La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Combien de temps, Seigneur, vais-je tappeler au secours, et tu nentends pas, crier contre la violence, et tu ne délivres pas ! Pourquoi mobliges-tu.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Combien de temps, Seigneur, vais-je tappeler au secours, et tu nentends pas, crier contre la violence, et tu ne délivres pas ! Pourquoi mobliges-tu."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 « Combien de temps, Seigneur, vais-je tappeler au secours, et tu nentends pas, crier contre la violence, et tu ne délivres pas ! Pourquoi mobliges-tu à voir labomination, et restes-tu à regarder notre misère ? Devant moi, pillage et violence : dispute et discorde se déchaînent. » (Lecture du Livre dHabaquq : 1, 2-3) Ce texte, dune criante actualité, date pourtant sans doute du VII ° siècle avant J.-C. Déjà le prophète criait vers Dieu, lui demandant de venir au secours de son peuple …

5

6 Tout au long de la Bible, prophètes et psalmistes nont cessé de crier vers Dieu, limplorant de voir la misère de son peuple et de venir le délivrer. Dieu est-il sourd ? Mais il arrive aussi que lon tienne Dieu pour responsable de tous les malheurs des hommes ! Dieu est- il notre bourreau ? Il faudrait dabord que nous admettions, une fois pour toutes, que Dieu ne veut pas intervenir dans le déroulement de notre vie, et nous laisse notre entière liberté. Nous ne sommes pas des pantins, mais des enfants libres.

7

8 Est-ce à dire que nos prières de demandes ne servent à rien ? Mais ces prières sont lexpression de notre volonté, et donc il se plaît à les écouter, voire à les exaucer. Je crois que nous navons pas assez conscience de cette vérité fondamentale. Je suis persuadée que la vieille dame invalide qui, du fond de son fauteuil, égrène son chapelet, fait plus la paix que toutes les manifestations et toutes les protestations. Combien nous avons besoin des prières de nos Anciens !!! Non, Dieu nest pas sourd. Il écoute, il attend nos prières. Mais ce sont plutôt les conséquences de notre orgueil qui crient vers lui. Et notre orgueil, à nous les humains, na pas de limites … Il déferle sur le monde, balayant tout dans un cataclysme de douleurs et de morts.

9

10 Essayez, essayez dimaginer ce que serait notre monde sil ny avait pas lorgueil ! Cet orgueil qui pousse chaque chef détat à vouloir paraître plus, paraître mieux que le chef de létat voisin. Chaque chef dentreprise à vouloir que son affaire soit plus puissante que celle de son concurrent. Dailleurs, le mot même « concurrent » nexisterait plus … Le psalmiste disait déjà : « et supprime en moi lorgueil, alors je serai pur, délivré dun grand péché. » … Et cest vrai : tout péché, si on lanalyse, revient à un péché dorgueil. Lorgueil est le père direct de la jalousie.

11

12 Mais attention ! Essayez maintenant dimaginer votre propre vie sans orgueil. Il est là, en effet, en chacun de nous, dautant plus puissant quon ne le voit pas. Ne nous leurrons pas ! En chacun de nous, lennemi a semé livraie, alors que le père avait semé le bon grain ! Quand nous coupons la parole à un malade pour lui expliquer nos propres maladies, quand nous assénons à nos correspondants le récit par le menu de nos malheurs ou mésaventures, pour le plaisir dêtre écoutés et plaints, pour lui démontrer que nous sommes plus malheureux que lui, quand nous détaillons complaisamment le bien que nous avons fait à telle personne, avec telle œuvre …

13

14 Ce ne sont là que les manifestations dun orgueil que nous ignorons nous-mêmes : nous serions bien vexés que lon nous taxe de ce défaut ! Mais, dites-moi … être vexés, cest quoi, sinon encore une manifestation dorgueil ? Il est si facile, il est trop facile de voir la paille chez les autres. Cela nous permet de ne pas voir la poutre chez nous ! Bon gré, mal gré, il nous faut bien admettre que nous sommes, nous aussi, responsables de tout ce qui arrive. Directement ou indirectement. On ne peut lutter que contre ce que lon connaît et que lon admet. Dans le mal qui déferle sur le monde, nous ajoutons, souvent sans le savoir, notre goutte de fiel.

15

16 Je regarde cette belle image enneigée de la page précédente, et je me dis quelle nexisterait pas si lhumble flocon de neige, si menu, nexistait pas … Non, Dieu nest pas notre bourreau. Nous sommes nous- mêmes nos propres bourreaux, et ceux de nos frères. « Lhomme est un loup pour lhomme », dit ladage, mais ladage a tort, car les loups ne se dévorent pas entre eux, ils sont bien trop civilisés pour cela !

17

18 Pour reprendre les termes mêmes de la prophétie dHabaquq, « combien de temps » vais-je rester murée dans mon orgueil ? Apprends-moi, Dieu notre Père, apprends-moi à me connaître vraiment. Au lieu de juger inutilement les autres, que jessaie humblement de maméliorer et de me rapprocher de ton amour. Que je ne me lasse pas de répéter la prière apprise dans mon enfance : « Ô Jésus, doux et humble de cœur, rends mon cœur semblable au tien. »

19

20 Alors, si nous nous y mettons tous, un arc-en- ciel commencera à se lever sur le monde. « Combien de temps » allons-nous attendre pour commencer ?

21

22 Images : Peintures de Mary Ann Vessy, trouvées sur le Net, apparemment libres de droit. Texte : Jacky Musique : « Bouquet » (je ne connais que le titre de ce morceau) Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix gmail.com

23


Télécharger ppt "« Combien de temps, Seigneur, vais-je tappeler au secours, et tu nentends pas, crier contre la violence, et tu ne délivres pas ! Pourquoi mobliges-tu."

Présentations similaires


Annonces Google