La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les différentes arthroplasties du coude: leurs avantages et inconvénients C. CHANTELOT, C. FONTAINE, JY. ALNOT Service de chirurgie de la Main et du Membre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les différentes arthroplasties du coude: leurs avantages et inconvénients C. CHANTELOT, C. FONTAINE, JY. ALNOT Service de chirurgie de la Main et du Membre."— Transcription de la présentation:

1 Les différentes arthroplasties du coude: leurs avantages et inconvénients C. CHANTELOT, C. FONTAINE, JY. ALNOT Service de chirurgie de la Main et du Membre Supérieur (CHRU de Lille)

2 RECOMMANDATIONS La présentation est la propriété du service Toute duplication, même partielle, est strictement interdite et pourrait entraîner des poursuites Certaines photos peuvent heurter la sensibilité des personnes fragiles

3 Introduction: Abandon des prothèses contraintesAbandon des prothèses contraintes Deux concepts mécaniques ce jour ont été développés:Deux concepts mécaniques ce jour ont été développés: –Les prothèses semi-contraintes: 2 ou 3 degrés de liberté –Les prothèses de resurfaçage: 3 degrès de liberté –Les prothèses à trochlée pleine et fixation centro- médullaire: 3 degrés de liberté

4 Les prothèses semi-contraintes: Seulement 2 degrés de liberté: flexion/ext., Valgus/varusSeulement 2 degrés de liberté: flexion/ext., Valgus/varus Modèles: Pritchard Mark 2 et BaksiModèles: Pritchard Mark 2 et Baksi Avantage: stabilitéAvantage: stabilité Inconvénient: descellement rapideInconvénient: descellement rapide Indications limitées: perte de substance osseuse, repriseIndications limitées: perte de substance osseuse, reprise

5 Les prothèses semi-contraintes: 3 degrés de liberté:flexion/ext., valgus/varus et rotation3 degrés de liberté: flexion/ext., valgus/varus et rotation Charnière métal-polyéthylèneCharnière métal-polyéthylène Déformation relative de PE permet les 3 degrés de libertéDéformation relative de PE permet les 3 degrés de liberté 2 modèles développés: avec et sans expansions2 modèles développés: avec et sans expansions

6 Les prothèses semi-contraintes: GSB III Mise au point en 1978 et développée par Gschwend Appuis latéraux Possibilité de rehausser la partie articulaire de limplant ulnaire Une des prothèses les plus posée

7 Les prothèses semi-contraintes: GSB III Indication plus large:Indication plus large: –Polyarthrite rhumatoïde –Instabilité de coude sur PR –Reprise de prothèse de resurfaçage –Nécessité de reconstruction des piliers pour mise en place 5 ans de recul

8 Les prothèses semi-contraintes: Coonrad-Morrey Axe en PE haute densité: rotation de 8°Axe en PE haute densité: rotation de 8° Expansion antérieureExpansion antérieure Fixation ant.: contrôle les forces en rotation sur la tige huméraleFixation ant.: contrôle les forces en rotation sur la tige humérale

9 Les prothèses semi-contraintes: Coonrad-Morrey Très larges indications:Très larges indications: –PR avec perte de substance osseuse importante –PR avec instabilité –Traumatologie fraîche ou séquelles –Pathologie tumorale –Reprise de prothèse Utilisation « simple »Utilisation « simple »

10 Les prothèses semi-contraintes: Coonrad-Morrey Notre expérience manque de reculNotre expérience manque de recul Risque de descellement à 5 ansRisque de descellement à 5 ans Recul 5 ans

11 Les prothèses semi-contraintes: sans expansion Triaxiale-ostéonicsTriaxiale-ostéonics –Charnière PE haute densité –3 degrés de liberté –Série limitée, souvent personnelle –Modularité = difficulté d utilisation, multiples interfaces –Limitation de lutilisation: reprise, traumatique, capital osseux altéré

12 Les prothèses de resurfaçage pur: Encastrement des implants sur les surfaces articulairesEncastrement des implants sur les surfaces articulaires Resurfaçage de 2 articulations: Cavendish Elroy, Roper-TukeResurfaçage de 2 articulations: Cavendish Elroy, Roper-Tuke Resurfaçage huméral: WadsworthResurfaçage huméral: Wadsworth Roper-Tuke Pritchard ERS

13 Les prothèses de resurfaçage pur: Fréquence des descellements: défaut de fixationFréquence des descellements: défaut de fixation Le capital osseux doit être respectéLe capital osseux doit être respecté Révision plus facileRévision plus facile Peu utilisée ce jourPeu utilisée ce jour Pritchard ERS

14 Les prothèses de resurfaçage: Prothèse de KudoProthèse de Kudo –Evolution de limplant jusquà i-BP –Fracture de la tige du modèle II –Kudo III: revêtement poreux en titane sur la partie basse de la tige

15 Les prothèses de resurfaçage: Trochlée vide + greffeTrochlée vide + greffe Appui sur les piliersAppui sur les piliers Nécessité dun bon capital osseuxNécessité dun bon capital osseux Nécessité du respect des ligaments collatérauxNécessité du respect des ligaments collatéraux Pas dimplant radialPas dimplant radial Instabilité en valgus -> usure du PEInstabilité en valgus -> usure du PE

16 Les prothèses de resurfaçage: Prothèse Ewald:Prothèse Ewald: –La plus utilisée –Respect de la balance ligamentaire: varus variable (5 à 20°), insert ulnaire de hauteur variable –Implant radial possible –Nécessité: bon ligament, bon stock osseux

17 Les prothèses de resurfaçage: trochlée pleine Prothèse du GUEPAR: Prothèse du GUEPAR:

18 Les prothèses de resurfaçage: trochlée pleine Prothèse de première intention:Prothèse de première intention: –Capital osseux bon –Respect des ligaments collatéraux –Indication de choix: PR, arthrose

19 Les prothèses de resurfaçage: trochlée pleine Prothèse de Souter- Strathclyde:Prothèse de Souter- Strathclyde: –Expansion latérale et médiale (capitellum et condyle médial)ancrage éphyso-métaphysaire court –Implant ulnaire en PE

20 Les prothèses de resurfaçage: Prothèse de Souter-Strathclyde:Prothèse de Souter-Strathclyde: –Possibilité de tige de reprise

21 Les prothèses de resurfaçage: trochlée pleine Norway Elbow System:Norway Elbow System: –Trochlée en PE –Ulna en métal –Anneau

22 Les prothèses de resurfaçage: trochlée pleine Norway Elbow System:Norway Elbow System: –Elargissement des indications –Interfaces multiples –Qualité du PE de la trochlée contreversée –Utilisation difficile –Nouveau modèle Tornier (O Driscoll)


Télécharger ppt "Les différentes arthroplasties du coude: leurs avantages et inconvénients C. CHANTELOT, C. FONTAINE, JY. ALNOT Service de chirurgie de la Main et du Membre."

Présentations similaires


Annonces Google