La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Radiothérapie après prostatectomie: Quel rôle pour quel intérêt ? A. HASBINI (Service de Radiothérapie)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Radiothérapie après prostatectomie: Quel rôle pour quel intérêt ? A. HASBINI (Service de Radiothérapie)"— Transcription de la présentation:

1 Radiothérapie après prostatectomie: Quel rôle pour quel intérêt ? A. HASBINI (Service de Radiothérapie)

2 Introduction Rechute bio après prostatectomie radicale (PR): 15 à 65% des patients (1/3 à 1/2 : méta +++) pts/an (USA): PSA après PR 5000 à 6000 pts/an ? (France) Rechutes locales (20-30%) ; métastatiques (40- 50%) ; loc/méta (10-20%)

3 Introduction Taux de rechute bio après PR: (5 ans) 10 à 70% fonction: pT; Gleason ; PSA ; Marges

4 Introduction Prédiction de la rechute après PR: (5 ans) - pT2, marges - : 10 à 20% (understaging histo?) - pT1-pT2, PSA>10 ou Gleason > 6: 35% - pT3, marges -: 20% - pT3 et marges +, PSA>10 et Gleason > 6: 65% - pT3b (VS+): 65% - Tissu résiduel (PSA: 0.2 à 0.6): 50 à 65%

5 Introduction Que proposer ? - Critères de sélection : mal établis - PSA : indicateur majeur +++ (rec., maladie résiduelle) RL ou Méta. ? - Clinique, Imagerie (TDM/Scinti/PET-Scan): 0 - Biopsie anastomose ?: +/- ( PSA >1) - Traitement: curatif ? (RT) palliatif ? (HT) - Si RT : quel timing ?

6 RT Rattrapage RT Adjuvante RT Adjuvante ou Rattrapage ? (Essai EORTC – 22911)

7 RT de rattrapage (proposée devant: PSA ) - Améliorer la rémission biologique : Possible, mais suffisante ? - Améliorer le contrôle local : logiquement (20 à 30% de rechutes locales) - Améliorer la rémission sans métastases: But ultime, élément crucial ++++ Rechute M+ 70% (si RL) vs 40% (pas RL)

8 RT de rattrapage PtsTTTSSR-bio PSARécidivesSurvie Globale Pisansky (2000) 166RT (dès PSA>0.2) 46% (5 ans) RL: 1% Méta: 22% 92% (5 ans) Liauw (2003) 51RT (65 Gy) 56% (3 ans) -- Youssef (2002) 108RT (48-74 Gy)40% (5 ans) -- Ansher (2000) 89RT-3D>65 Gy (60%) RT-2D>65 Gy (40%) 61% 41% (4 ans; p=0.006) -100% (5 ans)

9 RT de rattrapage PtsTTTSSR-bio PSARécidivesSurvie Globale Macdon. (2004) 42RT ( à 1-2 ans de PT) 27% (5 ans) RL: 6% Méta: 18% 78% (5 ans) Kundel (2004) 48idem66% (PSA < 2) 24% (PSA >2) (3 ans; p< 0.006) -100% (3 ans) Youssef (2002) 108idem42% (PSA<4) 21% (PSA>4) (5 ans; p< 0.004) _ NC Perez (2003) 92idem75% (PSA<1) 30% (PSA 1-2) 20% (PSA >2) (4 ans; p= 0.05) RL: 1.5% Méta: 1.8% NC

10 RT de rattrapage PtsTTTSSR-bio PSARécidivesSurvie Globale Peyromaure (2003) 62RT (65 Gy)63% (4 ans) Stephenson (2004) 501RT50% (5 ans) RL: 4% Méta: 10% 82% (7 ans) Taylor (2003) 44RT conform. (70 Gy) 45% (5 ans) --

11 RT de rattrapage (Facteurs prédictifs) PatientsMargesPré-RT/PSAGleasonVS Song (2002) (p=0.001) <8 vs 8 (p=0.003) - Choo (2003) 62- ret. Vs imm. (p<0.005) -- Chawla (2002) (p=0.07) -Oui vs Non (p=0.06) Vanuytsel (2001) 53+ vs - NS 1 (p=0.002) =8 (p=0.002) NS Catton50- 2 (p=0.002) =7 (p<0.005) NS

12 RT de rattrapage (Facteurs prédictifs) PatientsMargesPré-RT/PSAGleasonVS Kundel (2004) (p< 0.006) -- Youssef (2002) 108+ vs – NS <1: 43% vs 1-4: 40% NS 4: 21% (p<0.0003) < = 7 (38%) Vs > 7 (37%) NS + vs – NS Peyromaure (2003) 62--< = 7 (50%) > 7 (30%) (p<0.001) + vs – NS Stephenson (2004) 501+ (67%) – (22%) (p<0.001) 2 (p< 0.001) < = 7 (50%) > 7 (30%) (p<0.001) + (20%) – (52%) (p<0.02)

13 Tolérance à la RT Schild (Mayo Clinic): cystite/rectite (gr. 1-2) < 5% Parker (800 pts; 2001): Tox. Aigues (gr. 3/4 ) : 0 Tox. Tardives (gr. 3/4 ) : <2% Toxicité tardive: 3 à 5% (si RT conform.)

14 RT vs RT + Hormono ? Pas de résultats dessais randomisés en ce sens Essai allemand: AUO-AP 26/99/ARO-00/01:en cours PtsTTTSSR-bio PSARécidivesSurvie Globale Miyake (2004) 38RT + HT86% (10 ans) -- King (2004) 122RT seule RT + HT (4 mois) 31% 57% (5 ans; p= ) 100% 87% (p=0.0008) Effet + sur survie à 5 ans Si Gleason > ou = 8: 100% (RT + HT) 54% (RT seule) (p=0.04)

15 RT de rattrapage (pourquoi ?) Une chance curative: Traitement dune maladie résiduelle Réponses biologiques: 30 à 70% SSR biologique: 40 à 50% à 5 ans

16 RT de rattrapage (quand ?) Si PSA à 2 dosages: >0.2 et < 1 Marges +: ++++ (surveillance rapprochée) Marges - : +/- (option: doute sur marges ?) Gleason: < = (tumeurs peu agressives) Gleason: > 7 (associer HT ? Courte longue?) pN+: 0 (rechute métastatique) RT (loge prostatectomie): > 65 Gy

17 RT de rattrapage RT Adjuvante RT Adjuvante ou Rattrapage ? (Essai EORTC – 22911)

18 RT Adjuvante Action précoce sur la maladie résiduelle microscopique (efficacité à PSA bas) Facteurs associés à une risque de RL: Marges + (facteur indépendant) VS (analyse univariée) PSA résiduel post-opératoire ( )

19 RT post PT: séries rétrospectives AuteurPopulationTTTSSRbioRécidivesTest Log Rank Valicenti (2004) pT3ext/G7 (76 pts) RT adjuv. Pas de RT 73% 31% (5 ans) -(p=0.004) Catton (2001) 113 ptsRT adjuv. RT rattrap. 81% 19% (4 ans) -Bio: p< Kalapura (2002) 76 ptsRT adj. (46%) RT ratt (54%) 86% 57% (5 ans) Loc.: 0%Bio: p<0.005 Lee (2004) pT3b (43 pts) RT adjuv. RT rattrap. 80% 8% (5 ans) 0% 17% (méta) Bio: p<0.001 Méta: p=0.05

20 RT post PT: séries rétrospectives AuteurPopulationTTTSSRbioRécidivesTest Log Rank Hagan (2004) pT3N0 (157 pts) RT adj. (69) Délai: 3 mois PSA: 0.86 RT Ratt (88) Délai: 40 mois PSA: 4.5 Idem si rapport au PSA avant RT __ Choo (2002) pT3N0 (125 pts) RT adj. (58%) No RT (42%) 88% 65% (5 ans) 0% 15% (méta) Bio: p< Méta: p=0.05 Mayer (2002) 66 ptsRT adj. (44%) No RT (56%) 85% 34% (5 ans) 9% 27% (Loc/Méta) Bio: p<0.005 Loc/Méta: p=0.09

21 RT post PT: séries rétrospectives AuteurPopulationTTTSSRbioRécidivesTest Log Rank Leibovich (2000) pT3N0 (76 pts) RT adj. No RT 88% 59% (5 ans) Loc.: 0% 16% Méta: 0% 20% Bio: p<0.005 Loc.: p=0.015 Méta: p=0.05 Petrovic (2002) pT3N0 (622 pts) No RT (32%) RT Adjuv - 48 Gy - (68%) 51% 60% (10 ans) Loc.: 11% 3% Méta: 21% 11% Bio: p=0.77 Loc/Méta: p=0.65 Cozzarini (2004) (415 pts)RT adj: 57% NoRT/Ratt: 43% 69% 31% (8 ans) Loc.: 7% 30% Méta: 12% 25% Bio: p< Loc.: p<0.001 Méta: p=0.04

22 RT de rattrapage RT Adjuvante RT Adjuvante ou Rattrapage ? (Essai EORTC – 22911)

23 Essai EORTC – (Bolla et al. Lancet 2005) Tester lintérêt dune RT post opératoire dans les Kcs de prostate pT3 marges + Buts: Survie sans progression biologique (principal) clinique (secondaire)

24 Essai EORTC Crtières dinclusion: - T0-T3N0 (capsule envahie; apex +; VS+) - Age < 76 ans ; PS: 0-1 Pas danalyse de qualité de vie Pas danalyse de la fonction sexuelle

25 Essai EORTC RT (60 Gy) : délai 4 mois post-op. vs Pas de RT ou RT rattrapage (70 Gy): Si récidive biologique Technique de RT Adjuvante: conventionnelle - PTV 1: 10 x 10 cm (45 – 50 Gy) - PTV 2: 9 x 9 cm (10 – 15 Gy)

26 Essai EORTC Caractéristiques des patients: pts inclus entre 1992 et (No RT) ; 502 (RT) - T1: 17% ; T2: 65% ; T3: 17% - Grade (WHO): G1 (12%) G2 (63%) G 3 (24%) - PSA: pré-op. (12); post-op. (0.2) - Effraction capsulaire: 77% - VS +: 25% ; marges +: 63%

27 Essai EORTC Interruption pour toxicité: 14 patients (3%) Toxicité à long terme (grade 3): 4.2 % (RT Adjuv.) 2.6 % (RT Ratrap.) (p=0.07)

28 Essai EORTC Résultats (recul: 5ans) RT % (évén.) No RT % (évén.) Test Log Rank SSP (Bio)72%52%P< SSP (Clin.)83%74%P=0.004 Récidives loco-rég. 5% (23) 15% (73) P<0.001 Rec. Méta(18)(19)NS DC liés Kc(8)(15)NS

29 Essai EORTC Variables (patients) RTNo RTTest Log Rank Capsule: + (397) - (106) 73.3 % 76.4 % 52.2 % 52.6 % p< p= VS: + (128) - (375) 61.1 % 78.3 % 32.4 % 59.4 %p< Marges: + (317) - (186) 76.2 % 70.1 % 48.3 % 59.4 % p< p= PSA post-op: <= 0.2 (345) >0.2 (157) 78.8 % 62.6 % 59.6 % 37.6 %p<0.0001

30 Conclusion RT post PR: - Change histoire naturelle des réc. bio - Améliore la SSR-Bio: 30-70% (5 ans) - Améliore contrôle local et méta (3/5 études rétrospectives +; essai EORTC ?) - Réponse à la RT: éléments prédictifs (+) mais non sélectifs (?) - Tolérance bonne: Tox. Tardive < 5% Peu darguments contre

31 Conclusion RT Rattrapage: oui +++ (Recommandée) ( PSA < 0.5 à 1 voire 2) RT Adjuvante: oui +/- (Option) Si 1- PSA résiduel > 0.2 à 4 mois de la PT et/ou 2- Marges + (VS +) ; Capsule + (délai 3 à 6 mois; fct. Continence urinaire)

32 Conclusion Dose? 65 à 70 Gy Valincenti et al. SSRbio (3 ans): 90% RT > 61 Gy (Adjuv.) vs 57% RT < 61 Gy ( p=0.01) SSRbio (3 ans): 79% RT > 65 Gy (Rattrapage) vs 33% RT < 65 Gy (p=0.02) Balistique conformationnelle: ++++

33 Conclusion Intérêt dune Hormono adjuv.? –Si arguments rec. Loc+Méta (rechute précoce du PSA, VS+, Gleason > 7) –Si PSA > 1 Gain en survie ? (RT rattrap.= 0 ; RT Adjuv. = 0) Pas de sous-groupe sans bénéfice de la RT ( PSA précoce en post-op. + tps doublement < 6 mois?)


Télécharger ppt "Radiothérapie après prostatectomie: Quel rôle pour quel intérêt ? A. HASBINI (Service de Radiothérapie)"

Présentations similaires


Annonces Google