La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Participes présents et gérondifs en traduction finnoise : perte ou changement de valeur ? Eva Havu Université de Helsinki / Université

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Participes présents et gérondifs en traduction finnoise : perte ou changement de valeur ? Eva Havu Université de Helsinki / Université"— Transcription de la présentation:

1 Participes présents et gérondifs en traduction finnoise : perte ou changement de valeur ? Eva Havu Université de Helsinki / Université Paris 3-CIEH

2 1. Introduction Participes présents français: différentes fonctions épithète (1) Une banderole réclamant leur libération devait être plantée au sommet du Mont Blanc [...]. (Le Monde / 5) attribut de lobjet (2) Quant aux islamistes [...], elle les voit méprisants, agressifs envers les Juifs et les Blancs, prônant la révolution pour mieux imposer leurs normes et non pour légalité (Le Figaro / 32) prédicat dune construction absolue (3) Les conséquences politiques dun tel scrutin restant difficiles à évaluer, la plupart des partis ont laissé à leurs électeurs toute liberté de conscience. (Le Monde / 6) adjoint détaché (ex. 4 ; cf. Halmøy, 2003 : 4): prédication seconde (4) Intervenant hier soir à Ankara, […], Vladimir Poutine sest risqué à […]. (Le Figaro : 4)

3 1. Introduction Participes présents: formes adjectivales du verbe Gérondifs: formes adverbiales du verbe (« converbes », cf. Haspelmath & König 1995 : 3, Halmøy, 2003 : 4, 30): pas d'incidence nominale ni dans les constructions épithétiques ou absolues ni comme attributs de lobjet généralement pas considérés comme des constructions à prédication seconde (p. ex. Neveu 1998), mais dans certains types de phrase, peuvent prendre la place dune prédication seconde participiale, tout en gardant un statut fonctionnel différent (Halmøy, 2003 : ) > converbe: (5a) Arrivant à Paris, Emile a proposé à Léa de [...]. (5b) En arrivant à Paris, Emile a proposé à Léa de [...].

4 1. Introduction Finnois ni prédications secondes détachées ni forme appelée « gérondif » participe finnois jamais utilisé dans la traduction des prédications secondes détachées du français. Par contre, dautres formes non finies du verbe peuvent former des propositions réduites (« reduced clauses », cf. König & van der Auwera 1990 : 537): converbes (différents types dinfinitifs, cf. Valijärvi 2007) Par quelles formes converbales les participes présents détachés et les gérondifs français sont-ils traduits en finnois? Comment ces deux systèmes se correspondent-ils ? Est-ce que ces constructions gardent leur valeur initiale en finnois? Le finnois fait-il une distinction entre les participes et gérondifs français ?

5 2. Participes présents et gérondifs et leurs « correspondants » finnois Partipe présent: Emploi adjectival: accord > participe présent en finnois (6a) Une femme charmante / Cette femme est charmante. Viehättävä nainen / Tämä nainen on viehättävä. Emploi verbal I: partie dun syntagme nominal > participe présent en finnois (6b) Une femme plaisant à tout le monde > Kaikkia viehättävä nainen Emploi verbal II: fonction dun verbe > infinitif en finnois (6c) Paul sort, croyant que la réunion sest terminée > Paul menee ulos luullen että kokous on loppunut Gérondif: seulement emploi verbal II(cf. Halmøy 2003 : ) > infinitif en finnois (cf. 6c) 6d) Paul se lave en chantonnant /*Un homme en chantonnant / *Cet homme est en chantonnant. Paul peseytyy lauleskellen / *Mies lauleskellen / *Tämä mies on lauleskellen

6 2. Participes présents et gérondifs et leurs « correspondants » finnois Français: participes présents « verbaux » et gérondifs admettent les compléments verbaux ordinaires (Halmøy 2003 : 70): converbes « nonfinite verb form[s] whose main function is to mark adverbial subordination » : Haspelmath 1995 : 3) Finnois: infinitifs fonctionnant comme converbes admettent les compléments verbaux (Valijärvi 2007: 35): (7) Lire des livres > Lisant / En lisant des livres, on apprend beaucoup. Lukea kirjoja > *?Kirjoja lukeva(na), oppii paljon > Kirjoja lukiessa (inessif du 2e infinitif) Formes converbales en –ant étudiées: relation sémantique avec la proposition principale assez vague (cf. König & van der Auwera 1990: 337) > différentes interprétations sémantiques, cf. formes converbales finnoises (infinitifs) Dans bien des langues pas déquivalents exacts des formes en –ant (Halmøy 2003 : 11ff : allemand, anglais, espagnol, italien, norvégien) > la traduction dépend de linterprétation

7 2. Participes présents et gérondifs et leurs « correspondants » finnois Pas vraiment des infinitifs différents pour distinguer la traduction du participe présent de celle du gérondif: (9a) Regardant à sa gauche, il vit le facteur qui sapprochait. Katsoessaan vasemmalle hän näki postinkantajan, joka oli tulossa. (inessif du 2e infinitif: Il regarda et il vit, cf. Herslund 2000) (9b) En regardant le paysage, il aperçut un renard Katsoessaan maisemaa hän havaitsi ketun. (inessif du 2e infinitif: simultanéité) Parfois important de choisir une construction différente: (10a) Jean a rencontré Paul se promenant (en théorie ambigu, Halmøy 2003 : 35) Jean tapasi kävellessään Paulin / Jean tapasi Paulin tämän kävellessä. (10b) Jean a rencontré Paul en se promenant. (pas dambiguïté) Jean tapasi kävellessään Paulin

8 2. Participes présents et gérondifs et leurs « correspondants » finnois Si les deux formes en –ant correctes: même infinitif en finnois? (Arrivant / en arrivant à Paris, il vit…) Si seule une des formes en –ant peut apparaître: différence en finnois? Il se déplace en rampant / ?rampant > ryömimällä Ce château, datant du 12e siècle, est une merveille / *en datant > relative Entre quels infinitifs (converbes) finlandais choisir (six au total)? 1er infinitif: syödä « manger » inessif du 2e infinitif (simultanéité) : syödessä Nälkä kasvaa syödessä « Lappétit vient en mangeant » instructif du 2e infinitif (manière, simultanéité) : syöden Hän katsoo televisiota syöden sipsejä « Il regarde la télé en mangeant des chips » adessif du 3e infinitif (moyen) : syömällä Hän elää syömällä sieniä Il vit en mangeant des champignons

9 3. La traduction des participes et gérondifs Traduction finnoise des constructions françaises contenant un participe présent détaché ou un gérondif Amélie Nothomb (1999) Stupeur et tremblements > Annikki Suni Nöyrin palvelijanne (1999) Jean Echenoz (1999) Je men vais > Erkki Jukarainen Minä lähden (2001) Anna Gavalda (1999) Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part > Titia Schuurman Kunpa joku odottaisi minua jossakin (2001) Etude des formes nominales utilisées dans la traduction: distinction entre participe présent / gérondif? Dautres solutions seulement mentionnées (subordonnées, constructions différentes)

10 3.1. Participes présents Différences dans les romans: Nothomb: participes présents presque toujours en position finale Gavalda: pas de participes présents Echenoz: nombre très élevé de participes présents ; la position initiale dépasse de loin les autres positions > Emploi des participes présents fortement lié au style personnel de lauteur et au type de texte : Dialogues: assez absents Parties narratives: bien plus fréquents (Mais: style journalistique: participes présents courants, cf. Havu & Pierrard, à paraître)

11 Participes présents initiaux Jukarainen (Echenoz): infinitifs uniquement quand il sagit dune simultanéité (ex. 14 : inessif du 2e infinitif) ou dune simultanéité avec une nuance de manière (ex. 15 : instructif du 2e infinitif): (14) Séloignant un peu malgré les consignes, Ferrer aperçut une famille de morses assoupis, [...]. (Echenoz, 35) Edetessään määräyksistä huolimatta hieman kauemmas Ferrer erotti mursuperheen, joka [...] (Jukarainen, 29) (15) Le retenant un moment sur le palier, [...], il lui exposa quil serait préférable de shabiller un peu mieux [...] (Echenoz, 39) Pidätellen vierastaan tasanteella hän selitti – [...] – että tämän olisi syytä pukeutua hieman paremmin [...] (Jukarainen, 33)

12 Participes présents initiaux Si succession: partitif du participe passé passif (= participe passé français), (16)[...] : avisant un dirigeable dans le ciel, il courut jusquà la baie vitrée. (Nothomb, ) [...] : huomattuaan taivaalla ilmalaivan hän ryntäsi ikkunan ääreen. (Suni, 75) = ayant avisé (17) Éteignant les lumières une à une, Ferrer avait gagné la chambre obscure et, [...]. (Echenoz, 42) Sammutettuaan kaikki valot Ferrer meni makuuhuoneeseen pimeässä ja [...] (Jukarainen, 34) = ayant éteint Interprétations fausses: (18) Délaissant insensiblement les plasticiens, il continuait bien sûr à soccuper de ses peintres, […] (Echenoz, 26) Hylättyään tylysti plastiset taiteilijat hän huolehti edelleen maalareistaan, […] Jukarainen, 22)

13 Participes présents initiaux Participes présents purement descriptifs: propositions relatives postposées à leur antécédent : (19) [...] rien ne rappelait les activités artistiques passées du galeriste. Sauf encore, disgracieux et burinés, servant de table basse ou de support de téléviseur, deux blocs de marbre [...](Echenoz, 17) Ehkä myös kaksi taltalla nyrhittyä rumaa marmorimöhkälettä, jotka toimivat matalana pöytänä tai television alustana [...] (Jukarainen, 14) Autres solutions (traduction directe impossible ou trop lourde, pas dexplication évidente…): (20) Sur cette couchette, enfin seule et soupirant daise, se retournant avant de se remettre à ronfloter, linfirmière Brigitte replonge confortablement dans le sommeil. (Echenoz, 48) Punkalla makaava hoituri-Brigitte huokaa tyytyväisenä jäätyään vihdoin yksin, kääntää kylkeä ja alkaa jälleen kuorsata kevyesti. (Jukarainen, 40) = soupire, se retourne et se remet à ronfloter

14 Participes présents finaux Instructif du deuxième infinitif de loin le plus courant: Manière, simultanéité: 21a) Je servis chaque tasse[...], psalmodiant les plus raffinées des formules dusage, baissant les yeux et minclinant. (Nothomb, 19) […]: tarjoilin jokaisen kupin [...] lausuen tyylikkäimmät kohteliaisuusfraasit, painaen katseeni ja kumartaen. (Suni, 130) Cause 21b) […], il sourit, croyant que, […], je métais trompée de commodités. (Nothomb, ) […] hän hymyili luullen, että […]olin erehtynyt mukavuuslaitoksesta. (Suni, 94) Concession : 21c) Pour vous venger de mon attitude envers vous, vous navez pas hésité à saboter la comptabilité de Yumimoto, sachant pertinemment que vos torts retomberaient sur moi ! (Nothomb, 67) Kostitte suhtautumiseni sabotoimalla Yumimoton kirjanpitoa tietäen varsin hyvin, että syy lankeaisi minun päälleni ! (Suni, 45)

15 Participes présents finaux Parfois inessif du deuxième infinitif : simultanéité 22) Sans vouloir dessiner de figures particulières dans lair, pourtant il forme quelques cercles et barres, un triangle, une croix de Saint-André, marchant en rond autour du cercueil sous les yeux étonnés du monde, [...] (Echenoz, 71-72) Hän ei halua tehdä ilmassa mitään tiettyä kuviota, mutta sohaisee silti muutaman ympyrän ja viivan, kolmion ja Pyhän Andreaksen ristin kiertäessään arkkua ympäri kaikkien hämmästyneiden katseiden alla [...] (Jukarainen, 61) Le plus souvent juxtaposition, coordination ou subordonnée: (23) Lignoble vice-président mavait commandé une bière, trouvant sans doute quil nétait pas assez gros comme ça. (Nothomb, 90) Inhottava Omochi oli tilannut minulta oluen, luuli kai ettei ollut vielä tarpeeksi lihava. (Suni, 60)

16 Participes présents postN Généralement description (paraphrase relative possible en français) Traduction finnoise: participe présent épithète ou proposition relative (ou autres constructions) : (24a) Eût-on voulu prendre une photo que leurs essaims [moustiques], voltigeant devant lobjectif, eussent obscurci la vue [...]. (Echenoz, 54) Jos olisi halunnut ottaa valokuvia, objektiivin edessä kieppuvat parvet olisivat hämärtäneet maiseman [...] (Jukarainen, 46) (24b) Ce qui avait dû être deux papiers froissés, traînant jadis sur le pont parmi des nœuds de cordages, était devenu deux roses des sables sur fond de couleuvres cryonisées, [...](Echenoz, 81) Kahdesta rypistyneestä paperiarkista, jotka olivat aikoinaan ajelehtineet kannella sotkuisten köysien seassa, tuli mieleen kaksi syväjäädytettyä tarhakäärmetaustalle asetettua kipsiruusua, [...] (Jukarainen, 69)

17 3.2. Gérondifs Gavalda et Nothomb: bien plus courants que les participes présents Gavalda : env. 30 gérondifs / aucun participe présent Nothomb : env. 30 gérondifs / 10 participes présents Echenoz : le contraire env. 80 participes présents / 25 gérondifs Surtout dans les passages narratifs (cf. participes présents) Jamais en position PostN avec ancrage nominal Ancrage verbal> souvent position PostV, en plus de la position initiale et finale

18 Gérondifs initiaux Surtout inessif du deuxième infinitif (cf. traduction de participes présents): emploi temporel: simultanéité / arrière-plan (25a) En attendant de trouver mieux faire, il jette un oeil par le sabord [...] (Echenoz, 49) Odottaessaan että keksisi jotain parempaa tekemistä hän vilkaisee auringonnousuun, mutta [...] (Jukarainen, ) (25b) En passant mon chemin, je continue de sourire [...] (Gavalda, 10) Jatkaessani matkaa hymyilen edelleen, ajattelen [...] (Schuurman, 8) Parfois adessif du troisième infinitif: moyen (26) En le disant à monsieur Omochi, nous ne pouvions que courir à la catastrophe. (Nothomb, 50) Puhumalla herra Omochille katastrofi olisi ollut valmis. (Suni, 33)

19 Gérondifs initiaux Subordonnée temporelle « obligatoire » : sujets différents (gérondifs français acceptent plus facilement) : (27)En cherchant le cours de la couronne suédoise à la date du 20/2/1990, ma bouche prit linitiative de parler : (Nothomb, 80) Kun etsin Ruotsin kruunun kurssia , suuni teki aloitteen ja puhui: (Suni, 53) Durée soulignée (tout en...): subordonnée ou construction différente : (28)Tout en se livrant à ce comportement pitoyable, elle regardait ses collègues à la dérobée. (Nothomb, 111) Säälittävän esityksensä aikana Fubuki joutui vielä vilkuilemaan työtovereitaan. (Suni, 75) Légère succession (style personnel du traducteur): phrase coordonnée: (29)En me montrant une basse, elle ma dit:.. (Gavalda, 654) Hän osoitti minulle bassoa ja sanoi :.. (Schuurman, 58) Autres solutions

20 Gérondifs PostV en milieu de la phrase Gérondifs directement précédés par un verbe ou séparés du verbe par un complément verbal: > Souvent construction différente avec verbe fini en finnois Si le gérondif souligne la simultanéité et la manière: instructif du deuxième infinitif : (30)Noter des nombres en regardant la beauté, cétait le bonheur. (Nothomb, 60) Onni oli numeroiden kirjoittamista kauneutta katsellen. (Suni, 40) Si le gérondif exprime une condition (verbe principal au conditionnel): surtout subordonnée conditionnelle en finnois : (31)On lui avait même laissé entendre quon pourrait, en cherchant bien, se procurer des informations plus détaillées quant aux coordonnées exactes de la Néchilik (Echenoz, p. 30 Hänen oli annettu myös ymmärtää, että jos oikein yrittäisi, Nechilikin sijainnin koordinaateista voisi saada tarkempiakin tietoja. (Jukarainen 26)

21 Gérondifs PostV finaux Gérondifs finaux précédes directement du verbe ou séparés du verbe par un complément verbal: le plus de traductions différentes en finnois. Manière/ moyen: adessif du troisième infinitif (32a) Monsieur Saito rythmait ma production en la déchirant, […] (Nothomb, 11) Herra Saito rytmitti luomistyötäni repimällä aina sen tulokset [...] (Suni, 8) Ancrage temporel (idée de quand) : inessif du deuxième infinitif 32b) Je crus mourir de rire en constatant quil sagissait du règlement du club de golf […](Nothomb, 35) Olin kuolla nauruun todetessani, että paperissa oli herra Saiton golfklubin säännöt. (Suni, 24) Simultanéité + manière: instructif du deuxième infinitif (cas le plus courant). : 32c) Il ajouta en soupirant : […](Nothomb, 183) Haneda jatkoi huokaisten: (Suni, 124)

22 Gérondifs PostV finaux Autres solutions bien plus nombreuses; différentes « explications », p.ex.: Lourdeur de la phrase traduite directement: (33a) contient déjà une construction nominale en finnois: (33a) De retour à mon bureau, je passai le reste de la journée à simuler une activité minimale tout en analysant mon imbécillité, […](Nothomb, 126) Työpöydän ääreen palattuani teeskentelin lopun päivää tekeväni jotain pientä. Analysoin tyhmyyttäni, joka olikin varsin laaja mietiskelynaihe. (Suni, 85) Non identité des sujets en traduction: (33b) Je ressentis pour lui une sotte bouffée de tendresse en pensant quil pesait le tiers de son agresseur. (Nothomb, 20) Minussa ailahti typerä hellyys häntä kohtaan, kun ajattelin hänen painavan vain kolmasosan siitä mitä hänen kimppuunsa käynyt Omochi painoi. (Suni, 13) = dans moi surgit une sotte bouffée de tendresse …

23 4. Conclusions inessif du 2e inf. puhuessa instruct. du 2e inf. puhuen adessif du 3e inf. puhumalla part. pr. épithète puhuva antPP / GérPPGér postGérPP/ GérGér postNPP postV/ milieu Gér

24 4. Conclusions Emplois converbaux: Français: participes présents + gérondifs Finnois: trois types dinfinitifs (et autres moyens) Finnois: largement les mêmes formes non finies pour traduire les participes présents et gérondifs français Mais: rarement en concurrence: seul –ant antéposé (inessif du 2e infinitif)> cas où également en français concurrence (bien que fonction différente) Donc: en général, formes en – ant distinguées dans les traductions, mais pas au niveau de la forme converbale choisie Différence: Position + forme converbale Traduction avec verbe fini


Télécharger ppt "Participes présents et gérondifs en traduction finnoise : perte ou changement de valeur ? Eva Havu Université de Helsinki / Université"

Présentations similaires


Annonces Google