La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De la décompression à lADD, une histoire déquilibre Cours N2 Saison 2013-2014 ASPTT Lyon Auteur Stéphane SERRE 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De la décompression à lADD, une histoire déquilibre Cours N2 Saison 2013-2014 ASPTT Lyon Auteur Stéphane SERRE 1."— Transcription de la présentation:

1 De la décompression à lADD, une histoire déquilibre Cours N2 Saison ASPTT Lyon Auteur Stéphane SERRE 1

2 Objectif de cours En tant que futur plongeur autonome, vous devez comprendre et savoir éviter un Accident De Décompression 2

3 Le plan 1.La respiration (rappel) 1.Composition de lair 2.Échanges gazeux 3.Equilibres des concentrations 4.Conséquence en plongée 2.L Accident De Décompression 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention 3.La conclusion 3

4 1. La respiration 1. La composition de lair Lazote (N2) : 79 % Loxygène (O2) : 20,8 % Gaz carbonique : 0,03 % Gaz rares : 0,07 % 4 Lazote (N2) : 79 % Loxygène (O2) : 21% à retenir 1.Composition de lair 2.Échanges gazeux 3.Equilibres des concentrations 4.Conséquence en plongée

5 1. La respiration 2.La respiration : un échange gazeux Nos cellules de notre organisme a besoin dO2 pour vivre. Cet O2 transporté par le sang,va être transformé en CO2 par celles-ci. Lazote na quun rôle de diluant dans cet échange. Ces échanges gazeux ont lieu au niveau des poumons et plus précisément au niveau des alvéoles pulmonaires. Cest en ce lieu que le surplus de C02 sanguin est évacué et que le sang est ré-oxygéné. Cet échange seffectue toujours depuis la plus forte concentration vers la plus faible. 5 1.Composition de lair 2.Échanges gazeux 3.Equilibres des concentrations 4.Conséquence en plongée

6 1. La respiration 3. Equilibre des concentrations Lorsqu'un gaz se trouve en contact avec un liquide, il va s'y dissoudre progressivement jusqu'à atteindre une limite proportionnelle à la pression et dépendant des caractéristiques du gaz et du liquide en matière de solubilité, suivant la loi de Henry.loi de Henry Loi de Henry A température donnée, la quantité de gaz dissoute à saturation dans un liquide est proportionnelle à la pression partielle du gaz au-dessus de ce liquide. Si la pression augmente, de plus en plus de gaz se dissout dans le liquide. Si la pression diminue doucement, du gaz reflue vers la limite du liquide sous forme dissoute ou de micro-bulles. Si la pression diminue très rapidement, le gaz s'échappe de manière explosive et forme des bulles au sein du liquide (exemple de la bouteille de soda au moment de l'ouverture). 6 1.Composition de lair 2.Échanges gazeux 3.Equilibres des concentrations 4.Conséquence en plongée

7 1. La respiration En plongée, notre organisme va se charger en azote sous l'effet de la pression. Plus on reste longtemps et profond, et plus la concentration en N2 sera importante et plus la quantité dazote dissout dans nos tissus sera importante jusquun équilibre entre lair respiré comprimé et notre organisme. Lors de la remontée, la concentration en azote dans lair respiré va diminuer créant un déséquilibre entre l'azote dissout dans les tissus et lair respiré. Lazote en excès sera éliminé progressivement par la ventilation durant environ 12 heures Conséquence en plongée 1.Composition de lair 2.Échanges gazeux 3.Equilibres des concentrations 4.Conséquence en plongée

8 1. La respiration 4. Conséquence en plongée Remontée normale A chaque expiration, l'azote est éliminé par les poumons. Des microbulles d'azote se forment normalement en petite quantité. Remontée trop rapide ou non-respect des paliers par exemple Les microbulles deviennent de plus en plus grosses et nombreuses et leur taille va augmenter avec la baisse de la pression. Les poumons ne pourront pas suivre le rythme et des bulles vont repartir dans la circulation sanguine au lieu d'être évacuées par l'expiration. Elles vont se trouver bloquées par les vaisseaux sanguins de plus en plus petits et vont arrêter la circulation, en l'occurrence l'apport en oxygène vers les tissus situés en aval. 8 1.Composition de lair 2.Échanges gazeux 3.Equilibres des concentrations 4.Conséquence en plongée

9 2. LADD 1. Définition LADD est du au dégazage anarchique de lazote dissout dans notre organisme. En plongée, cest lun des plus grave accident avec la surpression pulmonaire. Pour information, voici des statistiques sur des ADD 50% après 30 min. 35% de 30 min. à 1 heure 10% de 1 h à 3h 5% après 3 h 9 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention

10 2. LADD 2. Causes de lADD Remontée trop rapide (vitesse de remontée > à 17m/min) Procédure de décompression non respectée ou mal adaptée (non respect des temps et de la profondeur des paliers, interruption des paliers) Efforts musculaires ou respiratoires trop importants Facteurs favorisants Froid, stress, la fatigue Plongées consécutives ou successives répétées dans la journée, yoyo, inversées Mauvaise adaptation à la plongée profonde (narcose) Profondeur et durée trop longue Obésité et cholestérol (les graisses fixent + facilement l azote) Traitement médical ou anti-dépresseur Age avancé Prise dalcool ou de narcotiques Apnée avant ou après Avion ou altitude (cabine pressurisé à 0.8 bars) Antécédent ADD Antécédent surpression pulmonaire Déshydratation Accident immérité 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention

11 2. LADD 4. Les symptômes Généraux –Fièvre –Fatigue générale du corps –Teint de peau –Vomissement (nausée) 11 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention

12 2. LADD 4. Les symptômes Neurologique –Monoplégie –Perte ou altération des 5 sens –Tétraplégie (4 membres) –Hémiplégie droite ou gauche –Arrêt cérébral immédiat Médullaire (moelle épinière) –Paraplégie haute ou basse –Fourmillement des membres (avant blocage) –Perte de sensibilité localisée –Incapacité urinaire (paraplégie) –Sensation de coup de poignard dans le dos Oreille Interne –Perte de laudition –Equilibre perturbé –Nausée, vomissement 12 Bends (courbatures) –Douleur ostéo-articulaire intra-vasculaire (os) et intra-liquidien synoval Cardiaque –Infarctus du myocarde -> douleurs aigu à la poitrine Pulmonaire –Difficulté à respirer-> arrêt ventillatoire Cutanée (dégazage sous la peau) –Puces, démangeaison, rougeur, picotement sous la peau –Gonflement sous la peau (mouton) 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention

13 2. LADD 5. Conduites à tenir Sortir le plongeur de leau Le déséquiper et lallonger, le couvrir. Alerter les secours, le 112 (portable) ou le canal 16 (VHF) Le mettre sous O2 à 15L/min à laide un BAVU Lui proposer de laspirine en 0,5g (si pas allergique) (pour limiter la formation des agrégat plaquettaire) Lui faire boire 0,5 l deau toutes les ½ heures (pour le drainage) Si inconscient, effectuer les gestes de réanimation (placer en Position Latéral de Sécurité. Massage cardiaque 30 +2) NE JAMAIS RECOMPRIMER dans leau Rassurer pendant le retour au club ou au point de rendez-vous donné par les secours Surveiller les autres membres de la palanquée Remplir la fiche dévacuation, donner les paramètres et ordinateurs Le Directeur de plongée prendra le relais 13 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention

14 2. LADD 6. Prévention AVANT – Bon état physique et moral – Pas dapnée avant de plonger – Séquiper contre le froid – Embarquer des renseignement sur les secours locaux existants – Respect du matériel de sécurité obligatoire PENDANT 1 – Pas de yo-yo – Pas deffort – Pas dapnée – Adaptation à la plongée profonde – Surveiller les risques dhyperpression pulmonaire – Ne pas attendre davoir froid – Surveiller les risques de narcose dans lespace lointain 14 PENDANT 2 – Attention à la consommation de chacun – Pas de Valsalsa à la remontée – Respect de la vitesse de remontée – Respect de la procédure de décompression APRES – Ne pas prendre lavion dans les 12 heures – Ne pas monter en altitude dans les 12 heures – Garder son ordinateur avec soi – Ne pas faire deffort important – Ne pas faire dapnée – Boire de leau – Eviter les plongées consécutives (temps entre plongées inférieur à 15 mm) 1.Définition 2.Les causes 3.Les facteurs favorisants 4.Les symptômes 5.Conduite à tenir 6.Prévention

15 6. La conclusion Un plongeur Niveau 2, cest : –Un plongeur autonome Respect des paramètres de plongée (profondeurs) Respect de la vitesse de remontée Respect de la procédure de décompression –Un plongeur en bonne condition physique et responsable Outil à disposition pour la gestion de la décompression –Les tables MN90 + timer + profondimètre –Lordinateur Prochain cours : les tables de décompression le 03 avril

16 Mes sources Plongée plaisir Alain FORET N1-N2 Internet 16


Télécharger ppt "De la décompression à lADD, une histoire déquilibre Cours N2 Saison 2013-2014 ASPTT Lyon Auteur Stéphane SERRE 1."

Présentations similaires


Annonces Google