La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les réformes du chômage. Tout le monde a entendu parler des nouvelles réformes que notre cher gouvernement a pris pour la fin dannée 2012 et plus précisément.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les réformes du chômage. Tout le monde a entendu parler des nouvelles réformes que notre cher gouvernement a pris pour la fin dannée 2012 et plus précisément."— Transcription de la présentation:

1 Les réformes du chômage

2 Tout le monde a entendu parler des nouvelles réformes que notre cher gouvernement a pris pour la fin dannée 2012 et plus précisément à partir du 1 er novembre. Il nen naura pas fallu plus pour mettre en rogne les chômeurs qui ont déjà tant de mal à trouver un emploi.

3 Des milliers de personnes éprouvent déjà des difficultés en fin de mois mais avec ces réformes, on ne fait quaccentuer le mal-être que ces derniers peuvent ressentir. Des tas de ménages devront dorénavant sinquiéter deux fois plus pour finir le mois. Pour y voir plus clair, je vais donc, dans ce travail, exposer les différentes modifications qui touchent jeune(s) et moins jeune(s), toute les demandeuses et les demandeurs d'emplois, ou encore les prépensionnés(es) ou pensionnés(es) … Ces réformes sont compliquées. Je vais donc exposer les grands principes de ces réformes.

4 Les réformes, cest comme le verglas... Plus il y en a et moins cela va !

5 Pour celles et ceux qui sont inscrits à lONEm sur base de leurs études I. Stage dinsertion et allocations dinsertion

6 1) Quoi ? En fait, le stage dattente est transformé en stage dinsertion professionnelle et les allocations dattente en allocations dinsertion. 2) Pour qui ? Les personnes qui sont inscrites sur base de leurs études et donc particulièrement les jeunes.

7 3) Comment ? 1. Stage dinsertion Le stage d'insertion (anciennement appelé stage dattente) passe donc de 9 mois à 12 mois. Il faut savoir que durant le premier mois de linscription, le jeune passera un premier entretien et quensuite, durant le reste de la période, il sera appelé tous les quatre mois où il devra rendre des comptes sur sa recherche demploi. 2. Allocations dinsertion A lissue du stage d'insertion, si et seulement si les efforts ont été jugés suffisants, le jeune bénéficiera donc d'un droit aux allocations dinsertion (allocations dinsertion qui seront limitées à 3 ans). Il continuera cependant à être appelé tous les 4 mois. (n'oublions pas que pour lONEM fournir des efforts suffisants signifie avoir eu au minimum 3 évaluations positives), Dans le cas où une de ses évaluations serait négative: son allocation dinsertion sera malheureusement suspendue pendant 6 mois. Attention : si des personnes ont travaillé 156 jours sur les 4 derniers semestres, une dérogation sera alors appliquée et une prolongation du stage dinsertion sera accordée.

8 4) Conclusion…

9 II. Dégressivité accélérée du chômage Pour celles et ceux qui touchent plus que le minimum

10 Fonctionnement et explication : La dégressivité des allocations existait déjà. Mais depuis, le 1er novembre 2012, elle est accélérée. La dégressivité est étalée dans le temps selon le parcours professionnel de chaque personne. En fait, plus le passé professionnel est important, moins la dégressivité sera rapide. Inversement si le demandeur demploi a un petit passé professionnel alors la dégressivité ira beaucoup plus vite. La dégressivité se calcule donc par « période » et par « phase ».

11 Première période (= première année) Phase 1 Les allocations seront plus élevées pendant les 6 premiers mois 65% du salaire perdu plafonné à 2370,76 euros pendant les 3 premiers mois. 60% du salaire perdu plafonné 2370,76euros pendant les 3 mois suivants. Phase 2 Les allocations seront identiques aux allocations actuelles les 6 mois suivants 60% du salaire perdu plafonné à 2209,59 euros.

12 Deuxième période (= de 2 à 36 mois) En fonction du passé professionnel, la deuxième période sera plus ou moins longue : de 2 mois à 36 mois. Phase 3a et 3b Pendant une période de 2 mois + 2 mois par année de passé professionnel avec un maximum de 12 mois en tout,les allocations seront pareilles aux allocations actuelles de la 2ème période: 60% du salaire perdu plafonné à 2064,81euros pour les chefs de ménage, 55% du salaire perdu plafonné à 2019,88euros pour les isolés, 40% du salaire perdu plafonnée à 2019,88 euros pour les cohabitants. Phase 4 Pendant les 24 mois suivants maximum (toujours par tranche de 2 mois supplémentaires par année de passé professionnel), les allocations diminueront chaque semestre pour tous les chômeurs (non plus uniquement pour les cohabitants) jusquau forfait. Rappelons que cette dégressivité est appliquée aux chômeurs actuels depuis le 1er novembre 2012.

13 Troisième période(=forfait) 1.Chef de ménage: 1090 euros par mois 2.Isolé: 916 euros par mois 3.Cohabitant: 484 euros par mois ou 635 euros par mois (forfait privilégié)

14 Quelques cas ne sont pas du tout concernés par ces périodes, Ils restent dans lancien système, certaines catégories de travailleurs, tels que : les chômeurs qui ont travaillé 20 ans (augmentation progressive jusquà 25 ans dici 2017) les chômeurs dont l'incapacité de travail de minimum 33% est reconnue les isolés et chefs de ménage de plus de 55 ans; les travailleurs à temps partiel chefs de ménage et isolés (allocation garantie de revenus); les chômeurs temporaires

15 Pour y voir plus clair, Voici des tableaux qui montrent les périodes et les phases pour les isolés, cohabitants et chefs de ménage :

16

17

18

19 III. Contrôle et disponibilitéŽ

20 De plus, il y aura également du changement pour ce quon appelle les contrôles de disponibilité. En 2013, les demandeurs demplois seront contrôlés jusquà 55 ans. Lâge augmentera jusquà 58 ans en Mais ce nest pas tout ! A partir de cette année, les demandeurs demploi âgés de 58 à 60 ans devront accepter toutes les offres demploi proposées. De plus, après 3 mois de chômage, lemploi ne devra plus forcément correspondre au diplôme. Et pour finir, la distance du domicile au travail qui est considérée comme acceptable passera de 25 à 60 Km. (exemple: Charleroi – Bruxelles)

21

22

23 IV. Fin de carrière et prépension

24 Les fins de carrière sont aussi modifiées pour répondre à lobjectif européen de maintenir les gens plus longtemps sur le marché de lemploi: Le nombre dannées de carrière pour accéder à la prépension conventionnelle pour les carrières longues passera progressivement de 38 à 40 ans Lâge minimum daccès à la prépension passera de 58 à 60 ans. En ce qui concerne les prépensions pour les restructurations dentreprise ne présentant pas de difficulté économique: lâge dérogatoire passera de 50 ans à 55 ans en 2013 (à lexception des cas où un licenciement collectif est décrété pour tous les travailleurs dun département de lentreprise).

25 Lâge minimum daccès à la retraite anticipée passera progressivement de 60 à 62 ans en 2016 et la condition minimale de carrière sera de 35 à 40 ans. (avec des exceptions toutefois à 60 ans pour les personnes qui ont 42 ans de carrière).

26

27

28 En ce qui concerne les prépensions pour les restructurations dentreprise ne présentant pas de difficulté économique: lâge dérogatoire passera de 50 ans à 55 ans en 2013 (à lexception des cas où un licenciement collectif est décrété pour tous les travailleurs dun département de lentreprise).


Télécharger ppt "Les réformes du chômage. Tout le monde a entendu parler des nouvelles réformes que notre cher gouvernement a pris pour la fin dannée 2012 et plus précisément."

Présentations similaires


Annonces Google