8 !

25 Pourquoi une approche de groupe? Difficultés relationnelles sont la résultantes de lhomophobie intériorisée. Difficultés relationnelles sont la résultantes de lhomophobie intériorisée. Patterns relationnels se reproduisent dans le groupe Patterns relationnels se reproduisent dans le groupe Le groupe devient un laboratoire pour expérimenter de nouveaux rapports dans un cadre sécuritaire Le groupe devient un laboratoire pour expérimenter de nouveaux rapports dans un cadre sécuritaire

26 Photos: qui est gay?

27

28

29 Et alors…

30 Conclusion Lhomophobie intériorisée peux se confondre avec une constellation de symptômes anxieux et dépressifs. Lhomophobie intériorisée peux se confondre avec une constellation de symptômes anxieux et dépressifs. Les soins infirmiers psychiatriques et santé mentales ont pour objet la personne et non le diagnostic. Nous cherchons à comprendre et non à classifier les gens. Il faut bâtir des ponts si nous visons sincèrement la promotion du rétablissement et oui, il peux y avoir une vie avant la mort. Les soins infirmiers psychiatriques et santé mentales ont pour objet la personne et non le diagnostic. Nous cherchons à comprendre et non à classifier les gens. Il faut bâtir des ponts si nous visons sincèrement la promotion du rétablissement et oui, il peux y avoir une vie avant la mort.

31 Comment nous rejoindre Centre d`Orientation Sexuelle de l`Université McGill poste Sue Tremblay, inf

32 Bibliographie Barker Phil the tidal model the healing potential of metaphor within a patient`s narrative Journal of psychosocial nursing & mental health services (2002) vol-40 no Barker Phil the tidal model the healing potential of metaphor within a patient`s narrative Journal of psychosocial nursing & mental health services (2002) vol-40 no Berzon,B.(1998) Pemanent partners:Building gay and lesbuian relationships that last. New-York E.P. Dutton Berzon,B.(1998) Pemanent partners:Building gay and lesbuian relationships that last. New-York E.P. Dutton Beck.A., Emery,G.& Greenberg,R.(1990) Anxiety disorders and phobias:a cognitive perspectives New-York: Basic books Beck.A., Emery,G.& Greenberg,R.(1990) Anxiety disorders and phobias:a cognitive perspectives New-York: Basic books Cass Vivienne Sexual Orientation Identity formation: A western phenomenon. In Textbook of homosexuality and mental health 1996 p edited dy R.P.Cabaj & T.S.Stein American Psychiatric Press Cass Vivienne Sexual Orientation Identity formation: A western phenomenon. In Textbook of homosexuality and mental health 1996 p edited dy R.P.Cabaj & T.S.Stein American Psychiatric Press

33 Bibliographie Castaneda Marina (1999) Comprendre l`homosexualité Robert Laffont Castaneda Marina (1999) Comprendre l`homosexualité Robert Laffont Dorais Michel et Lajeunesse, S.L.(2000) MORT OU FIF VLB Montréal Dorais Michel et Lajeunesse, S.L.(2000) MORT OU FIF VLB Montréal Eribon Didier (1999) Réflexions sur la question gay Fayard Eribon Didier (1999) Réflexions sur la question gay Fayard Evosevitch,J.M. Aviette Michael (2000) The gay and lesbian psychotherapy treatment planner John Willey and sons Evosevitch,J.M. Aviette Michael (2000) The gay and lesbian psychotherapy treatment planner John Willey and sons Pelland Ginette ( 2005) L`homophobie : un comportement hétérosexuel contre nature Québec Amérique Pelland Ginette ( 2005) L`homophobie : un comportement hétérosexuel contre nature Québec Amérique Ritter Kathlenn, Ph.D. California State University, Bakersfield, California Recasting socialisation effects in same-sex couples Conférence donnée à Montréal 3 Avril 2006 Ritter Kathlenn, Ph.D. California State University, Bakersfield, California Recasting socialisation effects in same-sex couples Conférence donnée à Montréal 3 Avril 2006

34 Bibliographie Ryan Cautlin, Huebner,D., et all (2009) Family rejection as a predictor of negative health outcomes in white and latino lesbian, gay,and bisexual young adults Pediatrics 2009; 123: Ryan Cautlin, Huebner,D., et all (2009) Family rejection as a predictor of negative health outcomes in white and latino lesbian, gay,and bisexual young adults Pediatrics 2009; 123: Unvarski PeterJ., Grosman, a. (1999) Health problems of gay and bisexual men Nursing clinics of North America June Unvarski PeterJ., Grosman, a. (1999) Health problems of gay and bisexual men Nursing clinics of North America June Van Dam Mary Ann a. (2004) Mothers in two types of lesbian families: stigma experiences, supports and burdens Jornal of family nursing 2004; 10; Van Dam Mary Ann a. (2004) Mothers in two types of lesbian families: stigma experiences, supports and burdens Jornal of family nursing 2004; 10;


Télécharger ppt "Impact de lhomophobie sur la santé mentale Philippe Perras, Infirmier clinicien clinique externe psychiatrie Allan Memorial Institut Sue Tremblay (coauteur)"

Présentations similaires


Annonces Google