La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pathologie tête et cou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pathologie tête et cou."— Transcription de la présentation:

1 Pathologie tête et cou

2 Pathologie tête et cou Crâne du nourrisson ORL courantes Ophtalmologie
Rhinopharyngite Otite moyenne aiguë (mastoidite) Angine Ophtalmologie Cellulite periorbitaire Adenopathies et adenites cervicales Masses cervicales

3 Crâne du nourrisson Taille et croissance
Forme: macro-, micro-, plagiocéphalie, craniosténose Fontanelles: grande/ant. et petite/post. Sutures crâniennes Consistance du crâne (craniotabès)

4

5

6 Fontanelles Antérieure Postérieure losangique, axes 2,5cm,
croissance premiers mois, fermeture 9 à 18 mois Postérieure fermeture 4 Mois

7

8

9 Séméiologie des fontanelles
Bombement hydrocéphalie hématome sous dural (enfant secoué) méningite intoxication vitamine A Dépression déshydratation Retard de fermeture rachitisme hypothyroïdie

10 « Pharyngites » Isolée, locale: angine, amygdalite
amygdalite virale amygdalite à Streptococcus pyogenes Inflammation diffuse des voies respiratoires supérieures rhinopharyngite virale Angine associée à une infection systémique mononucléose infectieuse

11 Rhinopharygite virale
< 5 ans Rhinorhée, obstruction nasale, toux irritative Conjonctivite, erythème pharyngé Fièvre Difficultés alimentaires > 5 ans Mal de gorge R/ symptomatique (gouttes nasales, paracetamol..)

12

13

14 Pharyngite Etiologie surtout virale
Streptococcus pyogenes en cause chez 15 à 35 % des angines chez patients 5 à 15 ans Pharyngite à Streptococcus pyogenes est la seule à nécessiter une antibiothérapie Bénéfices de l’antibiothérapie Confort du patient (gain 24h!) Prévention complications locales (otite, sinusite, abcès retropharyngés, adenite…) Prévention du RAA, glomerulonephrites?…

15 Angine à streptoccoque pyogenes Critères de vraisemblance (85%)
Enfant de 5 à 15 ans Période hivernale Inflammation du pharynx (^ volume et sécrétions) Adenopathies cervicales antérieures augmentées de volume et sensibles à la palpation Fièvre

16 Pharyngite à steptococcus pyogenes Traitement
Amoxicilline 40 – 50 mg/kg/jour en trois doses pendant 5 jours

17 Causes de « grosse angine »
Pharyngite à streptocoque β hémolytique groupe A Mononucleose infectieuse (EBV) Parfois asphyxiante Syndrome de Kawasaki Fièvre élevée de plus de 5 jours Syndrome inflammatoire sévère Cortège de symptomes évocateurs

18 Otite moyenne aigue Infection des cavités de l’oreille moyenne
Virale (prédominante) ou bactérienne Fréquente entre 6 et 24 mois Agents bactériens en cause Streptococcus pneumoniae Hemophilus influenzae type B

19 Otite moyenne aigue Diagnostic
Suspicion Fièvre, pleurs, otalgie, écoulement purulent CAE Diagnostic: otoscopie du tympan Congestion, hypervascularisation Opacité (liquide dans caisse du tympan) Perforation et écoulement

20 Otite moyenne aigue: traitement
Antibiothérapie D’emblée Nourrisson de moins de 6 mois Altération importante de l’état général Après 48 heures de traitement symptmatique Antalgiques, gouttes nasales Si persistance des symptomes

21 Otite moyenne aigue: traitement
Amoxicilline 50 mgKg/ jour en trois doses 5 jours 7 à 10 jours Enfant de moins de 2 ans Tympan perforé OMA récidivante Amoxicilline  80 mg/kg/ jour si risque pneumocoque résistant Enfant en crèche Antibiothérapie dans les 3 mois précédents Enfant de moins de 18 mois

22 Otite moyenne aigue Complications
Méningite Mastoidite Paralysie faciale Labyrinthite

23

24 Cours Professeur Michel Gersdorff

25 Cellulite periorbitaire
Œdème, rougeur, douleur des paupières Extension d’une sinusite ethmoïdale Extension d’une plaie cutanée palpébrale Cellulite orbitaire Préseptale Intraorbitaire Trouble de la motilité de l’œil Douleur retro oculaire Altération état général

26

27

28 Cellulite orbitaire

29

30 Dacryocystite

31 Cou Thyroïde Adenopathies et adenites Masses cervicales Vaisseaux
parotidite(s) lésions congénitales: kyste thyréoglosse, kyste branchial, tumeurs: lymphangiome kystique, hemangiome, teratome torticolis congénital Vaisseaux

32 Adenopathies et adenites cervicales
Adénopathies réactionnelles infection locale infection généralisée Adénite bactérienne Adenopathies tumorales

33 Adenopathies et adenites cervicales
Adénopathies réactionnelles infection locale infection généralisée Ex: EBV, CMV, TOXO Adenopathies généralisées ou à prédominance cervicales

34 Chaînes lymphatiques cervicales
Nombreuses Cervicale antérieure Cervicale postérieure Pharyngée, amygdalienne Sous mandibulaire Sous mentonnière Préauriculaire Retro auriculaire

35 Chaînes lymphatiques cervicales
Drainage de nombreuses structures Naso et oropharynx Bouche (gencives, dents, langue, joues) Oreille (CAE, pavillon) Conjonctives Peau Face Cou Scalp

36 Chaînes lymphatiques cervicales
Naso et oropharynx (pharyngé, cervical antérieur) Bouche (sous mandibulaire et sous mentonnier) Oreille (pré et retro auriculaire) Conjonctives (pré auriculaire) Peau Face (cervical antérieur, préauriculaire, sous mentonnier) Cou (cervical antérieur et postérieur) Scalp (cervical postérieur, pré et retro auriculaire)

37

38

39 Adenite cervicale bactérienne
Pathologie aiguë Ganglion le plus souvent unique (unilateral) Augmenté de volume (ø 2 à 3 cm) Inflammation tissus périphériques Douleur et fièvre

40 Adenite cervicale aigue
Germes en cause Streptococcus pyogenes Stapylococcus aureus Antibiothérapie 1er choix Amoxicilline et acide clavulanique

41 Adenite cervicale subaiguë ou chronique
Mycobactéries atypiques Tuberculose Maladie griffe du chat

42

43 Masses et abces cervicaux
Medianes Goitre Kyste thyreoglosse (abcès) Laterales Kyste ou sinus branchial (abcès) Adenite (abcès, fistule) Abcès retro et para-pharyngé Lymphome Lymphangiome, hemangiome

44

45

46


Télécharger ppt "Pathologie tête et cou."

Présentations similaires


Annonces Google