La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LEtat antérieur en psychiatrie. Etat antérieur : définition Ensemble des anomalies (séquelles ou maladies évolutives), préalable à lévènement, dommageable.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LEtat antérieur en psychiatrie. Etat antérieur : définition Ensemble des anomalies (séquelles ou maladies évolutives), préalable à lévènement, dommageable."— Transcription de la présentation:

1 LEtat antérieur en psychiatrie

2 Etat antérieur : définition Ensemble des anomalies (séquelles ou maladies évolutives), préalable à lévènement, dommageable à létat fonctionnel du patient, susceptible dintervenir dans lévaluation médico- légale du dommage

3 Imputabilité et Etat antérieur Imputabilité : Lien établi de façon formelle entre lévènement et le dommage (DIRECT ET CERTAIN) Triade FAUTE – IMPUTABILITE – DOMMAGE Léventualité dun état antérieur : ne modifie pas la certitude du lien dimputabilité mais lampleur des conséquences dommageables DIRECTEMENT imputables

4 Une démarche méthodique 1) Connaissance précise du fait initiateur 2) Etat ou prédisposition antérieure ? Lauthenticité de la déclaration de létat antérieur Elément de preuves de létat antérieur 3) Détermination de létat clinique 4) Lien entre lévènement et létat clinique ? 5) Lien entre lévènement et lEA ? EA est-il aggravé par lévènement ? Les séquelles sont-elles aggravées par lEA ? Devant le dommage allégué :

5 Imputabilité et Etat antérieur Lien entre évènement et état clinique Oui Non Lien entre évènement et Etat Ant Etat Ant ? Oui Non Oui Non Imputable Imputable (Dommage) Imputabilité ?

6 Etat antérieur # Prédisposition Etat antérieur proprement dit : Expression dune pathologie reconnue médicalement Prédisposition : pathologie masquée, non décompensée, non encore exprimée médicalement. Voire même inconnue ou connue mais compensée,

7 Vulnérabilité et prédisposition Renforcement, réactualisation ou extériorisation de conflits névrotiques anciens Spécificité émotionnelle de la frayeur ? Charcot : incluse dans létiologie Hystérique Naissance du concept de S. Psycho-traumatique Trauma psy minime ou nul Importance du trauma Vécu subjectif

8 Mission droit commun « Dans le respect du code de déontologie médicale interroger la victime sur ses antécédents médicaux, Ne le rapporter et ne les discuter que s'ils constituent un état antérieur susceptible d'avoir une incidence sur les lésions leur évolution et les séquelles présentées. » « préciser si et dans quelle mesure elles se rattachent à un état antérieur et dans ce cas préciser qu'elle a été l'influence de l'accident » « préciser si ces lésions sont bien en relation directe et certaine avec lévénement traumatique ; »

9 Causalité et imputabilité Causalité (juridique) : « rapport qui unit la cause à son effet » (Dict. Larousse) Imputabilité (médicale) : caractère de ce qui est imputable, rattachement dune situation à un événement. La causalité juridique est déterminée par limputabilité médicale du dommage à «laccident».

10 Causalité juridique : 2 théories opposées Restrictive : « Causalité adéquate » : Seulement la cause qui a joué un rôle déterminant Dissocier lEtat Ant Extensive : « Equivalence des conditions » : Cause « sans lequel le dommage ne se serait pas produit. » TT les causes en jeux Indistinction de lEtat antérieur Causalité en cascade : « toutes les causes sont en cause » Accident -- Splénectomie --Transfusion – VIH Concept très protecteur pour la victime en cas de révélation ou daggravation dun état antérieur par un événement accidentel

11 Etat Ant et autonomie antérieure Autonomie affectée avant laccident = « Causalité adéquate » (Séparation des causes) on distinguera ce qui est imputable à l'état antérieur et ce qui est imputable à l'accident Invalide avant laccident (Parkinson, lombalgies) Dépression chronique traitée Autonomie conservée (sans gêne vie sociale et prof) = « Equivalence des conditions » Tout est imputable : aggravation des séquelles ou aggravation de lEtat ant sont pris en charge Déclenchement post traumatique dune poussée de SEP Borgne devenu aveugle Etat névrotique latent décomposé en dépression chronique

12 Evaluer le degré de gravité de lEA Caractéristiques personnelles et situationnelles, facteurs de risque Trouble de la personnalité mal définis Troubles de la personnalité avéré Etat antérieur symptomatique non pris en charge Etat antérieur caractérisé en traitement spécialisé

13 Evaluer lImpact de lEA sur lautonomie Vie quotidienne, affective professionnelle Impact ++ Arrêt maladie, invalidité, troubles comportementaux Peu dimpact Psychothérapie, traitement ambulatoire, arrêt maladie bref ou ancien Pas dimpact Troubles de la personnalité « compensés »

14 Critères dimputabilité Espace : distance « géographique », anatomique, entre le traumatisme et la lésion Temps : « temps voisin » Mécanisme : logique et cohérence physiopathologique Démarche en somatique : élimination des alternatives causales :

15 Critères dimputabilité en psy Espace : Aucune traduction … sinon symbolique Temps : « temps voisin » : peut être long Sivadon et Markich estiment que lapparition tardive entre deux et 4 ans est un argument médico-légal en faveur de la causalité. Mécanisme : logique et cohérence physiopathologique Eliminer les alternatives causales :

16 Réponse au caractère direct et certain : Simple : « oui » ou « non », Douteuse : lien possible, éléments en faveur et éléments en défaveur, et trancher nest pas aisé … Présomption dimputabilité « de fait » lorsque laccident est avéré et les lésions corrélatives constatées Eclairer lappréciation souveraine que le juge tirera de son intime conviction … Incomplète : Le lien nest pas exclusif notion de cumul causal (trauma réitérés)

17 Différents impacts 1- Le traumatisme aggrave létat antérieur Viol sur une personne atteinte de psychose 2- Le traumatisme décompense une prédisposition antérieure Accident de la route chez une personnalité phobique 3- Les prédispositions aggravent les séquelles de laccident Evolution des blessures chez une personnalité hystérique 4- Les séquelles aggravent létat antérieur Décompensation dune personnalité narcissique lié à un dommage esthétique mineur

18 Spécificités en psy Il faut qualifier et quantifier Létat clinique Létat antérieur Or : Peu ou pas délément objectif de discussion Symptomatologie subjective Preuves indirectes : Traitements, arrêt maladie, invalidité, Certification des médecins Confusion entre doléance et état clinique Majoration du symptôme Expression de la revendication Conditions dexamen

19 Psy : Etat antérieur # Prédisposition Etat antérieur : toute la pathologie psychiatrique Prise dun traitement psychotrope Consultations dun spécialiste Séquences dhospitalisation ATCD TS Prédisposition : Troubles de la personnalité : constants Personnalité hystérique, paranoïaque, phobique, obsessionnelle Etat limite, déséquilibre psychique léger Personnalité immature et dépressive, dépendante

20 Evaluer limpact de létat antérieur Sur les Souffrance endurées +++ Conséquences somatiques : Evènement > lésions > Souffrances endurées Conséquences psychiatriques : Evènement > lésions = Souffrance psy > Souffrances endurées

21 Tableaux séquellaires I - Syndromes psycho-traumatiques II - Syndromes non spécifiques

22 Tableaux séquellaires I - Syndromes psycho-traumatiques II – Syndromes « intermédiaire » III- Syndromes non spécifiques

23 I – « Syndromes psycho- traumatiques »

24 Un peu de rigueur Distinction Stress et Trauma Purement psychiques : Simple réaction émotionnelle Réaction aiguë à un facteur de stress Trouble de ladaptation Névrose traumatique (1888) Modification durable de la personnalité après une expérience de catastrophe État de Stress post-traumatique (1980 : PTSD) Accompagnant un trauma physique: Syndrome subjectif (post commotionnel) Névrose post-traumatique Sinistrose

25 PTSD et Trouble de ladaptation Intensité du traumatisme PTSD : Evènement hors du commun Mais toutes les victimes ne développent pas un PTSD à la suite dune exposition traumatique, quelle quelle soit vitesse différenciée de récupération entre les sujets TA : Facteurs de stress Prédisposition : TA : vulnérabilité PTSD : non retenue

26 Des disparités surprenantes Etudes épidémiologiques sur la population générale : Les taux dexposition aux évènements traumatiques surprennent par lampleur de leur disparité : De 16,3 % et 90 % des sujets reconnaissent avoir fait lexpérience dau moins un événement traumatique au cours de leur vie Les taux de prévalence du Post-traumatic Stress Disorder au cours de la vie varient de 1 à 9,2 %.

27 PTSD et actions terroristes 254 victimes dattentats perpétrés entre 1982 et 1987 en France : PTSD = 18,1 % PTSD partiel = 61,8 % 544 blessés lors des attentats de 1995 et 1996 PTSD = 31 % Symptômes dépressifs = 49 % Forte corrélation avec limportance des blessures

28 PTSD et agressions sexuelles Etude sur 92 victimes de viol (dont 10 % dhommes) en France (1999) Prévalence du PTSD : 85 % à un mois, 74 % à trois mois 71 % à six mois Etude sur 51 victimes de viol en Irlande du Nord Prévalence du PTSD : 70,6 % à 9 mois

29 PTSD et accidents Survivants dun accident de car et carambolage (17 morts) PTSD = % à 9 mois. Accidentés de la route PTSD = 36,4 % à 4 mois. Dont rémissions partielles ou totales : 16,7 % à 3 mois, 50 % à 7 mois et 66,7 % à 1 an

30 PTSD et accidents : personnalité ? Intensité phase immédiate (1 ère semaine) meilleur indice de prédiction du PTSD que ne le sont les modalités liées à laccident Le PTSD chronique est associé à des problèmes médicaux persistants ou un litige juridique Un trouble additionnel dordre affectif ou anxieux est observé chez 67 % des sujets présentant un PTSD, contre seulement 18 % des sujets qui en sont exempts

31 Les raisons des disparités Méthodologie des études Existence de facteurs de risque et de protection, liés aux caractéristiques personnelles et situationnelles +++ Exemple : survenu des PTSD lors dun séisme : Village proche de lépicentre et sévèrement détruit : 8,5 % Village plus éloigné et faiblement endommagé : 22,7 % à trois mois et 14,3 % vs 22,7 % à neuf mois. Soutien +++ des autorités au village détruit # peu de sollicitude au village peu endommagé (Wang & al., 2000).

32 Phobie post trauma Phobie de situation Agoraphobie, des transports, travail en hauteur Indication TCC : tt avant consolidation Théorisation sur la névrose trauma sapplique Reviviscence, Crise angoisse panique en situation du choc initial

33 II – »Syndromes intermédiaires

34 Réactions anxieuses et dépressives Anxiété flottante diffuse Pas dattaque de panique Inhibition morosité repli Indignité, culpabilité : rares Remplacé par des éléments projectifs Totalité du tableau mise au compte de laccident

35 Dépression névrotico réactionnelle Les personnalités hystériques souvent concernées. Humeur plaintive avec sentiment dabandon, dinutilité, de découragement. quête daffection et de réassurance Lanxiété est souvent intense. entourage et les bénéfices secondaires sont souvent source de chronicisation. Les personnalités obsessionnelles plus souvent de type psychasthénique, Dépression intense avec caractéristiques proches de la mélancolie. Les personnalités limites et " abandonniques " Importance du lien affectif défaillant situation de rupture sentimentale, dabandon TS +++

36 III - Syndromes non spécifiques

37 Réaction et Névrose hystérique Hystérie masculine traumatique (charcot) dégénérescence Place du terrain ++ Mobilisation théatralisée de lentourage Plaints itératives spectaculaires Dramatisation des situations courantes Réactions conversionnels au moment de lexamen Perennisation dun accident conversionnel initial : mutisme cécité, diplopie … Etat complexe pseudo confusionnel DTS Tr de la mémoire (« voyageur sans bagage ») Grande Dépendance passive – pseudo démence régressif tr du cractère colère puérile intol frustration régression orale Simulation tant les troubles sont massifs

38 Névrose obsessionnelle Jamais un trauma ne créera ex nihilo une NO Aggravation ou décompensation franche Psychasthénie, doute vérifications procrastination Rumination examen infini du trauma Epuisement avec composante dépressive

39 Tableaux psychotiques Exceptionnellement au civil Militaires : épisodes aigues précoces discutables Délire en secteur de revendication de Brissaud Confusion postraumatique (guerre) Déstructuration. Remémoration oniriques # Etat crépusculaire quand trauma minime Pseudo démentiel

40 Délires post traumatique Ne peut être mis au compte du trauma Trauma = moment révélateur, facteur déclenchant Registre paranoïaque, sensitifs Psychoses passionnelles – revendication - procédurier Sthénicité, délire à deux Grands tableaux Hypocondriaque à la pathogénie fantaisiste, plaintes aberrantes, inaccessibilité à un TT cohérant

41 PMD post traumatique ? Révélation par le trauma dun désordre affectif majeur Seulement au titre dune rechute… et encore ! A différencier : Dysthymies : Oscillations dépression euphorie Réactions immédiate du deuil Confirmer la nature endogène ANTCD personnels : crises maniaques ou mélancoliques et familiaux

42 Schizo post traumatique Jamais au compte du trauma Terrain prépsychotique ; ¼ à 1/3 attribuable # : Trauma crânien sévère réorganisation sur fond de détérioration schizophréniforme

43 Déséquilibre psychopathique Un trauma ne fait pas un déséquilibré Importance de la biographie Dimension transgressiveet dinadaptation Mais syndrome comportementaux post lésionnels Exploration des fonctions cogitives

44 Toute la difficulté de lexpertise ! Imputabilité = Pierre angulaire de lexpertise Qualifier et quantifier précisément létat antérieur permettra de dégager limputabilité De nombreux cas particuliers : tout lintérêt de cette démarche – Appréciation de l« expert » Des situations indéterminées : Indécision encore plus grande en psy Savoir dire « je ne sais pas » Réduction de la zone dindécision

45 Conclusion Relativité de toute chose … Lexpert donne un avis de technique médicale et ne dit pas le droit Donner les éléments dappréciation au juge


Télécharger ppt "LEtat antérieur en psychiatrie. Etat antérieur : définition Ensemble des anomalies (séquelles ou maladies évolutives), préalable à lévènement, dommageable."

Présentations similaires


Annonces Google