La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Stratégie Nationale de Santé Scolaire et Universitaire Octobre 2011

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Stratégie Nationale de Santé Scolaire et Universitaire Octobre 2011"— Transcription de la présentation:

1 Stratégie Nationale de Santé Scolaire et Universitaire Octobre 2011
المملكة المغربية وزارة الصحة مديرية السكان قسم الصحة المدرسية والجامعية ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LA POPULATION DIVISION DE LA SANTE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE Stratégie Nationale de Santé Scolaire et Universitaire Octobre 2011

2 Contexte et Données de base:
PLAN PREMIERE PARTIE: Contexte et Données de base: Mission; Positionnement; Objectifs; Données démographiques et infrastructurelles ; Problèmes de santé de la population scolaire et universitaire ; Contraintes et faiblesses; Réalisations et acquis; Opportunités; Points forts; Défis.

3 Orientations Stratégiques:
PLAN DEUXIEME PARTIE : Orientations Stratégiques: Cadre référentiel; Orientations stratégiques Vision; Principes directeurs; But; Objectifs à l’horizon 2020; Axes stratégiques et Actions à entreprendre;

4 PREMIERE PARTIE

5 Mission Sa mission est de protéger et promouvoir la santé de cette population à travers : Le dépistage précoce des maladies, des infections et des handicaps en vue de leur prise en charge ; La promotion de l’éducation sanitaire et du mode de vie sain ; La contribution à l’amélioration de l’environnement physique favorable à la santé.

6 Positionnement La Santé scolaire et Universitaire ne doit pas être considérée simplement comme une médecine de dépistage centrée sur l’élève et l’étudiant mais plutôt comme une politique transversale de santé et d’éducation au service de la réussite scolaire, du bien être et de la santé.

7 Objectifs Objectif général : Objectifs spécifiques :
Promouvoir la santé des élèves et des étudiants afin de leur assurer un meilleur développement physique et mental. Objectifs spécifiques : Promouvoir le mode de vie sain en milieu scolaire et universitaire ; Améliorer la prise en charge des affections bucco-dentaires au sein de la population scolaire ; Dépister et améliorer la PEC des problèmes de santé des élèves et des étudiants ; Contribuer à l’amélioration des conditions d’hygiène et de sécurité dans les établissements et dans les camps et colonies de vacances; Renforcer la collaboration et le partenariat avec principaux intervenants.

8 Données démographiques et infrastructurelles
élèves et étudiants; établissements préscolaires et scolaires; 15 universités; 120 facultés, écoles et instituts universitaires; 35 cités, internats et résidences universitaires; 60infirmeries et centres medico-universitaires(CMU). Carte sanitaire scolaire et universitaire2010/2011

9 Ressources humaines Milieu scolaire: Milieu universitaire:
2050 médecins exerçant au niveau des ESSB contribuent à la réalisation des activités de santé scolaire; 2 310 infirmiers dont 340 à plein temps. Milieu universitaire: 80 médecins; 67 infirmiers. CARTE SANITAIRE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE2009/2010

10 Problèmes de santé de la population scolaire et universitaire
Affections bucco-dentaires : 50% (1); Maladies infectieuses : 39% (1); Maladies non transmissibles : 3% (1); Déficiences visuelles : 7% (1). (1) : rapports des VMS année scolaire

11 Contraintes et faiblesses
Insuffisance de prise en charge des cas dépistés : Absence de filière de soins codifiée; Absence d'un système de référence contre référence; Manque de coordination intra sectorielle entre les différentes entités sanitaires mais également entre les différents acteurs impliqués dans la PEC des enfants.

12 Contraintes et faiblesses
Insuffisance de coordination et de collaboration avec nos partenaires malgré l’existence de conventions formalisées surtout au niveau opérationnel; Conditions de dépistage non optimales; Insuffisance en matière d’IEC; Conditions d’hygiène et de sécurité dans les établissements parfois déficientes; Existence de besoins sanitaires non satisfaits;

13 Contraintes et faiblesses
Manque de moyens de mobilité pour le déplacement des équipes de santé scolaire surtout dans le monde rural; Manque de retour d’information vers le médecin de santé scolaire ; Insuffisance en ressources humaines ; Insuffisance du budget alloué au PNSSU ; PNSSU n’est pas perçu comme une priorité.

14 Réalisations et acquis
Instauration d’un programme National de santé Scolaire et Universitaire depuis 1987; Création d’une division de santé scolaire et universitaire en 1994; Mise en place d’un cadre institutionnel et réglementaire ; Investissement important dans le domaine de sante scolaire et universitaire;

15 Réalisations et acquis
Instauration d’un livret médical scolaire qui accompagne l’élève du préscolaire jusqu’à la fin des études universitaires; Création de centres médico-universitaires dédiés aux étudiants au sein des établissements universitaires dans les villes universitaires ; Mise en place d’unités d’optométrie et de montage de lunettes au niveau de 10 provinces pour l’appareillage des malvoyants ;

16 Réalisations et acquis
Disparition des grandes épidémies (conjonctivites, choléra, typhoïde, …) ; Régression de plusieurs maladies contagieuses et transmissibles (teignes, gale, trachome, conjonctivites, maladies hydriques, …) ; Amélioration du niveau de connaissances des élèves quant à l’importance du capital santé et du rôle de la prévention pour sa préservation et sa promotion.

17 Opportunités Plan d’action du Ministère de la Santé 2008-2012;
Plan d’urgence du département de l’Education Nationale; Stratégie nationale intégrée de jeunesse; Initiative nationale pour le développement humain; Plan d’action national de l’enfance; Conventions internationales (CDE, charte d’Ottawa, conférence mondiale sur l’éducation pour tous).

18 Points forts Engagement des départements gouvernementaux;
Evolution du PNSSU et Développement continu sur la base de: Données récentes; Expérience acquise; Acquis; Approche globale intégrant les différents aspects:(santé physique et psychologique, hygiène et sécurité).

19 DEFIS Amélioration de la prise en charge et du suivi des cas dépistés;
Amélioration de l’état de santé buccodentaire de la population scolaire et universitaire; Développement du mode de vie sain chez la population scolaire et universitaire; Réponse aux besoins sanitaires spécifiques de la population scolaire et universitaire surtout en matière de: Ecoute adaptée et counselling; Aide au sevrage tabagique; Accompagnement médical de l’intégration scolaire des enfants handicapés … Développement d’une offre de services adaptés et de qualité à toute la population scolaire et universitaire y compris celle du monde rural.

20 DEXIEME PARTIE

21 Orientations stratégiques

22 CADRE REFERENTIEL /plan d’action 2008 – 2012
Action 205 : Renforcement des actions de prévention et de dépistage en milieu scolaire et universitaire. Action 206 : Surveillance sanitaire des camps et colonies de vacances. Action 207 : Promotion de la santé des adolescents et des jeunes.

23 ORIENTATIONS STRATEGIQUES
Repositionnement des interventions : en tenant compte de l’analyse de la situation sanitaire. Développement d’actions intégrées: ciblant les besoins prioritaires dans un cadre de coordination de collaboration efficaces avec les différents acteurs.

24 VISION « Faire des élèves et des étudiants des citoyens sains et ayant des compétences et habilités leur permettant d’être responsables de leur santé dans un établissement d’enseignement qui constitue un environnement supportif à leur développement ».

25 PRINCIPES DIRECTEURS L’adoption d’une approche intégrée fondée sur la collaboration; Le partage de l’information entre les partenaires; L’ouverture de l’école sur son environnement.  .

26 BUT Contribuer à protéger, maintenir et promouvoir la santé des élèves et des étudiants tout au long de leur parcours de formation. .

27 Objectifs D’ici 2020 : Contribuer à réduire d’au moins 50% la prévalence des principaux comportements à risque chez les jeunes principalement le tabagisme et les drogues ; Contribuer à augmenter à 80% au moins la proportion des jeunes pratiquant l’activité physique ; Contribuer à améliorer les connaissances et habilités des jeunes en vue d’adopter un comportement sain et responsable en matière de santé y compris la santé sexuelle et reproductive ; Atteindre un taux de 95% d’utilisation des services santé par les jeunes.

28 Objectifs D’ici 2020 : Réduire la prévalence des caries dentaires à 40% chez les enfants de 12 ans ; Assurer une correction des déficiences visuelles à tous les enfants dépistés malvoyants ; Contribuer à l’amélioration des conditions d’hygiène et de sécurité au sein des établissements de l’enseignement et au niveau des camps et colonies de vacances ; Renforcer la collaboration et le partenariat avec les principaux intervenants en milieu scolaire et universitaire.

29 Objectifs D’ici 2020 Prendre en en charge tous les des cas dépistés;
Mettre en place des prestations répondant à tous les besoins spécifiques des élèves et des étudiants; Mettre à la disposition de tous les professionnels de santé des informations et des compétences leur permettant de promouvoir un mode de vie sain.

30 Axes stratégiques et actions a entreprendre
Axe1 : DEVELOPPEMENT DU CADRE ORGANISATIONNEL ET PARTENARIAL Réglementation des domaines de coopération prioritaires ; Mobilisation des partenaires en vue de leur engagement et adhésion ; Renforcement de la coopération entre les différents intervenants à différents niveaux . Axe2 : AMELIORATION DE L’ENVIRONNEMENT DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET DANS LES CAMPS ET COLONIES DE VACANCES Amélioration des normes d’hygiène et de sécurité dans les établissements scolaires et universitaires et dans les camps et colonies de vacances ; Développement d’un environnement supportif mettant les élèves et les étudiants à l’abri de tout élément nuisible .

31 Axes stratégiques et actions a entreprendre
Axe3 : RENFORCEMENT DES ACTIONS DE PREVENTION, D’EDUCATION A LA SANTE , ET DE DEPISTAGE DES MALADIES Amélioration du niveau de connaissances des élèves et des étudiants en matière du mode de vie sain ; Dépistage précoce et de qualité des affections et prise en charge des cas lors de la visite médicale systématique. Axe4 : AMELIORATION DE L’ACCES AU SOINS ET DU SUIVI  Amélioration de l’offre et de la qualité des soins  ; Prise en charge des enfants et des jeunes à besoins spécifiques .

32 Axes stratégiques et actions a entreprendre
Axe5 : RENFORCEMENT DES COMPETENCES DES PROFESSIONNELS DE SANTE, DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Formation et information du personnel des départements concernés à touts les niveaux, des problématiques de santé et de l’éducation ainsi que des programmes mis en œuvre ; Axe6 : RENFORCEMENT DE L’EVALUATION, DES ETUDES ET DE LA RECHERCHE Suivi périodique et régulier des activités du Programme de sante scolaire et universitaire à tous les niveaux ; Développement des études et de la recherche en milieu scolaire et universitaire.

33 Références PA du Ministère de la santé:2008/2012.
Recommandations issues de la réunion de Mr le SG avec la DP le 31 décembre 2009. Plan de relance de la DP. Analyse de situation réalisée par la division de santé scolaire et universitaire Rapports de consultations: Révision de la stratégie de santé scolaire et universitaire; Révision de la stratégie de la santé des adolescents et des jeunes; Plan de communication ,de plaidoyer et de mobilisation sociale. Stratégie nationale de santé scolaire et universitaire; Stratégie nationale de santé des adolescents et des jeunes; Rapport d’évaluation des espaces santé jeunes; Système d’information de routine du PNSSU (carte sanitaire scolaire et universitaire, rapports des activités …); Enquêtes effectuées auprès de la population scolaire et universitaire .

34 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Stratégie Nationale de Santé Scolaire et Universitaire Octobre 2011"

Présentations similaires


Annonces Google